AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2841726320
Éditeur : L'Atalante (19/04/2013)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 16 notes)
Résumé :
L’autorité des Mondes syndiqués s’effondre lentement depuis la victoire de l’Alliance. Partout éclatent sécessions et guerres civiles. Que deviendront ces « Etoiles perdues » ?

Midway par exemple. À la tête de la rébellion, Gwen Iceni, la commandante en chef des forces spatiales, s’est alliée à Drakon, lui-même en charge des forces terrestres. Et tous deux n’ont d’expérience que celle de la dictature : défiance et trahison, intrigue et assassinat. Le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
fnitter
  22 avril 2013
Nouvelle licence de l'auteur après sa série de la flotte perdue et sa suite Par-delà la frontière.
L'auteur abandonne cette fois-ci les forces de l'alliance et de la flotte de Black Jack Geary pour se poser sur Midway, un système syndic à la frontière avec les Enigmas. (On avait croisé ce système dans la série précédente bien sûr, comme tout bon spin off qui se respecte).
Il est entendu, que personne n'attaquera les livres de Campbell par cette nouvelle série. Elle est destinée aux aficionados de l'auteur qui ont déjà lu toute sa prose. L'univers proposé est posé comme connu.
L'alliance a vaincu, Black Jack est repassé par Midway pour aller dans l'espace Enigmas, y laissant son empreinte. le gouvernement central des mondes syndic a été renversé mais le pouvoir demeure dans les systèmes, notamment grâce aux Services de Sécurité Interne. Drakon et Iceni, deux CECH (Commandant en chef) vont s'allier pour renverser ces serpents du SSI et s'emparer du pouvoir. Mais pour en faire quoi ? Une nouvelle dictature ? Les habitudes de trahison et d'autorité ont la vie dure chez les syndics...
Campbell délaisse, du moins dans ce premier épisode, les flamboyantes batailles spatiales qui ont fait le succès de série. Mais que l'on se rassure, l'action est là et bien là. Au sol comme dans l'espace et on n'a pas le temps de s'ennuyer. Et entre deux scènes d'action, on découvre Arthur Drakon et Gwen Iceni où le Général et la Présidente. Formés à la mode syndic, constamment à l'affut d'une trahison, ne se faisant confiance que du bout des lèvres, entretenant des soupçons à tiroirs et les agents doubles qui vont avec, manoeuvres et roublardises politiques de tout crin. L'auteur nous propose une vison très amusante d'un système politique totalitaire avec ses dérives.
Il fera immédiatement penser à celui qu'a mis en place David Weber, le génialissime auteur de Honor Harrington pour dépeindre la République Populaire de Havre et ses S.S , lui même tiré de la révolution française assaisonnée à la sauce Gestapo et KGB. Tout un programme.
L'honneur est sauf, car si nos deux héros ne sont pas de preux chevaliers blancs, uniquement préoccupés par le bonheur du peuple, ils ne sont pas non plus les mêmes monstres sanguinaires que ceux qu'ils ont renversés et ils vont bien sûr, peu à peu prendre conscience de leur humanité, au bon sens du terme.
Bref, un très sympathique moment passé avec ce monde syndic en révolution qui se termine évidemment par un beau clifhanger qui ne peut que nous inciter à attendre avec impatience le prochain tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          670
mauriceandre
  10 avril 2015
Je continue de découvrir l'oeuvre de Jack Campbell dans le premier tome d'une nouvelle série qui est parallèle à "la Flotte Perdue".
Sur la planète Midway, située au carrefour de huit point de saut, deux personnalités complètement a l'opposé l'une de l'autre s'associe pour éradiquer ce qui reste du pouvoir des mondes syndiqués.
Mais quand on a que l'expérience de la dictature il est difficile, voire impossible, de donner sa confiance a un autre individu.
C'est pourtant ce a quoi devront se confronter Gwen Iceni et le général Drakon si ils veulent avoir une petite chance de prendre le pouvoir "au nom du Peuple"
Même si il y a moins de combat spatial cette nouvelle branche de "la Flotte Perdue" est quand même intéressante car elle nous montre un point de vue différents de celui de l'Alliance.
A réserver a ceux qui auront ingurgité tous les romans précédent au risque de ne rien comprendre aux allusions ayant trait a l'univers de "Black Jack"
Commenter  J’apprécie          30
Thrr-Gilag
  25 septembre 2014
Le reste de la série (La flotte perdue et Par delà la frontière) est très sympathique (bien que ne demandant pas à réfléchir) mais cette partie là est bien moins intéressante.
À ne lire que pour couvrir l'ensemble de l'univers, mais on peut très bien s'en passer, même si cette lecture n'est pas pour autant indigeste.
Chronique complète : http://plume-etoiles.blogspot.fr/2014/03/etoilesperdues-t01-honneurterni.html
Lien : http://plume-etoiles.blogspo..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   27 avril 2013
Un gâchis. Nous sommes payés pour savoir ce qu'est un gâchis pas vrai ? Vies brisées et bleus à l'âme. Nous sommes tous damnés. Partout où nous combattons, nous laissons une petite partie de nous-mêmes pour la remplacer par un lambeau de l'enfer que nous avons trouvés sur place. Et maintenant nous voilà presque tous éparpillés en une centaine de petits morceaux que nous avons laissés dans chaque champ de bataille où rôdait la mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
fnitterfnitter   23 avril 2013
Nous sommes des artisans qui se servent des gens pour façonner leurs œuvres, Gwen. Choisis simplement les personnes adéquates, oriente-les dans la direction qu'elles sont déjà prêtes à prendre et elles feront ton travail à ta place. Sans jamais laisser tes propres empreintes pour signer leur forfait, à moins, bien sûr, que tu ne tiennes à en assumer la responsabilité.
Commenter  J’apprécie          280
fnitterfnitter   23 avril 2013
Un CECH avait pour philosophie de laisser les travailleurs dans l'ignorance ; c'était préférable. Une fois qu'on commence à leur expliquer, au lieu d'exécuter les ordres ils veulent en connaître les raisons.
Commenter  J’apprécie          423
fnitterfnitter   23 avril 2013
Deux pots de yaourt aux extrémités d'un fil de fer. Des millénaires de progrès en matière de transmissions et nous dépendons malgré tout de deux pots de yaourt et d'un fil de fer pour communiquer sans nous faire entendre.
Commenter  J’apprécie          324
fnitterfnitter   27 avril 2013
Protéger le peuple ? Les lois des mondes syndiqués ne protègent que ceux qui détiennent la richesse et le pouvoir et ne punissent que ceux qui sont trop faibles pour se défendre. Si le but était de protéger le peuple, pourquoi les crimes de nos dirigeants ne sont-ils jamais châtiés ?
Commenter  J’apprécie          240
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2896 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre