AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Paul Jennequin (Traducteur)
EAN : 9782840552055
Éditeur : Delcourt (01/01/2004)

Note moyenne : 4/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Dans l'Amérique triomphante des années soixante, la jeunesse est belle et saine. Saine ? Pas si sûr. Car une maladie étrange frappe depuis quelques temps les adolescents et eux seuls. On l'a surnommé "la crève". Les symptômes ne sont jamais identiques, et toujours imprévisibles : parfois se sont des boutons énormes, parfois des membres en plus, ou bien la chair qui s'ouvre. Certains n'ont pas l'air de l'avoir si l'on n'y regarde pas de près, d'autres moins chanceux ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Crossroads
  24 septembre 2013
10 ans pour accoucher d'un tel récit , c'est long . Si , un peu quand même . Mais lorsque l'on pose les yeux sur le premier album souvenir du bébé , l'on se dit que ça valait le coup , pour l'auteur et ses futurs admirateurs , de se laisser porter tranquillement par son inspiration .
Seattle , années 70 . Burns revient sur les lieux de son enfance pour évoquer le mal-être de quantité d'ados qui se cherchent en tentant alors illusoirement de s'affirmer dans la drogue , la picole et les premiers et timides ébats sexuels . Sexe à consommer avec précaution en ce début des seventies car le mal rôde . «  La crève «  , elle vous est assurée en cas de rapport non protégé avec l'un de ces nouveaux mutants . Qui se verra infligé une plaie béante dans le dos , qui des antennes sur la tête , qui des boutons purulents susceptibles de faire rendre grâce l'ami des jeunes pubères , biactol mon idole...bref , d'alarmants signaux , symboles de bannissement immédiat de la caste juvénile exclusivement touchée par ce fléau que personne ne s'explique . La seule solution viable pour ces dangereux pestiférés , se regrouper en forêt , s'organiser pour tenter de survivre...
Un premier tome qui pose des bases exceptionnelles , si , si , au diable l'avarice .
Comment ne pas y voir un parallèle avec l'Amérique puritaine des années 80 et l'émergence du SIDA . Burns l'évoque tantôt avec lyrisme , tantôt crûment mais le rapprochement laisse peu de place au doute .
L'adolescence et son cortège de questions existentielles . Qui suis-je , où ver-ge , vers quel destin erre-je ? Autant de petits tracas propres à cette période si troublée que l'on nomme puberté .
L'immersion n'est pas immédiate . La chronique se mérite et nécessite que l'on s'y implique dès le début . Mais une fois le rythme adopté et la narration passéiste assumée , quel pied !
Un régal visuel que ces dessins en noir et blanc aux traits si doux contrastant si fortement avec la tristesse et le désespoir qui en émanent . le dernier King et sa petite musique sixties m'avait emballé . Burns , lui , vient vous chanter sa morne ballade des gens pas heureux et vous colle une méchante droite sur le coin de la truffe sans avoir l'air d'y toucher !
Une seule envie désormais , dévorer le second tome tout en me préparant au pire...
Black Hole : magistral !
4,5/5
http://www.youtube.com/watch?v=nVjsGKrE6E8
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          366
Vexiana
  08 juillet 2018
J'avais acheté cette série de BD à sa sortie et je dois dire que ça fait un moment que je ne les avait plus ouvertes. Ca a été un vrai plaisir de redécouvrir ce premier tome qui met en place le contexte et les personnages.
Une MST, "la crève", modifie les contaminés...elle leur donne un physique ou des capacités atypiques.
Le principal personnage de ce tome est une jeune femme, Chris, qui rencontre un jeune homme, Rob, séduisant et apparemment "sain". Suite à un malentendu, Chris comprend trop tard que Rob a "la crève"...
La narration est un peu décousue mais ça ne nuit en rien à la lecture ou à la compréhension de l'histoire. Les personnages sont encore seulement ébauchés et on a très envie d'en savoir plus sur eux, sur leur passé mais aussi et surtout sur ce qu'il va advenir d'eux.
Le dessin de Burns est froid mais admirablement maitrisé et très à propos.
Commenter  J’apprécie          70
MarieKey
  24 mai 2016
Une ambiance rendue très sombre d'entrée de jeu, tant par le noir et blanc des dessins, que par les dessins en eux-mêmes. Les scènes sont intrigantes, avec un côté fantasmagoriques très glauques et dérangeants. On ne demande qu'à en savoir plus.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
colimassoncolimasson   11 avril 2012
C’était comme une horrible partie de chat… On finit par découvrir qu’il s’agissait d’une nouvelle maladie qui n’affectait que les adolescents. On la surnomma la « peste ado » et « la crève ». Les symptômes en étaient aussi variés qu’imprévisibles… Certains s’en tiraient à bon compte –quelques bosses ou une vilaine éruption cutanée –d’autres devenaient des monstres ou il leur poussait de nouveaux membres… Mais quels que fussent les symptômes… Une fois touché, on était « le chat » pour toujours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
colimassoncolimasson   11 avril 2012
J’ai plus bougé. Je peux pas expliquer ce qui s’est passé. Un peu comme une impression de déjà-vu, une prémonition. C’était comme si je voyais l’avenir… Et l’avenir était pas jojo.
Commenter  J’apprécie          00
colimassoncolimasson   11 avril 2012
Je ne vois aucun problème à ce qu’on les mette en quarantaine. Je crois qu’ils sont plus heureux comme ça.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Charles Burns (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charles Burns
Dans le cadre du FIFIB, rencontre avec Charles Burns autour de son ouvrage "Dédales" aux éditions Cornélius.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2367867/charles-burns-dedales-volume-1
Notes de musique : © YouTube Audio Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : bd horreurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3896 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre