AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les Grands Classiques ... en BD ... tome 8 sur 48

Bernard Capo (Autre)Bernard Capo (Autre)Bernard Capo (Autre)
EAN : 9782344043479
64 pages
Glénat (19/08/2020)
3.65/5   20 notes
Résumé :
L'un des romans les plus importants de la littérature française en BD.

Les misérables, ce sont Jean Valjean, l'ancien bagnard rejeté de tous, Fantine, l'ouvrière qui sombre dans la déchéance, sa fille Cosette, maltraitée par les cupides Thénardier. Quel espoir pour eux en ce XIXe siècle rude et insalubre ? Si Jean Valjean a la chance de croiser l'évêque de Digne, grâce à qui il devient le respectable monsieur Madeleine, il est surveillé par l'agent de... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique

Je rage et j'enrage car je ne pourrai pas lire la suite de sitôt étant donné que c'est une bande-dessinée que j'ai emprunté à mon père...bref ! J'ai presque honte de l'avouer mais bien que connaissant les oeuvres de Victor Hugo (soit au travers des adaptations cinématographiques soit parce que tout le monde connaît les oeuvres de ce dernier, je n'ai jamais pris le temps de les découvrir). Certes, le fait de les connaître à travers cette adaptation en bande-dessinée à l'initiative du journal le Monde, cela ne pourra jamais remplacer le fait de connaître le texte originel mais cela ne saurait tarder.

Dans ce premier tome, le lecteur fait la connaissance de Jean Valjean, un ancien forçât qui revient des galères après avoir été enfermé pendant dix-neuf ans au bagne de Toulon pour avoir volé une miche de pain puis par la suite pour tentative d'évasion. Je crois que mon passage préféré et d'autant plus que c'est extrêmement bien illustré par Bernard Capo, c'est lorsqu'il se rend dans les rues de Digne qui n'est autre que ma ville natale. J'y ai reconnu bon nombre de ruelles dans lesquelles je m'aventure régulièrement. dans cette petite bourgade, Jean Valjean va y faire une rencontre primordiale qui va changer le cours de son existence à tout jamais : alors que toutes les portes se referment derrière lui, l'évêque de Digne va au contraire lui ouvrir la sienne, lui donnant gîte et couverts et n'hésitant pas à sortir sa belle argenterie pour cette occasion. Jean Valjean, reconverti en un respectable homme du nom de Monsieur Madeleine va donner alors au plus démunis, devenant maire lui-même et alors qu'il pense que son passé est derrière lui, il va cependant être reconnu pour sa force hors du commun par l'officier de police Javert. Dès lors, celui-ci n'aura plus qu'une obsession : faire retourner cet homme qui a changé du tout au tout derrière les barreaux. Si Monseigneur de Digne pensait que chaque homme le droit a une seconde chance pour peu qu'on veuille bien la lui donner, il n'en va pas de même pour Javert.

Monsieur Madeleine ayant également sorti une pauvre femme de la misère, Fantine, il lui a fait une promesse : prendre soin de sa petite fille Cosette qu'elle placé en pension chez la famille Thénardier mais arrivera-t-il à tenir sa promesse ? rien n'est moins sûr....

Une bande-dessinée dont on ne peut que louer le mérite de Daniel Bardet pour le scénario tant il est vrai qu'il est extrêmement complexe de s'attaquer à ce monument de la littérature française. Une véritable merveille que cette collection des "Grands classiques de la littérature en bande dessinée" et je ne peux que vous encourager à (re) découvrir cette oeuvre dorénavant accessible à tout un chacun et notamment aux amateurs du 9 ème art mais pas seulement !

Commenter  J’apprécie          310

Après Notre-Dame de Paris, c'est au tour d'un autre grand roman de Victor Hugo d'entrer dans cette collection de classiques adaptés en bande dessinée : Les misérables. Cette fois-ci, l'adaptation se fera en deux temps et c'est tant mieux.

Dans ce volume, malgré l'aspect titanesque de l'oeuvre originale, le texte tient étonnamment peu de place. Beaucoup de messages passent par les images et le lecteur ne peut que se réjouir ici et là de raccourcis habiles qui font gagner du temps et du texte. La manière d'écrire semble ici directement issue du roman. le style est beau et compréhensible.

Les longues descriptions ont été mises de côté. Les personnages en eux-mêmes suffisent à susciter des sentiments durables. Il en va de même pour les paysages : les descriptions sont inutiles, car le lecteur sait tout de suite où il met les yeux.

Les dessins sont réussis. Nous nous retrouvons ici avec des personnages bien campés, avec des traits taillés à la serpe. La mise en page est également dynamique. Comme tout cela ne suffit pas, quelques surprises apparaissent ici et là ce qui donne un potentiel de relecture qui n'est pas négligeable.

En revanche, les explications laissées à la fin de l'ouvrage sont une catastrophe. Il aura fallu pas moins de trois personnes pour composer ces quelques pages (plus nombreuses que la moyenne). Il s'agit en fait d'une simple hagiographie de Victor Hugo, qui gomme tous les aspects plus sombres ou moralement condamnables de l'homme. Pour ne rien arranger, des raccourcis et amalgames historiques sont ici présentés comme des évidences et deviennent de ce fait dangereux. Ce dossier fait facilement perdre deux étoiles à cette adaptation et la décrédibilise presque totalement.

Si l'on fait abstraction du dossier thématique (qu'il vaut mieux ne pas lire si le lecteur est un néophyte en la matière), cette adaptation reste une réussite. Voici un bon moyen de découvrir l'oeuvre et de la faire découvrir en peu de temps.

Commenter  J’apprécie          130

Daniel Bardet et Bernard Capo adaptent Les misérables de Victor Hugo en deux tomes. L'intrigue reste assez fidèle au roman et les dessins, classiques et réalistes collent bien au projet éditorial. Un dossier intéressant sur Victor Hugo et le XIXe siècle complète la bande dessinée en fin d'ouvrage.

Commenter  J’apprécie          60

Honte à moi, je n'ai jamais lu Les misérables. du coup, cette collection est une bonne occasion de remédier, un petit peu, à ce manque. Oui, je pourrai lire le roman, mais bon, je n'ai pas que ça à faire ;-) Grâce à cette bande-dessinée, j'ai pu découvrir les détails de l'histoire de Jean Valjean et de Cosette, de Gavroche, de Javert et bien d'autres. Bien sûr, la BD n'est pas aussi précise que le roman mais on peut quand même comprendre toute l'histoire. Cette BD se lit très bien, les dessins ne sont pas extraordinaires mais ils vont bien avec le récit.

Si dorénavant je connaîtrai un peu mieux cette histoire, je ne pense pas que la BD me restera longtemps en mémoire. Si cette collection n'a pas eu un grand succès, ce n'est pas pour rien. Il lui manque un petit quelque chose pour rendre ces BD passionnantes (peut-être qu'il est impossible de réduire ces grands classiques en un ou deux volumes de 48 pages sans en perdre un peu en route ?)

Bref, pas marquant mais ça se lit bien. Par contre je ne pense pas que des collégiens s'y intéresserai...


Lien : http://blogonoisettes.canalb..
Commenter  J’apprécie          30

Une très belle bande-dessinée qui respecte parfaitement l'oeuvre emblématique de Victor Hugo et nous la fait vivre au travers de très belles planches souvent sombres, ce qui caractérise bien les années 1815-1830.

Un entremêlement de personnages et de destins peu communs, l'histoire d'une époque prenante et entraînante avec des personnages très attachants.

Le tome 1 se dévore en quelques heures et donne envie de lire le tome 2 sans attendre.

Attention, je n'ai pas lu les romans, je me permets donc de faire une simple comparaison avec les bases que j'ai sur l'histoire de Victor Hugo. Mais je pense que pour une première approche c'est excellent.

À vous de lire !

Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation

"Il y a des instincts pour toutes les rencontres de la vie."

Commenter  J’apprécie          210

JEAN VALJEAN : Je suis un misérable !...

Commenter  J’apprécie          162

J'ai eu pendant dix-neuf ans un matelas de bois, j'ai aujourd'hui un matelas de pierre !

Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : adaptation littéraireVoir plus




Quiz Voir plus

Les Chefs-d'oeuvre de la littérature

Quel écrivain est l'auteur de Madame Bovary ?

Honoré de Balzac
Stendhal
Gustave Flaubert
Guy de Maupassant

8 questions
10108 lecteurs ont répondu
Thèmes : chef d'oeuvre intemporels , classiqueCréer un quiz sur ce livre