AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
La trilogie du Magicien Noir tome 3 sur 3

Ariane Maksioutine (Traducteur)
EAN : 9782352942412
515 pages
Bragelonne (13/11/2008)
4.18/5   344 notes
Résumé :
Sonea a gagné sa place au sein de la Guilde des magiciens et les autres novices la traitent désormais, à contrecœur, avec respect.
Mais elle ne peut oublier ce dont elle fut témoin dans la chambre souterraine du haut seigneur Akkarin, ni la menace que fait peser sur la Guilde un ancien ennemi.
Or, à mesure qu'Akkarin lui dévoile peu à peu son savoir, Sonea ne sait plus à qui se fier. La vérité est-elle aussi terrifiante que le prétend le haut seigneur?... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (47) Voir plus Ajouter une critique
4,18

sur 344 notes
5
22 avis
4
15 avis
3
7 avis
2
0 avis
1
0 avis

cicou45
  05 octobre 2015
Ouawh, que de rebondissements dans ce troisième et dernier tome. Un ouvrage beaucoup plus gris que les précédents certes mais dans lequel le lecteur retrouve également beaucoup de tendresse, et notamment entre des personnes les plus improbables qui soient...tendresse qui pourrait même se transformer en amour. Je dois dire qu'il était temps car, même si dans les deux tomes précédents, l'amour que portait Cery envers Sonea était bien plus que détectable, ce dernier n'était cependant pas partagé. Alors, certes, je pourrais vous parles des guerres que la Kyralie (la terre où se trouve la Guilde et sa prestigieuse université vouant à former les futurs magiciens) devra mener contre les mages du Schara, certes, je pourrais vous parler de la mission du Seigneur Dannyl en tant qu'ambassadeur dans une des terres alliées mais je n'en ferai rien. Dannyl, lui, est épris de son assistant, un érudit qui le lui rend bien un homme, ce qui est loin d'être tolérable lorsque l'on est un magicien et cela est fort dommageable mais ce n'est pas de cet amour-là dont je me suis émerveillée, c'est de celui qu'éprouve Sonea pour une personne qu'elle détestait et qui, bien qu'il soit son instructeur et, de surcroît plus âgé qu'elle, partage cette attirance. Vous pensez avoir deviner de qui il s'agit mais je peux vous assurer que vous vous trompez car, même moi, je n'aurais jamais pu envisager une telle liaison et pourtant...Bref, j'adore, j'adore, j'adore...et c'est la raison pour laquelle que mets une étoile de plus à cet ouvrage qu'aux deux tomes précédents ! A découvrir et à faire découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Phoenicia
  28 décembre 2020
Ultime tome d'une série que j'ai appris à apprécier au fur et à mesure des tomes. Avec ce tome 3, tous les éléments mis en place dans les deux premiers tomes prennent tout leur sens.
On retrouve Sonea pour d'étranges et cruciales aventures avec son mystérieux tuteur. Trudi Canavan nous offre une fois de plus un roman choral plein de surprises et de rebondissements. Loin d'être blanc ou noir, les personnages deviennent moins lisses. L'action est bien meneé, nous poussant à enchaîner les chapitres, ni trop longs, ni trop courts. L'alternance des points de vue permet de rythmer l'histoire. Quant à l'intrigue en elle-même, on s'y laisse prendre tout en regrettant le choix de l'auteure sur une partie de la fin...
Une trilogie pleine de surprises en somme! Elle me donne envie de découvrir la trilogie suivante.
Challenge Bragelonne
Challenge Séries
Challenge Multi-auteures SFFF
Challenge Féminin
Commenter  J’apprécie          220
Lutin82
  04 janvier 2017
Nous avions suivi la scolarité de Sonéa à la Guilde des magiciens. Un parcours scolaire et magique loin de la panacée qu'elle était en droit d'attendre en raison de ses aptitudes paranormales. Hélas, ses origines modestes ne lui ont pas permis de poursuivre ses études dans de bonnes conditions. le temps passe à l'Académie de Magie, et elle n'ose nouer des liens avec qui que ce soit. Les représailles sont disproportionnées pour tenter le sort… Même les mages investissent peu de temps et d'énergie pour la faire progresser. le Haut Seigneur avait alors pris son éducation en main, et le lecteur entame ce troisième tome alors que notre Sonéa est toujours sous la tutelle d'Akkarin.
Ce dernier s'acquitte de son rôle avec sérieux et pédagogie, mais ne parvient pas à détourner la jeune femme de sa solitude et de sa morosité. Il faut dire que Sonéa reste très impressionnée par cet homme charismatique et passionné.
Côté trame, nous étions restés sur une révélation surprenante concernant Akkarin, et quelques pratiques de magie noire interdites…
Tout Haut Seigneur qu'il est, il ne lui est pas permit d'enfreindre les règles et à son poste, l'exemplarité doit être un maître-mot….
Sonéa a été témoin de quelques pratiques illégales et c'est avec angoisse qu'elle vit les jours qui suivent, craignant à tout moment une turpitude, un sort qui scellera son sort et garantira son silence. Mais, son aversion s'évanouit le jour où elle apprend son surprenant secret … Débute alors une association prometteuse et riche de perspectives pour la jeune femme qui progresse, tout en prenant confiance en soi. La jeune fille des rues laisse peu à peu la place à une femme resplendissante, et une magicienne de tout premier plan.
Mais très vite, l'engrenage si bien huilé se bloque et seul un chemin d ‘épreuves et de pénitence s'ouvre à elle.
Les errements des tomes précédents s'estompent dans cette fin de trilogie. Les délais ressentis dans La Guilde des Magiciens et La novice sont gommés pour nous offrir un roman qui s'exprime enfin réellement. Il était temps, car les temporisations précédentes finissaient par être lourdes – voire lourdingues ( mais c'est le tribu à payer quand un auteur et/ou un éditeur pousse à la rédaction d'une trilogie quand il n'y a pas réellement matière à..). Cependant, cela ne signifie pas que le récit ne connaît pas de temps morts. Ils sont nettement moins nombreux. Corrélativement, l'impact sur le rythme se fait tout de suite ressentir, et le lecteur se plonge dans ce dernier tome ne le refermant qu'une fois achevé.
Le rythme n'est pas le seul point d'amélioration, la construction de l'histoire est également plus soignée et maîtrisée. L'auteur ne joue plus sur l'émotion seule, mais utilise toute une palette bienvenue : confrontations magiques, conflits politiques, désaccords académiques, relations ambiguës, pièges, retournements de situations,…
L'évolution touche les personnages qui jusque là, étaient plutôt stéréotypés – tout en étant agréables. Nous avons une Sonéa qui gagne en maturité et épaisseur. Son atout principal résidait l'empathie qu'elle suscitait auprès du lectorat. Pour ce troisième volet, l'auteur parvient toujours à utiliser sur cette corde sensible, et les émotions sont bien transmises, elle ajoute d'autres traits à sa personnalité qui renforce l'attrait de ce personnage. Il en va de même avec la mystérieux et ténébreux Akkarin. Même les protagonsites secondaires sont améliorés.
Il faut relativiser : le lecteur suit les aventures de personnages globalement toujours stéréotypés, connus et convenus. C'est bien fait et parfois c'est suffisant pour plaire.
Note réelle : 3,5
Lien : https://albdoblog.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
mauriceandre
  26 août 2022
Salut les Babelionautes
Je viens de refermer le dernier tome de la première Trilogie de Trudi Canavan et j'ai adoré malgré que ce soit ma deuxième lecture.
Je crois que sa plume est Magique, comme l'est son Héroine, Sonea, issue des quartiers pauvres d'Imardin ou se trouve la Guilde des Magiciens.
Mais le secret qu'elle a découvert lorsqu'elle n'était qu'une "traine ruisseau" va devenir de notoriété publique suite à une séries de meurtre rituel que l'on impute au Haut Seigneur Akkarin.
Malgré cela et après avoir été chassé du Royaume pour avoir pratiqué la Magie Noire, Sonea et Akkarin vont tout mettre en oeuvre pour contrer la menace des Magiciens rebelles venus du Sachaka.
Les Voleurs, avec Cery l'ami d'enfance de Sonea, vont encore une fois aider à combattre ces envahisseurs alors qu'ils n'ont aucun pouvoirs, si ce n'est la ruse et la connaissance des souterrains qui leur permettaient d'échapper à la garde d'Imardin.
Un combat inégal va s'ensuivre, et ce n'est que dans les toutes dernières pages que l'on aura le dénouement qui m'avait surpris lors de ma première lecture et encore plus surpris maintenant.
Comme les deux tomes précédant c'est un autre traducteur que je dois remercier ici, Ariane Maksioutine merci, sans votre travail à vous et vos collègues une grande partie des Auteurs que j'aime me serait à tout jamais inaccessible
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
althea21
  14 novembre 2014
Et voilà, une belle trilogie de terminée...
J'en ressors légèrement déçue, d'une part à cause de la fin... mais c'est quoi cette fin?? Argh, j'ai eu un petit espoir jusqu'à l'épilogue et puis non. La décision de l'auteur est bien cruelle je trouve.
D'autre part, pour la façon dont les idées - originales et bien trouvée - ont été exploitées... certains points m'ont gêné au fil de ma lecture.
Tout d'abord, le passage du temps, entre le début du premier livre et la fin. Il y a plusieurs années qui s'écoulent mais à aucun moment ça ne se voit dans le comportement de Sonea. Dans ma tête elle est restée cette gamine des Taudis du début... difficile donc de s'immerger dans certains passages du tome 3 comme ça aurait du l'être. Idem pour Cery, même si ça m'a moins perturbée.
L'inégalité du découpage entre les tomes ensuite, avec une intrigue à multiples rebondissements. Dommage que l'essentiel n'apparaisse que dans le tome 3. Les deux premiers font un peu office d'introduction, mais bien trop longue dans ce cas. J'aurais vraiment préféré entrer dans le vif du sujet dès le 2è tome, et ainsi profiter plus de la deuxième partie de l'histoire, qui, au final, passe bien trop vite. Alors qu'elle aurait pu - et dû - être bien plus touchante, poignante et bouleversante.
A part ça, j'ai passé un très bon moment avec ce 3è et dernier tome. On enchaîne les révélations, même si certains détails restent encore mystérieux après avoir tourné la dernière page, et l'auteur nous livre certains secrets sur la magie qu'elle a imaginé. On sent également qu'elle en garde sous la pédale pour de futures aventures.
Les personnages sont nombreux, on retrouve Cery et Rothen, ainsi que Dorrien, plus présents sur le devant de la scène. Les autres mages aussi, même si leur personnalité n'est guère détaillée. Suivre l'histoire du côté de Cery est vraiment sympathique, ça nous donne une deuxième vision du conflit, plus extérieure et peut-être plus objective.
Sonea et Akkarin sont clairement les héros de ce livre. On voit la jeune femme gagner en puissance et en courage au côté du Haut Seigneur, même si ce qu'elle découvre n'est pas pour l'enchanter de prime abord. Ils forment un duo très particulier que j'ai adoré suivre tout au long de cette histoire, et en particulier dans ce tome final. Je ne veux pas trop en dire au risque de gâcher la découverte à d'autres lecteurs, mais franchement, c'est bien trouvé de la part de l'auteur.
Et puis il faut quand même l'avouer, elle n'y va pas de main morte avec ses personnages! Je n'ai pas compté le nombre de morts, mais il n'est pas insignifiant, loin de là! On passe par une palette d'émotions variée à la lecture de ce dernier tome, et la fin nous laisse bouche béé, et surtout rongé d'impatience pour une suite. (Je vais d'ailleurs me renseigner là-dessus rapidement!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   28 septembre 2015
"Il est intéressant de voir sur quoi les gens ferment les yeux lorsqu'ils font de leu mieux pour évincer un homme qu'ils n'aiment pas."
Commenter  J’apprécie          200
justineevaleojustineevaleo   30 avril 2013
- Lorlen et moi venions ici pour échapper aux cours du seigneur Margen.
Il arracha l'une des pièces et l'examina.
- Le seigneur Margen ? Le mentor de Rothen ?
- Oui. C'était un professeur strict. Nous l'appelions "le Monstre". Rothen lui a succédé un an après que j'ai été diplômé.
Il lui paraissait aussi difficile de visualiser Akkarin en jeune novice que de l'imaginer en esclave. Même en sachant qu'il n'avait que quelques années de plus que Dannyl, ce dernier lui semblait pourtant bien plus jeune. Ce n'était pas qu'Akkarin avait l'air vieux, songea-t-elle, c'était simplement son attitude et sa position qui donnaient une impression de plus grande maturité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cicou45cicou45   04 octobre 2015
"Il était soulagé de découvrir qu'en privé, son ami était toujours le même homme. Dannyl ne semblait pas en être conscient, mais il adoptait une attitude différente en public, maintenant. Il y avait une confiance et une autorité qui, ajoutées à sa taille, lui donnaient une prestance imposante. C'est impressionnant, ce que peu faire un peu de responsabilités [...]."
Commenter  J’apprécie          40
cicou45cicou45   05 octobre 2015
"Le bluff est toujours la façon la plus gratifiante de gagner un combat."
Commenter  J’apprécie          150
cicou45cicou45   04 octobre 2015
"C'est impressionnant comme une chose aussi simple qu'un repas peut faire du bien."
Commenter  J’apprécie          110

Videos de Trudi Canavan (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Trudi Canavan
Fantasy authors Trudi Canavan and Devin Madson talk about their books, writing, and the state of Australian fantasy.
autres livres classés : fantasyVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2117 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre