AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782280360722
375 pages
Éditeur : HQN (25/05/2016)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 134 notes)
Résumé :
Kim

Cinq ans? et j'ai toujours aussi mal. Se remet-on vraiment un jour de la perte de son premier amour ? Je n'en ai aucune idée. Ce que je sais, en revanche, c'est qu'Alex m'a détruite. En même temps, notre histoire était trop belle pour être vraie. Pourquoi le plus beau biker du Dakota se serait-il rangé pour une simple fille comme moi ?
Aujourd'hui, je suis de retour  mais j'ai tourné la page. Les contes de fées, c'est terminé. Je n'y crois ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (83) Voir plus Ajouter une critique
Sanguine
  09 décembre 2016
Je n'avais jamais entendu parler de cet ouvrage, je l'ai découvert dans la liste des livres proposés dans le cadre d'une Masse Critique Babelio. le résumé m'a tenté, je ne sais plus exactement pour quelle raison mais toujours est-il que j'ai posé ma candidature pour ce livre et que celle-ci a été retenue. Je remercie donc les Editions Harlequin pour cette réception et Babelio pour l'organisation de ces Masses Critique que j'apprécie beaucoup ...
Kim
Cinq ans … et j'ai toujours aussi mal. Se remet-on vraiment un jour de la perte de son premier amour ? Je n'en ai aucune idée. Ce que je sais, en revanche, c'est qu'Alex m'a détruite. En même temps, notre histoire était trop belle pour être vraie. Pourquoi le plus beau biker du Dakota se serait-il rangé pour une simple fille comme moi ?
Aujourd'hui, je suis de retour mais j'ai tourné la page. Les contes de fées, c'est terminé. Je n'y crois plus. Et je ne me ferai plus avoir. Je ne céderai pas à la force des sentiments que j'éprouve toujours pour Alex malgré moi. A aucun prix.
Alex
Cinq ans … et l'absence de Kim est toujours aussi insupportable. Inexplicable. Inattendue. Je n'ai rien compris. Rien. Pourquoi ma Kimi est-elle retournée en France précipitamment ? Sans un mot, sans un regard en arrière. Elle a tout plaqué, et moi aussi par la même occasion.
La romance très new adulte n'est absolument pas mon genre littéraire de prédilection, à vrai dire je n'en ai pas lu beaucoup et à chaque fois, ça ne m'a pas tellement réussi. Malheureusement, cette fois encore j'ai eu un peu de mal à apprécier ma lecture mais attention, ce sera très nuancé parce que certaines choses m'ont beaucoup plu.
Alors, je ne vais pas y aller par quatre chemins, j'ai quand même trouvé ça un peu cliché quand même ... J'ai souvent eu les yeux au ciel et le ricanement au bord des lèvres. En plus, il y a vraiment la totale qui tombe sur le coin du nez de cette pauvre Kim. Je ne vais pas vous raconter tout ce qui lui arrive, ce serait du spoil mais franchement, ça ressemble parfois à du Zola tellement elle en a pris plein la tête cinq ans auparavant. La pauvre, on a la sensation que tous les malheurs du monde sont pour sa pomme et que ça ne va jamais s'arrêter ...
Mais ce qui m'a vraiment embêté, c'est que j'ai eu quand même assez de mal avec le monde des bikers et surtout avec la façon dont ils parlent de leurs compagnes ... Franchement, le terme Brebis ou Régulière, personnellement ça m'arrache un peu les oreilles. Je ne trouve pas ça très respectueux. Et puis ils ont des moeurs quand même étranges qui ne m'ont pas plu du tout. Je n'avais déjà pas aimé la série télé Sons of Anarchy, mais j'avais envie de retenter cet univers dans un livre cette fois ... maintenant je sais que ce n'est définitivement pas pour moi.
Concernant les personnages, ils ont eux aussi bien trop stéréotypés pour moi. Kim est pas mal fadasse (un peu nounouille, un peu blonde) et Alex, lui, c'est le gros cliché du biker. le côté je t'aime mais en fait non, et puis je ne veux plus te parler mais je te laisse m'embrasser gnagnagna m'a rapidement pris la tête. En fait, j'ai trouvé que nos deux protagonistes étaient un peu niais au final ... C'est l'amour qui leur fait cet effet ?... Heureusement, j'ai beaucoup aimé le personnage de Mendy, la meilleure amie de Kim. Elle est pleine de vie, très impertinente et plutôt drôle. C'est peut-être la touche de "normalité" du livre, elle est tellement crédible que ça en a fait mon personnage favori de cette romance.
J'ai trouvé que le livre était facile à lire parce que NC Bastian a une plume très agréable, c'est fluide et malgré les 460 pages, le livre passe vite. Les alternances d'époque (on oscille entre aujourd'hui et cinq ans avant) donnent du rythme à la lecture et au récit, ça permet d'avancer dans l'histoire tout en sachant ce qui se passe actuellement entre Kim et Alex. Comme je le dis juste au-dessus, l'écriture de NC Bastian est plutôt fluide et je dois dire que j'étais très curieuse de savoir ce qui avait poussé Kim à partir en cinquième vitesse de Sturgis cinq ans avant le début de notre histoire.
Très bien vu aussi l'alternance de narration, on a le point de vue de Kim mais aussi celui d'Alex et c'est une bonne idée. Il est rare que l'histoire soit vue du point de vue de l'homme dans ce genre de bouquin alors là, c'était très intéressant pour découvrir vraiment ce que ce personnage a dans la tête. Par contre, je suis restée très perplexe face aux passages "quête spirituelle". Ce sont des passages que je n'ai pas aimé parce que je n'ai pas trop compris ce que ça venait faire là ...
Mais alors, pfff, il y a pour moi bien trop de passages de popotin, je m'y attendais bien entendu mais vers la moitié du bouquin, ça ne s'arrête plus et j'avoue avoir lu ces passages là très en diagonale. Je ne pense pas être particulièrement coincée mais je n'aime pas ça parce que je ne vois pas à quoi ça sert l'histoire. On sait que nos héros sont amoureux, on se doute bien qu'ils font des galipettes couettesques mais je ne vois pas l'intérêt de détailler à ce point les galipettes en question.
Globalement, j'ai assez aimé ma lecture mais elle manque souvent de crédibilité pour moi et surtout, j'aurai aimé une fin plus ... rock n'roll.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
monparadisdeslivres
  25 mai 2016
Lorsque j'ai appris que les éditions Harlequin HQN allaient publier un roman sur les MC Bikers, j'avoue que ma curiosité a été piquée à vif. Et c'est une Agréable Surprise. Certes le roman est un peu plus léger mais il a tout pour plaire aux lecteurs de ce genre…
« Be Mine » de N.C. Bastian c'est l'histoire de Kim et Alex qui se retrouve après une séparation de cinq ans. Des retrouvailles sous hautes tensions puisque Kim a quitté les États-Unis du jour au lendemain sans explication.
Deux héros au fort tempérament qui vont titiller vos nerfs au plus haut point mais qui vont également vous toucher. Une narration en trois parties au travers du point de vue de Kim et Alex. Leurs sentiments sont très bien retranscrits et on ne peut que se sentir proche d'eux. Kim, une jeune femme qui a énormément été anéantie par ce qu'il lui est arrivé lors de son dernier séjour à Sturgis. Et son retour fait resurgir des souvenirs qu'elle pensait avoir oublié. Surtout en présence d'Alex, son premier amour et celui qui lui a aussi brisé le coeur. Beaucoup de lectrices vont tomber sous le charme d'Alex. Un biker possessif et colérique mais qui a aussi énormément souffert. Il ne comprend pas ce qu'il a pu se passer il y a cinq ans. Et maintenant que celle qu'il a toujours aimée est de retour, il est prêt à tout et ne lâchera pas l'affaire tant qu'il n'aura pas eu ses réponses.
Un récit qui alterne entre le passé assez et le présent. C'est assez perturbant voir même frustrant car on se demande comment la suite des événements va se dérouler dans le présent quand tout sera dévoilé.
Un style que je découvre pour la première fois et qui a beaucoup de potentiel. C'est différent des romans MC Bikers que j'ai l'habitude de lire. J'avoue que j'avais peur que l'auteur nous fasse une version édulcorée du monde des bikers. Et bien non, ce ne fut pas le cas et j'ai été agréablement surprise. Bien évidement, il a moins de violence et plus de romance. Mais l'auteur a su respecter les us et coutumes de cet univers et a su captiver mon attention. Alors pour un premier essai je dirai que c'est un pari réussit pour l'auteur.
Une plume fluide, prenante et addictive. Une intrigue intense en sensations qui est finement menée et qui tient parfaitement la route. Un très bon rythme et pas de temps mort. On accroche dès le début et on a du mal à lâcher notre lecture. L'auteur nous donne les informations nécessaires à l'instant T et nous surprend là où l'on ne s'y attend le moins. du coup on ne s'ennuie pas un seul instant et quand arrive la fin, on en ressort satisfait et on en redemande encore en espérant une suite sur certains personnages secondaires.
Les personnages secondaires sont assez nombreux, chose normale vu le contexte. Mais tous sont intéressants et ont leur importance dans l'histoire. Certains sont sympathiques et vont vous surprendre par bien des manières comme la turbulente Mendy et le mystérieux Tuck. Tandis que d'autres vont vous échauffer au plus au point comme ce faux frère et ce traite qui veut sa vengeance…
En bref, je dirai que « Be mine » est une très belle surprise. Il y a tout ce qu'il faut pour passer un excellent moment de lecture. Action, Danger, Secret, Mystère, Humour, Passion, Vengeance, Trahison, Sensualité. Et avec cette sublime couverture, j'espère qu'il sera disponible en version broché dans la collection &H. Une plume qui m'a séduite. Une auteur à suivre de près.
Je finirai avec une petite question à l'auteur : « Aura-t-il un bonus sur Tuck et Mendy ? Car moi j'aimerai… mais ce n'est qu'une suggestion… mais cela serait un grand plaisir de les retrouver ! ».
Lien : http://wp.me/p5AuT9-1F6
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
lesangdeslivres
  21 juin 2016
La couverture est très belle, séduisante et nous donne envie de nous plonger dans ce roman rapidement.
Quand nous commençons cette histoire, nous sommes tout de suite installés dedans auprès d'Alex. Nous apprenons à connaître les gangs de bikers grâce aux nombreuses explications dont nous fait part l'auteure. Très vite, ça nous fait penser aux Bandidos et aux Hell's Angels dont nous entendons beaucoup parler et on comprend rapidement, que l'auteure s'est inspirée de ce genre de club pour écrire son histoire. Quand nous sommes motards, c'est encore un plus grand plaisir de lire ce roman, car c'est vrai que nous avons très peu affaire à des romans sur les motards, les bikers et ça nous fait vraiment sourire de tomber, en plus, dans une romance avec des vrais bad boys.
Quand nous voyons l'histoire du point de vue d'Alex, nous en apprenons donc énormément sur les Silence of Death, un club de bikers qui ont des pratiques très spéciales et des règles assez strictes. Ne devient pas biker dans leur club n'importe qui et n'importe comment. On comprend par quoi ils doivent passer pour pouvoir prétendre en faire partie et ça nous fait halluciner.
Alex est un personnage vraiment très troublant. Déjà de par sa beauté dont nous fait part l'auteure dans ses nombreux détails, et on peut bien l'avouer, il ne laisse personne indifférent. On comprend pourquoi il a autant de Brebis à ses pieds. Mais aussi, il a un très fort caractère et très endurci, c'est l'effet Silence of Death qui veut ça, mais on ne s'attend pas du tout à voir tant de testostérone sortir d'un corps et ça nous fait vraiment bizarre, mais aussi ça nous fait dans un sens rêver. Parce que oui, il faut bien l'avouer, les bad boys font rêver.
Nous nous posons beaucoup de questions quand nous entrons dans l'histoire d'Alex. Nous nous demandons tout comme lui ce qu'il a pu faire à Kim pour qu'elle lui en veuille autant. Cette question, nous allons nous la poser tout au long de l'histoire, car même si nous savons au fur et à mesure en gros pourquoi elle l'a quitté, nous attendons de savoir toute l'histoire grâce aux nombreux retours dans le passé dont nous fait part N. C. Bastian.
Nous apprenons à connaître ses frères des Silence of Death et nous adorons William le grand-père de Kim, mais celui que nous préférons le plus c'est Tucker. Nous le trouvons vraiment sympathique, drôle et c'est le seul dans tout le club qui apaise un peu l'histoire. On le trouve calme dans la vie de tous les jours, mais reste fidèle à ses frères.
Rapidement, nous nous retrouvons en compagnie de Kim. Nous sentons qu'elle n'a pas un caractère à se laisser manipuler et ça nous fait sourire. Nous comprenons un peu plus son histoire, le pourquoi du comment, mais elle garde une grande part de secret et dans un sens, ça nous agace parce que nous sommes vraiment très curieux de savoir ce qu'elle cache tellement, même à sa meilleure amie Mendy. En parlant de Mendy, alors elle, c'est la déjantée du livre. Qu'est-ce qu'elle peut nous faire rire avec ses cris hystériques, ses sottises d'adolescente, son extravagance et le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est une fille qui part tout le temps à cent à l'heure. Tout au long du roman, c'est elle qui mettra le plus de punch dedans et il fallait vraiment qu'elle soit là.
Quand nous rentrons dans le coeur de l'histoire, nous nous rendons vite compte que l'attirance amoureuse et plus forte que quoi que ce soit. Nous sommes plongés dans cet amour qui nous en fait dresser les poils des bras tellement nous le trouvons beau et fort. Nous nous délectons de voir autant de sentiments forts sortir des lignes et des pages. Nous avons vraiment l'impression d'être remplis d'un bien-être interminable en lisant ce roman et c'est très agréable.
Quelques moments sont vraiment angoissants et là, nous retrouvons dans quelles situations nous sommes et nous nous rappelons que les Silence of Death ne sont pas des enfants de coeur.
Nous voilà à présent plongés dans un énorme conflit et nous nous demandons comment tout ça va bien pouvoir se passer. Nous avons peur pour nos personnages. Dans tout ce capharnaüm, nous ressentons quand même tout l'amour débordant que se portent les protagonistes et ça nous fait moins peur pendant quelques instants.
Quand nous arrivons vers la fin, nous angoissons vraiment pour deux personnages en particulier et nous en venons à retenir notre souffle. Dans un sens, nous n'avons pas envie d'aller plus loin dans la lecture parce que nous pensons que nous n'allons pas pouvoir supporter si quelque chose arrive à l'un d'entre eux. Ce qui se passe nous fait froid dans le dos et nous avons vraiment peur pour un autre personnage, c'est vraiment angoissant.
À la fin de ce roman, nous comprenons qu'il y a anguille sous roche entre deux personnages et dans un sens, nous nous étions bien doutés que quelque chose se tramait. Ce qui pour le coup, nous donne vraiment un goût amer à la fin.
Quand nous voyons tout ce qu'il se passe à la fin, un grand sourire vient étirer nos lèvres et nous terminons ce roman avec une grande pointe de satisfaction.

Est-ce que j'ai aimé ce livre ?

C'est un roman vraiment bien écrit et raconté à merveille. J'ai adoré du début à la fin, à tel point que pour moi c'était une tristesse de devoir m'arrêter de le lire pour me coucher.
J'ai adoré Alex et Kim, mais aussi Mendy et Tucker qui m'ont beaucoup fait rire et donné un côté calme à cette histoire.
J'aimerais vraiment lire une histoire traitant sur Tucker, car je pense qu'il y a vraiment du potentiel et de quoi dire sur lui pour en faire une merveilleuse histoire.
Enfin, comme vous l'aurez compris, c'est pour moi un merveilleux coup de coeur !
Je vous le recommande chaudement, il vaut vraiment le coup !
Lien : http://lesangdeslivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Luxnbooks
  30 mai 2016
Je remercie les Éditions Harlequin pour Service Presse, très belle surprise et une auteure que je recommande fortement. J'ai un rapport assez conflictuel avec l'univers des bikers, jusqu'à maintenant j'ai toujours trouvé leur manière de traiter les femmes assez abjectes, alors en lisant le résumé j'avais un peu peur de retomber sur un héros macho et dégradant. La curiosité a été la plus forte et heureusement que je suis restée ouverte d'esprit, car j'aurais pu passer à côté de cette histoire.
Il y a cinq ans, Kim et Alex étaient deux adolescents qui sont tombés éperdument amoureux l'un de l'autre. Lui le prospect qui n'attendait qu'une chose : acquérir le statut de biker et elle, la petite fille de président des Silence of Death. L'alchimie entre eux a été immédiate malgré leur jeune âge, pourtant du jour au lendemain Kim a tout quitté pour retourner en France sans aucune explication et le monde des deux adolescents s'est complètement effondré. Après plusieurs années de silence, Kim est contrainte de retourner dans le Dakota du Sud en exil chez son grand-père et Alex n'a pas dit son dernier mot.
L'histoire alterne entre moment passé et moment présent, ce qui nous permet de vivre en simultanée des évènements clés de leur histoire et surtout de comprendre progressivement les raisons de leur séparation. J'ai surtout été frappée par l'attitude d'Alex, bien que biker il n'a pas peur d'assumer ses sentiments et même si ce n'est pas un moine, dès l'instant où Kim est de retour plus aucune brebis ne va l'intéresser. C'est assez plaisant de découvrir un biker fidèle, qui assume totalement l'abandon de son coeur à sa régulière. Depuis qu'il sait que Kim est de retour, il n'a plus qu'une obsession, comprendre pourquoi elle l'a abandonné. Il va lui faire comprendre qu'il n'en a pas fini avec elle et j'ai vraiment adoré son côté possessif. J'ai également apprécié la relation d'amitié entre Kim et Mendy qui sont toutes les deux un peu folle, mais son caractère reste assez quelconque comparé à Alex.
Durant la première partie, je m'attendais à un coup de coeur et j'étais vraiment à fond dans ma lecture. J'avais tellement de questions que les pages ont défilées, seulement durant la deuxième partie du roman je suis un peu retombée de mon nuage. L'histoire change un peu et l'action fait son apparition, je sais que c'est propre à l'univers des bikers, mais j'ai trouvé que ce qui se passait était un peu tiré par les cheveux et du coup j'ai un peu perdu le fil de l'histoire. J'ai apprécié ce que je lisais, mais j'ai clairement beaucoup moins accroché. Une des raisons vient du fait qu'à ce stade du récit, j'attends davantage de confiance, de communication entre nos héros et j'ai été un peu perdu avec le Coyote.
En bref, un premier roman qui m'a permis de découvrir une nouvelle auteure et je suis totalement conquise par la plume de N.C. Bastian. J'ai passé un très bon roman en compagnie de nos héros et même si aucune suite n'est envisagée pour le moment, je souhaite beaucoup de succès à l'auteure, car on sent le potentiel. Je recommande totalement cette lecture, le style de l'auteure, les personnages, l'univers, on passe un super moment et on en redemande. Si vous hésitez encore, foncer !
Avec les copinautes on a quand même été assez dérangé sur la banalisation du non-port de préservatifs. Les capotes c'est peut-être pas glamour dans les romans, mais il faudrait penser que les risques de grossesse ne sont pas les seuls. Alors oui, on peut trouver toute une symbolique sur le non-port du préservatif et voir l'unique amour, le destin, la possession et tout le tralala, mais en attendant nos très chers héros qui aiment les femmes ils sont aussi susceptible de chopper une MST. Oui, ce n'est qu'un détail, mais ça arrive de plus en plus souvent dans les romans et malheureusement dans la vie ça ne pardonne pas, alors messieurs, mesdames les auteurs n'oubliez pas les capotes c'est très important et ça ne plombera pas votre récit érotique de prendre 3 lignes pour enfiler un préservatif.
Lien : https://luxnbooks.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Marlene_lmedml
  21 juin 2016
Je remercie les éditions Harlequin pour leur confiance et ce service presse.
Un roman dans l'univers des bikers je ne pouvais pas passer à côté, je n'en ai pas lu beaucoup dans ce genre mais j'ai à chaque fois passé un bon moment dans cet univers et sombre et sexy.
Be Mine, c'est l'histoire de Kim et d'Alex, une histoire d'amour passionnée qui mal tournée. Cinq ans plus tard, Kim est de retour à Sturgis chez son grand-père...Sa plus grande crainte ? Croiser le chemin d'Alex et rouvrir cette blessure encore si vive au fond de son coeur.
Nous allons vivre leurs retrouvailles qui vont être assez mouvementées vous l'imaginez bien :)
Entre douleur, sentiments, rancoeur, passion, désir et mise au point, laissez-vous embarquer dans cette romance pleine de rebondissements, pleine d'émotions dans le milieu sombre des bikers, un milieu régit par de nombreuses règles, un milieu que j'adore tant il est différent de ce que l'on rencontre dans les autres romances du genre.
C'est toujours un plaisir d'écrire une chronique sur un roman que l'on a adoré. En ce qui concerne "Be Mine" j'ai de nombreuses choses à vous dire mais je vais aller droit au but.
J'ai passé un super moment avec nos personnages, N.C Bastian a su me captiver du début à la fin. L'histoire est prenante, d'une part parce que l'histoire d'amour de Kim et Alex a été passionnelle, malgré leur jeune âge, les sentiments qu'ils avaient l'un pour l'autre étaient sincères et puissants...La vie leur a réservé un sort peu glorieux en les séparant brutalement...Cinq ans plus tard, le temps des explications est venu ! Mais Kim ne veut pas de confrontation, elle souhaite que le passé reste derrière elle...Alex, lui, n'en a pas fini avec elle...
Tout d'abord, je dois vous dire que l'histoire est très intéressante, bien rythmée par l'auteure, entre passé et présent, on a toutes les réponses aux questions que l'on se pose et ce pendant tout le roman. N.C Bastian nous décrit très bien ses personnages, ce que j'ai apprécié pour m'attacher à eux, j'ai fondu pour Alex, je pense que c'est le cas pour toutes celles qui ont lu le roman. Impossible de ne pas craquer pour lui, non seulement il a ce petit côté Bad Boy mais il est aussi un jeune homme très attentionné envers Kim, il est un peu têtu sur les bords et très possessif, ce que j'ai trouvé très très sexy.
Kim, quant à elle, est une jeune femme attendrissante, elle peut paraître fragile au premier abord mais elle s'est forgé un sacré caractère pour "essayer" de tenir tête à Alex, je dis bien "essayer" parce que sérieusement c'est juste impossible mais j'ai vraiment aimé qu'elle tente de lutter contre ses sentiments pour lui^^ Parfois elle a des réactions un peu démesurées mais il faut la comprendre. J'avoue que ça a donné une ambiance chargé d'électricité entre eux. Une tension sexuelle de malade...
J'ai aussi particulier aimé le personnage de Mendy, la meilleure amie de Kim. Elle m'a beaucoup fait sourire, elle est assez directe comme nana, elle dit les choses comme elle les pense et j'adore ce genre de personnage qui désamorce souvent les situations les plus embarrassantes :)
On va aussi faire la connaissance de tous les membres du club des Silence of Death, des membres très soudés, ils forment tous une grande famille, loyauté et confiance sont les maîtres mots pour les qualifier. D'autres personnages vont entrer en jeu pour bouleverser le monde de nos sexy bikers. Clay, un jeune homme d'un autre Club se rapproche de Kim, il fait parti du club de bikers de Free Souls et ça ne plaît pas du tout à Alex qui voit rouge direct !!!
Je dois dire que la plume de l'auteure est très agréable, je suis entrée dans l'histoire dès le début, le récit est divisé en trois parties, deux sont avec le point de vue et Kim et l'autre du point de vue d'Alex, c'est toujours très sympa d'avoir les deux sons de cloche.
Qui dit romance, dit moment sexy ! Et je peux vous dire que ces scènes sont très très intenses, vous ressentirez la moindre émotion de nos personnages, à bout de souffle pendant ma lecture je me suis laissé faire par les mots de N.C Bastian, c'est toujours sympa de découvrir la façon dont les auteurs font s'aimer leurs héros. Ici, c'est tantôt torride et désespéré, tantôt tendre et doux. le plus important c'est que dans tous leurs corps à corps on perçoit énormément l'amour qu'ils ont l'un pour l'autre. Un amour qui les consume, un amour que l'on explique pas, un amour puissant et sincère.
En bref, vous l'aurez compris j'ai passé un excellent moment avec Be Mine, j'ai retrouvé un univers que j'adore, sombre et unique, l'auteure en a fait quelque chose de beau, une histoire que je conseille d'ailleurs à toutes les lectrices qui appréhendent le monde des bikers, parce qu'elles ont peur que ce soit trop rude, trop sombre...Ici on sent le travail de recherche de l'auteure, son univers est totalement crédible, et elle nous dépeint très bien ce qui peut se passer dans un club de bikers. Mais elle l'aborde avec tacte et nous plonge dans une romance hors du commun.
On hésite pas hop hop hop, si vous ne l'avez pas encore lu, vous savez ce qu'il vous reste à faire :)

Lien : http://chroniqueslivres.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
EppupuceEppupuce   22 juin 2016
– Regarde-moi dans les yeux, et dis-moi que tu ne penses plus à moi, m’ordonna-t-il. Qu’il n’y a que lui qui compte. Dis-le.
Tout ce que je sentais, c’était que cette colère que je contenais se transformait en quelque chose de plus sauvage encore. Je le détestais, c’était ce que je me répétais, mais mon traître de corps ne l’entendait pas de la même oreille, et réagissait d’une tout autre façon.
– Pourquoi tu ne me dis plus rien ? Maintenant que je te demande de parler, tu te tais ?
– Fous-moi la paix, Alex.
– Pas tant que le fin mot de l’histoire ne sera pas dit.
– Il n’y aura jamais de fin d’histoire.
– Eh bien… Pour une fois qu’on est d’accord sur quelque chose.
Je fronçai les sourcils, et me rendis compte trop tard que ma phrase pouvait avoir un double sens. Je secouai la tête et rectifiai.
– Tu ne comprends pas…
– Au contraire, me coupa-t-il. Je comprends parfaitement tout ce qu’il se passe dans ta tête. Maintenant, mens-moi en me regardant dans les yeux, et dis-moi que tu ne penses plus à moi.
Je secouai la tête et baissai le visage, fuyant son regard qui ne me permettait pas de réfléchir correctement.
– Je ne pense plus à toi.
Il me prit le visage dans les mains, et me força à le regarder dans les yeux. Bordel… Si seulement il n’était pas si sexy, peut-être que je serais plus convaincante !
– Dis-le-moi en me regardant droit dans les yeux.
– Je ne pense pas à toi, murmurai-je en sachant que je n’étais absolument pas crédible.
– Dis-moi que je ne compte pas, chuchota-t-il à son tour, son visage si près du mien que je pouvais compter le nombre de ses cils, recourbés naturellement.
– Tu ne comptes pas, soufflai-je si doucement que je ne m’entendis pas.
– Tu mens.
Il se rapprocha encore un peu, passa une main derrière ma nuque, l’autre glissa dans mon dos, et m’attira contre lui. J’avais presque oublié à quel point nos corps s’emboîtaient à la perfection.
– Non, je ne mens pas.
– Alors pourquoi tu ne me repousses pas ? Pourquoi ton souffle est-il si rapide ? Pourquoi tes pupilles sont tellement dilatées qu’on dirait que tu as pris de la drogue ? Pourquoi ton visage est-il tendu vers le mien, et que ta bouche n’attend
que mes lèvres ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
BouquissenciaBouquissencia   03 juin 2016
Il se releva, se prit la tête à deux mains, complètement démuni, puis revint rapidement vers moi, m’emprisonna dans ses bras et écrasa ses lèvres sur les miennes.
Sous le coup de la surprise, je me figeai. Puis, je voulus le repousser, mais au lieu de ça, je passai mes mains derrière sa nuque et appuyai pour le serrer plus fortement contre moi. Je ne savais plus ce que je faisais, ni ce que je voulais. Est-ce que je voulais vraiment le repousser ? J’ouvris la bouche et répondis avec ferveur à son baiser. Je le griffai dans le dos, sentant la force de ses épaules, et le mordis. En réponse, il me mordit aussi, avant de plonger sa langue dans ma bouche.
Il avait un goût de paradis, avec un arrière-goût d’amertume.
Qu’est-ce que je suis en train de faire ?
Je tournai le visage pour me soustraire à son baiser et le repoussai le plus fortement possible. Il ne bougea que lorsqu’il se rendit compte à son tour de ce qu’on était en train de faire. Il recula d’un pas et caressa sa lèvre inférieure, comme s’il était surpris d’être allé aussi loin. On se regarda, se perdant dans les yeux l’un de l’autre, complètement abasourdis. Pour le coup, ce qui venait de se passer nous avait entièrement calmés.
Enfin, c’est ce que je croyais…
– Je le savais.
– La ferme, Alex. Ne dis pas un mot de plus.
– Et tu me demandes de t’oublier ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gabrielleviszsgabrielleviszs   03 septembre 2016
Ma seule arme était mes mots qui l’agaçaient fortement, ainsi que mes chaussures.
Je récupérai mes escarpins et lui en jetai un dans le dos, de toutes mes forces. Il s’arrêta, baissa la tête et se pinça l’arête du nez. Il était à bout de nerfs. Je lui jetai la seconde chaussure qui lui atterrit sur l’épaule, mais encore une fois, il n’eut aucune réaction.
– Réponds-moi !
Je m’élançai vers lui, prête à lui sauter sur le dos et à le rouer de coups, mais au moment où je me jetais sur lui, il se tourna vers moi et me récupéra dans ses bras. Je le frappai à l’épaule, en essayant de m’échapper de sa prise.
– Arrête, m’ordonna-t-il en me plaquant sur le capot de la voiture de Mendy.
– Alors lâche-moi !
– Pas avant que tu te sois calmée.
Je le giflai violemment et le regrettai immédiatement. J’étais allée trop loin. Il tourna son visage vers moi, me dominant entièrement de toute sa hauteur. Il leva les deux mains et les abattit sur le capot. Le bruit claqua dans mes oreilles. Je fermai les yeux. Pendant quelques secondes, j’avais vraiment cru que le coup serait pour moi.
Quand je rouvris les yeux, Alex était toujours au-dessus de moi. Il me regardait toujours aussi rageusement, le regard enflammé par la fureur.
– Ne refais plus jamais ça, siffla-t-il.
– Sinon quoi ?
Il se releva, se prit la tête à deux mains, complètement démuni, puis revint rapidement vers moi, m’emprisonna dans ses bras et écrasa ses lèvres sur les miennes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
noemief82noemief82   09 juillet 2018
J'étendis les jambes et , pour faire passer le temps, je lus Delirium, un livre dystopique, dans lequel l'amour est considéré comme une maladie. J'avais l'âme d'une romantique, aimant m'évader par le biais de mes livres, rencontrant sans cesse à travers le héros l'homme de ma vie. Ces choses-là n'arrivaient pas en vrai, alors je vivais le grand amour comme je le pouvais...
Commenter  J’apprécie          40
MelieGreyMelieGrey   12 janvier 2018
- Du jour au lendemain, tu as jeté notre relation par la fenêtre. Tu m'as abandonné sans explication. Ca, c'est du réel. Tu sembles avoir le coeur brisé, mais tu ne connais pas l'état du mien. Parce qu'en un été, tu étais devenue mon monde, et puis un beau jour, plus rien. Alors tu as certainement des raisons de me détester - raisons que tu tiens absolument à garder secrètes -, mais moi, je te déteste parce que tu nous as abandonnés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : bikersVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3784 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..