AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B08GYJSNSZ
Éditeur : Fyctia Editions (05/11/2020)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 48 notes)
Résumé :
Sauront-ils conjuguer l'avenir à deux ?


Depuis plusieurs années, Charlène Lacroix tente d'oublier son passé en dévorant des livres, enfermée dans le domaine familial qui l'a vue naître. La vie lui a appris que s'attacher à qui que ce soit est un trop grand risque, elle veille donc à maintenir une distance de sécurité avec tous ceux qui pourraient réveiller son coeur.



De son côté, Alek Novakovic, joueur de handbal... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
Beli_LivreSaVie
  10 novembre 2020
La plume de Maloria Cassis, je l'apprécie beaucoup, je surveille et reste fidèle à ses parutions. Elle a su à travers ses romans, véhiculer quelques sentiments divers, nous faisant rire, être très émue, ou encore être embarquée dans des histoires avec des personnages que l'on adore. Donc c'est tout naturellement que j'ai voulu lire ce nouveau roman.
Il y a beaucoup de douceur dans ce roman. Maloria Cassis positionne ses personnages dans des situations difficiles de par les contraintes de vie qu'ils ont, ou encore de ce qu'ils ont vécu mais j'ai trouvé que tout est abordé avec douceur et émotions. La couverture est elle-même un joli reflet du récit, je trouve qu'elle représente bien la relation entre les deux personnages. Rien ne se fait dans la précipitation et j'ai beaucoup aimé voir leur histoire se construire au fur et à mesure.
Au début de ce roman, la rencontre entre les deux personnages est loin d'être apaisée : Charlène n'apprécie pas Alek qui attire un peu trop l'attention de son père, et Alek a du mal à accepter la position privilégiée de la jeune femme. Des idées préconçues sur l'autre, rendront leurs premiers rapports houleux, et cela sans qu'ils ne sachent réellement pourquoi, juste parce qu'ils se sont fait une image de l'autre sans le connaitre. Ils sont aussi tous deux en position délicate, l'une dans ses rapports avec son père, l'autre dans la façon dont la vie le met au défi de ne se maitriser, mais cela, ils ne savent pas de l'autre et c'est aussi le fait de ne pas encore bien se connaitre qui les pousse à « juger » l'autre trop facilement. le fait étant aussi qu'ils s'attirent et cela les énerve, car ils préféreraient continuer à se détester, cela serait plus facile à gérer et cela irait dans le sens de leur première opinion. Puis ils finiront par échanger, d'abord en se cherchant, mais ils vont finir par apprécier ces échanges, qui changeront de ton au fur et à mesure.
Charlène est une jeune femme que l'on est curieuse de découvrir. Sa position et la façon un peu recluse qu'elle a de vivre en disent déjà beaucoup sur elle. Mais c'est quand nous découvrons les rapports qu'elle entretient avec son père que l'on constate que quelque chose d'important a du se produire pour qu'elle en soit à vivre de cette façon. Elle est passionnée de livres, elle enchaine les lectures, les partagent sur internet et elle a fait du livre son métier, en étant traductrice, beaucoup de choses qui font qu'elle reste très isolée des autres. Elle mène bien sa vie ainsi, puisqu'elle s'en sort financièrement, mais elle n'arrive pas à se détacher du cocon familiale, bien que très spécifique et elle manque ainsi tellement de choses de la vie « normale ». Elle est très renfermée sur elle-même, disons qu'elle vit dans sa bulle qu'elle s'est construite sur les lieux où vit sa famille, mais en ayant vraiment son coin à elle. Un coin dans lequel, elle s'isole pour travailler, lire et se créer son cocon à elle. A côté de cela, elle a un cercle d'amis, des proches de toujours. Nous sommes dans une petite ville et tous se connaissent et tout tourne aussi de l'équipe de handball dont s'occupe son père. Elle les voit, mais pas assez et elle maintient une certaine distance avec les autres.
Alek est un jeune homme, sportif et talentueux en handball, s'il est là, c'est pour s'isoler et se remettre d'aplomb pour intégrer l'équipe de France. Il a en lui, un tempérament colérique qui occasionne quelques scènes où il se laisserait porter par la violence, sans qu'il n'ait cherché d'abord à parler. le découvrir se fait vraiment au fil des pages que l'on tourne. Au début, on constate ce tempérament orageux qu'il aura notamment et surtout avec Charlène, après on pourra aussi voir que sur le terrain ou face à quelqu'un qui le contrarie, il a du mal à se contrôler. Cette partie de sa personnalité est très importante, car elle définie beaucoup de ses actions et du devenir de son avenir dans ce sport qu'il aime tant. Alek vient de Montpellier et se retrouve là en Alsace, loin de son grand club, de sa grande ville et de son quotidien, pour être propulsé dans un milieu plus petit, une équipe plus locale. le fossé est grand et cela n'ira pas pour l'aider au départ, mais il va vite se rendre compte de ce que cela peut lui apporter. de lui, nous découvrirons la vie qu'il mène, sa famille, sa position et ses ambitions, mais ses secrets seront lourdement gardés malgré l'évolution de ses rapports avec Charlène.
Entre eux, va donc s'installer une relation qui ne se veut pas sérieuse. Ils étaient attirés alors même qu'ils ne se supportaient pas, et ils vont petit à petit se rapprocher. Se rapprocher, c'est important, car en effet, ils auraient pu se sauter dessus pour assouvir la passion qui les animait, mais j'ai été agréablement surprise par la tournure qu'a pris leur relation. Leur relation est belle, elle nait tout naturellement et elle ne s'emballe pas, car Alek saura attendre le bon moment, pour qu'elle puisse réussir à s'ouvrir suffisamment à lui et combattre sa peur d'aimer. Sa patience est le maitre mot de leur histoire, c'est ainsi que nous serons titillés par les petits moments d'intimité qu'ils partageront, qui véhicule un message assez fort d'Alek envers Charlène. Il respecte énormément ses peurs, et en agissant ainsi, il dévoile petit à petit l'attachement qu'il a pour elle.
Charlène fait du bien à Alek : elle lui permet de canaliser toute la colère qu'il a en lui. Personne n'arrive à le faire comme elle, elle l'apaise. C'est ainsi qu'elle prendra de l'importance dans la vie du jeune homme. Charlène vit en conflit perpétuel, avec son passé et plus encore avec la personne de son père, nous comprendrons pourquoi au fur et à mesure que nous avançons dans sa lecture, mais on constate que le traumatisme est profond car il la paralyse dans ses rapports avec les autres et cela, Alek l'a bien compris. C'est alors qu'à la façon de deux adolescents, ils se cacheront pour passer du temps ensemble, se rapprocher pour finir par devenir la moitié de l'autre et ne plus pouvoir se passer de l'autre. Leur relation prend une tournure où les sentiments vont venir se mêler à la passion qu'ils ont l'un pour l'autre, et ils vont sans même le savoir, sceller leur destin à l'autre.
Avec Sans faute, Maloria Cassis signe une histoire qui nous conte l'histoire de deux personnages fragilisés par le passé et par certains secrets qu'ils tentent de cacher. Ils vont devoir s'apprivoiser, s'accepter soi-même afin de pouvoir s'ouvrir aux autres. C'est vraiment ce point qui va être le plus difficile pour eux : s'accepter avec leurs défauts et ces imperfections qui font d'eux les personnes qu'ils sont. C'est un très beau texte, où les émotions évoluent avec la situation, de la passion à l'amour, de la colère à l'acceptation, de la résignation à l'affrontement des vérités, tant de choses vont se passer. Tant dans le contexte familiale, amicale que professionnel, leur rencontre va leur permettre de passer à autre chose et d'envisager de vivre enfin !
Je crois qu'il est d'autant plus agréable de lire ce roman, quand on se sent proche des personnages. La passion des livres de Charlène n'est pas sans rappeler la nôtre à nous lectrices assidues, puisque nous sommes très facilement happés par nos lectures. On comprend alors aisément ce qu'elle ressent en lisant, cet échappatoire que cela procure. Lui, c'est tout naturellement que nous l'aimons car il a su trouver la juste mesure des choses, pour la laisser s'ouvrir à lui, et cela fait de lui quelqu'un d'exceptionnel et de bon. le roman n'est pas de ceux dont les révélations surprennent, non on devine aisément ce que cache l'autre, mais cela ne m'a pas dérangée dans ma lecture, car j'ai apprécié la douceur et la tranquillité avec laquelle la situation évolue. J'ai été très sensible à cette lecture et aux messages qu'elle véhicule à travers l'histoire de ces deux personnages, ainsi qu'à celles liées à la leur, de ceux qui les entourent. La plume de Maloria Cassis me plait toujours autant, portant ainsi ses personnages dans leur histoire et ce roman est doux et beau, bien agréable à lire.
Lien : http://www.livresavie.com/sa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LesJoliesLecturesdePapier
  08 novembre 2020
Pour avoir adoré la saga Cooper Training, j'étais impatiente et curieuse de voir ce qu'allait nous proposer Maloria Cassis avec son nouveau roman, Sans Faute. Tout comme ses précédents romans, l'auteure aborde dans celui-ci des thèmes forts et percutants, tels que le deuil, la culpabilité ou bien encore l'illettrisme. Bien que j'aie aimé cette histoire et passé un bon moment, j'ai cette fois-ci eu un peu plus de mal à entrer dans l'histoire.
Dans Sans Faute, nous suivons une jeune femme de 21 ans, Charlène. Passionnée de lecture, bookstagrammeuse et traductrice littéraire, Charlène vit recluse dans le domaine familial et n'en sort que très rarement. Dévorant les livres pour repousser et oublier les malheurs du passé, l'arrivée d'Alek va venir bouleverser la vie bien rangée de Charlène.
De son côté, Alek, joueur de handball promit à une brillante carrière, se voit dans l'obligation d'intégrer une équipe d'un moins bon niveau de jeu pour pouvoir se remettre de sa blessure. Cachant tous deux des secrets et des blessures, Charlène et Alek vont devoir apprendre à s'abandonner l'un à l'autre pour être enfin en mesure de s'aimer…
Lorsque j'ai débuté ma lecture, j'ai été heureuse de constater que l'héroïne était une mordue de lecture et bookstagrammeuse à ses heures perdues. Je pensais qu'ainsi, je n'aurais aucun mal à m'identifier et à m'attacher à Charlène, en tout cas c'était bien parti pour. Cependant, son comportement m'a très rapidement laissée dubitative. J'imaginais découvrir une personne timide, mal dans sa peau et ayant des difficultés à dialoguer avec autrui. Représentée comme un petit rat de bibliothèque et ayant peu de vie sociale, voire pas du tout, j'ai été très surprise de voir que Charlène avait une bande d'amis et qu'elle soit au final très à l'aise en public.
Charlène est quelqu'un qui n'a pas froid aux yeux et qui ose dire les choses. du coup, j'ai trouvé que cela n'était pas tellement représentatif de la façon dont son personnage avait été présenté en début de récit. Après, je n'ai rien contre ce genre de personne, bien au contraire, mais dans ce contexte j'ai trouvé que cela ne collait pas au personnage. de plus, je n'ai pas compris que la jeune femme ne se révolte pas plus tôt face à l'attitude de son père. Pour quelqu'un qui n'a pas sa langue dans sa poche, eh bien sur le coup, c'est assez contradictoire. Dans l'ensemble, Charlène est un personnage sympathique et agréable, malheureusement je ne m'y suis pas autant attachée que je l'aurais souhaité.
Quant au personnage d'Alek, il a vraiment été difficile à cerner dans un premier temps. C'est une personne complexe, passant de la douceur à la brutalité en un claquement de doigt. Alek est un personnage intéressant et je me suis davantage attachée à son personnage qu'à celui de Charlène. Malgré son agressivité, il fait de réels efforts pour essayer de temporiser ses pulsions de combativité. Je pense que la plus belle évolution vient certainement de son personnage, à la fin c'est un tout autre Alek que nous découvrons. La seule chose qui m'a peut-être un peu dérangée, c'est cette façon qu'il a de souffler le chaud et le froid avec Charlène.
Du côté de la romance, on est sur une idylle dont la mise en place est assez lente. le premier contact est explosif, Charlène et Alek se tiennent tête et rien ne laisse penser que ces deux-là finiront par s'entendre. En gros, on a droit au jeu du chat et la souris, chose qui ne m'a pas gênée. Une fois le premier baiser passé, Alek décide de ne pas précipiter les choses et d'être sûr que Charlène soit certaine de ses sentiments pour passer à l'étape supérieure. de vous à moi, j'ai trouvé que c'était tout en son honneur. D'autres hommes n'auraient pas hésité longtemps avant de profiter de la situation, mais pour Alek, c'était une évidence.
Ceci dit, même si la romance est douce et toute mignonne, je dois avouer qu'il me manquait tout de même quelque chose. Pour moi, ça manquait cruellement de passion. Une fois que l'étape supérieure arrive (presque à la fin du livre tout de même), je m'attendais à ce que ça soit bien plus fougueux, mais j'ai eu l'impression que c'était retombé aussi vite qu'un soufflé. Voilà pourquoi, la romance n'est pas parvenue à me convaincre dans son intégralité. Hormis cela, le duo Charlène/Alek fonctionne bien et leur romance est d'une extrême douceur.
Pour finir, j'ai beaucoup aimé retrouver la plume de Maloria Cassis. Elle parvient toujours à aborder des sujets importants avec délicatesse et bienveillance. Les émotions sont bien retranscrites  et de nombreux passages sont très poignants. Avec Sans Faute, elle nous offre une très belle histoire d'amour, à la fois simple et touchante. Le seul point négatif que je pourrais relever concernant le récit, ce serait le léger manque de rebondissement. Un petit peu plus de rebondissement aurait permis de relancer la machine quand celle-ci commençait à s'enrayer. Néanmoins, j'ai passé un très bon moment. C'est fluide, léger, agréable et très rapide à lire. Il ne m'a fallu que quelques heures pour dévorer cette chouette histoire !
En conclusion, même si certains points de l'histoire m'ont un peu dérangée, il n'en reste pas moins que Sans Faute est une lecture très agréable. J'ai aimé suivre Alek et Charlène sur le chemin de la reconstruction et du pardon, et c'est avec beaucoup de douceur et de positivité que Maloria Cassis nous y emmène.
Lien : http://lesjolieslecturesdepa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MaynaOrevesdesmots
  08 avril 2021
Charlène vie dans un petit village d'Alsace au sein d'une grande demeure familiale qui fait office de maison d'hôte. Elle y cohabite avec son père, sa belle-mère et son demi-frère né de cette nouvelle union. Elle possède sa propre dépendance au sein de la maison qui lui permet de se retrancher dans sa plus grande passion : la lecture mais qui est aussi son lieu de travail. En effet, elle est traductrice pour diverses maisons d'éditions et vit donc de sa passion. Elle tient aussi un blog sur lequel elle partage ses lectures du moment, ses book haul, ses avis et échange avec ses followers. Elle en possède un second pour la mode et ses divers achats vestimentaires. Son père et elle ont affronté de nombreux drames dont ils ne se sont toujours pas remis et qui les affectent encore aujourd'hui dans leur relation père/fille mais aussi au quotidien. En gros elle vit recluse chez elle depuis que la vie l'a malmené et s'échappe à travers ses diverses lectures.
Mais ça c'était avant qu'Alek débarque pour un long séjour au sein de la maison d'hôte. Dès leur première rencontre l'air va crépiter entre eux et ils vont se lancer quelques piques bien senties. Handballeur professionnel, il a été relégué dans la petite équipe du village pour se remettre d'une blessure tout en ne perdant pas trop de temps de jeu. L'intensité des matchs étant moins intense il peut jouer tout en guérissant. Mais ça c'est ce qu'il dit et très vite on verra que quelque cloche de ce côté-là et Charlène verra clair dans son jeu. Il est le total opposé de cette dernière et ils se poussent l'un et l'autre à l'extrême de leur zone de confort. Cela va bien évidemment créer des tensions entre eux, ils auront du mal à se supporter et cela va encore s'intensifier quand le désir entre eux va exploser.
Que cache le passé de Charlène ? Pourquoi vit-elle recluse ? Quelles sont les vraies raisons du transfert d'Alek ? Que cache-t-il à tous ? Comment va évoluer leur relation durant toute la saison de Hand ?
Que je me suis sentie proche de ce roman, un retour aux sources, un cocon familial ! Car même si le contexte de l'histoire est loin d'être chaleureux de prime abord, je suis née et j'ai vécu pendant 30 ans dans un petit village non loin de l'Alsace que décrit si bien Maloria pour y résider elle aussi. Les spécialités culinaires et oenologiques de la région avec leurs noms imprononçables pour ceux qui ne viennent pas du Nord-Est, l'accueil chaleureux et entier des personnes qui y vivent et la belle ville de Strasbourg avec sa cathédrale que nous fait apercevoir l'auteure sont parfaitement dépeints et m'ont fait un grand bien. Mais comme un clin d'oeil ne vient pas seul, Alek lui vient de Montpellier et cela fait 2 ans que j'habite à 30min de superbe ville que je découvre depuis que je suis dans le Sud. Alors autant dire que je me suis sentie comme chez moi dans cette lecture.
Charlène et Alek vont au fur et à mesure passé de l'affrontement à une relation amicale bancale. Chaque moment passé ensemble va les rapprocher, ils seront présents l'un pour l'autre même s'ils gardent encore enfouis leurs secrets. Puis un soir tout va basculer, ils vont céder au désir qui les consume mais sans pour autant coucher ensemble. Charlène ne veut pas s'impliquer dans une relation sérieuse, elle veut du Sex Friends et ne pas s'attacher à Alek sauf que lui n'est pas sur la même longueur d'onde et ne veut pas coucher sans sentiments et attachements réciproques. Ils auront alors une relation bien particulière et au fil du temps Charlène finira par abaisser ses barrières, par se livrer et petit à petit s'attacher. Alek en sera plus que ravi mais il continuera à taire ses plus sombres secrets qui pourrait bien faire éclater leur relation si précaire.
Ce que j'aime beaucoup dans les romances de Maloria c'est qu'elles sont douces, tendres et sensuelles tout en étant profondes, touchantes avec des sujets poignants. Et ici c'est encore le cas. Je ne peux pas vous dévoiler la plupart des thèmes abordés pour ne pas vous spoiler l'intrigue mais il est question de deuil, de culpabilité et d'éclatement familial. Ils sont tous traités avec justesse et émotions. Pour Alek j'ai très rapidement compris non pas pourquoi il est venu en Alsace mais ce qu'il cache à tous, et encore une fois Maloria choisi de mettre en avant un thème délicat et le défend de tout son coeur avec sa plume. Et bien sur le sport qui revient dans chacun de ses romans.
J'ai apprécié tous les personnages de cette histoire autant les principaux que les secondaires qui ont un réel impact sur l'intrigue. La romance se développe dans un cadre très émouvant, chacun réapprends à vivre sereinement et ensemble. Alek surmonte sa plus grande faiblesse, Charlène s'ouvre au monde, à l'amour et à l'attachement. Si en premier lieu, Alek se révèle bourru et sans tact, il est finalement mon crush de cette histoire avec le demi-frère de Charlène qui saura rapprochés nos héros au moment opportun. J'ai découvert plus profondément le Handball que je connaissais déjà un peu et ce fut très intéressant.
C'est un joli coup de coeur pour cette romance à la fois douce, à la fois profonde et souvent émouvante voir même éprouvante pour ses héros. Maloria possède une belle plume, délicate et engagée, qui m'embarque à chacun de ses nouveaux romans bourrés d'amour et d'émotions.
Lien : https://auxrevesdesmots.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Carole94p
  09 novembre 2020
Ayant déjà lu la trilogie Cooper Training que l'autrice, Maloria Cassis, j'étais assez curieuse de la découvrir dans ce nouveau roman, Sans faute. D'autant que la couverture et le résumé m'avaient mis l'eau à la bouche et me rendait d'autant plus enthousiaste.
Dans Sans faute, nous suivons Charlène, accro aux livres, très active sur les réseaux sociaux, traductrice qui passe la majorité de son temps, dans sa chambre. Elle ne met que rarement le nez dehors. Mais son quotidien va être bouleversé lorsqu'elle va faire la connaissance d'Alek, joueur de handball récemment mis dans l'équipe locale, dont le père de Charlène est l'entraineur. Et comme le monde est petit, c'est chez Charlène et sa famille que le nouveau va habiter durant la saison. le moins que l'on puisse dire c'est qu'entre eux, ça part au quart de tour. Mais les secrets ne pourront pas être gardés longtemps...
Lorsque j'ai commencé ma lecture, j'ai plutôt bien accroché à l'héroine. Une accro aux livres qui passent de longue journée à sa passion, lire ! Autant dire que je me suis reconnue dans certains traits. En même temps, c'était un peu l'évidence ce personnage. En revanche, j'ai eu, beaucoup mais alors beaucoup de mal avec Alek. Pour la simple et bonne raison qu'il est - pendant les 2/3 du roman, un cliché sur pattes. le gars qui débarque, se la joue mystérieux et part - littéralement - au quart de tour. Sa réponse à tout ? Les poings. Et c'est là que ça coince avec moi, car la violence je n'aime pas ça, et encore moins dans romans. Je n'aime pas les personnages qui se battent pour un rien et s'en servent pour mettre une distance entre eux et les autres. Honnêtement, je me suis demandée si j'arriverais au bout de ma lecture.
Fort heureusement pour moi, l'autrice prend une toute autre direction dans la seconde partie du roman et notamment avec Alek. On le découvre sous une toute autre facette et je dois dire que je suis davantage séduite par ce côté là (même si je n'étais pas sous le charme). Il fait preuve de beaucoup d'écoute vis-à-vis de la petite famille, notamment avec Aline, Tom, le petit frère et Charlène. J'ai aimé cette partie de l'histoire car je l'ai trouvé plus aboutie, plus travaillée et nettement plus intéressante. On y aborde de nombreux sujets qui touche à la famille et l'autrice n'épargne pas ses personnages. La lecture y a également un grand rôle et je trouve ça vraiment sympa.
Parlons un peu du couple Charlène/Alek. Je les ai trouvé mignons, notamment sur tout le milieu du roman et j'ai aimé cette relation de confiance qu'ils instaurent. Alek devient un vrai roc pour Charlène et l'aide à surmonter des moments difficiles de sa vie. J'ai aimé son envie de rester l'ami dont elle avait besoin pendant une bonne partie du roman. Pourtant, il m'a manqué le petit truc qui fait qu'ils se démarquent vraiment. Et j'avoue qu'une fois en couple, je ne leur trouvais plus grand chose de captivant...
Vient la troisième et dernière partie de Sans faute. Pour celle-ci je suis mitigée. D'abord parce que le Alek impulsif est de retour. J'aurais voulu une réelle prise de conscience de sa part, et de ce côté là et un travail un peu plus poussé. Il est sur le début du contrôle de soi mais - pour moi - il n'y arrive toujours pas à la fin du roman (contrairement à ce que disent les personnages) et je le regrette vraiment. Ensuite, j'ai trouvé que la fin abordait un autre sujet important, ça c'est le point hyper intéressant, mais celui-ci n'est finalement pas si exploité que ça... J'aurais voulu quelques chapitres de plus pour vraiment clore cette histoire comme il se doit. Pour autant, je trouve que l'histoire s'achève d'une belle façon et j'en ressors assez satisfaite.
En conclusion, j'ai passé un bon moment de lecture avec Sans faute. Ce n'est pas le meilleur roman que j'ai lu dernièrement et je ne vous cache pas que quelques éléments m'ont dérangés mais cela reste une lecture fluide, agréable et avec des personnages attachants. Mention spéciale pour Aline que j'ai trouvé ultra attachante tout du long !
Lien : http://www.my-bo0ks.com/2020..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
online_reader
  09 novembre 2020
Un livre entre mes mains.
Une histoire pour m'évader.
Des romances pour vivre l'amour
Des aventures pour m'échapper de cette chambre où je passe mes journées.
Être une autre personne pendant quelques heures, changer l'histoire de ma vie.
Ne plus être Charlène.
~
Il est là pour 9 mois.
9 mois à l'éviter peut-être ?
Il arrive à percer mes défenses
Petits moments de partages
De rire
De bonheur
De chaleur
Depuis trop longtemps oubliés
~
Le voir sur le terrain.
Courir, lancer, suer.
Il se démène.
Il ne connait rien d'autre.
Sa seule passion.
Il vit pour ça.
Pourtant derrière cette prestance se cache une honte profondément niée.
~
Une petite lecture douce.
Une petit cocon où l'on évolue avec Charlène et Alek.
Leurs petits moments de complicité qui vous font fondre.
Ceux d'une grande sensibilité, ceux qui exposent toutes leurs peurs.
Ces moments où ils se braquent.
Où il s'accrochent. Où ils se fuient.
Ils s'aiment et c'est juste leur histoire qu'ils partagent à deux ❤
~
Elle n'est pas la fille qui semble lui correspondre.
Il n'est sensé être rien.
Mais Ils rêvent à deux
~
Charlène semble éteinte, toujours en retrait.
Sa vie est sur pause, aucuns sentiments, aucun amour dans le réel.
Toute sa vie est virtuelle.
Là où le risque de souffrir et de se briser est moindre.
Tom est sa seule source de chaleur mais elle n'arrive pas à la réchauffer face à la froideur de son père.
Elle dure depuis plus longtemps...
Elle ne connait que des moments passagers.
Elle cherche ce qui n'aura pas de valeur à ses yeux.
~
Alek s'attache à cette fille.
Il veut juste la faire sortir de sa grotte.
L'embêter car elle adore ça !
La tenir dans ses bras.
Mais, il se laisse le temps.
Le temps de gagner sa confiance.
Le temps de le connaitre.
Le temps de ne pas lui faire peur.
Mais elle le pousse dans ses retranchements.
Pourra-t-il continuer dans cette mascarade ?
Ça le ronge...il sent la colère qui monte...
...
Dans cette nouvelle étape de sa vie, il redécouvre son sport.
Cette passion qui le porte.
Ce sentiment de compter.
De ne pas être seul, d'être porté par son équipe.
Il va écrire son futur sur ce terrain.
~
"Sans Faute" réaffirme l'importance de la lecture.
Son pouvoir et sa force.
La lecture nous rapproche les uns les autres. C'est du partage, du plaisir.
Et ce n'est certainement pas un signe d'intelligence, prétentieux ou un signe de valeur.
~
Petite romance douillette dans un petit village de France avec un petite escapade dans la ville de Montpellier❤
Petite redécouverte de nos villes !
~
C'est vrai que j'ai fait couler de petites larmes (sniff je suis un peu sensibleEn voyant Charlène et son rapport personnel à sa bibliothèque. Elle en fait un pièce très intime ❤
Et en suivant Alek et son acharnement, j'ai été beaucoup trop ému à la lecture de sa lettre....Elle était juste parfaite
~
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
ReadingbookloveReadingbooklove   10 novembre 2020
« Lire c’est être dans une bulle, être quelqu’un d’autre l’espace de quelques heures, vivre des vies différentes, partir à l’aventure, tomber amoureux plusieurs fois, avoir le coeur serré, la peur au ventre, passer par des milliers d’émotions différentes que tu ne pourras peut-être jamais vivre en vrai. »
Commenter  J’apprécie          20
LesJoliesLecturesdePapierLesJoliesLecturesdePapier   05 novembre 2020
Lire, c’est être dans une bulle, être quelqu’un d’autre l’espace de quelques heures, vivre des vies différentes, partir à l’aventure, tomber amoureux plusieurs fois, avoir le cœur serré, la peur au ventre, passer par des milliers d’émotions différentes que tu ne pourra peut-être jamais vivre en vrai.
Commenter  J’apprécie          20
pommerougepommerouge   30 novembre 2020
- Lire, c'est être dans une bulle, être quelqu'un d'autre l'espace de quelques heures, vivre des vies différentes, partir à l'aventure, tomber amoureux plusieurs foi, avoir le coeur serré, la peur au ventre, passer par des milliers d'émotions différentes que tu ne pourras peut-être jamais vivre en vrai.
Commenter  J’apprécie          10
MarjolainePMarjolaineP   03 février 2021
Lire, c’est être dans une bulle, être quelqu’un d’autres l’espaces de quelques heures, vivre des vies différentes, partir à l’aventure, tomber amoureux plusieurs fois, avoir le coeur serré, la peur au ventre, passer par des milliers d’émotions différentes que tu ne pourras peut-être jamais vivre en vrai.
Commenter  J’apprécie          00
ElyosaElyosa   29 décembre 2020
- J'ai trouvé un adjectif qui pourrait t'aller encore mieux que "taciturne".

Il se prépare à tirer et étire le haut de son corps. Waouh, quel spectacle !

- Je suppose que je dois te demander lequel ?
- Exact, dis-je, espiègle. "Impulsif".
Commenter  J’apprécie          00

Video de Maloria Cassis (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maloria Cassis
Découvrez Sans faute, le dernier roman de Maloria Cassis, une romance qui aborde des sujets de société difficiles tels que l'illestrisme. En savoir plus ici : https://www.hugonewromance.fr/sansfaute/
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4061 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..