AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782901780014
Musee Victor Hugo (19/11/1992)
  Existe en édition audio
4.09/5   11 notes
Résumé :
Le second génie de Victor Hugo est d’être l’un des plus grands dessinateurs de son époque. Son œuvre graphique, d’abord intime, a aujourd’hui pris place dans le panthéon de l’art. Le musée offre la collection la plus significative pour découvrir cette œuvre, l’une des plus singulières et des plus modernes produites en son temps.
Fondée autour du noyau initial provenant de Paul Meurice et de Juliette Drouet – dont il avait acquit les dessins auprès de son neve... >Voir plus
Que lire après DessinsVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Un très bel ouvrage qui fait son petit effet mais qui semble trop vouloir rapprocher oeuvres picturales et carnets de voyage/correspondances sans parvenir à satisfaire la curiosité du lecteur.

Ce livre est une vraie beauté, et les éditions La Renaissance du Livre ont vraiment fait un super travail de mise en page. Il n'y a cependant rien d'inédit ici, la préface étant empruntée à Théophile Gautier pour un livre-album similaire datant de 1862 (alors que certaines lettres et extraits de Hugo sont postérieures...). En plus d'être tellement exaltée qu'on se demande si on va lire un ouvrage avec de simples extraits de la vie quotidienne de Victor Hugo ou un ouvrage biblique mettant en scène rien moins qu'un prophète, cette préface a l'extrême mauvais goût d'abuser des superlatifs grandiloquents. A lire Gautier, Victor Hugo était un génie absolu du dessin, de la peinture, de l'architecture et de l'écriture... ce que ses oeuvres picturales, si elles témoignent d'un certain talent, démentent totalement. Victor Hugo saisissait dans ses croquis les formes, l'atmosphère, mais il ne s'agissait la plupart du temps que d'esquisses, voire de brouillons, d'oeuvres inabouties parce qu'elles n'avaient pas l'ambition ni la prétention d'être des oeuvres d'art. Ses "plumes et lavis d'encre" démontrent tout le contraste qu'il y avait entre ses oeuvres prises sur le vif et celles auxquelles il accordait une réelle attention, avec un réel dessein artistique. Bref, cette préface a le mérite de donner un regard contemporain sur Victor Hugo en tant qu'artiste pictural, mais est gravement insuffisante et ne saurait aucunement suffire dans un ouvrage tel que celui-ci.
Les extraits de carnets et les extraits de correspondance renvoient avant tout à des lieux identifiables, des monuments ou des particularités géographiques. Il ne s'agit néanmoins que d'extraits, sans mise en perspective ni aucun détail sur les destinataires en dehors de l'aridité de leurs noms, inconnus pour la plupart du grand public.

Je trouve ça extrêmement dommage: je ne vois pas comment on peut réellement apprécier cet ouvrage sans être ce que Badinter appelle un "hugolâtre", un fin connaisseur de toute la vie de Victor Hugo. En même temps, je ne vois pas tellement ce qu'un hugolâtre pourrait trouver de réellement nouveau ici.
Pour tout dire, je ne comprends pas bien la démarche de l'éditeur, d'offrir à lire un ouvrage aussi spécifique sur un aspect méconnu de Victor Hugo, sans pourtant donner les clés (temporelles, biographiques...) pour faciliter celle-ci et permettre au lecteur novice de profiter totalement de sa lecture.
Ce livre reste un bel ouvrage, ne serait-ce que par la qualité des reproductions qu'il contient, mais il me laisse un goût d'inachevé extrêmement frustrant.
Vraiment dommage.
Commenter  J’apprécie          30
Ils m'ont impressionnés. Ils ont l'air de sortir d'une âme fiévreuse à la main empressée de se libérer de tempêtes intérieures, ou d'un regard d'aigle qui voit les vices et les défauts au point de savoir les caricaturer en peu de traits. En fait, il aurait pu faire un sculpteur, voire un peintre selon moi. On plonge dans ses paysages comme en ses fresques romanesques. J'ai eu la chance de découvrir les dessins avec les poésies dans un ouvrage titanesque, tout relié/illustré qu'il me serait impossible de retrouver de mémoire hélas, en médiathèque il y a 20 années environ.
Commenter  J’apprécie          22
Un beau livre que cette édition , un format agréable, une présentation soignée qui rassemble des lettres à Adèle, à Louise Bertin, à un ami, à Alfred de Vigny, des extraits de ses carnets de voyage. Les dessins à la plume et lavis, à la mine de plomb sont très beaux. En particuliers ceux de Flandre et de Bretagne,Normandie, Picardie, du Sud-ouest.

La belle préface de Théophile Gautier est celle de l'édition de 1862.
Commenter  J’apprécie          00
Le regard de Hugo sur le petit pays, encore tout jeune quand il y passe quelque temps. Son rapport est plutôt ambigu : il est critique, parfois de parti pris. Son ironie, ses sarcasmes sont bien souvent appropriés et restent encore, a maintes reprises, d'actualité.
Commenter  J’apprécie          10


Videos de Victor Hugo (314) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Victor Hugo
Poésie - Le soleil s'est couché ce soir dans les nuées - Victor HUGO
autres livres classés : dessinsVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus



Lecteurs (27) Voir plus



Quiz Voir plus

Victor Hugo (niveau facile)

Lequel de ces livres n'est pas de Victor Hugo ?

Les Misérables
Notre-Dame de Paris
Germinal
Les Contemplations

10 questions
1234 lecteurs ont répondu
Thème : Victor HugoCréer un quiz sur ce livre

{* *}