AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782820524393
384 pages
Éditeur : Milady (20/11/2015)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 60 notes)
Résumé :
Privilégiant ses études au sein d'une prestigieuse université, Mia a mis une croix sur sa vraie passion, le piano. À la mort de son père, elle part à New York et reprend le bar qu'il tenait ? un lieu incontournable qui offre leur chance aux jeunes musiciens. C'est là qu'elle rencontre Will, un guitariste qui incarne exactement le style de vie auquel elle s'est refusée. Après s'être liée d'amitié avec Will, Mia lui propose de devenir son colocataire et ses certitudes... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Loryane
  30 décembre 2017
Une romance que j'ai bien aimé et dont je vais garder un fin souvenir, elle m'a énormément enrichi et appris sur l'amour et les choix qu'on peut faire dans la vie. Malgré tout comme s'est dit, parfois les conséquences deviennent elles-mêmes des volontés. L'héroïne se cache derrière ses peurs, ne prenant que très peu de chose aux sérieux, faisant du mal autour d'elle et surtout à elle-même. En fait ce n'est pas seulement une histoire d'amour, la synopsis parle du deuil, de la reconstruction, des possibilités d'existence ; au final cette oeuvre donne des faits réels, des conseils. « À quatre mains » se traverse et se laisse porter sur le courant des autres romances, tout en gardant son authenticité ; entre musique, passion et douceur, la relation entre Mia et Will est peut-être faite pour vous. Par contre, « Après la pluie » est de loin la meilleure romance de l'auteur pour l'instant. En tout cas, ce sont deux synopsis différentes, une étant tragique ainsi que magique, tandis que celle-ci possède un style blues et mélodieux.
Au début de ce roman, Mia paraît généreuse ; et elle l'est. Petit à petit on ressent sa mélancolie, sa tristesse ; tout en voyant en elle des peurs et des rêves. C'est une protagoniste que j'ai apprécié, cependant elle s'apitoie souvent sur son sort ; et ne change pas sa façon d'aborder la vie, elle tente tout en reculant à chaque fois. En réalité, Mia est une femme ayant un grand coeur, douce et pleine de surprise ; malheureusement elle ne se fait pas confiance et elle ne trouve aucunement la foi après avoir vécu la mort de son père. Pourtant elle reçoit beaucoup de sagesse de part son entourage, dans un moment clé de son existence elle prend enfin les devants ; à cet instant-là elle devient elle-même, trouvant le chemin qu'elle doit illuminer.
Will est un héros très spécial, toujours joyeux et optimiste. Sa joie de vivre est une bouffée d'air frais, toujours est-il qu'on éprouve vraiment sa peine quand il est blessé. Je me suis attachée à ce personnage, doux et éternellement présent pour les autres ; l'homme idéal. Par contre, son insistance peut faire fuir ; ses traits de caractère sont uniques et ne manquent pas de mystère. Certes, son aspect « gentil et heureux » paraît naïf, sauf qu'au contraire il est méfiant ; appréhendant chaque événement. J'admire son style de vie, ne voulant pas devenir une célébrité, il garde sa liberté musicale et décide d'un projet inconnu, totalement extraordinaire. Un héros passionné et passionnant, déterminé et adorable.
Ça commence par une rencontre dans un avion, ils vont faire connaissance pendant le vol et sans le savoir ils vont tomber sous le charme l'un de l'autre. La relation entre eux se met doucement en place, avec une amitié profonde et un amour débordant. Rien n'est vraiment original dans cette synopsis, en dehors du fait que nos deux héros soient passionnés par la musique et que le prologue et l'épilogue offre la narration à une femme du nom de Lauren. Mais j'ai apprécié les liens qui les unissent, malgré les mensonges de Mia sur ce qu'elle ressent. Will ne sait plus comment aborder Mia, faisant tout pour l'avoir à ses côtés ; cette dernière n'accepte pas ses sentiments et accorde une trop grande importance aux biens matériaux. le suspense est tout de même présent, surtout pour l'idée de Will ; on ne devine certainement pas son désir de faire cette activité, au final ce personnage est surprenant, énigmatique. Les sentiments ne valent assurément pas ceux d' « Après la pluie », ils sont largement plus soft dans ce récit, moins envoûtant. Bien que l'émotion puisse être de temps en temps intense, surtout vers les cents dernières pages où j'ai eu la gorge nouée et la larme au coin de l'oeil ; je ne suis pas totalement subjuguée par elles. Au fond ce qui m'a gêné dans ce roman, c'est l'audace de l'auteur au sujet de tout l'alcool que boit Mia ; cette exagération n'est pas gracieuse pour l'héroïne.
Renée Carlino raconte une nouvelle histoire d'amour, avec une amitié en prime. Sa façon d'emmener la romance est très plaisante, lentement mais sûrement avec des rebondissements tout à fait possible et réel. Sa plume reste telle qu'elle est, bien qu'elle évite dans cet ouvrage de développer les émotions ; en différence de son autre roman où elles sont entièrement bouleversantes. Mais elle me déconcerte avec son idée de débuter son histoire avec une héroïne autre que Mia, un rapport s'installe se dirigeant vers les personnages principaux avec richesse et intelligence ; de plus la conclusion est à la hauteur et le bonus sur le point de vue de Will renforce l'âme d' « À quatre mains ».
Pour conclure ce livre se montre frustrant, puisque l'héroïne est agaçante ; de part ses préjugés et se faisant passer pour une victime. Mais vers la fin son évolution est séduisante, sa raison et son coeur respire ensemble dorénavant. Un roman ayant un thème commun ; l'amour et la reconstruction. Néanmoins le point d'orgue est dans la croyance et les convictions. du coup c'est une romance pleine de mélodie où des notes amicales s'abandonnent, grâce à une plume tout en simplicité. le suspense est entre parenthèse régulier, l'authenticité n'est pas grandiose sauf qu'elle est touchante, les sentiments me laissent légèrement sur ma faim toutefois ils se ressentent suffisamment pour être vécu. Une synopsis imparfaite, une histoire d'amour résonnante de sens.
Lien : https://lesfaceslitteraires...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Gaoulette
  10 mars 2016
Quelle agréable surprise. Je m'attendais à passer un moment sympa avec cette romance et au final j'ai passé une super journée (je n'ai pas lâché mon livre). Je l'ai dévoré.
Mia et Will passionnés de musique se rencontre dans un avion. Ils sont voisins. Ils vont sympathiser et vont devenir colocataires. Bon vous allez me dire amitié fille garçon ce n'est pas possible, moi j'y crois pas et on sait comment cela va se finir. Mia va instaurer un règle pas de relation amoureuse mais quand on est en face d'un mec sexy et super cool c'est bien compliqué. Ce que j'ai aimé dans cette romance c'est le fait que l'amitié est vraiment mise en valeur et non l'amour. J'ai adoré l'interaction musicale entre les deux héros. J'ai adoré le dévouement amicale de Will envers Mia. Et même si elle se montre parfois comme une garce gâtée pourrie j'ai eu de l'empathie pour Mia. Et oui à 25 ans elle se cherche encore et croit que le prince charmant ressemble à un homme costume cravate.
C'est Mia qui parle dans ce roman et elle est très drôle parfois, fraiche et percutante. Mais les deux derniers chapitres écrits pas Will, j'ai adoré car il nous montre un homme sensible mais très drôle et patient surtout. Et savoir le moment où il tombe amoureux m'a bien surprise. J'aurais pas cru. Petite mention spéciale pour le personnage de Lauren, manière très originale d'introduire et de clôturer cette histoire d'amour.
Pour conclure, un première romance vraiment bien. Il ne me manquait pas grand chose pour le coup de coeur mais bon je deviens difficile à force de dévorer des romances contemporaines.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Colombedelesperance
  15 mars 2016
Nom d'un chat ! Je dépote, cette semaine, c'est dingue ! Déjà une nouvelle chronique ! Youhou !
À Quatre mains, c'est l'histoire de Mia qui vient de perdre son père, et qui revient prendre en mains son bar à New York. Mia est passionnée de musique mais ne souhaite pas en faire son métier, préférant la garder en loisir pur. Lors de son vol pour New York, elle fait la connaissance de Will, musicien charmant et bien plus encore, qui va peu à peu se frayer une place dans sa vie. Mais Will représente le type de vie qu'elle a toujours voulu esquiver sans cesser d'en rêver. La jeune femme ne sait plus ce qu'elle veut… mais l'a-t-elle un jour su ? Parviendra-t-elle à accorder le tempo de sa raison et celui de son coeur ?
Je ne sais pas vous, mais en voyant la couverture aux couleurs toutes douces et un peu sensuelle, ainsi que le résumé, j'avais eu peu de réticence à le coincer dans ma Wish. Petit rappel : ce livre n'était pas une de mes priorités d'achat, mais ma Maman ayant pioché les premiers dans ma Wish, j'ai reçu ce bouquin pour Noël. Loin de moi l'idée de me plaindre !
Quand j'ai commencé le roman, j'ai très vite vu qu'il y avait une fluidité, une légèreté mais aussi une gravité dans l'histoire. le tout gravite ensemble dans une harmonie plutôt agréable. Je me suis attachée à Mia, qui n'avait pas une vie évidente, surtout avec la mort de son père qu'elle aimait tant, ainsi qu'à Will qui m'a vraiment fait fondre par sa tendresse, son côté musicien torturé mais si gentil et… bouah.
Tout est allé relativement bien, au départ. Puis, après, j'ai commencé à me dire que Mia était un peu aveugle et qu'elle s'enfermait dans des certitudes qui pourraient la perdre. Et puis, elle sortait avec un con, disons-le clairement. Et puis, paf, d'un seul coup, elle nous fait un truc mais, mais… j'ai trouvé ça aberrant ! (pour ceux qui ont lu, ça parlait d'une baignoire et de Will qui jouait à côté d'elle)
À partir de là, je pense que j'ai ressenti une certaine fracture avec Mia. Je l'appréciais toujours, mais j'en avais marre de ses choix obtus, de ses refus, et pourtant je comprenais qu'elle avait besoin d'évoluer… sauf que son évolution va se faire dans la douleur. Et c'est pas évident pour nous qui voyons le tout gentil et mignon Will qui paie les pots cassés. J'avais vraiment envie de secouer Mia, comme Jenny l'a fait ! (Jenny étant sa meilleure amie)
À côté de ça, j'ai apprécié tout le côté musical et recherche de soi que contient le roman : c'est pas juste une histoire d'amour, mais une histoire qui nous parle de comment essayer d'avancer quand on ne sait pas ce qu'on veut, comment on peut blesser son entourage et se retrouver grâce à nos passions. C'est une belle leçon de vie, même si Mia méritait quelques paires de baffes.
Cette romance (comme les romances en général…) se lit très vite. En moins de deux jours, c'était pesé et emballé, pour moi. J'avais terriblement envie de savoir comment ça se terminerait, et je craignais les péripéties au milieu, je l'avoue sans honte. Quelques fois, j'ai même senti mes yeux me piquer, tellement j'étais prise dedans ! La notion d'art (surtout musical, mais aussi écrit et pictural) m'a vraiment rejointe et ça a fait vibrer une jolie corde sensible (aha. Vibrer une corde. Art musical. J'suis trop forte !) (mes chevilles se portent très bien, merci !).
En conclusion, À quatre mains a été une romance sympathique à lire, puisque j'ai eu du mal à la lâcher avant la fin, bien que le comportement et les choix de Mia m'aient parfois fortement déplu. Elle reste tout de même un personnage que j'ai apprécié et dont l'évolution a été bien menée, sans parler de l'histoire d'amour avec un Will dont on ne peut que rêver et qui nous fait dire que c'est bien un personnage de roman, quand même… j'suis pas sûre qu'il existe vraiment, mais c'était génial de le rencontrer au travers de ces pages. La notion de musique et d'art en général ont permis un cadrage de l'histoire qui m'a beaucoup plu et touchée, et la leçon de vie que j'en retire m'est vraiment agréable.
Même si j'en attendais un peu mieux, c'était chouette quand même, et je lui attribue un 15/20 !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Luxnbooks
  05 décembre 2015
La seule chose que j'attendais de ce roman, c'est de me faire passer un bon moment. Oublier l'espace d'une lecture que ça ne tourne pas rond. le New Adult est rarement décevant et je pensais me diriger vers une valeur sûre, en vérité ce roman est frustrant, agaçant et je n'avais pas ressenti autant d'énervement depuis Indécise. J'ai eu envie de me frapper la tête contre le mur une bonne partie du roman, ce qui gâche un peu le plaisir de la lecture et ce malgré un personnage masculin adorable.
Mia a suivi des études de marketing dans une prestigieuse université, malgré sa passion évidente pour la musique, elle a choisi de s'assurer un avenir avec un vrai métier. La mort de son père va changer ses projets, elle décide de partir pour New York pour reprendre le rêve de son père et redonner une seconde vie à son bar. Les meilleurs souvenirs de son enfance se trouvent dans ses lieux et c'est là que son amour pour la musique a vu le jour. Par hasard, elle va croiser la route d'un guitariste de talent Will. Il a tout pour lui plaire, mais il incarne une vie de nomade qu'elle a toujours fuie. Malgré l'attirance évidente, ils vont lier une amitié sincère et partager un appartement où seule la musique aura son mot à dire. La musique va être au centre de leur univers et leur complicité musicale va faire des étincelles.
Globalement, tous les éléments sont réunis pour passer un super moment. L'ambiance intime, où nos héros se découvrent par l'intermédiaire de la musique, leurs sentiments qui gagnent en intensité à force de se dévoiler l'un à l'autre. Un héros doux, attentif, drôle, patient, qui a l'air très attaché à notre héroïne et qui assume complètement d'être sous le charme. le problème c'est l'héroïne. Mia qui est complètement anéantie par la mort de son père, on comprend complètement qu'elle soit perdue dans ses circonstances, mais ses réactions sont tellement incompréhensibles que ça en devient exaspérant. A la rigueur sa réticence à se rapprocher de Will, est compréhensible au début, lorsqu'ils ne se connaissent pas, mais elle a un comportement égoïste pendant tout le roman, elle est blessante envers Will alors qu'il fait tout pour être à ses côtés et on voit bien qu'il tente de se rapprocher doucement.
A côté, Will est clairement un ange. Il vit de sa passion et on ressent chacune des émotions qu'il éprouve lorsqu'il joue sur scène. Son point de vu à beau être absent, on est transportée par ses émotions avec ses réactions, ses déceptions, ses peines et ses joies sont retranscrites à merveille et cela a été un plaisir de le côtoyer, c'était mon petit bonheur de lecture. Sa patience est quand même spectaculaire et mérite d'être applaudie. Malgré les critiques que je peux faire envers Mia, elle aura eu le mérite de me faire éprouver une succession d'émotions, éprouver de la colère ou de la frustration en lisant n'est pas nécessairement mauvais, mais j'aurai bien aimé qu'elle prenne conscience plus rapidement que son comportement était absurde, ça nous aurait épargné tous ses cris.
Une écriture entraînante, une histoire rythmée et des personnages qu'on attend de voir enfin réunit. Je réitérerai l'aventure avec plaisir, en compagnie de Renée Carlino, sa plume vaut le détour.
Lien : http://wp.me/p4u7Dl-1E5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
PandoLivresavie
  12 février 2016
Voila exactement le genre de lecture que j'aime.
Mia est un personnage que j'ai apprécié dès les premières lignes, même si par la suite elle m'a un peu agacé, elle reste tout de même agréable. On la découvre dans un aéroport, elle se prépare à aller vivre à New-York et reprendre le café de son père qui vient de décéder. Son avenir qui était encore flou pour elle vient d'être complètement chambouler. Elle a déjà passé beaucoup de temps là-bas lorsqu'elle rendait visite à son papou, heureusement pour elle, c'est marques ne vont pas être trop dure a apprendre. Mia appréhende, elle qui aspire à une vie simple et tranquille. La rencontre entre Mia et Will va être le fruit du hasard, côte à côte dans un avion qui les emmène à New-York, ils vont rapidement se mettre à bavarder et se sentir à l'aise, leurs passion commune pour la musique va les rapprocher, ils ne vont pas voir les heures défiler jusqu'à l'atterrissage
Ayant donné ses coordonnées à Will, il va venir lui rendre visite et ils vont décider de partager l'appartement qui se trouve au dessus du café : Mia a besoin de compagnie et Will d'un endroit où dormir. On va les voir évoluer ensemble, Will est un garçon très prévenant, il se plie en quatre pour que Mia se sente bien, qu'elle ne manque de rien. Il partage de très bons moments ensemble, rapidement une amitié solide se construit entre eux, des sentiments aussi, mais Mia ne veut pas s'engager, elle a peur de perdre cet homme qui compte temps pour elle désormais. La musique est le centre de leurs univers quand ils se posent ensemble et qu'ils se mettent à jouer, ils sont dans une sorte de bulle que personne ne peut percer. C'est assez émouvant de les voir partager ces moment-là, on sent bien que l'amitié est en train de se transformer et que rien ne pourra jamais séparer nos deux musiciens.
Leurs relation va rapidement devenir ambigue, mais Mia persiste à repousser le jeune homme. Bien que patient Will reste tout de même un très beau garçon, beaucoup de femmes aimeraient être avec lui, leur cohabitation va devenir tendue, ils vont avoir du mal à trouver du temps pour eux. Parfois Mia m'a agacé comme je le disais un peu plus haut : il est vrai que le décès de son père l'a beaucoup attristé et qu'elle ne sait pas trop où elle veut aller, mais par moment j'avais envie de la secouer, de lui dire « Mais ouvre les yeux ».
Il est très facile de s'approprier les personnages, on entre facilement dans l'histoire, l'auteur décrit très bien les différentes émotions vécues. C'est plein de petites phrases qui peuvent nous servir aussi à nous dans notre vie de tous les jours et nous aider à comprendre certaines situations. Les peurs de Mia sont fondées, elle n'ose pas s'investir dans une relation qui risque de la briser, mais en refusant de laisser une chance à celle-ci, elle risque de souffrir tout autant.
Le petit bonus à la fin du livre m'a vraiment beaucoup plu. J'ai vraiment hâte que le tome 2 soit traduit en français pour pouvoir en apprendre plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
KateLineKateLine   28 novembre 2015
Il faut être idiot pour croire que l’amour libère de tout. L’amour entraîne invariablement la peur de perdre l’autre. Une catastrophe, un bout de météorite qui tombe du ciel et l’oblitère complètement, ne laissant qu’une empreinte fumante au sol. Le corps qui lâche, sans prévenir, une fragilité insoupçonnée qui le frappe le jour de son trentième anniversaire, comme un serpent, alors qu’il est en train de dormir dans mes bras. C’est comme ça qu’on peut savoir si on est réellement amoureux. C’est quand on se demande si ce serait plus dur de voir l’autre mourir, ou d’être le premier à partir. C’est quand on comprend enfin comment on peut envisager l’euthanasie. C’est quand on tient tellement à l’autre qu’on en devient malade d’inquiétude. L’amour, ce n’est pas une histoire de roses rouges et de licornes ; l’amour, c’est brutal, ça fait mal, et ça peut faire fuir. Il faut un courage incroyable pour oser aimer réellement, et je ne connaissais personne de plus courageux que Will. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
KateLineKateLine   28 novembre 2015
S’engager envers quelqu’un, c’est faire un saut vers l’inconnu. C’est pour ça que tant de gens trouvent ça si difficile. Il n’y a aucun moyen de prédire l’avenir d’une relation mais, quand on aime suffisamment quelqu’un et qu’on partage le même rêve, alors la foi que l’on a en cette personne devient de la foi en soi-même. On en sort grandi… meilleur.
Commenter  J’apprécie          50
KateLineKateLine   28 novembre 2015
Tu es à la fois ta mère et ton père, Mia Pia. Tu es la somme de tes expériences, de tes peurs et de l’amour que tu t’autorises à éprouver. Tu es à la fois ton diplôme, ton talent et tes passions ; tes douleurs, tes joies et tes désirs. Tu es un mélange de moi, de Sheil, de Jenny, de Will et de tous ceux qui touchent ton âme. Mais, surtout, tu es toi, et tu as le droit de devenir qui tu rêves d’être, conclut-elle en sondant mon regard. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JennDidiJennDidi   10 janvier 2016
J’ai un peu l’impression de me revoir, il y a dix ans. Elle est calme et sûre d’elle, comme moi à son âge ; elle se trouve encore dans ces années précédant le grand coup de pied au cul que tout le monde finit par se prendre. L’espace d’un instant, j’imagine me fendre le crâne pour lui faire don du contenu, histoire qu’elle évite les galères qu’elle ne va pas manquer de rencontrer. Le problème, c’est que la sagesse n’est pas qu’une somme d’informations. Ça n’a même rien à voir, bien que l’on confonde souvent sagesse et conseils avisés. La vérité, c’est que la sagesse, ça ne se communique pas ; c’est le fruit de l’expérience.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KateLineKateLine   28 novembre 2015
Je la regarde droit dans les yeux, étrangement attirée. Elle est mince, musclée, avec un teint lumineux et une expression de grande sérénité. J’ai un peu l’impression de me revoir, il y a dix ans. Elle est calme et sûre d’elle, comme moi à son âge ; elle se trouve encore dans ces années précédant le grand coup de pied au cul que tout le monde finit par se prendre. L’espace d’un instant, j’imagine me fendre le crâne pour lui faire don du contenu, histoire qu’elle évite les galères qu’elle ne va pas manquer de rencontrer. Le problème, c’est que la sagesse n’est pas qu’une somme d’informations. Ça n’a même rien à voir, bien que l’on confonde souvent sagesse et conseils avisés. La vérité, c’est que la sagesse, ça ne se communique pas ; c’est le fruit de l’expérience. Sinon, je serais déjà en train de supplier Oprah de me donner un peu de sa science – en infusion ou en transfusion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Renée Carlino (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Renée Carlino
Renee Carlino Talks Music, Books and Writing.
autres livres classés : musiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
325 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre

.. ..