AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.6 /5 (sur 46 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Lille , 1971
Biographie :

David Hennebelle est un écrivain et historien français.

Professeur agrégé (2008) et docteur en histoire (2006), il s'est d'abord consacré à la recherche historique : chercheur associé au CREHS (Centre de recherches et d'études Histoire et sociétés) de l'Université d'Artois, ses travaux ont porté sur l'histoire sociale et culturelle de la musique en Europe à l'époque moderne (XVIIe-XVIIIe siècles).

Ses publications concernent principalement le patronage musical de l'aristocratie en France au siècle des Lumières et les séjours parisiens de Mozart. En 2009, il met au jour un document inédit sur le séjour versaillais des Mozart de 1763-1764 (Revue de musicologie, 2009, 95/1, p. 195-196).

En 2018, il décide de mettre un terme à ses activités de recherche historique pour se consacrer pleinement à la littérature, une littérature du réel.

page Facebook : https://www.facebook.com/profile.php?id=100011941024733
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de David Hennebelle   (6)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Retour en vidéo sur la présentation des coups de coeur de nos libraires pour la rentrée littéraire 2018 ! Merci aux 50+ les participants de notre première rentrée littéraire. Retrouvez la liste des livres présentées sure notre site : https://www.librairiemartelle.com/239-a-la-une-presentation-rentree-litteraire.html Fabien présente « Frère d?âme » DAVID DIOP - ÉDITIONS SEUIL https://www.librairiemartelle.com/98022-litterature-francaise-grand-format-frere-d-ame.html Fabien présente « Et j'abattrai l'arrogance des tyrans » ABDECKER MARIE-FLEUR - ÉDITIONS FORGES VULCAIN https://www.librairiemartelle.com/99950-romans-historiques-et-j-abattrai-l-arrogance-des-tyrans.html Alice présente « En nous beaucoup d'hommes respirent » MARIE-AUDE MURAIL - ÉDITIONS ICONOCLASTE https://www.librairiemartelle.com/101058-litterature-francaise-grand-format-en-nous-beaucoup-d-hommes-respirent.html Alice présente « Arlo Finch » JOHN AUGUST - ÉDITIONS MILAN https://www.librairiemartelle.com/103929-romans-11-et-plus-arlo-finch--tome-01---le-mystere-des-longs-bois.html Sophie présente « Le malheur du bas » INES BAYARD - ÉDITIONS ALBIN MICHEL https://www.librairiemartelle.com/99441-litterature-francaise-grand-format-le-malheur-du-bas.html Sophie présente « Trancher »   AMÉLIE CORDONNIER - ÉDITIONS FLAMMARION https://www.librairiemartelle.com/100691-litterature-francaise-grand-format-litterature-francaise---trancher.html Pierrick présente « Les enfants de coeur » HEATHER O'NEILL - ÉDITIONS SEUIL https://www.librairiemartelle.com/98019-litterature-etrangere-grand-format-les-enfants-de-coeur.html Pierrick présente « La vraie vie » DIEUDONNE ADELINE - ÉDITIONS ICONOCLASTE https://www.librairiemartelle.com/101059-litterature-francaise-grand-format-la-vraie-vie.html Pierrick présente « Trois fois la fin du monde » SOPHIE DIVRY - ÉDITIONS NOIR BLANC https://www.librairiemartelle.com/100106-litterature-francaise-grand-format-trois-fois-la-fin-du-monde.html Pierrick présente « Le mur invisible » MARLEN HAUSHOFER - ÉDITIONS ACTES SUD https://www.librairiemartelle.com/52870-litterature--etrangere-format-poche-le-mur-invisible-babel-44.html Clémentine présente « Le manuel de survie à l'usage des jeunes filles » MICK KITSON - ÉDITIONS MÉTAILLÉ https://www.librairiemartelle.com/101280-litterature-etrangere-grand-format-manuel-de-survie-a-l-usage-des-jeunes-filles.html Clémentine présente « Dans la forêt » HEGLAND JEAN - ÉDITIONS GALLMEISTER https://www.librairiemartelle.com/35864-litterature-etrangere-grand-format-dans-la-foret.html Clémentine présente « My absolute darling » TALLENT GABRIEL - ÉDITIONS GALLMEISTER https://www.librairiemartelle.com/70704-litterature-etrangere-grand-format-my-absolute-darling.html Clémentine présente « Lèvres de pierre » NANCY HUSTON - ÉDITIONS ACTES SUD https://www.librairiemartelle.com/99056-litterature-francaise-grand-format-levres-de-pierre---nouvelles-classes-de-litterature.html Anne présente « Capitai

+ Lire la suite

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
David Hennebelle
Il vit dans le vent sucré des iles nacrées.
Commenter  J’apprécie          180
les averses n'étaient pas tristes, les danses et les chants beaucoup plus naturels, les enfants dormaient parfois sur des nattes. L'ile ne suscitant chez eux aucun effroi rien n'y était abimé.A Brel, elle rappela les gravures de Gustave Doré qui illustraient l'ile mystérieuse.
Commenter  J’apprécie          120
Il y avait tant de personnes qui ne voyaient pas ou ne voulaient pas voir qu’il était loin déjà. Et qu’il avait le dos tourné. C’était peut-être la seule chose qui ne mentait pas sur la photo. Il n’avait pas imaginé, depuis qu’il avait annoncé son retrait de la scène, qu’on le presserait autant dans l’espoir de lui arracher des regrets. Il fallait vraiment ne pas le connaître pour se le figurer déjà nostalgique ou incertain de son choix.
Commenter  J’apprécie          90
"Pourquoi n'était il pas musulman? Frère Christian ne se lassait pas d'explications. Il répondait à leurs questions. Leurs mystères n'étaient qu'apparence, comme les nappes de brume au matin. Il suffisait d'y mettre du temps, de la chaleur, pensait il."
Commenter  J’apprécie          90
– Croyez-vous possible de regagner la confiance de ceux que l’on a trahis? lui demanda Paliki.
– On peut l'espérer, lui répondit-il. Il en va de la photographie comme de la musique. Ils ont aimé Mozart mais se méfiaient des appareils qui le faisaient entendre.
Prendre l’image des hommes signifiait aussi retenir celle des esprits, les empêchant de cheminer librement, pour venir à leur rencontre. En ces photographies, les Yanomami craignaient de voir l'âme des morts à tout jamais emprisonnée.
Les explorateurs l'avaient ignoré. Paliki ne se le pardonnait pas. Elle pleurait. Elle revoyait l'éclat de ses flashs: ils avaient désordonné l'univers tout entier, sa merveilleuse immobilité. Elle pensait qu’il n’y aurait plus d’abandon: celui, heureux, que les siècles avaient préservé. p. 34
Commenter  J’apprécie          70
Je t'écris sur le pont,à la lueur d'une lampe à pétrole. Il fait doux. La terre bruisse et respire. Un moment rare et merveilleux, trop formidable pour un homme seul. Envie de t'écrire. Acte rare et important pour moi. J'ai tant d'amitié et de respect pour toi que les mots me semblent insolents et que, de toujours, j'ai préféré le silence. Mais me reste l'envie de dire aux hommes que j'aime, que je les aime. Et je t'aime.
Commenter  J’apprécie          50
Peu après leur arrivée, un enfant avait abordé Brel pour lui dire qu’il l’avait rencontré dans un livre. La nouvelle s’était vite répandue parmi les Marquisiens qu’un chanteur célèbre était venu jusque dans leur île. Ses chansons leur étaient parfaitement inconnues ; ils écoutaient plus volontiers du tamouré, des danses tahitiennes que des musiques venues d’ailleurs, à l’exception notable de Tino Rossi.
Commenter  J’apprécie          40
Les mois passèrent. Rien n'y faisait. Sa faiblesse était grande. Il se renfermait, reccroquevillé dans une vaine solitude. Aurait-il jamais sa place sur cette montagne escarpée ? Il se sentait affreusement lâche. Il pleurait ; il étouffait ses cris. Dieu ne lui parlait pas. Il voyait uen ombre immense s'étendre sur lui. Frère Christian lui apporta son soutien. Il l'écoutait ; il craignait que la richesse intérieure qu'il entrevoyait ne se perde. Le renoncement s'imposait. Il en allait de sa vie. Il devait d'abord assurer sa vocation. Un jour peut-être, l'Atlas serait pour lui.
Commenter  J’apprécie          30
Notre-Dame de l’Atlas était une abbaye trappiste d’Algérie ; elle s’accotait aux flancs généreux d’une montagne de jardins et de vergers. C’était une ancienne ferme viticole de couleur ocre, bâtie par des colons anglais. Au commencement de 1938, des moines étaient venus en faire leur monastère. Il s’y trouvait tout ce qu’ils espéraient : l’eau dont on ne vient jamais à manquer, la terre et le silence qui aident à chercher Dieu. Ils étaient désireux d’y enfouir leur prière. Les fleurs étaient partout, dans les arbres et par terre. Les amandiers, surtout, émerveillaient.
Commenter  J’apprécie          30
L’Église elle-même ne croyait pas en eux.
Ces religieux étaient comme des rameaux morts. On ne verrait jamais sur cette ardente terre d’islam un monastère en mesure de faire rayonner Dieu selon l’idéal cistercien.
Les avis étaient tranchés, les prédictions assassines. Il convenait de rappeler les moines, de suspendre cette fondation inutile.
Mais la décision fut ajournée. La guerre avait tout alourdi
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur

Quiz Voir plus

La vie devant soi quizz facile

Dans quelle ville se passe cette histoire ?

Marseille
Lyon
Paris
Toulouse

10 questions
435 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur