AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Sept jours pour survivre (18)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Jmlyr
  16 décembre 2017
J'ai décidé d'avoir treize ans le temps d'une lecture, et de me retrouver dans un univers que je ne connais pas, le Canada, ses forêts, cabanes, et le grand froid… moi qui aime tant être au chaud. Le titre annonce la couleur, celle de la peur. Une semaine où les jours sont égrainés comme autant de leçons de vie, ou de survie.

Je me suis fait piéger, empruntant tour à tour les sentiments d'une ado loin de son cocon familial, et ceux d'une mère à qui on a arraché son enfant sur un trajet quotidien. L'angoisse est palpable, quel que soit le côté duquel on se place. Le rythme est entrainant, le suspens maintenu, le cadre tellement bien évoqué que j'ai presque eu envie de grands espaces et de neige, à condition d'être dans une jolie cabane bien entourée, avec un bon thé chaud, et non à la merci d'un psychopathe !

J'ai aimé le dépaysement total, le style agréable, la trame de l'histoire et le fait que derrière tout cela il y ait une réelle dénonciation de l'indifférence dans laquelle ont pu disparaître tant de jeunes filles autochtones. À l'issue de cette lecture il est largement possible d'ouvrir des discussions avec des ados, dont les règles de sécurité bien sûr, mais bien au-delà : le respect des minorités, leurs traditions, leur culture... et de débattre sur l'histoire des Amérindiens du Canada :

« Comment au cours du XXe siècle, ils ont été enfermés dans des pensionnats pour être évangélisés et comment on a voulu  “tuer l'Indien dans l'enfant”. » (Page 254)

Nita est donc cette jeune fille amérindienne victime d'un kidnapping, histoire romancée, mais qui n'en dénonce par moins une réalité. J'ai bien sûr été très troublée par les révélations de l'auteure en fin d'ouvrage, et le lien empreint de mystère entre Nita Rivière et Tina Fontaine... lisez pour comprendre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          697
Kawane
  01 décembre 2017
Ah..on dit que la hasard fait bien les choses quelques fois ! Je rentre du Canada..et je "tombe" sur ce livre qui m'y ramène ! ...sous des températures certes moins clémentes...

Quel roman ! on marche dans la neige avec l'héroïne, Nita , jeune fille de treize ans, amérindienne, photographe amateur se fait enlever dans un parc . Son ravisseur la kidnappe et la retient séquestrée dans une cabane isolée dans les insondables forêts canadiennes où va se mêler le chamanisme, les traditions, la Nature, les animaux sauvages.. cette héroïne est pétrie de bon sens, d' optimisme et de courage, ...les secours ou la police la retrouveront-ils dans cette immensité ?

...Thriller haletant, l'histoire crédible et plein de rebondissements rend la lecture fluide et passionnante., une empathie immédiate avec cette héroïne. Un très bon roman policier comme un très bon Fred Vargas, l'écriture est agréable, dense, le scénario de l'histoire est remarquable ... les "paliers de l'angoisse" rendent l'enquête policière intéressante. ..bref lu d'une traite et à recommander à tous et à toutes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          143
leathian
  10 juin 2017
Critique d'Adeline Détée, comédienne.

« Sept jours pour survivre » m'a happée… Immédiatement… J'ai adoré son suspense, le grand froid glacé qui l'habite et le pragmatisme de Nita, jeune adolescente en prise avec la dureté des éléments et la perversité de l'âme humaine.
J'ai aimé frissonner avec elle et me questionner sur nos racines profondes. J'ai eu envie de mieux connaître le couple d'enquêteurs et faire un bout de chemin avec eux. Et surtout, j'ai appris avec ce texte la tragédie des jeunes filles amérindiennes dont nous ignorons ici les combats.
L'écriture de Nathalie Bernard est une écriture fine, ciselée, sur le fil, qui se déroule comme un film… Un film haletant et profond. »
Commenter  J’apprécie          100
olivier6501
  11 juin 2017
A mesure qu'on avance dans ce trhiller, notre sang se glace presque autant que celui de la jeune Nita que l'on suit, et il devient vite impossible d'arrêter la lecture tellement on a besoin de connaître la suite de l'histoire ! Ce roman qui nous fait voyager dans les vastes forêts du Canada, glaciales et magnifiques à la fois, est à lire absolument !
Commenter  J’apprécie          70
Sharon
  03 août 2017
Un très bon polar, qui est au départ destiné aux adolescents, mais qui est surtout hautement recommandable pour tout lecteur aimant les romans policiers. Il et impossible de le lâcher (j'en ai fait l'expérience avant-hier soir) : je voulais absolument savoir ce qui arriverait à Nita. Nous savons dès le titre combien de temps durera l'action, nous ne savons pas comment cela se déroulera. Je peux dire simplement que cela ne se passe pas du tout comme on aurait pu s'y attendre, et que le lecteur en saura parfois plus que les enquêteurs.
En effet, nous avons deux points de vue dans ce roman, celui de la jeune fille et celui des enquêteurs. Ceux-ci sont fortement campés, ils n'ont pas peur d'en faire trop, d'être jusqu'au-boutiste pour mener à bien leur enquête. Se faire des amis, être bien vus de leur supérieur n'est pas leur priorité. Tout comme pour d'autres, la disparition d'une amérindienne n'est pas une priorité, bien qu'elle ne finisse pas nécessairement par réapparaître en vie et en bonne santé.
Nous n'aurons pas le point de vue du kidnappeur, ce qui est pourtant à la mode (et pas forcément réussi) dans maints romans policiers. Pas la peine : nous le voyons à travers les yeux de Nita et cela ne donne pas envie de connaître ses motivations. Elles seront élucidées, pourtant, par les enquêteurs. Elles sont résumées, en une phrase saisissante, par Nita, toujours. Un lourd travail serait à faire pour les empêcher, mais est-on prêt à le faire, là est la question.
J'ai pensé à l'écriture d'Arnaldur Indridason en lisant ce roman, et pas seulement parce que l'action se passe au Canada, parce que nous avons le froid, la neige et les disparitions. L'auteure ne garde que l'essentiel dans son roman. Nita doit survivre, les enquêteurs doivent la retrouver : pas de place pour le superflu.
Une lecture coup de coeur.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
Geronim0
  12 août 2018
Depuis le réveil de Nita dans sa cabane perdue, on est pris par ce bouquin comme dans un film à suspense, où les images défilent au gré de l'enquête et de la lutte pour la survie dans le grand nord canadien.
J'ai été soufflé par le style et la profondeur des personnages qu'on a pas souvent l'occasion de rencontrer dans les romans estampillés "ado et adultes jeunes".
Nathalie Bernard réussit le tour de force de nous faire ressentir la morsure du froid et la souffrance physique autant que les émotions de l'héroïne et des enquêteurs, en alimentant le suspense par des aller retours entre l'enquête et le combat de Nita pour survivre.
L'évolution des sentiments de l'héroïne, le recours constant à ses souvenirs et son dialogue incessant avec elle même rappelle à certains égards "La petite fille qui aimait Tom Gordon" jusqu'à la fin, poignante.

Bref vous l'aurez compris je recommande fortement ce thriller à tiroirs, et pas seulement aux ado!

Commenter  J’apprécie          40
Gaellearthaudduffait
  12 juin 2017
Une forêt, le froid , la peur, présente, irrépressible, palpable... Une cabane... refuge ou tombeau? C est dans cette ambiance sombre et prenante que nous convit l'auteur, Nathalie Bernard, à suivre le destin de Nita, jeune amérindienne de 13 ans , enlevée à Montréal. Par qui? Pourquoi? de quelles ressources disposons nous pour survivre? Sommes nous réellement seuls face à l'adversité? La lumière surgira t elle de l'obscurité? Un thriller à lire absolument , dès 14 ans
Commenter  J’apprécie          40
ETOILE13
  09 juin 2017
Trhiller glacial et glaçant au coeur de l'hiver canadien.
Nita jeune amérindienne de 13 ans a été kidnappée . Elle va lutter et être mise à l'épreuve pour survivre et se battre contre les éléments et les nombreux pièges.
J'ai aimé lire et découvrir la force de cette jeune fille dans ce roman fort, palpitant et émouvant. Elle va à la recherche de sa propre force pour sa survie.
C'est presque un roman initiatique pour pour grandir...
Commenter  J’apprécie          40
LesPapotisdeSophie
  04 décembre 2017
Nita est kidnappée, elle la fan de photos insolites se retrouve dans une cabane perdue en montagne canadienne. Qui l'a enlevée ? Pourquoi ? En raison de ses origines amérindiennes ?

Pendant que l'on suit Nita face à son agresseur, on partage l'enquête et la folle course poursuite pour la retrouver vivante. Qui gagnera ?

Un thriller très prenant, qui propose aussi un beau regard sur la nature sauvage qui peut se révéler un danger pour l'homme. Une héroïne malgré elle qui devra puiser en elle pour survivre.

Lien : http://lespapotisdesophie.ha..
Commenter  J’apprécie          31
virginiedelattre
  26 septembre 2017
L'auteur nous plonge dans les paysages sauvages, somptueux et froids du Canada, où un drame terrible a lieu.

Une jeune amérindienne, Nita, 13 ans est kidnappée sur le chemin du collège. Commence alors une course contre la montre, contre le temps, contre la peur, l' angoisse, l' envie de vivre, de survivre, de lutter contre la folie d' un homme, contre les éléments naturels.....

Pourquoi elle? Parce qu' elle est amérindienne?.... Elle, jeune fille ordinaire passionnée de photographies.

Et lui, quelles sont ses motivations? Pourquoi l' avoir choisit, quelle folie habite ce personnage?

Une enquête, deux flics, une angoisse, du déjà vu, un sentiment d' impuissance....

Nathalie Bernard nous propose avec cette histoire un très bon polar où tous les codes du genre sont présents. Elle nous livre un récit glaçant, angoissant. On est sur la corde raide tout comme les personnages de ce thriller très bien mené. On y croise des personnages qui font preuve de courage, de dépassement de soi, faisant appel pour certain à leurs instincts les plus profonds, à leur origine et ce qu' elles ont pu leur apporter... Des personnages au profil psychologique très travaillé, un tueur méthodique, une kidnappée courageuse au delà des limites de son propre corps, des flics tenaces, investis....

Un polar pour ado, mais pas que, à conseiller à tous les amateurs du genre.






Lien : http://biblioado.canalblog.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31


Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1407 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre