AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1093026138
Éditeur : Flammèche Editions (01/09/2015)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Loren Ascott, détective au sein de l’Agence de Recherche Paranormale, n’a a priori rien d’extraordinaire si ce n’est un don pour s’attirer les ennuis. Lorsqu’un certain Anderson demande à la rencontrer et lui propose une mission pour le compte du riche collectionneur Sir Andrew Telmoore, elle hésite. Pourquoi elle ?
L’homme sait se montrer convaincant. Et puis, traquer un esprit dans un vieux château en rénovation n’a rien de bien compliqué… Alors pourq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Lire-une-passion
  28 septembre 2015
Lorsque j'ai vu la couverture, j'ai de suite été attirée, et le résumé m'a convaincue de lire. Alors quand la maison d'édition m'a proposé de lire, j'ai sauté sur l'occasion. Et je ne regrette absolument pas ma lecture, bien au contraire ! J'ai de suite accroché au caractère de Loren, qui est assez piquant et plein de fougue. Au-delà de ça, l'intrigue est rondement menée et plus complexe qu'on ne le pense. J'ai, en somme, passé une excellente lecture !
Loren fait partie de l'Agence de Recherche Paranormale, qui a des clients normaux à la recherche de personnes côtoyant le paranormal. le jour où un certain Anderson lui demande son aide, elle est d'abord sur le qui-vive, voulant refuser cette offre. Mais le monsieur devient très vite intéressant et elle accepte ce job, bon gré, mal gré. La voilà partie de Paris pour rejoindre la région du Gévaudan, dans une propriété qui semble être habitée par un fantôme très contraignant. Pensant que cette enquête sera vite réglée en à peine quelques jours, elle va vite se rendre compte que ce travail risque d'être plus long, mais aussi le plus dangereux qu'elle ait eu à accepter. Que cache ce château entre ses murs ? En sortira-t-elle indemne ?
Comme je le disais plus haut, j'ai accroché de suite au personnage de Loren, ce qui fait que j'ai lu ce roman en 1 jour, tant j'étais prise dans cette ambiance angoissante et glauque. Loren arrive sur les lieux du Gévodan, pensant être là que pour faire fuir un esprit qui n'arrive pas à quitter le monde des vivants. Elle pense aussi qu'il sera simple de le faire partir, mais elle ne se doute pas qu'elle tombe dans une affaire qui va au-delà d'un simple esprit qui rôde entre les murs de cette demeure.
L'intrigue est telle que l'auteure arrive à faire durer le suspense jusqu'au bout, nous poussant à continuer notre lecture, pour notre plus grand plaisir. Mais attention, âmes sensibles, ce livre risque de vous retourner un peu l'estomac pendant certaines scènes. En effet, l'auteure ne manque pas de mordant pour nous décrire des scènes dans leur ensemble, et pas juste globalement. Elle va au fond des choses, ce qui rend d'autant plu le roman aussi addictif. Si vous pensiez vous retrouver dans une histoire avec pour principal sujet un simple esprit qui torture les habitants vivants, vous vous trompez. Ce roman va au-delà de tout ça, et tout se complexifie au fur et à mesure que nous avançons dans l'histoire.
Le point fort de ce récit (outre le fait que ce soit écrit à la première personne du singulier), ce sont les retours en arrière qu'est obligée de vivre Loren pour comprendre réellement ce qui se passe. Et ce sont surtout ces passages qui remuent l'estomac, car les descriptions sont tellement bien faites, qu'on a l'impression d'y être.
L'ambiance du récit est glauque, pleine de suspense, de retournements de situation, d'un peu d'humour (avec Loren) mais aussi de passages tranquilles qui nous fait souffler le temps de quelques pages. Malgré les apparences, Loren peut compter sur un nombre infime de personnes qui seront là pour l'épauler et la protéger du mieux qu'elles le pourront, tout en restant discrètes.
Concernant les personnages, comme je le disais, Loren m'a beaucoup plu dès le début. Elle est franche, forte et malgré tout ce qu'elle vit, elle ne se plaint pas. Elle a la dent dure, est très intelligente et même si elle entre dans quelque chose qu'elle ne connaît pas, elle sait garder la tête haute en toute circonstance. Ensuite vient Alec. Même si j'ai eu des doutes sur lui (en même temps, j'ai douté de tous les personnages de ce roman), on se rend compte qu'il devient peu à peu un pilier pour elle, et que malgré les apparences, il peut lui être d'une grande aide. Et vient aussi Timothy, un personnage qui, sous son air de carapace, se cache quelqu'un d'attentionné mais aussi de renfermé.
En résumé, un roman qui m'a happée du début à la fin, où j'ai passé un excellent moment de lecture, avec des personnages hauts en couleurs et une intrigue bien plus complexe qu'il n'y paraît, menée d'une main de maître par l'auteure. Une lecture que je conseille vraiment à tout le monde, et qui sera la lecture idéale pour Halloween qui arrive bientôt ! Cependant, et ce n'est que mon avis personnel, je n'aurais pas classé ce roman en bit-lit, parce qu'on ne croise ni vampire, ni loup-garou, ni créatures paranormales, si ce n'est des fantômes.
* Je remercie les éditions Flammèche pour leur confiance ! *
Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
michel.carlier15
  26 décembre 2015
Ce livre me laisse perplexe , j'aurais aimé en dire du bien , mais , en dépit d'un a priori positif , j'ai eu la sensation , dès les premières pages d'avoir affaire à un roman écrit avec les pieds .
J'exagère sûrement un peu , mais , très souvent , j'ai eu l'impression d'un style poussif , de digressions sans intérêt à propos de l'apparence ("le temps de me coiffer et de rehausser mes sublimes iris d'un soupçon de maquillage waterproof" , "je pris le temps de brosser mes cheveux hirsutes jusqu'à ce qu'ils brillent autant que dans les publicités pour les shampoings" , j'en passe et des meilleures ) .
Quand on écrit dans ce genre fantastique , on doit aller à l'essentiel , il faut capter la bienveillance du lectorat , cela s'adresse surtout à l'adolescence .
Et puis il y a des invraisemblances dans le déroulement de l'intrigue (pages 15-16) , quand un individu agresse Loren Ascott dans le métro pour lui poser un micro , je n'ai jamais entendu dire que l'on posait un micro autrement qu'en l'absence des gens , dans une pièce de maison ou dans un véhicule , mais pas sur une personne consentante !
Bon , il n'y a pas que du négatif dans ce livre , on arrive parfois à se mettre dans la peau du personnage principal , Loren , et on prend plaisir à la voir se sortir de situations inextricables , avec des esprits capables de supprimer ceux qu'ils considèrent comme leurs ennemis .
En somme , quand il y a de l'action , le style est beaucoup plus fluide , on ne s'ennuie pas un seul instant .
Enfin , il y a une atmosphère , un dénouement inattendu , une détective (ça se conjugue rarement au féminin , hélas ) qui ne recule devant rien , pas même un affrontement physique , et les deux esprits maléfiques du château , souvent dangereux , parfois conciliants . Bref , malgré les réserves émises plus haut , on passe un bon moment de lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Nenvyal
  19 octobre 2015
En lisant le résumé je m'attendais à du déjà vu, mais c'était intriguant. J'avais une appréhension néanmoins je tentais. J'ai été agréablement surprise en commençant et je ne m'attendais pas à ça. Ça va beaucoup plus loin, c'est plus approfondi. J'étais été happée dès le départ. C'est rempli de mystères.
Loren doit aller sur un chantier pour faire partir un fantôme, mais une fois arrivée, les choses ne se passent pas comme prévues. Pas du tout !!
L'héroïne est marrante. Loren Ascott a du caractère, elle m'a souvent fait sourire. Elle essaye de comprendre, se prend des tartes (hé hé), et reste très professionnelle. J'avais envie de la remuer pour qu'elle se réveille. Vous savez le cerveau qui s'illumine ! =P Ding ding !
Le roman se passe dans notre monde, bien évidemment, mais avec du paranormal caché au commun des mortels. C'est original et ça faisait très longtemps que je n'avais pas lu ce genre d'histoire. Plus on avance et plus on a envie d'accélérer le rythme de lecture et j'avais irrésistiblement envie d'aller à la fin voir comment ça se terminait. Il y a un suspense, un mystère qui plane tout au long du roman. Des cachotteries sont faites et les indices sont donnés au compte-goutte. Bon sang, je voulais savoir. C'était atroce !
J'avais un besoin de secouer certaines personnes. On rentre dans l'histoire. Des passages nous emportent au loin. On essaye de décoder, de trouver, de fouiner le/les détail-s.
C'est une sacrée surprise. J'ai ADORE le tout. L'histoire est mystérieuse, énigmatique et un tantinet historique. Je suis restée souvent perplexe mais également surprise, triste, j'ai même versé quelques larmes. le sourire était également présent.
J'ai trouvé le livre pas mal. L'écriture de Florence Cochet est fluide. C'est la première fois que je lis cet auteur et je lirai d'autres romans d'elle. le point de vue est de Loren mais de temps à autre, il y a d'autres personnages. Ça donne un plus au roman, un rajout de mystère, de tension car j'ai eu plein de questions qui me tambourinaient la tête. La plupart du temps était : HEIN ?! =P
J'étais à fond derrière miss Ascott. Je me suis laissée entrainer par ce qu'il lui arrivait. Une atmosphère « hantée » avec une touche de réalité, « d'aventure ». Je ne m'attendais pas au dénouement et j'ai pris plaisir à le lire. L'histoire est bien ficelée même si on peut deviner certains détails. L'ambiance est « pesante » car on se doute que quelque chose cloche dès le départ. Que cache encore ce monde ? C'est la seule question qui ne spoile pas trop et qui résume vaguement toutes celles que je me pose. Est-ce qu'il y aura une suite ? Si oui, j'adhère direct. Ça risque de devenir une saga doudou s'il y a un autre tome. Ça m'a détendu.
J'ai été agrippée dans le roman. C'est une bonne découverte pour moi. Tout ce que j'aime : mystère, suspense historique avec du fantastique. Je vous laisse deviner les atrocités décrites qui m'ont donné beaucoup de grimaces. J'ai eu peur pour Loren. Quand tout doucement on s'approche de la fin, la pression monte et je me demandais si elle allait s'en sortir.
C'est presque un coup de coeur car il y a certains éléments qui me manquent et des personnages, peut-être, pas assez approfondis. J'ai encore des questions sans réponses, je croise les doigts pour une suite ! =D
La couverture claque en vraie. Je la trouvais sur l'écran d'ordi pas assez finie, désolée. La voir en arrivant à la maison, j'ai craqué, elle est juste sublime et représente à merveille le roman et son atmosphère.
Lien : http://de-fil-en-histoire.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Myrinna
  15 décembre 2015
Florence Cochet m’a impressionné par la qualité de son récit…
Cependant, on ne s’attend pas à ce type d’écriture pour de l’ « urban fantaisy »…Ou du moins, c’était le cliché que je m’en faisais.
Tout d’abord, le vocabulaire est riche mais aussi le style littéraire ressemble à un auteur du 19ième début 20ième…Au début, j’ai été décontenancée mais par la suite, je l’ai apprécié.
L’auteure a piqué ma curiosité…En effet, je me suis demandée quels sont ses livres de chevet ou de référence ?Plus loin, on découvre ses influences : Lovecraft, Edgar Allan Poe…
Quant au récit, il fait son office. Parfois effrayant, parfois drôle et émouvant…Connaissant très peu l’Urban fantaisy, Florence Cochet m’a convaincu d’explorer ce genre. Peut-être, retrouverais-je Loren dans de nouvelles aventures si c’est la volonté de l’auteure ?
Commenter  J’apprécie          60
mickaelinecuny
  17 février 2016
Qu'est-ce que j'aime la plume de cette auteure, nette et précise, fluide et travaillée, cela me, rappel, une réflexion d'une blogueuse qui la qualifiait "d'écriture du 19 e siècle, voir début 20e", bien évidemment, je ne suis pas d'accord, et pourtant, je comprends son sentiment. Car la richesse de la syntaxe de Florence Cochet surpasse de loin, l'insipidité, de nombreux Best-seller du moment, je pense notamment à la trilogie de E.L James, encore que le lecteur français, est privilégié, grâce à une traduction embellissante.
Mettez à cela une héroïne charismatique, et de surcroît épicurienne, (à faire pâlir, les pauvres femmes que nous sommes, éternellement au régime le lundi). de plus dotée d'un don paranormal, plongez-la dans une région tristement célèbre, le Gévaudan, n'oubliez pas le château hanté, digne de Dracula, même s'il est en ruine. Et pour achever le tout, seule femme à des kilomètres à la ronde, au centre d'un conflit Franco-Anglais, que se mènent les équipes en charge de la rénovation, du dis château. Vous obtenez une histoire passionnante. Véritable page tuner.
Les personnages secondaires sont tout aussi intéressants que Loren, notre héroïne, bien que plus énigmatique. Comme cette dernière n'a pas une seule Hantité à laquelle se confronter, les rebondissements sont nombreux.
Bien que certaines issues soient prévisibles ( et j'aurais été déçue, s'il en était autrement) Florence Cochet a su ménager les rebondissements jusqu'à la fin.
Comme j'aime beaucoup le travail de cette auteure, et que je me suis, d'emblée, attachée à l'héroïne, je vais être un brin tatillonne, lui reprochant parfois, un peu de facilité, pour se sortir, des situations, en l'occurrence lors du bidouillage du gardien afin de réparer son énorme bêtise. Je ne suis pas sûre de la crédibilité de l'acte. Il aurait été intéressant de se retrouver avec une Loren telle qu'elle est à la fin, sans ce tour de passe, passe. ( comprendrons ceux qui auront lu l'histoire, et l'auteure évidemment, les autres lisez-le, et dites-moi ce que vous en pensez).
Avec Esprits Enchaînés, Florence Cochet nous offre un roman fantastique, dans tous les sens du terme. Qui se révèle être un petit coup de Coeur en ce qui me concerne. Si vous ne connaissez pas encore cette auteure, je vous la recommande chaudement. Florence Cochet est à la romance fantastique, ce que Mr Chattam, et Mme Giebel sont aux thrillers.
Lien : http://mickaelineetseslivres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ElvanshaleeElvanshalee   14 février 2016
L’obscurité. D’écœurantes odeurs de sueur, d’urine et d’excréments empuantissent l’atmosphère confinée. La douleur brûle mes membres paralysés. Je suis ligoté et bâillonné, allongé nu sur la pierre glacée, vautré dans mes déjections. Le temps n’existe plus. J’ai soif, faim et froid. Mon nez, brisé et gonflé, permet à peine à l’oxygène d’atteindre mes poumons. Chaque inspiration est une lutte contre l’évanouissement. Résisterai-je encore longtemps ? Ils me harcèlent depuis ce qui me semble une éternité. Les heures et les jours se fondent en une continuité de souffrances. Et, toujours, ils reviennent avec ces questions auxquelles je ne peux répondre ; je ne les comprends même pas !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mickaelinecunymickaelinecuny   17 février 2016
_ Qui êtes-vous vraiment ?
_ Je ne suis pas autorisé à vous révéler grand-chose.
Ça, je commençais à en avoir l'habitude.
_ Je vous écoute quand même.
Commenter  J’apprécie          00
mickaelinecunymickaelinecuny   17 février 2016
_ Ces hommes sont des assassins. Si je ne leur obéis pas, ils me tueront.
_ Quelle ironie : si tu leur obéis, c'est moi qui te tuerai. Que préfères-tu ?
Commenter  J’apprécie          00
mickaelinecunymickaelinecuny   17 février 2016
Quelle nouille ! Un jour, j'apprendrais à tourner sept fois ma langue dans ma bouche avant de parler. Dans l'intervalle, j'assumerais mes âneries
Commenter  J’apprécie          00
mickaelinecunymickaelinecuny   17 février 2016
La touche de respect que je perçus chez lui m'intrigua.
_ Qu'est-ce que ça change ?
_ Votre lignée est protégée.
Pas contre les ennuis !
Commenter  J’apprécie          00
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1719 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre