AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Tom Haugomat (Autre)Frédéric Portalet (Autre)
EAN : 9791035203665
315 pages
Éditeur : Thierry Magnier (26/08/2020)
4.29/5   43 notes
Résumé :
Valérie Lavigne est de retour au sein du SPVM, la police de Montréal. Elle a repris ses enquêtes sur les disparitions de mineurs. Un soir, Criado, son chef, lui demande de le rejoindre en urgence. Une affaire qui hante Valérie Lavigne depuis plus de 30 ans est sur le point de refaire surface. Au même moment, Alicia Lavoie, 14 ans, disparaît dans une partie désaffectée du RESO, la fameuse ville souterraine de Montréal…

Au coeur de cette nouvelle enquêt... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
4,29

sur 43 notes
5
8 avis
4
3 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

thedoc
  27 juillet 2021
Valérie Lavigne, lieutenant-détective de la SPVM, reprend du service. de retour à Montréal, elle se voit confier l'enquête sur la disparition de deux adolescents, bientôt suivie de celle d'Alicia. Dans le même temps, une affaire la touchant personnellement refait surface et c'est cette fois-ci son collègue Gautier Saint-James qui en est chargé. Leurs investigations vont se croiser et les mener dans le réseau souterrain de Montréal.
Une nouvelle fois, le duo Nathalie Bernard et Frédéric Portalet fait mouche avec son couple d'enquêteurs favoris. Rien de spectaculaire par rapport aux précédentes enquêtes, toujours la même trame, mais la sauce prend bien car j'ai dévoré ce livre : chapitres courts qui s'enchainent sans temps mort, lecture aisée, tension croissante, intrigue bien ficelée. C'est même peut-être un peu plus élaboré que "Keep hope", les auteurs se rapprochant du style des thrillers pour adultes, n'hésitant pas à provoquer quelques frissons de dégoût. Les personnages sont sympathiques et attachants, avec des problèmes personnels qui les rendent très humains.
Quant à la thématique, rien de nouveau sous le soleil de la littérature ado : danger des jeux en ligne, isolement des jeunes avec leurs portables, rêve d'un monde meilleur. La théorie du "grand effondrement" y est aussi développée avec un ado particulièrement sensibilisé à la question. Personnellement, les descriptions de la vie écolo de Valérie Lavigne m'ont un peu agacée (entre son thé à la bergamote, ses câlins aux arbres et ses plats végans), ainsi que les principes de collapsologie du jeune Alex. Mais c'est une parenthèse... L'essentiel étant bien sûr de passer un message positif aux jeune lecteurs.
"DOG" est un bon thriller pour adolescents qui en séduira plus d'un.
Sélection Prix des Incorruptibles 2021-2022, niveau lycée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          181
Gaellearthaudduffait
  02 septembre 2020

Une descente aux enfers dans le monde des conduites à risque des adolescents, ça fait froid dans le dos ... les personnages mis en abime... que cherchent nos « Alices »des temps modernes ?Ont ils vraiment conscience du danger ? Que recherchent ils le frisson? Les sensations fortes ? L'évasion d'un quotidien trop dur ou trop morne? Trop vulnérables? Trop crédules?
le danger est grand dans cette période de vie charnière du développement ou on cherche, parfois en se démarquant, sa propre identité .
Mais dans l'obscurité, toujours une lumière , une rencontre hors du commun dans les méandres souterrains, Et nos enquêteurs toujours au rendez vous pour porter secours, des enquêteurs souvent éreintés, épuisés et néanmoins investis d'une mission , parfois à leurs dépends...
Cette enquête est empreinte de modernité.
La Manipulation de l'esprit humain n'a pas de frontière , la perversité non plus, elles sont encore plus faciles d'accès grâce à nos ordinateurs ...esclaves modernes de nos écrans où le virtuel peut prendre le pas sur la réalité , portes ouvertes à bien des écueils...
ce livre parle de la vie , de ses possibles, des choix ou non choix , de force, de faiblesse, de résilience et d'amour , amour meurtri souvent, mais néanmoins bien présent .
Écrire, lire sont 2 cadeaux : ils nous permettent de vivre mille vie , de s'enrichir en partageant .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
La_PAL_de_la_Licorne
  23 décembre 2020
D'un côté, la lieutenant détective Valérie Lavigne. Elle est chargée de l'enquête sur la disparition de trois jeunes. Ses indices sont maigres, hormis le fait qu'ils sont accros aux réseaux sociaux et qu'ils ont le même tatouage sur le bras.
De l'autre, Alicia, une ado pas très bien dans sa peau. Elle aussi est accro aux réseaux sociaux et encore plus depuis qu'elle a découvert un nouveau jeu et qu'elle doit relever des défis. Mais tout ne se passe pas comme prévu…

Un polar pour ados qui est bien ficelé. On commence par découvrir nos deux héroïnes et on s'aperçoit qu'il y a des similitudes dans les évènements qui ont marqués leurs vies. Autant on s'attache facilement à Valérie, autant la jeune Alicia peut sembler antipathique avec son côté ado-rebelle. Mais au fur et à mesure de l'histoire et ses rebondissements, sa fragilité apparaît et on espère que les choses vont bien se passer pour elle.
Il y a une alternance entre le point de vue d'Alicia et celui de Valérie. Cela permet de donner du dynamisme au récit et du suspense car on laisse une des deux héroïnes pour la retrouver dans le chapitre suivant. Quand Alicia tente quelque chose (et oui pas de spoil), une réelle mise sous tension est en place et là, c'est très difficile de lâcher le roman.
C'est bien écrit et le style est très contemporain. Même s'il y a des références pour les jeunes et sur leur comportement social, il n'y a pas de clichés dans leur façon de s'exprimer. On pourrait également croire que les auteurs veulent faire une critique sur les ados et leur addiction aux réseaux et aux écrans mais ce n'est pas le cas puisqu'un des personnages vient justement casser ce cliché. En revanche, ce livre permet de mettre en garde les « young adults » sur les défis qui les mettent en danger, ce qui est une très bonne chose.
Une lecture trépidante que je recommande dès 13 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
hashtagceline
  14 septembre 2020
Pour ce dernier tour de piste, les deux auteurs frappent fort, très fort.
Le rythme est soutenu, la tension à son comble et le suspense omniprésent. L'action se joue sur une semaine. Les jours sont comptés.
Comme toujours, les chapitres sont courts et efficaces. On y suit alternativement l'enquête de Valérie Lavigne, la situation dramatique d'Alicia, une des victimes (quelle horreur, vraiment !), l'affaire de Gautier Saint-James et aussi les pensées d'une personne dont on ne connaît pas l'identité au départ.
En plus de donner un tempo au récit, cette construction narrative incite à tourner les pages encore et encore. On ne peut se contenter de ce que l'on apprend à chaque chapitre...
Pour ma part, j'ai lu D.O.G en deux fois. Et je me suis fait violence pour interrompre ma lecture. Les deux auteurs complices ont décidément un réel talent pour tenir leur lectorat en haleine. Je l'ai déjà dit mais je n'ai cessé de le penser ici encore tout au long de ma lecture.
Côté intrigue, les thèmes abordés sont très actuels. Il est effectivement question d'un jeu vidéo obscur qui incite ses joueurs à repousser leurs limites, leur lançant des défis fous, dangereux et même mortels.
Ainsi, Alicia qui a perdu son frère quelques mois auparavant, s'est laissée entraîner dans le système, cherchant un soutien et une raison de vivre. Cette aide, elle va la trouver auprès d'une personne rencontrée dans le jeu. Au final, ce n'est qu'une amitié illusoire, façade d'une terrible manipulation mentale.
La question de l'endoctrinement ici des adolescents est assez bien abordée prenant un exemple concret, réaliste et très parlant de fait.
Alicia va tomber dans un piège terrible. J'ai tremblé en suivant le récit de son calvaire.
Pour parfaire ce tableau d'horreur, une bonne partie du récit se déroule dans les sous-sols désaffectés de la ville de Montréal (le RESO).
Bien flippant, bien glauque. Parfait.
Et puis il y a un détraqué. Bien désaxé, bien terrifiant. Parfait.
Tous ces éléments combinés font de D.O.G un vrai bon thriller qui vous donne des sueurs froides et qui vous stresse totalement.
Cet ultime volet donne des réponses, laisse quelques portes ouvertes. Il offre une belle conclusion à l'ensemble de la série. Moi en tout cas, elle m'a convaincue cette fin.
Dernière chose, ce roman peut se lire de façon tout à fait indépendante. Sans avoir connaissance des deux autres tomes, vous pouvez vous lancer dans D.O.G qui propose une intrigue à part entière.Le seul risque : avoir très envie de découvrir les premières enquêtes. Mais de cela, vous ne vous plaindrez pas.

Lien : https://www.hashtagceline.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
PatSBook
  10 avril 2021
Nathalie BERNARD et Frédéric PORTALET mettent à nouveau en scène la policière Valérie LAVIGNE, malmenée par la vie, aux prises avec une enquête difficile de disparition d'adolescents.
Alicia, adolescente mal dans sa peau se laisse entraîner, via les réseaux sociaux, à relever des défis de plus en plus dangereux, orchestrés par des individus manipulateurs qui profitent de la naïveté des jeunes.
Elle est kidnappée par un tueur en série, désaxé et violent puis séquestrée dans les souterrains sombres et désaffectés de la ville de Montréal.
L'écriture est acérée et les chapitres courts et rythmés font alterner (entre-autre) le parcours d'Alicia lors de sa descente aux enfers et celui de l'enquêtrice, elle-même hantée par la disparition de son petit frère, trente ans auparavant et dont elle est responsable. L'histoire de leurs trajectoires de vie, riches de similitudes est très bien ficelée.
Cette construction narrative rend ce thriller addictif. L'intrigue est haletante et la tension va crescendo. le lecteur n'a de cesse de découvrir la suite.
Le dénouement soulage et l'avenir est rempli d'optimisme et de résilience que ce soit pour l'adolescente sauvée ou la policière, enfin délivrée de ses démons.
Ce roman développe des thématiques diverses : les conduites à risques, la non communication entre ados et parents, les pièges des réseaux sociaux, mais aussi la question des choix à opérer pour soi, de la résilience et de l'amour (meurtri, non-dit, à découvrir…)
Page turner sensationnel à découvrir que l'on soit un adolescent ou un adulte curieux !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ExyzExyz   05 novembre 2020
p. 15 Est-ce qu'un Dieu un minimum censé pouvait faire ce genre de choix ? Ou était-ce simplement la faute à "pas de chance" ? Se trouver au mauvais endroit au mauvais moment ? Si c'était ça, alors l'existence était vraiment absurde. La jeune fille se réveillait chaque matin avec ces mêmes questions et, afin de fuir ces ruminations au plus vite, elle consultait l'écran de son téléphone dès qu'elle ouvrait les yeux. Ainsi, avant même d'avoir mis un pied par terre, les nouvelles du monde affluaient et envahissaient son cerveau sans y laisser la moindre place pour ses émotions personnelles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ExyzExyz   05 novembre 2020
p. 170 Il faut dire qu'elle faisait exprès de poser son pied dans les flaques. Une vieille habitude. Elle faisait ça depuis qu'elle était toute petite, même si cela lui avait valu un paquet de baffes... ou peut-être parce que ça lui avait valu un paquet de baffes... Les coups sont parfois le seul ersatz à la tendresse. Et quand on a vraiment faim, on est prêt à avaler n'importe quoi, même si ça a mauvais goût.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
hashtagcelinehashtagceline   14 septembre 2020
Cétait quoi ça?

Comme du métal qui aurait râclé le mur ?

Et des pas?

- Il y a quelqu'un?

Pas de réponse.

- C'est pas drôle ! Répondez-m...

Malheureusement, Alicia n'eut pas la possibilité de terminer sa phrase. Elle sentit quelque chose de froid autour de son cou. Lorsque cette chose se mit à l'étrangler, sa torche tomba à terre et s'éteignit. Elle suffoqua, se retrouva à genoux et porta les mains à sa gorge. Au toucher, elle comprit qu'il s'agissait d'un fil de fer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ExyzExyz   05 novembre 2020
p. 14 Les adultes ont le chic pour programmer la personne que vous allez devenir. Alors que vous êtes très jeune encore, ils choisissent des mots pour vous définir et vous les répètent en boucle jusqu'à ce qu'ils entrent bien profondément dans votre tête.
Timide, trouillarde, timorée.
Toute une cohorte de mots en T avaient jalonné l'enfance d'Alicia, à tel point qu'un jour, elle s'était imaginée clouée sur une lettre, un peu comme le Christ sur sa croix...
Charmant destin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LauranyLaurany   22 novembre 2020
Désormais, sourire était pour elle une marque de politesse. Plus que ça même, une marque d'humanité.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Nathalie Bernard (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nathalie Bernard
Bernard le lutin aimerait attirer votre attention sur lui.
Pas sur les autres cabochons. Lui. Pour Noël !!
autres livres classés : jeu dangereuxVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox