AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782207130384
400 pages
Denoël (26/05/2016)
4.05/5   22 notes
Résumé :
Susannah Cahalan, vingt-quatre ans, se réveille entravée sur un lit d’hôpital. Incapable de bouger ou de parler, elle n’a aucun souvenir de la raison pour laquelle elle est là. Celle qui, quelques semaines plus tôt, était une jeune fille en bonne santé, vivant sa première relation sérieuse et promise à une brillante carrière de journaliste, se retrouve désormais cataloguée comme psychotique violente, abrutie de médicaments. Que s’est-il passé?
Ma vie en susp... >Voir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Solittletime
  01 février 2019
L'histoire incroyablement bouleversante de Susannah. A peine 24 ans et la vie lui sourit. Après des études brillantes de journalisme, elle décroche un job de rêve au New-York Post. Elle a Stephen, un petit ami qui l'aime plus que tout et vit dans une des belles les plus trépidantes du monde.
Pourtant, petit à petit, Susannah perd pieds. La faute à un boulot trop prenant disent les uns, la faute à l'alcool disent les autres. Entre obsessions, crise d'angoisse, comportement maniaco-dépressif, paranoïa et hallucination, Susannah est le stéréotype de la jeune fille bonne à enfermer.
Sauf qu'elle n'est pas bonne à enfermer, elle est atteinte d'une maladie extrêmement rare dont l'existence a été découverte quelques années plus tôt.
En résumé, son cerveau est en feu !
Que dire ? Ce témoignage m'a littéralement bouleversée.
Mes sentiments et mes impressions n'auraient pas été si profonds si cette histoire n'avait pas été vraie. Tout le livre raconte le déroulement de cette descente dans les profondeurs du dysfonctionnement cérébral. Un parcours semé d'embûche, d'incompréhension et de souffrance. Etant donné qu'il s'agit d'une maladie encore assez méconnue, beaucoup de médecins sont passés au-dessus. Comme elle l'écrit dans son livre, cette maladie est faite pour passer entre les mailles du filet. Combien de personnes ont été internée alors qu'elles étaient « simplement » malades physiquement ? Depuis combien d'années voire de siècles cela dure-t-il ?
Au travers de ce livre, on se rend vraiment compte encore une fois que la médecine a aussi ses limites et ses gens incompétents. La lenteur d'un diagnostic peut compromettre la santé, le bien-être voire la vie d'un patient. le fait qu'on la prenne pour une menteuse, une alcoolo m'a profondément choquée. Mais j'ai été aussi dégoûtée par le prix. Il ne faut pas s'étonner que tout le monde ne sache pas se soigner.
J'ai aussi été touchée par l''amour et de patience aussi. Malgré sa maladie on peut dire que Susannah a eu beaucoup de chance d'avoir été aussi bien traitée et entourée. Famille, médecins (certains en tout cas), amis ne l'ont jamais abandonnée. Ils savaient que Susannah était encore là.
Un autre point que j'ai adoré, Ce sont les explications sur le fonctionnement du cerveau, des souvenirs en des termes assez simples. Vraiment instructif !

J'ai adoré et conseille vivement ce livre
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Florel
  11 juin 2016
Ma vie en suspense est l'histoire incroyable mais vraie d'une jeune fille de 24 ans qui va voir sa vie et sa raison bouleverser pour une maladie rare qui avant d'être découverte la fera passer pour bonne à interner. Crise d'angoisse, comportement maniaco-dépressif, paranoïa, hallucination, cette jeune fille a en effet tout du comportement psychologique dérangé. Pourtant malgré les apparences Susannah est atteinte d'une maladie rare qui met son esprit et son corps en grand danger.
Ce livre raconte ce parcours…, semé d'embûche, d'incompréhension, et de souffrance. D'amour et de patience aussi. Malgré sa maladie on peut dire que Susannah a eu beaucoup de chance d'être aussi bien traitée et entourée. Famille, médecins (certains pas tous), amis, ne l'ont jamais abandonnée et ont tout fait pour l'aider, même si le départ n'a pas toujours été simple.
Ce livre est raconté par Susannah elle-même, c'est un mélange de journalisme et de récit et il se lit comme un roman, mais figurez-vous qu'elle ne garde que peu de souvenir de cette période, voilà pourquoi au début elle n'oublie pas de préciser au lecteur que malgré ses différentes sources qui vont des vidéos de surveillances de l'hôpital, au carnet qu'entretenaient ses parents pour parler car ils sont divorcés, en passant par son dossier médicale, etc., elle peut se montrer partiale dans ses propos. Cela étant je n'ai pas vraiment remarqué une prise de position particulière de la part de l'auteure, au contraire je l'ai trouvé juste avec elle-même, ne se pardonnant aucune méchanceté et n'excusant aucunement son comportement. On ressent d'ailleurs une grande souffrance chez-elle, souffrance dû à sa méchanceté paranoïaque, son comportement terrible, et à l'impact de sa maladie sur ses proches. Honnêtement j'ai eu beau chercher je ne l'ai pas trouvé partiale.
Mais à côté de toute cela, ce livre comme tant d'autres, montre encore une fois les limites de la médecine mais aussi sa rapidité à émettre des diagnostiques qui peuvent se révéler lourd de conséquence que ça soit par l'enfermement ou la mort. Que serait-il advenu de Susannah si elle n'était pas tombée sur un médecin compétent qui a pris le temps de chercher ? Elle encore a eu de la chance mais combien d'autres passent au travers ?
Bien plus qu'un témoignage ce livre est aussi utile par son côté de mise en garde sur un système trop bien huilé. Attention, je ne veux pas dire que la médecine est nulle mais je remarque un peu partout qu'elle se remet rarement en question sur son fonctionnement. Car là je parle d'un mauvais diagnostique, mais le comportement de certains médecins que l'on retrouve dans ce livre est lui aussi abject. Ils parlent de cas, mais ne regardent pas où ils en parlent ni devant qui ils en parlent, pas plus qu'ils n'hésitent pas à écrire n'importe quoi sur les patients. Ici un médecin traitant n'hésitera pas à dire qu'elle fait un sevrage alcoolique !!! Alors qu'elle est juste en train de mourir car des anticorps s'en prennent à son cerveau. (Voyez l'écoute attentive du médecin...)
En conclusion c'était un livre prenant mais aussi hallucinant de par son histoire. Je recommande !
Lien : http://voyagelivresque.canal..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Boulibooks
  23 juillet 2016
"Ma vie en suspens" est le témoignage bouleversant de Susannah Cahalan, jeune femme de 24 ans, journaliste, dynamique, amoureuse, qui va sombrer brutalement dans les méandres d'une maladie rare proche de la folie. Susannah nous raconte son histoire sans fard en s'appuyant sur ses propres souvenirs (pauvres et flous) mais aussi sur ceux de ses parents, amis et soignants. Outre l'émotion assez vive que suscitent les mots de l'auteure, le style est fluide et maîtrisé. Nous alternons entre les passages axés sur le ressenti, les sentiments de la jeune femme puis sur des passages plus pointus qui évoquent les aspects médicaux de la maladie. L''équilibre est idéal.
C'est une lecture qui peut sembler effrayante à bien des égards mais également très positive, pleine d'espoir. Une leçon de vie tout simplement.
Commenter  J’apprécie          70
Melieetleslivres
  17 novembre 2018

Editions Denoël, paru en 2016, réédité en Août 2018, 400 pages, 21,50€
L'auteur : Née en 1985 à New York, Susannah Cahalan est rentrée dès ses 22 ans au New York Post, journaliste prometteuse, elle est soudain atteinte d'une maladie affreuse et mystérieuse en 2008. C'est suite à cette incroyable épopée qu'elle écrit "My Brain On Fire" en 2012. Elle travaille toujours au Post.
Résumé : Susannah Cahalan, vingt-quatre ans, se réveille entravée sur un lit d'hôpital. Incapable de bouger ou de parler, elle n'a aucun souvenir de la raison pour laquelle elle est là. Celle qui, quelques semaines plus tôt, était une jeune fille en bonne santé, vivant sa première relation sérieuse et promise à une brillante carrière de journaliste, se retrouve désormais cataloguée comme psychotique violente, abrutie de médicaments. Que s'est-il passé?
Ma vie en suspens est l'histoire d'une plongée inexplicable dans la folie. Susannah Cahalan raconte cette descente aux enfers et son combat pour reprendre le dessus. Adoptant le point de vue de la journaliste, elle dresse la chronique de sa maladie : les crises de violence alternant avec un état de catatonie, les examens coûteux ne donnant aucun résultat, l'éventualité d'un internement à vie et enfin, après un mois de calvaire, l'arrivée d'un nouveau médecin dont le diagnostic lui sauvera la vie.
Mon avis : Sans pathos et sans mièvrerie, ce livre est magnifiquement écrit (et traduit par Elsa Maggion). La couverture et son sous-titre raccoleur m'avaient fait un peu peur. Mais en fait, il s'agit véritablement d'un travail d'enquête, prenant, plein de suspense, mené d'une main de maître par l'auteur qui a voulu tout savoir sur cette période de sa vie. En reprenant le journal qu'elle a écrit dès qu'elle a sû réécrire, le journal de son père et le journal de coordination entre ses parents divorcés, en retournant discuter avec tous les medecins qui l'ont suivie, elle retrace l'avant, le pendant, et un peu de l'après.
C'est une plongée dans les maladies neuro-psychiatriques, les neurosciences, avec un vocabulaire particulièrement accessible, avec des renvois à une bibliographie poussée. Voir jusqu'où on peut se tromper, et aussi ce qu'on peut faire et obtenir aux USA lorsqu'on a une famille aisée. Son traitement a coûté 1 million de dollars, sans compter toutes les recherches, les bilans, l'imagerie médicale, etc. On peut se demander combien d'Américains sont soignés comme cela, et combien, à défaut de medecins de haute volée, sont enfermés dans des hopitaux psychiatriques pour psychose ou schizophrénie. Il est spécifié que beaucoup d'enfants dits autistes seraient atteints de cette maladie et pris à temps, guéris.
J'ai beaucoup aimé. C'est vivant, l'histoire est incroyable et très bien documentée, et ça m'a passionnée. Je le conseille, bien sûr.

Lien : https://wordpress.com/post/m..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bibliovolante
  01 juin 2017
Susannah Cahalan a 24 ans et un boulot de reporter qu'elle adore au New York Post, lorsqu'elle est incommodée par des symptômes qui, bénins, à prime abord, deviennent de plus en plus sérieux. À un sentiment vague de dépression et de paranoïa s'ensuivent des engourdissements, des crises de rage, des difficultés d'élocution, des crises d'épilepsie et une psychose. Maintenant rétablie, Cahalan raconte sans pathos ce mois où elle n'était plus elle-même et son récit se lit comme un suspense médical: les médecins sont perplexes, la famille dévastée et Susannah sombre dans la catatonie. C'est un test très simple qui mettra les neurologues sur la bonne piste... On ne peut être qu'horrifié par cette descente aux enfers, et fasciné par la complexité extraordinaire de notre cerveau. Ce type d'encéphalopathie autoimmune est rare : Cahalan est reconnue comme la 287e patiente ayant reçu ce diagnostic au États-Unis. Les liens établis entre sa maladie et la schizophrénie, l'autisme ainsi qu'une forme rare de tumeur des ovaires sont particulièrement intéressants. Les hypocondriaques risquent d'angoisser, mais le lecteur ayant de l'intérêt pour la neurologie, la personnalité et les maladies rares sera captivé par le récit minutieux de l'auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
SebastienCreoSebastienCreo   17 novembre 2021
Pour me rendre à mon bureau, je me faufilai entre les rangées de box distinguées par des plaques vertes au nom des rues de Manhattan: Liberty Street, Nassau Street, Pine Street et William Street, qui renvoient à une époque où le Post était effectivement situé entre ces rues du centre-ville dans son ancien local du port maritime de South Street.
Commenter  J’apprécie          00
SebastienCreoSebastienCreo   17 novembre 2021
Quotidien du pays publié le plus longtemps sas interruption, il a été fondé par Alexander Hamilton en 1801. Rien qu'au cours de son premier siècle d'existence, le journal a mené la croisade en faveur du mouvement pour l'abolition de l'esclavage et a soutenu la création de Central Park.
Commenter  J’apprécie          00
SebastienCreoSebastienCreo   17 novembre 2021
Il comprit qu'il se passait quelque chose d'anormal. Il se dit que j'avais peut-être du mal à dormir, mais quand il se tourna pour me faire face, il me trouva assise, dos droit, les yeux grands ouverts, les pupilles dilatées, mais aveugle.
Commenter  J’apprécie          00
SebastienCreoSebastienCreo   17 novembre 2021
Comme au casino, il n'y avait ni horloge ni calendriers.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Susannah Cahalan (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Susannah Cahalan
UK Interview with Susannah Cahalan who was diagnosed with a rare brain disorder...7th Feb 2013
autres livres classés : enfermementVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1393 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre