AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2800151943
Éditeur : Dupuis (16/03/2012)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 48 notes)
Résumé :
Que faire pour attirer l'attention de la jolie Chen, quand on a tout essayé (ou presque) ? Devenir la rock star de l'école, pardi ! Et comme le mot " impossible " n'appartient pas vraiment au vocabulaire de Cédric, sitôt dit, sitôt fait, qu'on sache jouer de la guitare électrique ou pas... Gare aux larsens !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
c.brijs
  24 mars 2012
Petit moment de détente, sous le soleil généreux de mars, en lisant le 26e tome des aventures de Cédric. Dans ce tome, on retrouve tous les personnages et les thèmes qui font le succès de cette série.
Même s'il se soigne, Cédric en pince toujours pour Chen et est toujours aussi jaloux de Nicolas d'Aulnay de Charentes du Ventou et de sa voiture avec chauffeur! Christian, l'ami fidèle, lui donne toujours de faux bons conseils pour se rapprocher de l'élue de son coeur. de ce côté-là, son grand-père n'est pas en reste, lui non plus!
Parmi les thèmes un peu plus dans le vent, citons celui des faux directs (en couverture), celui de l'écologie (plus simple à dire qu'à faire) ou encore celui de la presse écrite (qui se réduit à peau de chagrin)...
Parmi tous les gags, "L'exorchiste" m'a particulièrement fait rire! Cédric et Christian, après avoir écouté un camarade leur décrire les scènes horribles du film, décident de prendre les devants et d'asperger leurs copines Chen et Caprice avec des pistolets chargés d'eau... bénite!
J'ai également pris beaucoup de plaisir à lire (même si à certains moments, j'ai dû, je dois l'avouer, faire appel à l'équipe - ma vue n'est plus ce qu'elle était!) les textes figurant en miniature sur les journaux que lit le grand-père de Cédric ou sur les affiches placardées sur les murs...
Dans ces apartés, Cauvin et Laudec se lâchent et manient à la fois l'autodérision et l'humour caustique! Pour exemple, sur le mur du parc municipal :
"CE SOIR
à la grande
salle des fêtes
DEBAT PUBLIC
Pourquoi les auteurs de l'équipe de Cauvin
ne sont et ne seront jamais primés
au festival de BD d'Angoulême?
Par le Professeur-es BD Pippozazza"
ou sur la dernière page du journal du Pépé de Cédric:
"DSK primé à Angoulême pour le meilleur scénario de fiction!"
Enfin, dans "Pépé voit jaune", j'ai souri - jaune moi aussi- au petit clin-d'oeil à notre beau royaume de Belgique représenté, comme à son habitude sous...
la pluie! GRRRR!
En parcourant cet album, il m'a semblé toutefois que la maman de Cédric avait pris un petit coup de vieux! Quant à Cédric, lui, il n'a pas pris une ride... Pourtant, en lisant ses aventures, en assistant à son énième Noël et en le voyant, encore et encore, taire son amour pour Chen, je ne peux m'empêcher de penser que ce serait bien de voir ce gamin grandir et vieillir à son tour, d'album en album! Idée à souffler au scénariste...
En attendant, bonne lecture... vous aussi sous le soleil - je l'espère!
Lien : http://lacoupeetleslevres.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Kaya
  22 décembre 2012
Je ferai un commentaire global sur l'ensemble de la collection "Cédric", même s'il me manque encore l'un ou l'autre tome.
Quand je lis Cédric, je retombe en enfance. Je me rappelle les heures passées, couchée sur le parquet du salon, devant la cheminée, avec une BD sous les yeux. Je ris des farces du petit blond, des mots d'humour de son pépé, de ses mots d'humeur également. Tome après tome, je croise les doigts pour qu'il arrive enfin à faire sa déclaration à la jolie Chen, mais au final, ses échecs cuisants pour déclarer sa flamme sont si drôles que l'on espère qu'il n'y arrivera pas trop vite...
J'ai grandi avec Cédric, mais Cédric a grandi avec ses lecteurs également: il évolue dans un environnement plus moderne, les dessins sont à l'image de cette modernité, même la mère de Cédric devient plus moderne et quitte son statut de femme au foyer pour se trouver un emploi.
J'aurai une remarque au sujet de la maman, cependant.... Suis-je la seule à trouver que plus les années passent, plus le décolleté de la mère de Cédric devient plus plongeant, proportionnellement à sa poitrine, de plus en plus opulente? J'ai l'impression que le dessinateur s'est fait plaisir ces dernières années... Je suis pour une maman moderne et libérée, mais qu'elle ne finisse pas par ressembler à un personnage de mauvais manga...
Toutefois, ça n'enlève rien à mon plaisir de lire Cédric. 26 tomes, 26 tomes de plaisir... Bien sûr, il est difficile de ne pas avoir une baisse de niveau. Avec une saga d'une telle ampleur, ça me paraît logique que quand on suit la série depuis ses débuts, on soit un peu déçu. Mais j'ose espérer que pour un nouveau jeune lecteur, le plaisir est identique à celui que j'ai ressenti étant enfant. L'enfance et la famille sont des sources quasi inépuisables d'inspiration en matière de gags, et les créateurs de Cédric l'ont très bien compris...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
sevm57
  27 janvier 2015
J'ai lu cette BD Jeunesse sur les conseils d'une collègue et amie Babelio qui m'a dit que j'aimerais Cédric si j'aimais Boule et Bill.
J'ai effectivement passé un bon petit moment de détente et j'ai souri à certains gags, particulièrement ceux mettant en scène le personnage du pépé.
Mais j'ai été un peu déçue par la qualité des dessins, j'ai trouvé qu'ils manquaient de détails par rapport à Boule et Bill ou Léonard par exemple.
Commenter  J’apprécie          50
kobaitchi
  27 juillet 2016
Un tome assez fidèle à l'esprit de la série.
On y retrouve un nouveau spectacle de l'école avec un grand-père qui manque toujours s'étouffer à cause de la prestation de son petit fils. Chen, toujours insaisissable. Lily, toujours jalouse. Christian, toujours entrain de courir après Caprice.
Et bien sur toujours Cédric. Avec ses idées loufoques pour avoir ce qu'il veut et son caractère entêté.
Pas le plus inoubliable des tomes mais il passe le temps et c'est tout ce qu'on lui demande. Il devrait plaire aux fans.
Lien : http://kobaitchi.com/cedric-..
Commenter  J’apprécie          20
Vero_miguel
  28 mars 2012
Comme tous les autres tomes, cette dernière bande dessinée sortie est toujours aussi hilarante et touchante. On retrouve Cédric qui essaye encore une fois d'avouer à Chen ses sentiments, mais comme d'habitude rien ne se passe comme d'habitude. J'adore comme toujours les passages entre Cédric et son grand-père qui sont les plus marrants, je trouve. Ce tome n'a rien de spécial, c'est juste que Laudec et Cauvin continue à faire ce qui marche pour le plus grand plaisir de leur fan.
Lien : http://dreamsakura.canalblog..
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
Sceneario   19 avril 2012
Le dessin qui a […] beaucoup évolué dans le temps est là encore très bon et sert magnifiquement l'aventure
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
mandrake17mandrake17   14 juin 2015
- C'est quoi des mensurations?
- Un ensemble de mesures qui me faisaient rêver à l'époque, mais qui à présent me laissent aussi froid qu'un iceberg.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Raoul Cauvin (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Raoul Cauvin
Plongée dans l'univers de la bande dessinée avec la maison d'édition communautaire Sandawe basée sur le financement participatif et en interactivité constante avec les amoureux de la BD. Parmi leurs publications récentes, on retrouve notamment « le bâtard des étoiles » signée Raoul Cauvin, figure emblématique de la bande dessinée franco-belge...
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15064 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre