AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782360811649
68 pages
Éditeur : Editions Cornélius (10/10/2019)
3.47/5   31 notes
Résumé :
Absorbé par l'image déformée que lui renvoie le grille pain en face de lui, Brian Milner s'aperçoit qu'il est en train de dessiner un auto-portait. Dans la pièce derrière lui, à des années lumières de sa propre pensée, ses amis font la fête. L'esprit de Brian a déjà traversé l'espace pour se perdre dans un autre monde où tout est plus vivant, plus étincelant, lorsqu'une ombre se glisse derrière lui. Cette première rencontre avec Laurie marque le début d'une nouvelle... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Wyoming
  06 mars 2021
Qualité essentielle de cette BD : la finition graphique avec un trait assuré et un choix de couleurs adapté pour rendre l'ambiance décalée de cette petite histoire. Aussi bien les paysages de montagnes que les rues de la ville avec leurs bus et les visages des personnages traduisent une atmosphère au sein de laquelle le lecteur se glisse tel un intrus et savoure aussi bien les perspectives des arbres dans la nature que celle des corps jeunes des deux héros du thème.
L'histoire est peut-être un peu simpliste mais elle tient sa route et parvient à transmettre quelques bons messages au lecteur attentif. A chacun de les découvrir.
Des références cinématographiques sur des films d'horreur anciens apportent la touche adéquate et un peu de science-fiction est la bienvenue.
Dommage que ce soit si court et donc très vite lu mais ce n'est que le tome 1 et je retrouverai volontiers Brian et son monde onirique accompagnant la belle Laurie sous d'autres cieux.
Commenter  J’apprécie          280
Foxfire
  26 juin 2020
Je crois que je ne peux pas être objective avec le travail de Charles Burns. Ses oeuvres me parlent d'une façon particulière, étrangement intime comme si elles s'adressaient à mon moi profond, à mon cerveau reptilien. le 1er tome de « Dédales » ne fait pas exception et me laisse encore une fois cette impression bizarre.
Charles Burns est un véritable auteur qui construit depuis ses débuts une oeuvre cohérente et personnelle. On retrouve dans « Dédales » des éléments qu'on trouvait déjà dans ses autres ouvrages et un ton assez similaire. Ce qui permet de mesurer la puissance du trait et de la narration de Burns. En effet, si l'amateur de Burns n'est pas dépaysé par cette nouvelle B.D de l'auteur, pour autant ce n'est pas une lecture tranquille, le lecteur est bousculé, secoué.
J'ai adoré la façon dont il fait référence au film « l'invasion des profanateurs » de Don Siegel. Il ne s'agit pas simplement d'un clin d'oeil ponctuel pour amuser le lecteur cinéphile. Cette référence s'intègre au récit, en constitue un élément thématique, narratif et visuel fondamental.
Comme les autres ouvrages de Burns, « Dédales » mériterait sans doute plusieurs lectures. Encore une très grande B.D pour Burns. J'ai hâte de lire la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Christian_Attard
  24 août 2020
Psychanalyse, inconscient, miroir déformant de l'existence…
Faut quand même pas exagérer pour un album où on s'ennuie ferme autour de cet ado introverti qui se dessine la cervelle au cours bouillon !
Le marketing de Charles Burns assure !

Si le dessin de Burns est sympa et même très bon sur les chromos du film de Siegel : "L'invasion des profanateurs de sépultures", la vacuité fait rage dans ce fourbi pour teenagers.
Nous sommes loin du talent de Jack Finney justement, l'auteur du roman « l'invasion des profanateurs » et de l'excellent « Voyage de Simon Morley ».
Sûrement pas le meilleur album de l'auteur de Black Hole.
Commenter  J’apprécie          31


critiques presse (4)
Liberation   19 novembre 2019
Le dessinateur, cousin graphique de Lynch, entraîne son héros déphasé dans l’opacité d’un monde mutant. Son livre le plus autobiographique.
Lire la critique sur le site : Liberation
ActuaBD   13 novembre 2019
Premier volume d'une série inédite aux États-Unis, "Dédales" reprend les thèmes et les motifs chers à Charles Burns. Il y introduit cependant quelques nouveautés, savamment dosées et donnant envie de se plonger dans une intrigue au long cours.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BoDoi   23 octobre 2019
On aborde alors le domaine de Freud, la psychologie et l’inconscient : c’est la grande réussite de ce Dédales, qui joue sans facilité des miroirs entre névroses et désir, rêves et réalité, ajoutant une petite touche hallucinatoire avec ses multiples niveaux de lecture et autres mise en abîme.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDZoom   14 octobre 2019
« Dédales » remet un zeste de réalisme dans la BD de Charles Burns, qui nous avait embarqués un peu loin, mais pour une lecture plaisir tout de même, dans sa précédente série ; aussi, retrouver des étudiants dans l’esprit de « Black Hole » est loin d’être déplaisant, bien au contraire.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
WyomingWyoming   06 mars 2021
Je veux rester là, à fixer le chrome de ce grille-pain et m'y perdre à jamais.
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Charles Burns (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charles Burns
Dans le cadre du FIFIB, rencontre avec Charles Burns autour de son ouvrage "Dédales" aux éditions Cornélius.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2367867/charles-burns-dedales-volume-1
Notes de musique : © YouTube Audio Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : cinemaVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
6111 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre