AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2915018286
Éditeur : Quidam (04/04/2008)

Note moyenne : 2.75/5 (sur 8 notes)
Résumé :
1942 : la barbarie nazie est à l'œuvre en Europe. L'Allemagne a quasiment défait tout le continent et menace la Russie. Dans Paris occupé. Karl Bazinger, officier de la Wehrmacht, réalise qu'il ne peut plus ignorer ce qu'est cette guerre. Aventurier, voyageur, parfait gentleman, Karl a jusqu'alors toujours privilégié la vie à la politique mais désormais il s'interroge sur le régime qu'il sert. En Allemagne, son ami de la Luftwaffe, Hans Bielenberg, a trouvé la répon... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Seraphita
  02 mai 2009
L'histoire se passe en 1942 alors que la barbarie nazie est à son apogée. « En échec devant Moscou, la Wehrmacht s'orientait vers le Kouban et le Caucase » (p. 9.). Trois personnages, aux destinées tragiques, vont se croiser…
Un roman bien écrit, mais très dense, très complexe (il faut posséder un background historique et culturel important concernant la seconde guerre mondiale), et foisonnant de personnages, tant et si bien que le lecteur s'y perd un peu… Cela n'est pas sans nous faire songer aux romans de Dostoïevski. Néanmoins, on s'attache aux personnages principaux, rendus humains par leur lucidité quant aux atrocités commises par les nazis, par leur destinée tragique et leur instinct de survie dans un univers déshumanisé. Quelques longueurs, notamment dans la narration de l'histoire des divers personnages, sont à noter. Un formidable message d'espoir, celui de la perpétuation de l'individu, pris dans les soubresauts de l'Histoire, à travers ses descendants.
Commenter  J’apprécie          10
sylire
  03 novembre 2012
Nous sommes en 1942. Dans le Paris occupé, Karl Bazinger conscient de la barbarie du régime dont il dépend, vit mal sa fonction d'officier de la Wehrmacht. En Allemagne, son ami Hans Bielenberg est au service de la Luftwaffe. Comme Karl, il ne peut cautionner le régime nazi. Mais il va plus loin que la seule désapprobation, choisissant l'option de la trahison. En Russie, Katia Zvesdny est une jeune doctoresse qui subit de plein fouet la tourmente de l'histoire. Sa famille a été cruellement décimée à la fois par le goulag et le massacre de Babi Yar.
Les trois personnages n'ont qu'un faible lien entre eux, mais j'ai attendu ce lien pendant toute ma lecture, d'où une certaine déception au final. Par ailleurs, la construction ne m'a pas semblée harmonieuse : les deux premières parties racontent les parcours croisés des deux hommes, tandis que la troisième et dernière partie, déconnectée des deux autres, relate celui de la jeune femme russe. On survole les trois parcours, impossible de donc de s'attacher aux personnages, de les cerner vraiment. C'est dommage, car le contexte historique était intéressant et chaque histoire aurait pu être passionnante, avec plus d'épaisseur. Toutefois, Je ne me suis pas ennuyée pendant ma lecture, je tiens à le préciser.

Lien : http://sylire.over-blog.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
tessgeffroy
  17 janvier 2009
j'ai été passionnée par ce livre du début a la fin, par contre je n'ai pas du tout apprécié la fin de cet histoire....
je me suis rapidement attaché aux différents personnages, et la façon d'écrire était très sympa !
mais on dirait que l'auteur a eu une urgence et a bâclé la fin ?!?
on en reste surpris par cette fin si abrupte !
Commenter  J’apprécie          10
yv1
  29 mars 2012
Roman étonnant et décevant. Etonnant, parce que pendant deux parties, on suit Karl et Hans : leurs questionnements, leurs doutes, et puis, plus rien. Troisième partie, comme tombée de nulle part, apparaît Katia. Un vague rapport la lie avec Karl à la toute fin du livre, mais on se demande réellement ce qu'elle vient faire dans cette histoire. A la limite, si on m'avait dit que c'était un recueil de nouvelles, j'aurais trouvé le procédé de les relier entre elles, même par un fil ténu, intéressant, mais là, c'est un roman et sa structure me laisse pantois.
Décevant, parce que le début est bien mené, mais très vite, le livre ronronne et finalement tourne à un rythme très ralenti. Les personnages manquent d'épaisseur, et l'époque, sur laquelle il y a beaucoup de choses à dire, n'est qu'une toile de fond, douloureuse, certes, mais peu décrite.
Lien : http://www.lyvres.over-blog...
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : goulagVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1685 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre