AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782812915499
280 pages
Editions De Borée (18/09/2015)
4.17/5   3 notes
Résumé :

De la décolonisation africaine à la réconciliation franco-allemande, de la quiétude du mont des Chirats au chaos de mai 1968, la famille Mahaux nous entraîne à un rythme endiablé entre ses valeurs traditionnelles et l'émergence des mouvements d'un monde nouveau qui évolue, conteste et exige.

Tandis que l'exode rural continue, les mentalités dans les années soixante changent. Pourtant, sur le haut pays, on garde les pieds sur terre. Difficile ... >Voir plus
Que lire après Retour à RochessacVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
J'ai beaucoup aimé lire ce roman.
La saga de la famille Mahaux, travaillant dans une scirie dans les monts du Chirat dans la Loire des années 1960 à 1980.
Mêlant le travail et le sport, le ski de fond dont un des fils Pierre deviendra champion de France, ce roman retrace assez bien la vie à cette époque où les choses était facile et on commencées à se dégrader dans le monde du travail.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
«  Pour eux, la vie c’était le bois où l’on est chez soi partout mieux que dans les maisons où l’on étouffe , c’était la montagne aux cent demeures, aux innombrables chemins tous balisés des grands souvenirs du passé.
C’était là qu’on se faisait des âmes fortes. » .

Extrait de Menaud, maître draveur ( bûcherons qui descendent lors du dégel, les bois par flottage en direction d’une scierie ) .

Félix - Antoine Savard .Auteur québécois ( 1896- 1982 ) .
Commenter  J’apprécie          110
«  La forêt est calme.
Tout juste quelques frôlements d’ailes , là- bas, plus loin dans la nébulosité de la futaie .
Sont- ce dès ramiers en quête de repos mérité ou des grives gavées et soûles égarées dans le sous- bois?
À quelques pas, un chevreuil traverse le chemin dans une allure hautaine et précieuse » .
Commenter  J’apprécie          70
«  Il ne répond pas. Sa mère a trop souffert pendant la guerre.
La cicatrice laboure son cœur .
Malgré les évolutions européennes qui rapprochent les deux pays, Mélanie garde cette aversion pour le peuple germanique .
Les années ne gomment pas d’un trait net les souvenirs , surtout s’ils sont entachés de tourment, de chagrin, de déchirure » .
Commenter  J’apprécie          40
Joannès regrette le bois, ses boeufs et le travail, la raison de sa vie. Il entend les ouvriers qui, à la scierie, comptent leurs heures, en attendant les congés payés pendant lesquels ils se doreront le ventre au soleil. Il entend le monde qui change. Il entend la voix du monde qui grogne. Dans ce contexte, voudra t-on encore travailler péniblement, comme ici à Rochessac ? Il entend la difficulté d'Antoine à renouveler son personnel. Il entend la fuite des gens du pays, rares bras susceptibles de travailler, vers les usines plutôt que de rester à la scierie et de s'y casser les reins. Il entend la mue du monde.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Maurice Chalayer (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maurice Chalayer
Découvrez le nouveau titre de Maurice Chalayer, L'Horloger de Jaroux paru le 7 avril 2022. Suivez l'histoire d'Yves Jacquot et de sa vocation pour devenir horloger qu'aucun obstacle ne parviendra à contrarier.
autres livres classés : romanVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus


Lecteurs (11) Voir plus



Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
306 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre

{* *}