AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791034000005
Éditeur : Actes Graphiques (19/01/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 10 notes)
Résumé :
[LIVRE RÉSERVÉ A UN PUBLIC AVERTI (ÉROTIQUE)]

Maëlle mène une vie paisible dans sa Bretagne natale jusqu'à ce que son ami d'enfance Ronan lui fasse une proposition inattendue. Pour garder sa place dans l'entreprise familiale, Ronan doit cacher son secret à tout prix : il ne peut avouer à ses parents qu'il préfère les hommes. Chez les Guyomarch, la tradition et l'avenir de la famille passent avant tout. Sous la pression parentale, Ronan demande à Maëll... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
emilie17021845
  23 mai 2017
D'aussi loin qu'ils s'en souviennent Maëlle et Ronan ont toujours été amis. Dans les bons comme dans les mauvais moments, ils se soutiennent. Leurs sentiments l'un envers l'autre sont profonds, sincères, une magnifique amitié qu'il fait plaisir à voir. Et du soutien justement, Ronan va en avoir besoin. Il est issu de la famille Guyomarch, très conservatrice et très « haute société ». Ronan souhaite reprendre la succession de son patriarche, mais pour cela il y a une condition, il doit être casé. Pour un homme aussi beau et gentil que lui, cela devrait normalement ne poser aucun problème. Mais comme dans la vie rien n'est jamais simple, Ronan est gay. Gardant ce secret pour lui (sauf bien sûr Maëlle) il souffre beaucoup, mais sait qu'il ne pourra pas faire autrement. Il demande donc à Maëlle de jouer la comédie et de devenir sa fiancée pour quelques semaines. Maëlle était une jeune femme au grand coeur et sachant ce que cela représente pour son ami, elle finit par accepter malgré quelques réticences. Les mensonges elle n'aime pas ça. Pour ne rien arranger, le jour de leurs annonce officiel, Maëlle va rencontrer Virgile le cousin de Ronan et c'est littéralement le coup de foudre, qui en plus semble réciproque. Comment vont-ils réussir à se sortir de cette situation?
Maëlle est une jeune femme au grand coeur, touchante et attachante. Sa dévotion pour aider son meilleur ami est admirable, mais cela m'a fait mal au coeur de la voir devoir reléguer ses propres sentiments, souffrir en silence. Partagé entre l'amitié et l'amour, elle n'a pas une position facile dans toute cette histoire, de nature très réfléchie, je regrette pour elle qu'elle n'ai pas plus de spontanéité et qu'elle ne se lâche pas plus, mais en même temps elle est loyale en amitié jusqu'au bout et je trouve cela formidable.
Ronan m'a quant à lui m'a beaucoup touché. Sa souffrance est palpable, devoir se cacher aux yeux des personnes que l'aime par peur est pour moi juste inconcevable. Si il est l'instigateur de toute cette mascarade, il n'en ai pas moi celui qui en souffre le plus je pense. Non seulement il doit se murer dans le mensonge et la trahison, mais en plus il met son amitié avec Maëlle en péril et il la fait souffrir.
Virgile m'a beaucoup plu également. Il est très simple et ne cache pas ses sentiments. Avec lui pas de faux-semblants, mais voilà il n'est pas non plus épargné par la souffrance que la famille Guyomarch laisse dans son sillon.
Nous allons donc suivre toute cette petite mascarade, mélangeant amour, trahison et secret de famille. Une romance légère qui se lit facilement (pour ma part en une soirée), un récit sympathique qui vous fera passer un bon moment. Les descriptifs sur la Bretagne sont un petit plus. L'auteur narre des thèmes qui sont parfois lourds, comme l'homosexualité, l'acceptation, la trahison, les secrets de famille, mais c'est fait avec légèreté, allégeant un peu toute la souffrance qui peut en découler. Je me suis attachée à nos trois protagonistes principaux, mais également à Catherine, la grand-mère qui pour moi avec le recul a eu une place très importante dans toute cette histoire.
Le seul bémol pour moi est la famille Guyomarch, en effet ils sont nombreux et nous les présentes trop vite pour ensuite ne se servir que de leurs prénoms, j'ai eu donc beaucoup de mal à suivre leurs différentes interventions. Il m'est arrivé de me dire : mais au fait c'est qui déjà?. C'est dommage, car chacun à un point de vue précis sur tout ce qui se passe, mais c'est dur à suivre, car j'ai peiné à replacer les personnages au fil des pages.
Ce roman fut donc pour moi une lecture agréable, que je vous conseille pour un petit moment de détente et de lâcher prise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sami33
  07 février 2017
Ce livre est une agréable surprise ! Un roman pour femme écrit par un homme ! L'auteur est doué, il a su me transporter dans son monde avec une telle aisance que j'ai totalement oublié que Morgan était masculin ! Sa plume est fluide, belle, simple, drôle et très addictive ! Alors, ne vous attendez à tomber sur un livre de romance érotique à l'état pur et brut ! Non, ici l'auteur y va en douceur, sans chichi, c'est beau et efficace !
A ce qu'on pourrait imaginer, c'est le personnage masculin qui prend la parole dans cette romance. Et bien non ! Première surprise, c'est l'héroïne qui nous raconte tout ! C'est tellement bien écrit qu'on ne se doute pas que c'est un homme qui a écrit ce livre.
Derrière "La fille de Bretagne", l'auteur nous transmet un message, un très beau message sur la tolérance, la différence, sur le pardon.
Ronan et Maëlle sont amis de longue date. Ils savent qu'ils peuvent compter l'un sur l'autre, quoi qu'il arrive ! Et voilà que ce jour est arrivé ! En effet, Ronan a besoin plus que jamais de Maëlle ! Ce dernier convoite un poste dans l'entreprise familiale. Son père ne le laissera prendre le poste uniquement lorsque son fils sera "rangé" ; à savoir fiancé puis marié... Jusque là, rien d'anormal me direz-vous ! Sauf que le hic pour notre Ronan est qu'il est gay ! Il n'aime pas les femmes comme le voudrait la bienséance selon les Guyomarch !
Ronan va demander à sa meilleure amie et confidente de bien vouloir jouer à la fiancée devant sa famille jusqu'à ce qu'il obtienne le poste pour lequel il s'est donné corps et âme... Maëlle va penser, retourner le problème dans tous les sens ; elle sait que si Ronan avoue tout à sa famille que ce sera la descente aux enfers pour lui, c'est pour cette raison qu'elle va accepter de jouer la comédie pendant ces deux mois...
Maëlle n'étant pas en couple et passant sa vie à l'obtention de son diplôme, elle accepte donc d'aider son ami mais elle va vite regretter son choix ! Car ça, c'était avant de croiser Virgile... Elle est littéralement tombée amoureuse de Virgile. Elle a été frappé de plein fouet et elle n'arrive plus à se le sortir de la tête ! Lorsqu'elle va le rencontrer au manoir de la famille Guyomarch, qu'elle va découvrir qu'il est le cousin de son fiancé, son coeur va avoir un raté. Mais pour couronner le tout, Ronan décide d'annoncer à toute sa famille qu'il va bientôt se marier avec Maëlle qui est totalement abasourdie... Et le mot est faible ! En quelques minutes, son ami a réussi à faire fuir l'homme qui accapare ses pensées, à la marier elle qui est anti-union et à l'enfermer dans un mensonge qui la pèse de plus en plus...
Maëlle est un personnage pétillant, touchant, agréable. Elle a la tête sur les épaules et est d'une loyauté sans faille. Va-t-elle pouvoir se sortir de la mouise dans laquelle elle est ?
Ronan est dans une spirale infernale avec cette famille qui rendrait dingue même un moine bouddhiste. Les enjeux qui pèsent sur ses épaules vont l'amener à trouver des solutions à ses problèmes un peu désespérante. Dans sa famille, tout est question d'apparence, d'image de marque ! Il représentera la société, la famille et il faut qu'il file droit ! Ronan est pris au piège de ses propres choix, de ses mensonges.
Ronan est en souffrance, il n'y a que Maëlle qui le sache, qui le voit. Elle ne sait pas comment aider son ami à se sentir mieux, épanoui, heureux. Il est totalement désespéré au point qu'il n'a plus qu'une solution pour continuer à essayer de survivre dans cette vie anarchiste...
En découvrant Ronan, son personnage, sa détresse, j'ai été très en colère envers cette famille pour qui l'apparence compte plus que tout ! J'ai espéré jusqu'à la fin que Ronan puisse enfin devenir heureux et vivre sa vie, être tout simplement lui !
Virgile... Qui ne tomberait pas sous le charme de cet incompris ? C'est le vilain petit canard de cette grande famille ! Et pourtant, si la grande famille Guyomarch prendrait le temps de connaître ce jeune homme, elle découvrirait qu'il est adorable sous cet air rebelle et un peu sauvage.
Tout comme Ronan, il est victime du jugement des autres. L'homme qu'il est devenu, c'est sa famille qui l'a "fabriqué". Son histoire est touchante, vibrante, attendrissante et on comprend ses choix. Ce beau bad boy va tomber sous le charme de Maëlle ; ce qui ne va pas arranger sa situation auprès de sa famille...
Virgile est mon personnage masculin préféré ! Il a su me conquérir avec son panache, son charisme, sa personnalité, sa simplicité... Il est naturel, sans artifice, il est vrai, entier.
L'intrigue est rondement bien mené, vous vous laisserez vite charmer par la plume fluide de l'auteur. J'ai visité la Bretagne à travers ses belles descriptions. C'est malin, il a tellement bien vendu le produit que j'ai envie d'aller visiter ce petit coin de paradis !
Le roman aborde des thèmes forts et transmet de beaux messages. "La fille de Bretagne" est un roman sensible, sincère, entier. Les scènes érotiques sont douces et viennent apporter à l'histoire des petites touches de réalisme, de sincérité. C'est une magnifique romance douce, légère, sans prise de tête qui saura vous tenir en halène jusqu'à la dernière ligne ! Mon seul regret, c'est que j'ai dû rapidement quitter ses personnages qui sont tous attachants.
Lien : http://leslecturesdeladiablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marlene_lmedml
  23 janvier 2017
[La fille de Bretagne] est le tout premier roman de Morgan Bars et j'espère qu'il y en aura d'autre à venir car ce fut une belle découverte livresque. Je tiens à le féliciter de nous avoir servi une romance pleine de charme transmettant un message résolument positif et criant de vérité. Une histoire pleine d'espoir qui prône la tolérance et l'acceptation de soi.
Avec ce roman direction la Bretagne, plus précisément à Vannes où nous allons vivre une aventure assez tumultueuse. Aussi loin qu'ils se souviennent Maëlle et Ronan ont toujours été amis, une de ces amitié solide et inconditionnelle. Aux yeux de tous ils vont former un couple, à la surprise générale de leurs deux familles..
Maëlle est une jeune femme généreuse, elle donne sans concession et elle serait prête à tout pour son ami Ronan, même à jouer la comédie… Jusqu'à ce qu'elle rencontre Virgile… le coup de foudre au premier regard. Mais elle est déjà engagée auprès de Ronan et elle ne peut revenir sur sa parole. Elle se trouve dans une position difficile, elle devrai faire des choix qui ne seront pas sans conséquences. J'ai trouvé le personnage de Maëlle très agréable, touchant et attendrissant. Elle aura des attitudes sensées et déroutantes en même temps ne sachant plus vraiment où elle met les pieds.
Ronan, quant à lui est pris dans la tourmente familial, de gros enjeux pèsent sur lui et les traditions familiales très conformistes ont une énorme pression sur lui. Ronan est un Guyomarch, et dans cette famille tout n'est que paraître, il doit reprendre l'entreprise familiale et il serait inconvenant d'être en marge de la société. Ronan est pris au piège de ses propres choix entre mensonge et vérité, entre être lui-même ou jouer un jeu. Ronan n'a pas le beau rôle dans cette histoire, on perçoit sa souffrance d'être ainsi obligé de taire sa nature profonde, on le sent désespéré au point qu'il n'a plus qu'une solution pour continuer d'évoluer dans cette famille anarchiste. Son personnage m'a touché au plus haut point, j'ai ressenti énormément de colère envers sa famille. Et je n'avais qu'une envie qu'il soit heureux et qu'il vive comme il l'entend.
Et puis il y a Virgile, un personnage clé de l'intrigue. Il tient une place particulière dans toute cette saga familiale et vous découvrirez qu'il n'a pas non plus un rôle facile. Pourtant Virgile, c'est un homme adorable, un peu sauvage et rebelle. Il est un peu victime du jugement des autres lui aussi, ce qui ne lui fait pas une bonne image tant que l'on ne le connait pas. Ce beau ténébreux fera chavirer le coeur de Maëlle dès le premier regard. Son histoire est très prenante, très émouvante et je me suis beaucoup attaché à lui de par sa personnalité et surtout sa simplicité à être naturel, sans artifice. Il ne cache pas ses sentiments, il se met à nu parce qu'il est comme ça.
Nos personnages vont s'enliser dans les mensonges, les secrets et les trahisons. Ils vont devoir assumer leurs actes jusqu'au bout. Une romance intense sur fond de drame familial.
L'intrigue est assez soutenue malgré le fait que le roman soit sur un format assez court et pourtant je n'ai pas trouvé que l'auteur se soit précipité. Nous avons de bonnes descriptions, de quoi nous immerger dans mal dans cette histoire. le charme de la Bretagne est aussi un élément que j'ai adoré dans ce roman, j'ai trouvé que cela rendait le récit authentique et je n'ai qu'une envie, aller découvrir les merveilleux paysages que l'auteur nous a décrit. La roman aborde des thèmes forts qui se rapportent à la famille mais aussi au jugement des gens et à l'acceptation de soi-même. Il fait son petit bonhomme de chemin pour nous transmettre une belle moralité, un roman très positif en somme. [La fille de Bretagne] est un roman doux, sensible et sincère. L'érotisme y trouve sa place subtilement, Morgan Bars l'a effleuré du bout des doigts tel une caresse sur une peau velouté, j'ai été très réceptive à sa façon d'éveiller les sens de ses personnages et de ses lecteurs. Ici encore beaucoup de charme et un sans faute pour une première expérience dans l'écriture de scènes érotiques.
En bref, je remercie une fois de plus Carole pour m'avoir proposé ce roman. [La fille de Bretagne] est tout à fait le genre de roman que j'affectionne, une romance sur fond de saga familiale mettant en scène des personnages qui sont ancrés dans une réalité qui pourraient être la nôtre. L'auteur nous divertit autant qu'il nous fait prendre conscience de choses très importantes dans notre vie quotidienne. Un roman doux, léger, parfois grave avec une pointe de sexytude pour un moment de lecture très charmant. Partez à la rencontre de la Bretagne et immergez-vous dans ce récit qui a su faire son petit effet sur moi.
Cette lecture en trois mots :
Charmante – Addictive et Feel good
Lien : https://lmedml.com/2017/01/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Mateiva
  02 octobre 2016
J'ai adoré ce roman, un très très beau moment de lecture.
C'est un roman frais, agréable, qui réunis tout ce que j'aime : l'amour, l'humour, les moments tristes, les moments doux, les belles confessions....
L'essentiel est dit dans le résumé.
Ce roman m'a captivée du début à la fin. J'ai aimé notre héroïne Maëlle. C'est une jeune femme qui a le coeur sur la main, qui est drôle, pétillante, qui manque un peu de confiance en elle mais qui sait aussi ce qu'elle veut.
Lorsqu'elle rencontre Virgile, le coup de foudre frappe, tel un couperet. Un coup de foudre qui viendra la perturber et changer complètement sa vie, ainsi que celle de la famille de Ronan et Virgile.
Cette rencontre sera déterminante et remettra beaucoup de choses à leur place, faisant ouvrir les yeux à beaucoup de monde.
Page après page, nous suivons donc Maëlle qui verra son coeur souffrir de bien des façons. le mensonge s'agrandi et fini par exploser pour finir en drame.
Le personnage de Ronan m'a beaucoup touché. Ce jeune homme est généreux, gentil, et sa situation particulière au sein de sa famille si...spéciale, où l'apparence prime, m'a fendue le coeur. Sa vraie nature, qu'il ne peut exprimer, va le rendre fou, lui faire perdre pied. Son obligation à ne pouvoir être lui-même m'a rendue triste pour lui. Heureusement, il peut compter sur le soutien inconditionnel de Maëlle, sa meilleure amie. Cependant, à accumuler mensonge sur mensonge, à rester enfermé dans les carcans de sa famille et leur jugement, il finira par tout faire partir en vrille.
Maëlle, qui soutien Ronan et accepte son arrangement assez fou, se perdra dans ses cachotteries. Quand elle rencontre Virgile, tout bascule.
Virgile est un homme admirable, que j'ai beaucoup apprécié. Quand il se révèle, il est merveilleux, fascinant. C'est une personne très attachante, que nous découvrons dans sa vérité au fil des mots, une vérité qui vous attendrie.
Du début à la fin, il se passe beaucoup de choses, de rebondissements. Certains personnages m'ont fait grincer des dents à cause de leur jugement, de leurs accusations, avec des mots très durs qui m'ont brisé le coeur.
Et au milieu de toute cette tempête, nous avons Maëlle et Virgile, leur coup de foudre, la beauté de leur amour, de leurs échanges. de belles preuve de leur attachement aussi, et des scènes d'amour très douces, très romantiques, le tout dans un cadre enchanteur. Les descriptions faites par l'auteur sont un régal, et nous donne la sensation de nous retrouver aux côtés de nos protagonistes.
La plume de l'auteur est belle, intense. Des mots percutants, acides, justes, naturels. Des mots qui vont font ressentir chaque émotion émanant de nos personnages, des mots qui vous touche, qui vous révolte, des mots adéquats pour chaque situation.
La plume de l'auteur se révèle être comme une mélodie, tantôt fraîche, tantôt rude, tantôt poétique. Elle sait l'accorder pour nous plonger dans une symphonie d'émotion qui nous prend au coeur.
Bref, j'ai passé un très très bon moment, et je dois dire que ce roman est un coup de coeur. J'ai aimé les personnages, j'ai aimé l'histoire, j'ai aimé que l'on se batte pour ce que l'on veut. Beaucoup d'aspects abordés dans le livre m'ont touchée et émue. Les difficultés au sein d'une famille de pouvoir être celui qu'on est, les difficultés à faire changer sa famille sur l'opinion qu'ils ont de vous et qu'ils se sont faite sur votre simple naissance.
Le courage et la volonté est un trait qui ressort aussi de ce livre. le courage de défendre ses opinions, de défendre celui qu'on aime, de défendre une amitié, la volonté de ce que l'on souhaite, la volonté d'oser.
L'auteur a fait un superbe travaille sur les relations amicales, familiales et leurs difficultés.
Ce qui prime aussi dans ce roman, c'est l'amour, sous toutes ses formes. L'amour véritable, l'amour fou. Certaines déclarations m'ont émue et bouleversée.
Mon âme de romantique a succombé totalement au charme des personnages, à cette histoire belle et dure à la fois, aux instants de légèreté, d'humour, et ceux plus profonds, plus douloureux.
Je vous conseille vraiment cette lecture qui regroupe tout un panel de personnages et de sentiments différents, des émotions à fleur de peau. Un roman qui verra dans sa mascarade un dénouement dans la douleur, mais aussi dans l'amour.
Lien : http://mateiva.blogspot.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Clemocien
  13 février 2017
J'ai eu la chance d'être sélectionnée lors de la dernière opération masse critique Babelio pour cette lecture dont le résumé m'inspirait beaucoup.
Malheureusement, j'ai été plutôt déçue de ma lecture; non pas que le livre soit "mauvais" mais plutôt qu'il n'a pas su me convaincre, par son côté trop artificiel.
Déjà, il aurait été sympa d'avoir un petit arbre généalogique en début de roman. En effet, nous sommes assez rapidement mis en présence de la famille Guyomarch, dont on nous présente en l'espace de quelques pages tous les membres, que l'on retrouve directement cités par leur prénom par la suite, et c'est un peu dur de raccrocher les wagons !
Ensuite, il y a plein d'éléments prometteurs dans ce livre ! Notamment le côté "vieille famille", secret de famille, mésentente dans la famille, mais le tout est assez peu exploité et les vestes se retournent plus vite qu'il ne faut pour le dire ! Il en est de même pour l'homosexualité de Ronan. J'ai également trouvé dommage que le côté Bretagne ne soit pas plus abordé; via des descriptions ou des habitudes de vie... j'ai eu l'impression que le récit aurait pu se dérouler n'importe où sans que cela change quoi que ce soit.
Les interactions entre les personnages m'ont plutôt semblées artificielles, sans profondeur et ne m'ont pas réellement fait vibrer. Si j'ai bien accroché avec Virgile (je pense que c'était le but non, l'homme dans toute sa splendeur) dont je suis totalement tombée sous le charme (c'est lui qui m'a semblé le plus vrai), j'ai eu un peu plus de mal avec Maëlle sur le début, qui m'est apparu sans personnalité, à subir ce qu'on lui impose sans rien dire.
On se retrouve totalement dans un conte de fées où tout s'articule à merveille.
Bon, malgré tous ces reproches, La fille de Bretagne reste une lecture sympathique pour un moment de détente, qu'il faut prendre comme il est, sans en attendre trop !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   14 octobre 2016
Tout se sait dans la famille... Il suffit que tu lui aies raconté le plus petit détail qui éveillerait des soupçons sur notre stratagème, et tout partirait en vrille.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   14 octobre 2016
C’est une douleur sans nom que de devoir dire des choses pareilles : je suis obligée de continuer à jouer le jeu du mariage, alors que j’ai face à moi un homme qui me fait vibrer ; dont la simple présence fait accélérer mon cœur. Et duquel je me dois de m’éloigner. C’est du sabotage volontaire, oui ! Je suis coincée.
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   23 janvier 2017
A quoi pense-t-il ?

Comment peut-il me regarder ainsi, alors que je suis la fiancée de son cousin ? Est-il donc vraiment ce coureur que l’on m’a décrit ? Ou peut-être se doute-t-il du mensonge entre Ronan et moi.

Ou tout simplement est-ce moi seule qui projette quelque chose de charnel dans ses yeux ?
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 octobre 2016
Je pourrais facilement séduire une fille, n’importe laquelle. Lui faire miroiter des choses, une jolie vie, et puis la larguer, mais je ne suis pas comme ça. Je suis peut-être ambitieux, mais je ne veux pas faire souffrir les gens. J’ai des principes et un sens moral.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 octobre 2016
Nos échanges de regard valent des kilomètres de conversations.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : saga familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
13171 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre