AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2757841971
Éditeur : Points (11/09/2014)

Note moyenne : 4.2/5 (sur 48 notes)
Résumé :
Shunryu Suzuki, de la lignée du Zen Soto, était un descendant spirituel direct du grand Dogen. En 1958, à cinquante-trois ans, maître zen déjà profondément respecté au Japon, Suzuki-roshi vint aux États-Unis et s'installa à San Francisco. Ceux qui voulaient se joindre à sa pratique firent éclore sous sa direction le groupe de méditation dit Zen Center qui a essaimé en sept centres, y compris le Zen Mountain Center, premier monastère zen hors d'Asie. Il était sans co... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
kawasu
  16 mars 2014
Il y a environ 32 ans, c'est le premier livre que j'ai lu sur la philosophie du bouddhisme zen. La lecture de ce livre a été un élément déterminant sur ma vie entière et je pratique, à chaque jour, la méditation zen. Par la suite, La réalité du zen et Ouvrir la main de la pensée de Uchiyama Roshi furent des compléments très importants et le seront toujours.
Commenter  J’apprécie          60
Ledraveur
  24 janvier 2017
Comment s'exprimer sur ce “petit livre” … !? (j'aurais bien mis une 6e “étoile” d'appréciation si c'était possible ! Fait rarissime ...)
Je l'ai eu “entre les mains” début des années 1980*, il ne m'a jamais quitté, il a de la “patine” à force d'avoir été consulté, d'y avoir puisé dedans l'inspiration, pour ma propre vie, et celle de mes enfants confrontés à leurs difficultés !
C'est indubitablement un « joyau » dans son genre, tout ce que je pourrais en dire me semble vain …
Parcourir les pages de cet “opuscule”, c'est plonger son regard dans les eaux limpides, vives, fraîches d'une rivière au fond de gorges escarpées sans jamais se lasser, toujours changeante et cependant très familière ...
Une relecture approfondie plus de trente années plus tard, à destination d'une “présentation” sur « Babelio » m'est apparue nécessaire dans ces “temps troublés” , afin de rendre à l'essentiel ce dont il s'agit, et la proposition qui en est faite …
Je ne suis qu'un “passeur” de ce « bijou » !
------
* (époque où j'ai rencontré Arnaud et surtout Denise Desjardins qui m'orienta vers un yogi tibétain laïc [et marié] maître accompli du « Dzogpa tchen-po » et du « Tchagya tchen-po », d'un âge vénérable et respecté et de nature espiègle [décédé en 1991] ; parfaite incarnation de « dana prajna paramita ». Denise me le recommanda chaleureusement ; c'est ainsi qu'avec Lui j'ai mis en place “une méditation venue d'orient” et que j'ai au fil des ans adaptée à une vie de “labeur”, citoyen lambda laïc, d'Europe d'aujourd'hui ...)
Lien : http://www.versautrechose.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LivresBouddhistesZuiHo
  04 avril 2019
Indispensable et incontournable pour tout débutant dans le zen !
Comment parler de ce best-seller du zen sôtô, qui va de pair avec son jumeau « Libre de soi, libre de tout » ?
« Esprit zen, esprit neuf » est le premier ouvrage paru (en 1970 – 1977 pour la France) de la main de Shunryu Suzuki, si l'on peut dire les choses ainsi car c'est en fait la mise en forme de teisho et kusen tenus par le maître et dont ses disciples ont fait un livre au succès phénoménal.
Cet opuscule de moins de 200 pages est dense et riche, malgré sa maigreur. Il vaut assurément et absolument le coup d'être lu, que l'on soit débutant dans la voie du Zen Sôtô (où c'est une référence) ou simplement bouddhiste d'une autre école.
En effet, « tout y est ». Il fait souvent office de dynamite : non seulement il expose les grands principes du Zen et du Sôtô, mais derrière sa belle poésie et sa douceur, il fait exploser nombres de concepts occidentaux en cours dans les années 50-60 aux USA, soit cette période très féconde pour les intellectuels occidentaux.
Cette lecture est bien entendu destinée aux pratiquants. Sans quoi ce livre restera parfois abscons. Il doit vous accompagner dans votre pratique, et l'éclairer, bien que le Zen, au fond… est telle une anguille !
Je le place donc dans mon TOP 20, tant il est inimaginable de ne pas le lire !
Personnellement, et j'imagine que cela fut aussi le cas pour de nombreuses générations de méditants du zen, « Esprit zen, esprit neuf » m'a été et m'est toujours d'un grand secours.
Et n'oubliez pas, de toujours, pratiquer jusqu'au bout, avec « l'esprit du débutant »…
Heureuse lecture !
Zui Ho.
Lien : https://livresbouddhistes.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Danieljean
  04 janvier 2016
Un livre incontournable pour découvrir, cultiver et stabiliser sa pratique au quotidien dans l'approche zen.
Livre d'étude par excellence pour out pratiquant quelque soit son niveau. Je recommande fortement.
Commenter  J’apprécie          50
PrinceRakeem
  05 octobre 2016
Un livre difficile à lire si vous vous intéressez uniquement à la philosophie zen sans désirer la pratiquer. Une lecture à réserver aux futurs adeptes. On comprend toutefois que ce doit être une référence en la matière.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (84) Voir plus Ajouter une citation
PilingPiling   31 mai 2010
D'habitude, se prosterner signifie présenter ses respects à celui qui est plus digne de respect que vous. Mais quand vous vous prosternez devant Bouddha, vous ne devriez avoir aucune idée de Bouddha, vous devenez simplement un avec Bouddha, vous êtes déjà Bouddha même. Quand vous devenez un avec Bouddha, un avec tout ce qui existe, vous trouvez la vraie signification de votre être. Quand vous oubliez toutes vos idées dualistes, tout devient votre maître, et tout peut être objet d'adoration.
Quand tout existe à l'intérieur de votre esprit vaste, toutes les relations dualistes disparaissent. Il n'y a pas de distinction entre ciel et terre, homme et femme, maître et disciple. Parfois un homme se prosterne devant une femme ; parfois une femme se prosterne devant un homme. Parfois le disciple se prosterne devant le maître ; parfois le maître se prosterne devant le disciple. Un maître qui ne peut se prosterner devant son disciple ne peut se prosterner devant Bouddha. Parfois maître et disciple se prosternent ensemble devant Bouddha. Nous pouvons parfois nous prosterner devant des chiens et des chats.
Dans votre esprit vaste, tout a la même valeur. Tout est Bouddha même. Vous voyez un objet ou entendez un son, et vous avez là tout – simplement tel que c'est. Dans votre pratique, vous devriez accepter tout tel que c'est, en sentant pour chaque chose le même respect que pour un Bouddha. Là il y a bouddhéité. Alors Bouddha se prosterne devant Bouddha et vous vous prosternez devant vous-même. C'est la vraie prosternation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
PilingPiling   01 juin 2010
Afin de ne laisser aucune trace, quand vous agissez, vous devriez le faire de tout votre corps et de tout votre esprit, vous concentrer sur ce que vous faites. Vous devriez le faire a fond, comme un bon feu de joie. Vous ne devriez pas être un feu qui fume. Vous devriez vous consumer totalement. Si vous ne vous consumez pas totalement, une trace de vous-même restera dans votre activité. Il vous restera quelque chose de non totalement consumé. L'activité zen est l'activité totalement consumée, sans autre reste que des cendres. Ceci est le but de notre pratique. C'est ce que voulait exprimer Dogen en disant : "Les cendres ne redeviennent pas du bois pour le feu." La cendre est cendre. La cendre doit être totalement cendre. Le bois doit être bois. Quand cette activité-là se produit, une seule activité embrasse tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
PilingPiling   31 mai 2010
La pratique de l'esprit zen, c'est l'esprit neuf de débutant. L'innocence de la première question – que suis-je ?– est nécessaire tout au long de la pratique zen. L'esprit du débutant est vide, libre des habitudes de l'expert, prêt à accepter, à douter, et ouvert à toutes les possibilités. C'est le genre d'esprit qui peut voir les choses telles qu'elles sont, qui, pas à pas et en un éclair, peut saisir la nature originelle de toute chose.
Richard Baker, Introduction.

L'esprit du débutant contient beaucoup de possibilités, mais celui de l'expert en contient peu.

Dans l'esprit du débutant n'existe pas la pensée : "J'ai atteint quelque chose."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
LedraveurLedraveur   24 janvier 2017
Chacun de nous doit faire sa propre voie, et, lorsque nous le ferons, cette voie exprimera la voie universelle. C'est là le mystère. Quand vous comprenez quelque chose à fond, vous comprenez tout. Si vous essayez de tout comprendre, vous ne comprendrez rien. Le meilleur moyen est de vous comprendre vous-même, alors vous comprendrez tout. Lorsque vous essayerez de toutes vos forces de faire votre propre voie, vous en aiderez ainsi d'autres, et vous serez aidé par d'autres. Tant que vous ne faites pas votre propre voie, vous ne pouvez aider personne, et personne ne peut vous aider. Pour avoir la véritable indépendance, nous devons oublier tout ce que nous avons dans l'esprit et, d'instant en instant, découvrir quelque chose de tout à fait nouveau, de différent. Voilà comment nous vivons dans ce monde.
Nous disons que la vraie compréhension surgira de la vacuité.
p. 141
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
DanieljeanDanieljean   15 juillet 2015
La seule manière d'étudier l'esprit pur passe par la pratique... Il nous faut une plus grande expérience de la pratique. Il nous faut au moins quelque expérience de l'illumination. Faites confiance à l'esprit vaste qui est toujours en vous... Il s'agit de vous trouver, celui qui agit, de retrouver votre être véritable grâce à la pratique, retrouver le vous qui est toujours avec tout, avec Bouddha, qui est totalement soutenu par tout. Immédiatement! Vous allez me dire que c'est impossible. Mais c'est possible! Même en un instant, vous pouvez le faire! C'est possible maintenant! C'est maintenant! Vous pouvez le faire immédiatement et ceci signifie que vous pouvez toujours le faire. Si vous avez confiance ,c'est votre expérience de l'illumination. Si vous avez cette ferme confiance en votre esprit vaste ,vous êtes déjà un bouddhiste au vrai sens, même si vous ne réalisez pas votre illumination.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Dans la catégorie : BouddhismeVoir plus
>Religion comparée. Autres religions>Religions d'origine hindoue>Bouddhisme (225)
autres livres classés : zenVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
414 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre