AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782365773461
112 pages
Éditeur : Urban Comics Editions (20/03/2014)
3.67/5   18 notes
Résumé :
Laurie Jupiter est la fille de la première Spectre Soyeux, membre des Minutemen des années 1940. Laurie Jupiter est la fille de la première Spectre Soyeux, membre des Minutemen des années 1940. Quand cette dernière la presse de reprendre le flambeau et de devenir elle aussi une justicière costumée, Laurie décide de s'enfuir avec son petit ami Greg pour le San Francisco du Flower Power. Mais la route psychédélique qu'elle emprunte sera juchée d'embuches en tous genre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Pavlik
  19 septembre 2014
D'abord publiée en format kiosque, la série Before Watchmen a fait l'objet d'une réédition en cartonné par Urban, chaque tome s'attardant sur un personnage différent, et pouvant être lu dans n'importe quel ordre.
Celui-ci met en scène les débuts du Spectre Soyeux, alias Laurie Jupiter. Nous sommes dans le cas présent très loin d'une histoire de super-héros. D'abord parce qu'en l'absence de supers pouvoirs, le terme de justicière est un attribut plus adéquat pour désigner ce personnage. Ensuite parce que la lutte contre le "méchant" n'est ici que la métaphore d'une lutte bien plus complexe (mais n'est-ce pas aussi le cas dans les histoires de super-héros ?). En effet, Laurie est la fille de Sally Jupiter qui fut, en son temps, le premier Spectre Soyeux (à l'époque des Minute Men, les ancêtres des Watchmen). La filiation est difficile à assumer pour cette ado au caractère bien trempé car sa mère souffre d'une réputation sulfureuse de fille facile. Par ailleurs Sally s'évertue à entraîner sa progéniture pour lui succéder, ce qui n'est pas du goût de Laurie, qui rêve de faire ses choix, de vivre sa vie (ces ados !!!). L'histoire prend place dans l'Amérique des années 1960, en plein flower power.
Ce tome consacré au plus sexy des Guardiens (faut vraiment que Dr Manhattan soit ailleurs dans sa tête pour la laisser partir) se révèle plein de qualités. D'abord un dessin haut de gamme (réalisé par Amanda Conner), très expressif, tout en rondeur et en souplesse, plutôt réaliste, avec une touche de sensualité. Les couleurs sont classes, la composition des planches assez classique, avec quelques effets intéressants, notamment quand il s'agit d'illustrer les effets de l'acide sur le cerveau (les jeunes, la drogue c'est mal !!!). Ensuite, des personnages attachants, aux fortes personnalités qui incarnent à merveille les relations compliqués entre ados et parents (particulièrement à l'approche du moment de quitter le nid). Enfin, des thèmes forts comme la transmission, l'héritage, l'éducation mais aussi la construction de soi, difficile combat (d'ou la métaphore évoquée plus haut). Cerise sur le gâteau, tout ceci est traité sur fond de musique folk, pat d'eph', combi Volkswagen et drogues "hallucinantes", et les auteurs en profitent pour évoquer la confrontation des valeurs hippies avec leur déchéance propre (dans la luxure) mais également avec le modèle consumériste américain, peu enclin à les tolérer.
En résumé : un excellent cru de la série, qui plaira aux amateurs de personnages féminins aux caractères bien trempés, à la fois plein de force et de fragilité, sexy sans être potiches, bref attachants. Les mamans qui auraient du mal avec leurs grandes filles de 17 ans peuvent également y jeter un coup d'oeil pour se rassurer : même si elles n'en ont pas l'air, parfois, elles vous écoutent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Erik_
  02 septembre 2020
Dans ce 4ème tome de la série Before Watchmen, on découvre la vie de Laurie Jupiter, la fille du premier spectre soyeux. Pendant la période du flower power, elle affronte un trafiquant de drogue sur fond de révolte avec sa mère qui souhaite lui imposer une certaine conduite. Voilà pour le cadre qui traduit une belle mise en lumière.
J'ai bien aimé son personnage à ce moment précis de sa vie où elle était encore belle, fraîche et marrante. Il faut dire que son personnage a beaucoup évolué pour finir aigri et blasé au bras d'un surhomme bleuté qui n'éprouve aucune émotion. En l'espèce, elle va s'enfuir avec un certain Greg, beau jeune homme et ils sont pris en stop par un couple sympa de hippies. C'est l'aventure dans toute son insouciance !
Graphiquement, c'est très beau avec une mention spéciale pour l'utilisation des couleurs qui va bien avec l'ambiance hippies. Scénaristiquement, ce n'est pas totalement convaincant pour diverses raisons. Cependant, on va réellement s'attacher aux personnages et c'est surtout leur interconnexion qui sera intéressante notamment la mère possessive, le comédien détestable et le premier hibou insipide. Je regrette également ce qu'il advient de la relation entre Laurie et Greg. Je trouve que ce dernier aurait pu se battre et ne pas renoncer aussi facilement. Ce personnage pourtant intéressant n'est-il qu'un faire-valoir ?
Un des meilleurs passages sera celui où le comédien intervient furtivement dans l'ombre pour orienter la direction de la vie de Laurie. On sait depuis Watchmen le lien qui les unit. On saura également comme une espèce de clin d'oeil d'où vient le smiley des Watchmen qui sera par la suite tâché de sang.
On sait qu'il y a de fortes disparités dans cette nouvelle série « Before » car les plus attendus ont déçus (le comédien, Rohrschach) et les moins attendus (Dr Manhattan, Ozymandias) ont donné lieu à de belles réussites. Celle-ci est dans la juste moyenne. La lecture a été assez agréable dans un genre assez teenager-movie sur fond de power girl. C'est également assez cohérent dans sa construction. Bref, c'est plaisant et frais. Loin de la noirceur et de la profondeur de l'oeuvre originelle ? Pas tant que cela.
Pour ma part, j'ai bien aimé malgré les différentes critiques qu'on pourrait faire car cette atmosphère est originale. le thème est celui du passage à l'âge adulte avec ce gout immodéré de recherche de la liberté absolue. On connaît le résultat!
Note Dessin: 4.25/5 – Note Scénario: 4.25/5 – Note Globale : 4.25/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Yvan_T
  20 avril 2014
Plus de vingt-cinq ans après la sortie du chef-d'oeuvre d'Alan Moore, Dave Gibbons et John Higgins, DC Comics a lancé plusieurs mini-séries qui reviennent sur le passé des différents personnages de « Watchmen ». Ces récits regroupés sous le label « Before Watchmen » furent confiés à des auteurs de renom, tels que Joe Michael Straczynski, Darwyn Cooke, Joe et Andy Kubert, Brian Azzarello, Adam Hughes, Amanda Conner et J. G. Jones.
Après une première intégrale (Minutemen) signée Darwyn Cooke qui proposait de découvrir les premiers pas des Minutemen, un deuxième recueil (Compagnon) qui revenait sur l'histoire de trois personnages croisés dans "Watchmen" (William Benjamin Brady, alias Dollar Bill, Moloch et le corsaire Gordon McLachlan) et une troisième intégrale qui s'attaquait au personnage le plus emblématique de Watchmen (Rorschach), ce quatrième tome s'intéresse à la jeunesse de la fille de Sally Jupiter, l'héroïne connue de tous sous le nom du Spectre Soyeux.
Darwyn Cooke et Amanda Conner situent leur récit dans le San Francisco de la fin des années 60 et se concentrent principalement sur l'adolescence du personnage. Si certains passages reviennent sur l'enfance de la jeune femme, les auteurs s'intéressent surtout à cette période charnière qui précède le passage à l'âge adulte. le lecteur découvre une fille mal intégrée à l'école, qui refuse l'héritage super-héroïque d'une mère qui lui fait subir un entraînement intensif pour qu'elle puisse un jour prendre la relève.
Le début et la mise en place de cette relation mère/fille difficile est un peu lente, mais lorsque Laurie décide de s'enfuir avec son petit ami Greg pour le San Francisco du Flower Power, le récit s'accélère pour prendre des allures de road-trip au coeur du mouvement hippie. La jeune fille va cependant vite découvrir que chaque trip n'est pas forcément bon et que l'envers du décor n'est pas aussi rose. Alors que le récit verse progressivement vers le drame, tout en gagnant en noirceur, Laurie n'a plus d'autre choix que de revêtir son costume et d'assumer pleinement l'héritage super-héroïque de sa mère.
Cet album aborde donc le passage à l'âge adulte et les thèmes associés à l'adolescence : les joies, les blessures, la recherche de liberté, les expérimentations et le rejet de l'autorité parentale. Si le récit n'apporte pas grand-chose à l'oeuvre d'Alan Moore, il permet néanmoins d'assister aux débuts de Laurie en tant que super-héroïne et réserve un rôle intéressant au Comédien.
Visuellement, j'ai beaucoup plus apprécié le trait soigné d'Amanda Conner que sur la saga « Power Girl », où il servait surtout à mettre en valeur la poitrine du personnage de façon trop caricaturale. Les cases ajoutées par la dessinatrice afin de représenter les pensées de Laurie fonctionnent à merveille et l'excellent travail au niveau de la colorisation permet de passer de l'aspect psychédélique de cette période peace & love au ton plus sombre qui accompagne la fin de l'histoire.
Lien : http://brusselsboy.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ChuckMorisse
  22 mars 2021
Ce numéro de Before Watchmen s'attarde sur le personnage de Laurie, fille de Sally Jupiter.
Le récit se passant comme son nom l'indique, avant Watchmen, nous avons ici affaire à une Laurie adolescente / jeune adulte.
Le récit commence avec Laurie au lycée, constamment en conflit avec sa mère, elle va partir à L.A. avec son petit ami pour vivre sa propre vie comme elle l'entend.
Bien évidemment, arrivé la bas, tout ne se passe pas come prévu et sa formation de justicière que lui a dispensé sa mère va lui être bien utile.
Si j'ai bien aimé le premier chapitre, qui revient en détail sur la vie de lycéenne de Laurie et sur les difficultés que lui apportent d'être la fille du premier Spectre Soyeux, j'ai trouvé la suite beaucoup plus quelconque.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
ActuaBD   08 avril 2014
La conclusion de cette histoire est elle aussi très décevante et ne repose que sur la débilité d’Al Capone-bis : c’est simple, quand il voit quelqu’un qui ressemble -j’insiste sur le "ressemble"- à un policier, que fait-il, lui qui s’est signalé par sa passivité tout au long de ces pages ? Il quitte la ville et tue tous ses associés ! Non seulement c’est idiot et absurde, mais en plus c’est aussi la pire des facilités pour conclure un scénario.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
PavlikPavlik   19 septembre 2014
-Et qu'est-ce que tu feras de ta vie ?
-Eh bien...je...euh...je voudrais être gardienne de zoo, ou véto.
-Oh, ma chérie. Si je t'enseigne tout ça, ce n'est pas pour que tu passes ta vie le poing fourré dans le cul d'un chien.
Commenter  J’apprécie          210
PavlikPavlik   17 septembre 2014
-Dis donc, c'est chouette, ici.
-C'est vrai, tu n'es jamais venue. En dehors de l'école, on ne te voit jamais.
-Eh oui. Ma mère m'a mise sur la liste des espèces en voie de disparition.
Commenter  J’apprécie          150
Erik_Erik_   02 octobre 2020
Le Spectre Soyeux : John, je t'en prie, tu dois tout faire pour empêcher ça. Tout le monde va mourir. Docteur Manhattan : Et l'univers ne se rendra compte de rien.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Darwyn Cooke (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Darwyn Cooke
Vidéo de Darwyn Cooke
autres livres classés : super-hérosVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Comics : Les héros de Marvel

Elle peut se dématérialiser, et ainsi traverser les objets solides, les murs, les plafonds ... Il s'agit bien sûr de ...

Kate Winslet
Kitty Pryde
Hello Kitty
Katy Perry

10 questions
198 lecteurs ont répondu
Thèmes : comics , super-hérosCréer un quiz sur ce livre