AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B07DZ28XH3
Éditeur : (27/06/2018)

Note moyenne : 4.7/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Line prend la vie comme elle vient, avec un air de je-m'en-foutisme presque arrogant. Pourtant, elle garde en elle de profondes blessures.Secrètement lesbienne mais médecin estimé dans son petit village de la côte bretonne, elle n'imagine pas en prenant le train pour rentrer ce matin-là que la désinvolture libertine qui orchestre sa vie ces derniers mois est sur le point de voler en éclats.Malgré la présence ?so british? de Gill dans son quotidien, quels sont les év... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Missnefer13500
  08 novembre 2018
à force de voir les avis positifs de mon amie auteure Laureline Roy, sur les écrits d' Andrea B Cecil, eh bien, j'étais très très curieuse, d'autant que je fais confiance à son jugement.
Ce roman est à la hauteur de mes attentes, tant sur le style (même si quelques expressions m'ont titillée ) que sur le thème d'actualité : les violences faites aux femmes.
Certes, rien de nouveau sous le soleil, direz vous, le sujet ayant été maintes fois exploité. cependant c'est là où Andrea B. Cecil innove.
On doit s'y attendre, vu qu'elle donne le ton dans sa préface. Dans la vie, il ne faut pas accepter pour acquis ce que tout le monde affirme. Pour preuve: longtemps on a cru la terre plate. Aujourd'hui, on croit encore que les hommes ont des besoins sexuels incontrôlables, on impute à eux seuls tous les actes de violences à l'encontre des femmes. Et pourtant...
Eh oui, Andrea B Cecil va nous prouver que l'on se trompe à travers cette fiction, qui pourrait ne pas en être une, tant elle semble être inspirée d'un fait divers.
Line est homosexuelle. À la sexualité débridée, ( et voilà notre personnage avec l'appétit sexuel d'un homme, :) ), ce qui lui a valu sa rupture avec la femme qu'elle aime profondément. Nous verrons en cours de lecture que malgré cet amour qu'elle lui porte, elle ne peut résister à l'attirance physique pour d'autres femmes. Premier thème soulevé par l'auteure, qui peut surprendre. Normal au vu de nos idées bien ancrées.
Malgré tout, Line ne tient pas à ce que tout le monde connaisse ses préférences sexuelles, mais elle va commettre un faux pas qui aura un impact sur sa carrière, lorsqu'elles seront étalées au grand jour. Deuxième thème, l'homophobie et ses conséquence. Comment au XXIe siècle peut-on être aussi intolérants ? Refuser la différence ?
Si on s'étonne au prime abord qu'une femme à la personnalité si marquée, se complaise à s'inventer une vie plus conforme aux attentes du voisinage, on comprend très vite les raisons de ses mensonges. D'autant plus que la relation avec la famille bourgeoise n'est pas au beau fixe.
Mais le thème central du roman est la violence conjugale. C'est l'histoire de toutes ces femmes qui rencontrent des tables basses si dangereuses qu'il faudrait sans débarrasser. Facile, il n'y a qu'à la jeter dehors ! Hélas, tout n'est pas si simple !
Il faudra à Hoelen, l'aide de Line pour tenter de s'en éloigner malgré tous les risques encourus. le danger omniprésent qu'elle représente et pourtant la peur des conséquences prend toute la place dans un raisonnement sensé.
L'auteure maîtrise son sujet sur la violence, le harcèlement, l'humiliation infligée par, ici, une perverse narcissique. Il n'y a pas que les hommes qui jouent dans cette cour. La relation bourreau/victime est très bien décrite. Les émotions sont au rendez-vous.
L'on se demande comment va terminer cette histoire : en drame en happy-end avec la réconciliation entre Line et Hoelen ?
Le dénouement n'en sera que plus déconcertant. Je n'ai pas songé une seconde à cette issue possible. Je reste totalement déroutée.
Malgré ce final inattendu, j'ai énormément apprécié cette aventure livresque, pour l'intrigue et la plume de l'auteur, pour les personnages bien campés, l'évolution de l'histoire. J'émettrais toutefois un petit bémol, car un petit truc m'a chagriné. Je n'ai pas très bien compris l'intérêt du secret du famille. J'aurais aimé que cela n'en reste pas à : je te l'ai dit et puis voilà. de ce fait, il manque un petit quelque chose, entre la confrontation avec la mère et le dernier chapitre, comme des pensées de notre héroïne qui pourrait expliquer le dénouement que, pour être honnête je n'ai pas bien compris.
Roman émouvant, bien construit qui interpelle et dénonce les violences conjugales, avec un petit rappel de centres d'aide.
Une autrice à découvrir.
PS : La couverture et le titre m'ont intriguée un moment, à la fin de ma lecture le tout prend sons sens
Lien : http://missneferlectures.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
CharlotteADAM
  02 juin 2019
En termes maritimes, un "amer" est un point de repère fixe et identifiable sans ambiguïté... Tel le phare racheté par le père de Line, qui se tient debout, immuable et solide, contre vents et marées. Autour gravitent des personnages auxquels cet "amer" fait cruellement défaut. L'héroïne, Line, a abandonné son prénom de naissance de Constance, si mal choisi : partagée entre un amour sincère et un désir sexuel irrépressible, elle a causé la perte de sa précédente relation et en souffre profondément. Autour d'elle, pas de soutien possible : sa famille, bourgeoise et hypocrite, engoncée dans la sauvegarde des apparences malgré bon nombre de trahisons, ne lui est d'aucun secours. Seul, son père pourrait faire office de point de repère mais là aussi, rien d'immuable, tout bascule. Même dans sa profession de médecin, choisie par vocation en dépit des critiques familiales, Line doit feindre une identité hétérosexuelle afin d'être acceptée par les habitants.
Jusqu'au jour où tout bascule : homophobie et violences conjugales vont faire irruption dans la vie de cette femme au caractère bien trempé, à travers la situation que traverse son ex-compagne, remettant en cause ses certitudes sur la question : pourquoi, comment accepter au sein d'un couple d'être ainsi humilié, maltraité, rabaissé, violenté ? La question de l'emprise psychologique est abordée avec justesse et sensibilité, montrant le processus insidieux de la domination mentale qui finit par transformer la victime en chose, lui déniant toute émotion et toute humanité.
"Amer" est un roman riche, dans lequel la plume d'Andrea B. Cecil dépeint sans concession l'hypocrisie et l'intolérance, tout en abordant des sujets tristement d'actualité tels que l'homophobie, les violences conjugales et la fin de vie, mais également la fidélité, l'amour, et le désir féminin (encore trop souvent tabou !).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lauretlg13
  19 octobre 2019
Un très bon moment passé avec la plume d'Andréa Cecil que je découvre avec « Amer ». Je sais d'ores et déjà que je vais m'empresser de lire ses autres titres tant Amer m'a plu. Les personnages, leurs relations, les sentiments, le texte franc, tour à tour subtil ou cash, tout m'a emporté et j'avais hâte de retrouver quotidiennement ce roman pour connaître la suite. Merci et bravo Andréa Cecil.
Commenter  J’apprécie          00
nathaliebrunal
  09 mars 2019

Je l'ai dévoré d'une traite jusque tard dans la nuit. Une écriture fluide, des mots posés et réfléchis qui m'ont emportée dans la vie de Line qui en quelques jours subit un tsunami d'émotions qui vont faire voler son monde en éclats. Des personnages attachants, bien décrits que j'ai eu envie d'aider et de conseiller. Leurs émotions sont palpables et on ne sort pas indemne d'une telle lecture.
Andrea aborde des thèmes lourds (violence faite aux femmes, homophobie, le droit de mourir dans la dignité) que les personnes préfèrent ignorer en général. Une héroïne forte qui a du tempérament et qui ira jusqu'à commettre l'irréparable par amour.
J'ai adoré ce roman d'Andrea et je vous le recommande chaudement.
Commenter  J’apprécie          10
MarcVidon
  13 juillet 2018
Un roman bouleversant par la détresse des héroïnes que l'on voudrait pouvoir aider au travers des pages. Un roman bouleversant par les thèmes graves qui y sont abordés : la violence conjugale, l'homophobie, la maladie d'un proche... Et surtout, c'est un roman qui invite le lecteur à sortir de son cocon, à oublier ses propres ennuis pour se tourner vers les autres et faire preuve d'empathie.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : lesbiannismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Un café dans les titres (indices)

Georges Simenon : Cela commença par une sensation de vacances. Quand Maigret descendit du train, la moitié de la gare d'Antibes était baignée d'un soleil si lumineux qu'on n'y voyait les gens s'agiter que comme des ombres.

Liberty Bar
Le café de luxe pour beaux messieurs
Bar des flots noirs

10 questions
19 lecteurs ont répondu
Thèmes : titres , roman , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..