AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2862667528
Éditeur : Nouvelles Editions Loubatières (11/05/2017)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
On me crie de Séir :/« Veilleur, où en est la nuit ?/Veilleur, où en est la nuit ? »/ Le Veilleur dit :/« Le matin vient, et la nuit aussi. »
À partir de cette citation du prophète Isaïe, Pierre Le Coz a bâti une de ses vastes méditations dont il a le secret ; et méditation en laquelle, sur la base notamment d’interprétations approfondies du « Christ aux oliviers » de Nerval, de la Noche oscura de saint Jean-de-la-Croix, du Macbeth de Shakespeare, de poèmes ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Leraut
  20 juin 2017
Ce livre est d'or et d'enluminure. Puissant, vaillant, il ouvre les portes les unes après les autres. le lecteur reste en haleine. Il se tient sur le fil majeur des écritures de Pierre le Coz abasourdi par cette richesse textuelle. Décrire cet essai ample, philosophique, sociologique et ésotérique c'est apporter du souffle sur cette création littéraire époustouflante. « Veilleur où en est la nuit ? » politiquement éclairant, cousu de textes porteurs, cet essai est donc un phare qui balaye l'ombre et la lumière. Il est la vie aussi, dans son intégralité, ses habitus, ses reflets, ses profondeurs, et, cette mappemonde dévore l'entre soi. On devient ce que l'on lit, ce que l'auteur délivre et c'est majestueux. Pierre le Coz, brillant et perfectionniste est le passeur des chemins de nos jours. Cet ésotérisme, cette levée du rideau sur le jour, la nuit, ces religions entremêlées de sens et d'Histoire sont dans les lignes de Pierre le Coz une initiation littéraire pour le lecteur. Il renaîtra au point final, métamorphosé par ces approches de haute voltige. Ce livre est mémoire, outil, un éclat de jour et de nuit, des ténèbres livresques intimes et porteuses d'intelligence. Chaque partie peut être annotée, apprise par coeur. Cet essai est plus que majeur, un devenir, un souffle, un moyen de progresser pour le lecteur. « Veilleur où en est la nuit » devrait se trouver dans toutes les universités, les citadelles du savoir, tant cet essai est christique, pur, authentique, et riche d'enseignements. Il déplace les faits et poursuit sa progression entre midi et minuit entre le blanc et le noir, entre la plénitude de l'aurore et la vérité qui s'abat sur le coucher du soleil. Dans cet entre lac parabolique où le temps n'existe plus. C'est le mystère qui se déchire. le ciel qui brise ses couleurs, et le lecteur pénètre dans cet entre-monde subrepticement. Tout dans cet essai est saveur. Nous sommes dans ce palpitement où tout, même l'écologie crie à la beauté et à la vérité. On lit les heures et les heures du travail acharné et dense de Pierre le Coz, dans un abandon face au perfectionnisme. Comment lui prouver notre reconnaissance ? Comment cette chronique peut-elle être aussi porteuse de vérité ? Toucher du bout des doigts « Cette aube qui naîtrait de l'excès même du noir. » et dire à Pierre le Coz combien son oeuvre publiée par les éditions Loubatières est pour le lecteur un enseignement de renom. Relire cet essai, encore et encore, comme un face à face avec l'auteur, retenir ses mots et sa grande connaissance de la vie et de ses croyances, et se dire que « Veilleur où en est la nuit » est le livre de l'éternité en pleine conscience.
Merci à Babelio et l'opération Masse-Critique , et les éditions Loubatières pour l'envoi de ce livre remarquable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EosMayonnaise
  12 juillet 2017
En retard, certes, mais malheureusement je ne suis pas dans une période très productive en terme de lecture et la densité de ce livre, aussi intéressant soit-il, m'a quelque peu découragée. J'avoue donc écrire une critique sans l'avoir terminé.
J'avais personnellement craqué sur la couverture, et je l'ai choisi sans savoir de quoi il en retournait. Intéressant, ai-je écrit, non c'est bien plus que cela. C'est un véritable concentré d'érudition, et ça touche à tous les sujets. Cet énorme livre, qui part d'une simple phrase biblique, explose en un discours philosophique, politique, culturel... Pour reprendre un grand orateur, "c'est énorme"!
A garder bien précieusement dans sa bibliothèque pour y revenir lors de nos grands moments de réflexion. Et chapeau pour le travail de recherche absolument colossal auquel l'auteur a du se plier.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LerautLeraut   20 juin 2017
Cette aube qui naîtrait de l'excès même du noir.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : meditationVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
266 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre