AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782881942389
416 pages
Mon Village (11/05/2012)
4/5   3 notes
Résumé :
Estelle, jeune étudiante aux beaux-arts, visite l’exposition d’un peintre espagnol célèbre. Une des toiles l’attire : Un regard par-dessus l’épaule. L’artiste l’aborde et lui propose de venir étudier sa peinture. Dans un village des Cévennes, elle va rencontrer sa mémoire familiale. Cet homme un peu fantasque, par petites touches subtiles, va lui donner matière à esquisser son histoire. Il est aidé en cela par un jardinier, une bergère guérisseuse, une gitane, un vi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
zazy
  12 juillet 2012
Merci aux Agents Littéraires de m'avoir permis de découvrir, très succinctement, la kinésiologie et une jolie histoire. Merci à Jean-Pierre Bourguet et aux Editions de mon village de m'avoir faire parvenir cet ouvrage
La 4ème de couverture résume très bien le livre.
Un tout petit détail peut changer votre vie ou vous donner la clef de voûte d'un tableau.
Grâce à un regard, une petite ridule au coin de l'oeil, Estelle se voit projeter dans la vie d'un peintre de renom Nino Diaz. Elle fera son mémoire de fin d'études sur ses oeuvres, et part dans les Cévennes, le rejoindre.
Diaz lui parlera de son oeuvre et, surtout, de son histoire personnelle puisque c'est celle-ci qui fabrique le peintre et guide sa main. Une sorte d'osmose nait entre eux deux, mais qui ne saurait être équivoque car l'un pense savoir et l'autre ne sait pas encore. Michel Espinasse, vrai patronyme du peintre l'amènera tout doucement à cette découverte cruciale. Pour se faire, il est aidé par tous les protagonistes de l'histoire, à un point tel qu'elle se sentira comme une marionnette entre leurs mains.
Chaque personnage a une clef pour faire avancer Estelle dans la recherche de la douleur de sa mère, de son enfance, de ses racines. Nous remontons ainsi plusieurs générations de coups tordus, de mariages arrangés, d'amours interdits et contrariés par les parents ou les guerres, avec comme toile de fond les Cévennes.
Estelle porte tout ceci en elle raison de ses évanouissements, douleurs ventrales atroces et c'est à elle qu'échoue le travail de recherches, selon une cartomancienne et une rebouteuse du village……
Kinésiologue, Jean-Pierre Bourguet se sert de ce roman pour nous parler de cette thérapie, puisque le principe de la kinésiologie est que le corps conserve toutes les informations de son histoire et que la personne elle-même peut choisir de changer pour retrouver un équilibre.

Quelques longueurs dans les dialogues, toujours positifs, entre les différents protagonistes. Les personnages secondaires sont très manichéens. Il y a les bons, qui ont de la prestance et les moins gentils qui ne sont pas à leur avantage.
C'est un livre agréable à lire d'une écriture classique, le suspens, même si on se doute de la fin, fait que les pages tournent. Je vais le classer dans « mes livres à faire du bien ». le positivisme des héros, quelque fois agaçant, rejaillit sur le mental. En prime, de belles balades dans le paysage cévenol. A la fin, comme dans les contes de fée, tout est bien qui finit bien, ils furent heureux et eurent… un enfant !!
Y ai-je trouvé matière à faire mon introspection ? non. Comme tout le monde, je traîne mes casseroles, des fois elles font un tintamarre du diable, d'autres fois, elles me permettent de faire une bonne et joyeuse tambouille. Toutes les familles ont un secret…. de famille.
En conclusion, un livre pour se détendre et cela peut faire grand bien.

Lien : http://zazymut.over-blog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
zazy
  12 juillet 2012
Merci aux Agents Littéraires de m'avoir permis de découvrir, très succinctement, la kinésiologie et une jolie histoire. Merci à Jean-Pierre Bourguet et aux Editions de mon village de m'avoir faire parvenir cet ouvrage
La 4ème de couverture résume très bien le livre.
Un tout petit détail peut changer votre vie ou vous donner la clef de voûte d'un tableau.
Grâce à un regard, une petite ridule au coin de l'oeil, Estelle se voit projeter dans la vie d'un peintre de renom Nino Diaz. Elle fera son mémoire de fin d'études sur ses oeuvres, et part dans les Cévennes, le rejoindre.
Diaz lui parlera de son oeuvre et, surtout, de son histoire personnelle puisque c'est celle-ci qui fabrique le peintre et guide sa main. Une sorte d'osmose nait entre eux deux, mais qui ne saurait être équivoque car l'un pense savoir et l'autre ne sait pas encore. Michel Espinasse, vrai patronyme du peintre l'amènera tout doucement à cette découverte cruciale. Pour se faire, il est aidé par tous les protagonistes de l'histoire, à un point tel qu'elle se sentira comme une marionnette entre leurs mains.
Chaque personnage a une clef pour faire avancer Estelle dans la recherche de la douleur de sa mère, de son enfance, de ses racines. Nous remontons ainsi plusieurs générations de coups tordus, de mariages arrangés, d'amours interdits et contrariés par les parents ou les guerres, avec comme toile de fond les Cévennes.
Estelle porte tout ceci en elle raison de ses évanouissements, douleurs ventrales atroces et c'est à elle qu'échoue le travail de recherches, selon une cartomancienne et une rebouteuse du village……
Kinésiologue, Jean-Pierre Bourguet se sert de ce roman pour nous parler de cette thérapie, puisque le principe de la kinésiologie est que le corps conserve toutes les informations de son histoire et que la personne elle-même peut choisir de changer pour retrouver un équilibre.

Quelques longueurs dans les dialogues, toujours positifs, entre les différents protagonistes. Les personnages secondaires sont très manichéens. Il y a les bons, qui ont de la prestance et les moins gentils qui ne sont pas à leur avantage.
C'est un livre agréable à lire d'une écriture classique, le suspens, même si on se doute de la fin, fait que les pages tournent. Je vais le classer dans « mes livres à faire du bien ». le positivisme des héros, quelque fois agaçant, rejaillit sur le mental. En prime, de belles balades dans le paysage cévenol. A la fin, comme dans les contes de fée, tout est bien qui finit bien, ils furent heureux et eurent… un enfant !!
Y ai-je trouvé matière à faire mon introspection ? non. Comme tout le monde, je traîne mes casseroles, des fois elles font un tintamarre du diable, d'autres fois, elles me permettent de faire une bonne et joyeuse tambouille. Toutes les familles ont un secret…. de famille.
En conclusion, un livre pour se détendre et cela peut faire grand bien.

Lien : http://zazymut.over-blog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
zazyzazy   19 mai 2012
Tout d’un coup c’est fini, tu jettes le pinceaux, ton chiffon, tu recules, tu regardes et tu pleures. Rien à redire, tout est bon. Tu pleures de bonheur. Tu sais bien que tu viens d’être géniale. Déjà ton mal au ventre se calme.
Si, à ce moment-là, tu n’oses pas dire : « je n’y touche plus », tu es perdue.
- Pourquoi demandai-je, ébahie et fascinée à la fois.
- Tu as déjà vu une mère se remettre son bébé dans le ventre en disant : « Attendez, je vais le perfectionner » ? Non, c’est impossible
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
zazyzazy   19 mai 2012
La force de la démocratie, ce sont les disputes et les invectives au comptoir des bistrots. Le jour où nous ne disputerons plus pour les élections, la dictature aura pris le pouvoir.
Commenter  J’apprécie          30
zazyzazy   19 mai 2012
« L’histoire est un mensonge que personne ne conteste", disait Napoléon Bonaparte
Commenter  J’apprécie          30
zazyzazy   19 mai 2012
Comment as-tu appris tout cela ?
En cherchant dans de vieux livres, en écoutant les anciens… C’est important les anciens.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : puzzleVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1234 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre