AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782910019785
383 pages
Éditeur : Editions Dagarno (15/11/2001)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Un Paris Révolutionnaire. Emeutes, Subversions, Colères. Sur une idée de Claire Auzias. Retour sur l’histoire du peuple en lutte, de ses hauts lieux révolutionnaires ou espaces conquis par les mouvements sociaux. Chaque arrondissement revisité d’un point de vue révolutionnaire. Bel ouvrage, couverture cartonnée, imagé par Golo
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
steka
  23 juin 2014
Voilà un ouvrage de fort belle facture et très agréable à parcourir, proposant une manière autre de se promener dans Paris et avec d'autres points de repère que ceux auxquels l'on est généralement habitué.
Le principal regret viendra du fait qu'il semble bien que ce qui est talentueusement exposé ici, fasse désormais partie du passé. Tout le monde sait fort bien que la catégorie de personnages évoqués ici a été, littéralement, chassée de Paris; tous ces esprits peu conciliants avec les formes diverses de la domination ont été, fort efficacement, incités à porter leurs pénates en d'autres lieux.
Mieux encore, le dressage marchand organisé de la jeunesse a déployé toutes ses forces pour éviter l'émergence d'aussi mauvais "citoyens". le touriste peut donc désormais baguenauder (trainer son ennui) tranquillement et enrichir le commerce local. Plus généralement ce sont les pauvres qui ont été chassés de Paris et priés de s'entasser ailleurs (les odeurs, disait l'autre). Qui sait à qui peuvent bien appartenir maintenant tous ces immeubles parisiens devenus si "tranquilles" ?
Le style de Claire Auzias et de ses co-auteurs, pour ces balades en un Paris autre, est très plaisant : on sent chez eux la parenté avec toutes les mauvaises têtes évoquées ici. Qui ne s'en laissaient pas conter ...
En Vingt Arrondissements, imagé par Golo.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
stekasteka   19 juin 2014
Caserne de la garde républicaine, 2 rue Tournon (actuel numéro 10)
Bakounine vécut à Paris de juin 1844 à novembre 1847, où il fut expulsé à la demande de l'ambassadeur de Russie. La révolution de Février 1848 le ramène à Paris et il s'installe, le 26 février, à la caserne du numéro 2 de la rue Tournon, à deux pas du Luxembourg. Il y resta un mois, "un mois de griserie" selon ses mots.
"Non seulement j'étais comme grisé, mais tous l'étaient : les uns de peur folle, les autres de folle extase, d'espoirs insensés. (...) j'aspirais par tous mes sens et par tous mes pores l'ivresse de l'atmosphère révolutionnaire. C'était une fête sans commencement ni fin ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
stekasteka   19 juin 2014
Françoise Goupil 23, rue Serpente
L'épouse de Hébert, le père Duchesne, est-elle l'auteur des Lettres bougrement patriotiques de la mère Duchesne ? Probablement.(...)
Ces journaux furent publiés par Guillaumet, rue Serpente, en 1791 : "Je disais donc, continue la mère Duchesne, que nous ferons un club avec ces dames et toutes celles qui auront la force de boire une bouteille sans broncher, ce sera la seule épreuve de réception."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
stekasteka   19 juin 2014
En quarante années de "la dernière des républiques", les promoteurs ont réussi là où les nazis avaient échoué en 1944 : éventrer Paris. (...) il ne faut plus s'étonner d'une architecture aveugle à l'environnement, amnésique à l'histoire et insensible à la poésie.
Commenter  J’apprécie          40
HardivillerHardiviller   12 août 2017
- Penses-tu qu'il y eut à la fin du XIXe siècle un complot anarchiste contre la République ?
- Non , il n'y eut pas de complot anarchiste contre ci ou contre ça , parce que l'anarchisme n'est pas un complot . C'est un programme " politique " . Un programme " politique " ou " social " ne se pense pas en terme de complot , ça c'est du roman policier . D'autant que les anarchistes sont incapables de complot pour mainte raison que je ne saurais développer ici , hélas . C'est méconnaître l'aspect foncièrement sectoriel , fragmenté , rhizomique du mouvement anarchiste qui fait sa force et son identité .



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
stekasteka   20 juin 2014
Patrick Cheval (1947-1991) 90, quai de la Loire
Au 90, quai de la Loire est une vieille maison, décrépite par périodes. C'est là que vécut quelques saisons Patrick Cheval, poète anonyme, buveur très illustre, valeureux pêcheur et impeccable aventurier de la "bonne vieille cause", dans un studio sous les toits au fond de la cour. Parmi quelques productions de qualité, (...), un slogan bien senti qui court les mondes rebelles depuis , "Tant qu'il y aura de l'argent, il n'y en aura jamais assez pour tout le monde."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Claire Auzias (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claire Auzias
claire Auzias interview : le génocide des Tziganes
autres livres classés : Paris (France)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1996 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre