AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782707169389
400 pages
Éditeur : La Découverte (27/03/2014)
4.43/5   7 notes
Résumé :
Apparues dans le mouvement altermondialiste et écologiste à la fin des années 1990, les revendications actuelles autour du « commun » s’élaborent via une intense réflexion théorique (de Toni Negri à Elinor Ostrom) et de nouvelles formes de lutte, articulées sur une résistance à l’appropriation capitaliste et étatique et sur une recherche pratique de nouvelles formes d’autogouvernement. C’est cette donne nouvelle qu’analyse en détail cet ouvrage, en s’appuyant autant... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
ASAI
  01 avril 2020
Commun est un ouvrage de réflexion, philosophique, politique, très dense, copieusement documenté, qui s'appuie sur les "classiques" (depuis l'Antiquité jusqu'au XXème siècle) et embrasse les mouvements du début du XXIème siècle (les printemps, ou les "mouvements des places"). Très inspiré, il exige du lecteur une belle concentration, ainsi qu'une motivation non feinte.
Il démontre comment une petite oligarchie, partout dans le monde, a accaparé les espaces et les services publics, les réseaux de connaissance et de communication, les ressources naturelles. Il montre pourquoi le principe du Commun s'impose aujourd'hui comme le terme de l'alternative politique et de la lutte contre le capitalisme et pour l'écologie démocratique. Il désigne des formes nouvelles de pratiques démocratiques pour prendre la relève des partis monopolisant la représentation. Il désigne des formes nouvelles de gouvernement des ressources naturelles, qui soient celles d'un autogouvernement collectif pour édifier une société nouvelle.
Ouvrage utopique ? Non, car la réflexion et l'analyse sont construites minutieusement et rigoureusement argumentées. Non, parce que je vois, j'entends surtout en ce 1er avril 2020, le désastre de ce monde.
Le livre est construit en trois parties, - L'émergence du commun, - Droit et institution du commun, - Propositions politiques. Cette dernière partie est donc composée de neuf propositions. Si la lecture complète de l'ouvrage paraît à certain(e)s fastidieuse voire rébarbative, ils - elles peuvent passer directement aux propositions qui constituent des pistes encourageantes et enthousiasmantes pour un avenir tout proche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80


critiques presse (2)
LaViedesIdees   24 novembre 2014
Le livre de P. Dardot et de C. Laval entend placer la question du commun au cœur de la réflexion politique contemporaine. Mais il ne faut pas simplement le concevoir comme une forme spécifique de propriété : c’est une politique que le commun définit.
Lire la critique sur le site : LaViedesIdees
LaViedesIdees   24 novembre 2014
Le commun est conçu par P. Dardot et C. Laval comme le principe d’une démocratie radicale opposée aux évolutions du capitalisme contemporain. Mais ils négligent les stratégies de subversion du droit de propriété, telles qu’elles se manifestent notamment dans les Creative Commons.
Lire la critique sur le site : LaViedesIdees
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
stekasteka   26 août 2015
Cette tragédie ne tient pas au fait que l'humanité ignore ce qui l'attend, elle tient à ce qu'elle est dominée par des groupes économiques, des classes sociales et des castes politiques qui, sans rien céder de leurs pouvoirs et de leurs privilèges, voudraient prolonger l'exercice de leur domination par l'entretien de la guerre économique, le chantage au chômage, la peur des étrangers.
Commenter  J’apprécie          90
stekasteka   26 août 2015
L'avenir semble interdit. Nous vivons cet étrange moment, désespérant et inquiétant, où rien ne parait possible. La cause n'en est pas mystérieuse, et elle tient non pas à quelque éternité du capitalisme, mais au fait que ce dernier ne trouve pas encore en face de lui les contreforces suffisantes. Le capitalisme continue de déployer son implacable logique lors même qu'il démontre chaque jour sa redoutable incapacité à apporter la moindre solution aux crises et aux désastres qu'il engendre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
stekasteka   26 août 2015
Cette norme de la concurrence ne naît pas spontanément en chacun de nous comme un produit naturel du cerveau, elle n'est pas biologique, elle est l'effet d'une politique délibérée. C'est avec l'aide très active de l’État que l'accumulation illimitée du capital commande de façon de plus en plus impérative et rapide la transformation des sociétés, des rapports sociaux et des subjectivités.
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Videos de Pierre Dardot (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Dardot
Entretien avec Pierre Dardot et Christian Laval .
autres livres classés : altermondialismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox