AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2915398003
Éditeur : A propos (03/09/2003)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Parti porté par un rêve vers la nouvelle Cythère, Gauguin débarque à Tahiti le 9 juin 1891, avec en tête le souvenir des récits lus dans le Journal des Voyages ou dans des ouvrages de propagande destinés aux futurs colons de plus en plus nombreux à être attirés par l’île. Avec ses cheveux longs, qui le font surnommer par les Tahitiens taata vahine, l’homme-femme, et ses volumineux bagages contenant des rouleaux de toile, une provision de couleur de chez Lefranc et C... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
fredho
  16 juin 2013
En pleine gloire, Paul Gauguin décide de quitter la France et débarque à Tahiti en 1891. Inspiré par les récits « le journal des voyages », il espère trouver à Papeete une atmosphère paradisiaque aux anciennes coutumes Maorie. Mais à la mort du Roi Pomaré V, les colons prennent le pouvoir et enterrent toute tradition Maorie.
P. Gauguin déçu, désapprouvé par les colons européens et les indigènes, s'éloigne de Papeete et se réfugie dans la région de Mataiea, dans un village conforme à l'image édénique de ses rêves. Paul Gauguin s'adapte avec plaisir à la vie quotidienne du village et adopte la langue tahitienne. L'artiste observe les villageois et s'inspire de la mythologie polynésienne. Attiré par le culte Maorie, il transpose sur ses toiles des décors paradisiaques aux couleurs vives, prend en modèle les hommes et femmes du village et imprègne ses peintures de dimension religieuse et symbolique.
A travers ses oeuvres, P. Gauguin créé un univers empli d'exotisme qui sera discuté et controversé en métropole.
Le peintre séjournera quelques années en Polynésie, entrecoupé de retours sur la métropole pour présenter ses toiles, il connaîtra des difficultés financières et aura du mal à imposer son art. Il meurt dans la solitude à l'âge de 54 ans aux îles Marquises.
Un petit opus de bonne qualité retraçant la période de P. Gauguin en Polynésie. L'ouvrage est composé d'un texte principal documenté par les tableaux majeurs de l'artiste avec une analyse approfondie des oeuvres. En marge, des petits encadrés qui donnent des informations supplémentaires liées au texte principal. de brèves mais utiles frises chronologiques situent les périodes essentielles de la vie de Paul Gauguin.
Paul Gauguin, peintre maudit, profondément attaché à sa liberté se démarquera des peintres contemporains de l'époque par sa quête d'exotisme et par l'originalité de ses peintures à l'art primitif.
Un grand merci à Babélio et les éditions A'PROPOS pour la découverte de cet opus aux superbes illustrations.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
AuBazartDesMots
  25 juin 2013
Il y a 15 jours, j'ai eu le plaisir de recevoir dans le cadre de la dernière « Masse Critique » un ouvrage des Éditions A Propos. Un grand merci donc à Babelio et aux éditeurs pour ce joli cadeau :) !
Déballant avec frénésie le livre, je sors de l'enveloppe le livre « Gauguin en Polynésie ».
Pour commencer cette critique, quelques mots d'abord sur l'apparence générale, déjà parce qu'elle influence un possible achat, mais aussi surtout parce qu'étant en faculté d'arts plastiques, je suis forcément sensible à cet aspect des choses. La couverture est un morceau du tableau « Conversation », et cela tombe, c'est un de mes tableaux préférés, injustement méconnu. Un bon point donc. Les couleurs sont chaudes, les informations claires et bien disposées. le résumé est attrayant, petit extrait de vie de Gauguin plutôt que énumération de dates monotone. Bref, ce livre donne envie.
Seul bémol, j'ai un peu honte de le dire, mais c'est le tarif. En tant qu'étudiante, je fais attention à mes sous, et suis d'autant plus heureuse d'avoir reçu ce livre que j'aurais hésité à dépensé cette somme, prix de 2 livres poches, pour un ouvrage de cette finesse (60 pages). Après il s'agit visiblement d'une petite boîte d'édition, qui n'a vraisemblablement pas les mêmes moyens qu'un Phaidon ou un Larousse. Mais il est vrai que j'avais hâte de voir si le contenu valait son pesant ! Je me suis empressée de le vérifier...
Le sommaire est clairement défini, et les parties me semblent judicieuses. L'ouvrage porte sur Gauguin à Tahiti, comme l'indique son titre limpide, mais l'auteure Emmanuelle Baum a eu l'intelligence d'ajouter des chapitres sur l'avant-tahiti pour introduire son sujet, d'évoquer le séjour de l'artiste aux Marquises, et de créer une partie « approfondissement » sur laquelle je reviendrais plus loin.
En lisant le livre, la présentation m'impressionne à nouveau. Comparable à celle de la couverture, elle est plaisante, ses couleurs attirent l'oeil... Un titre, une introduction en couleur, comme les débuts de paragraphes importants, des illustrations judicieusement placées qui rythment la lecture, des frises chronologiques, des « à propos » intégrés dans les chapitres pour étayer le propos, tout est très bien.
Et le contenu dans tous ça ? Et bien il est parfait, tout simplement. Emmanuelle Baum et Sarah Vincent nous font découvrir Gauguin de façon ludique, nous livrent des anecdotes, nous racontent plus une histoire que L Histoire,et cela m'a plu. Les tableaux choisis sont innovants, pour une fois que des auteurs ne s'arrêtent pas à « Femmes de Tahiti » et « la Vision du Sermon » ! de plus, j'évoquais avant le fait que les illustrations sont bien placées, et c'est important. Avec ce livre, on n'a pas besoin de sauter 5 pages pour trouver le passage se référant au tableau présenté. La présentation se situe invariablement à côté de l'illustration, et ce petit détail, pour moi essentiel, dénote un soin qui m'a marquée. de plus, les images sont de bonnes qualités, les coloris me semblent exacts, et lorsqu'on parle d'oeuvres d'art, cela n'est pas anodin.
La suite sur le baz'art des mots! :)
Lien : http://aubazartdesmots.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MonCharivariLitteraire
  07 novembre 2017
Bon petit livre de présentation de Gauguin et de ses voyages en Polynésie. Il s'intéresse à la vie du peintre et donne des clés de compréhension de sa peinture. Il se penche essentiellement sur les oeuvres peintes lors de ses voyages en Polynésie. En outre, l'analyse dédiée à certains tableaux est très intéressante et didactique. Ce livre court peut servir de tremplin à tout ceux qui veulent en apprendre plus sur Gauguin et sa peinture mais craindraient de se perdre en commençant d'emblée par une grosse biographie ou monographie, aux autres ils offrent les grandes lignes de culture général sur le peintre.
Commenter  J’apprécie          00
paulette
  21 juin 2013
Un petit format pour ce documentaire facile d'accès, très clair et agréable à feuilleter. Il se démarque de la phraséologie traditionnelle des monographies plus classiques et un peu ennuyeuses. On se sent très proche de Gauguin et de son univers créatif, de sa psychologie d'artiste. C'était un homme singulier, on démonte le mécanisme de ses ravissements, on comprend mieux pourquoi il se sentait subjugué par l'exotisme, la nature, les corps féminins... On est dans les couleurs, les visions, les sensations, les émerveillements de celui qui n'avait " suivi personne"!
Commenter  J’apprécie          00
Zabouille
  24 octobre 2017
Les éditions « À Propos » nous proposent une série d'ouvrages consacrée à l'art. Cette collection « Dans l'univers de… » est très bien pensée et élaborée, afin de permettre aux lecteurs de faire connaissance avec les artistes.
Sa conception favorise l'ouverture à leurs oeuvres et leur compréhension, la découverte de leurs vies sur un axe chronologique. Une formidable porte d'entrée vers l'art.
Cette série est bien adaptée, que ce soit pour les non-initiés, amateurs, souhaitant faire leurs premiers pas dans ce monde culturel.
Mon premier opus « Gauguin en Polynésie » nous raconte son histoire : ses multiples voyages lui ont procuré l'inspiration de ses tableaux les plus célèbres ; toujours en quête d'exotisme, Gauguin a su faire ressortir la beauté de la nature et des populations qu'il a croisé sur son chemin.
Ouvrage très bien organisé, suscitant l'envie d'approfondir cette première approche.

Lien : https://littelecture.wordpre..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
AuBazartDesMotsAuBazartDesMots   26 juin 2013
« Copier la nature, qu’est-ce que cela veut dire ? (…) Suivre les maîtres ! Mais pourquoi donc les suivre ? Ils ne sont des maîtres que par ce qu’ils n’ont suivi personne »
Commenter  J’apprécie          20
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   07 novembre 2017
Il va reprendre à son compte, en les radicalisant, les recherches du jeune Emile Bernard qui pose les couleurs en à-plats, simplifie les formes, les cloisonne à l'intérieur de cernes sombres, à la manière de vitraux. En plus de cette synthèse du motif, Gauguin préconise de "vêtir l'idée d'une forme sensible" et confiant à l'imagination le soin de donner un sens symbolique à l'image, érige le tout en manifeste avec la vision du sermon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   07 novembre 2017
Il est inutile de chercher dans ce tableau la véritable Teha'amana qui, bien qu'omniprésente dans l'œuvre du premier séjour de l'artiste à Tahiti, reste un personnage mi-réel mi fictif. Gauguin s'intéresse davantage à la musicalité de la toile qu'à la ressemblance photographique avec le modèle.
Commenter  J’apprécie          00
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   07 novembre 2017
Il partage son inspiration entre deux types de sujets: les uns tirés de la vie quotidienne, où il observe les hommes et les femmes vaquant à leurs occupations dans un décor paradisiaque, et les autres, imprégnés d"une dimension religieuse et symbolique.
Commenter  J’apprécie          00
paulettepaulette   21 juin 2013
Je me suis reculé loin, au-delà des chevaux du Parthénon jusqu'au cheval de bois de mon enfance.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : iles marquisesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
590 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre