AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782847344004
459 pages
Éditeur : Tallandier (13/09/2007)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 6 notes)
Résumé :
4° de couverture :
(Edition source : Tallandier - 09/2007)


« On voit sa main partout, dans tous les coups, surtout les plus tordus. »


Lorsque Kissinger rend visite, en 1971, au Premier ministre chinois Zhou Enlai, ce dernier lui demande si la CIA est impliquée dans des actions subversives contre son gouvernement. Kissinger lui dit qu'il " surestime largement les compétences de la CIA ". Zhou insiste : " Les offi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
chartel
  18 janvier 2008
Féru d'Histoire, je me suis penché sur une récente parution des éditions Tallandier, CIA, une histoire politique 1947-2007 par Franck Daninos. L'exposé de l'auteur est clair, référencé et le plus objectif possible. Profitant du soixantième anniversaire de la plus célèbre agence de renseignement au monde, ce livre fait une sorte de bilan des stratégies politiques du renseignement aux Etats-Unis, de Pearl Harbor jusqu'aux interrogatoires musclés des terroristes islamistes dans les prisons secrètes des pays de l'Est. Par une analyse des différents documents déclassifiés, Franck Daninos décroche certaines idées reçues et les nombreux fantasmes que le secret des activités de la CIA a inévitablement engendrés, et soulève notamment l'épineux problème des difficultés qu'ont les responsables politiques de trouver la juste limite entre la défense des libertés et la sécurité.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
chartelchartel   18 janvier 2008
La théorie du déni plausible implique l’existence d’un ordre de mission un peu particulier et d’une chaîne de commandement adaptée : étendue, imprécise et qui souvent ne laisse aucune trace écrite des ordres donnés par le Président. Pour les opérations les plus sensibles, ce dernier ferait simplement savoir quels sont ses grands objectifs, ses souhaits. Munie de ce chèque en blanc, la chaîne de commandement interpréterait alors ses implications sur le plan pratique. Toujours, le gouvernement devra garder la possibilité de se défendre en disant que les maîtres d’œuvres d’une action clandestine ont agi de manière indépendante. Tant et si bien qu’au milieu des années 1970, lorsque le Congrès enquêtera sur les assassinats politiques orchestrés par la CIA, il lui sera impossible d’impliquer directement la Maison Blanche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
chartelchartel   18 janvier 2008
La CIA a été créée dans le sillage de Pearl Harbor pour centraliser et collecter le renseignement à l’étranger. Mais la guerre froide l’a très vite façonnée, et même transformée par le biais des actions clandestines dont la responsabilité lui échoit dès les premières semaines de son existence.
Commenter  J’apprécie          60

Dans la catégorie : EspionnageVoir plus
>Relations internationales>Généralités>Espionnage (33)
autres livres classés : espionnage américainVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2221 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre