AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782070499052
192 pages
Gallimard (12/02/1999)
2.75/5   4 notes
Résumé :
Tout le monde connaît le téléphone rose, mais personne n'a encore vraiment cherché à savoir ce qu'il cache.
Combien de milliards rapporte-t-il ? D'où sortent les voix qu'on y entend ? Quelle vie mènent les femmes qui y parlent ?... On l'ignore. Trouve-t-on au " téléphone rose " des femmes sans voix, des voix sans têtes, des têtes sans femmes ?... Pour avoir voulu percer tous ces mystères, un ancien libraire devenu détective privé, Barnabé Follope, va prendre... >Voir plus
Que lire après Téléphone roseVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Pierre Bourgeade était un touche-à-tout, encore un, qui s'est lancé dans l'écriture de romans policiers, érotiques, de nouvelles, de chroniques, de dialogues de films, de pièces de théâtre, de livres d'entretiens, photographe de nus, metteur en scène de théâtre...

Mais, ce qui m'a avant tout intéressé chez lui, c'est qu'il a participé à la collection « Série noire » de chez Gallimard, une collection regroupant de sacrés bons petits romans policiers d'auteurs divers et variés et qu'en plus, le bonhomme a écrit un opus d'une de mes séries préférées, « le Poulpe » avec « Gab save the di »

Me voilà donc lancé dans son roman « Téléphone rose » de la collection « Série noire » de Gallimard.
Un libraire qui, face à la crise du livre, met à profit tout ce qu'il a appris dans les polars qu'il a lus pour devenir détective privé, voilà qui me touchait.
Pierre Bourgeade nous propose un roman très court et un personnage assez vieux — proche de la soixantaine —, ce qui n'entre pas dans le cadre habituel de ce genre de roman. Attiré par le sexe et l'alcool — là, le personnage entre plus dans les clichés du genre —, Barnabé, frustré qu'une cliente qu'il ne connait que de voix — une voix très sensuelle — refuse de le rencontrer en vrai, refuse la demande de la femme de lui faire l'amour par téléphone. Peu importe, il a rendez-vous le lendemain pour, pense-t-il, surprendre son mari avec sa maîtresse et prendre une photo du délit, mais c'est la tête décapitée d'une jeune femme qu'il découvre dans l'appartement dans lequel il devait se rendre.

D'abord suspecté par la police, il va vite participer à l'enquête et la faire avancer à grands pas.

La plume de l'auteur est plutôt alerte et les personnages plaisants. L'auteur use de répétitions volontaires qui imprègnent un style au roman, notamment pour les incises dans les dialogues.

L'ensemble, sans être révolutionnaire, se lit agréablement et on suit les mésaventures de l'ex-libraire qui va donner un coup de main à la police pour faire avancer l'enquête.

Au final, si ce n'est le terme de l'histoire et sa résolution qui pêche un peu par son réalisme, « Téléphone rose » est un agréable polar avec un personnage intéressant, mais dont les particularités sont malheureusement trop peu utilisées, au profit des clichés du genre.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Petit rire. Ou plutôt, petit roucoulement sexy. Il faut dire que cette fille a une voix extraordinaire !… Les voix… on en entend… des centaines… des milliers… Eh bien… foi de Follope… je dois reconnaître… sans mentir… et à qui mentirais-je… sinon à moi ?… que je n’en ai jamais entendu une semblable !… Elle m’attire… me provoque… me fait courir des ondes sensuelles dans tout le corps !… C’est une voix jeune, mais grave… douce, mais un peu voilée… innocente, mais sachant évidemment parler aux hommes… À cette voix, quelque chose en moi durcit… J’ai besoin de la voix et de la fille !
Commenter  J’apprécie          10
Je sens que cette garce est prête à tout dire… qu’elle a l’habitude de l’exercice… qu’elle sait employer les mots qu’il faut… évoquer les actes que les hommes désirent faire avec les femmes… les actes les plus simples… mais aussi les plus sales… les actes permis… et les interdits… Je voudrais cela mais j’ai l’impression que je suis en train de me faire manipuler… que cette tordue s’efforce de me faire accepter gracieusement quelque chose que j’aurai à payer cher par la suite.
Commenter  J’apprécie          10
Les femmes mariées jalousent les maîtresses, les maîtresses jalousent les épouses, les épouses jalousent les amies de cœur, les amies de cœur jalousent les putes, les putes jalousent les vierges, les vierges jalousent les gouines, les gouines se jalousent entre elles… bref la femme moderne parcourt ardemment le Kama-Soutra de la jalousie, à l’affût de preuves en tous genres… et fait la fortune du « privé », qui est censé fournir ces preuves… ou les fabriquer… si besoin est !
Commenter  J’apprécie          10
J’allais beaucoup au cinéma étant libraire ! La lecture fréquente, y compris celle des polars, conduit l’esprit à se satisfaire d’une imagerie plus ou moins confuse, et tout lecteur invétéré éprouve régulièrement le besoin d’aller voir sur l’écran des femmes nues qui soient vraiment des femmes nues, et du sang qui soit rouge.
Commenter  J’apprécie          10
Si la fille n’est pas craquante à 100 %, elle l’est à 99 %, et qui sait si, en procédant avec doigté, je n’aurais pas pu m’arranger pour me faire régler une partie de mes honoraires en nature ?… C’est arrivé, quelques fois, et ça arrivera encore !…
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Pierre Bourgeade (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Bourgeade
Jean-Hubert Gailliot - Éditions Tristram .Jean-Hubert Gailliot des éditions Tristram vous présente deux ouvrages de Pierre Bourgeade. Rentrée littéraire 2014. "Venezia" http://www.mollat.com/livres/bourgeade-pierre-venezia-9782367190297.html "Ramatuelle" http://www.mollat.com/livres/bourgeade-pierre-ramatuelle-9782367190303.html Notes de Musique : None Music/Unknown Album/Seizure's Palace. Free Music Archives.
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (18) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2886 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *}