AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2359490702
Éditeur : Don Quichotte éditions (12/04/2012)

Note moyenne : 4.21/5 (sur 19 notes)
Résumé :
La nuit du solstice d’hiver, au cours d’une violente tempête, le biologiste marin Michael Petersen a basculé de son zodiac et disparu dans les eaux glacées de l’Antarctique. Alors que ses chances de survie sont infimes, le miracle se produit : le corps du chercheur est découvert, échoué sur une grève, par les employés de la base polaire où il officie. Contre toute attente, le naufragé a survécu, plongé dans un profond coma. Le verdict des médecins est aussi trou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
gill
  31 octobre 2012
Sans la "masse critique", je n'aurai sûrement jamais rencontré ce livre, n'étant pas habituellement un amateur éclairé de Thrillers fantastiques. C'est donc une rencontre assez hasardeuse mais au final une heureuse rencontre.
Je remercie donc pour cet envoi, tout d'abord, bien sûr, l'auteur de l'ouvrage, les éditions "Don Quichotte" mais aussi "Babelio" et ses concepteurs, avec juste peut-être le petit regret de n'avoir pas trouvé un petit mot au creux de la page de garde, malgré une tradition littéraire à laquelle de nombreux grands écrivains ont souvent souscrit.
Michael est chercheur en biologie marine, il voue à l'océan une fascination mêlée d'une angoisse insondable. Cette peur a assurément comme origine le naufrage du ferry "Queen of Alberta" dans lequel il a vu disparaître ses parents durant une terrible tempête au large des côtes canadiennes.
Devenu adulte, il part à son tour pour une mission en Antarctique.
Une mystérieuse organisation s'intéresse et s'inquiète de ce que Michael pourrait découvrir et envoie auprès de lui, Masha pour l'espionner et l'empêcher d'atteindre sa destination. Mais celle-ci, trop curieuse, devient à son tour une cible...
Ce deuxième tome "la nuit" reprend l'intrigue au moment où le balancier du destin inexorable fait sombrer Michael à son tour dans les eaux glacées de l'Arctique. le froid est tangible et la nuit sombre comme la mort. L'auteur relance le récit du premier tome par une écriture plus continue, un rythme plus lent et il éclaire son roman avant de le lancer dans un multitude astucieuse de péripéties passionnantes.
Il ne faut pas déflorer les tenants et les aboutissants de l'histoire, pour ne rien gâcher du plaisir à la lire mais ce thriller métaphysique révèle un auteur, résolument moderne, qui allie une puissance, que l'on dirait anglo-saxonne, avec une finesse d'écriture toute française.
Le style est efficace, l'auteur ne perd pas son temps en atermoiements, mais sait prendre, parfois, le temps de la description dans le tourbillon de l'action. Cette action est présente à chaque ligne et, en cela, ce livre, est très contemporain. Pourtant l'esprit y tient pourtant un rôle majeur et incontournable...
Ce livre est un excellent roman, peut-être un rien trop lourd, et il réserve bien du plaisir et des détours inattendus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
BlackWolf
  26 octobre 2012
Après un premier tome sympathique (ma chronique ici) qui venait poser les bases de cette trilogie mélange de fantastique et de thriller, j'avais hâte de savoir ce qu'allait nous proposer l'auteur dans ce second tome, tout en espérant une montée de la tension qu'on avait parfois un peu de mal à trouver dans le premier tome. En tout cas je tiens à remercier Babelio et les éditions Don Quichotte qui m'ont permis de découvrir ce second tome grâce à l'opération Masse Critique. A noter que je trouve la couverture vraiment intéressante et sympathique.
J'attendais de ce second tome de la tension et des rebondissements, surtout après la conclusion du premier, mais le début m'a fait mentir avec un rythme lent, préparant la suite des évènements, apportant les dernières pièces pour lancer vraiment l'histoire dans un rythme haletant et plein de rebondissements. En effet très vite dans ce roman Léviathan entre en scène, apportant cette tension, ce sentiment palpitant que je cherchais permettant à l'auteur de nous offrir des scènes d'actions, de surprises et de rebondissement qui fait qu'on commence vraiment à tourner les pages avec envie d'en savoir plus, de découvrir plus sur ces machinations. L'intrigue continue aussi à tisser sa toile et à se dévoiler lentement au fil des pages, on commence à comprendre certaines clés qui se révèlent primordiales et on se creuse les méninges pour essayer de mieux comprendre les informations qui restent encore obscures. Un second tome qui possède plus de pêche, de tension et d'action, continuant à alterner les personnages pour jouer avec le lecteur, malgré parfois une légère impression de "Matrix" dans les scènes de combat qui m'a légèrement surpris, mais sans vraiment complètement me déranger non plus.
L'univers mis en place par l'auteur se révèle toujours aussi intéressant et efficace, jouant sur des idées mystiques et l'aveuglement de l'Humanité sur certaines forces. On continue découvrir la Main Gauche, ce groupuscule ambigu prônant le côté solitaire tout en travaillant en groupe, mais on commence aussi à découvrir la Main Droite, parti de l'Inquisition de la religion qui cherche à stopper les mages par tous les moyens. Il est difficile de choisir entre les deux camps tant ils sont loin de tout manichéisme, offrant parfois des idées intéressantes et parfois des idées de domination effrayante. L'apport de l'agent du FBI, qui est un scientifique, apporte une vision de ce "troisième camp", surtout au début, celui des profanes enfermés dans leurs idées reçus de la science, loin de toute magie et de tout mysticisme ou religion. Les trois points de vue sont vraiment soignés et apportent des visions différentes de cet univers de façon efficace. L'auteur continue aussi à nous montrer son amour et sa passion pour l'eau, la mer, l'océan, cette masse impossible à maîtriser vraiment, limite divine.
Concernant les personnages je dois bien avouer que j'avais eu un peu de mal, lors du premier Tome, avec Michael, mais ce second Volume permet de dévoiler une partie du mystère concernant ce personnage, le rendant enfin pleinement attachant et surprenant surtout avec le réveil du Léviathan qui se retrouve lié d'une certaine façon à lui. le personnage laisse enfin voir des sentiments de colère, de souffrance et de haine qui le rendent humain. Concernant Macha elle reste fidèle à ce qu'elle a montrée dans le tome précédent, possédant cet instinct de guerrière que je trouve intéressant tout en se laissant guider par l'amour qu'elle porte à son fils et son mari, loin de tous les préceptes de la Main Gauche et de la Main Droite elle cherche sa voie. On en apprend aussi plus sur la famille et les amis de Michael dévoilant leurs véritables natures dans ce second tome de façon vraiment surprenante. Les personnages secondaires sont fidèles à eux-mêmes, efficaces, même si parfois ils tombent un peu dans le stéréotype mais rien de bien méchant.
La plume de l'auteur se révèle toujours aussi simple, efficace jouant cette fois parfaitement entre tension et des descriptions vraiment prenantes qui donnent l'impression de vivre l'histoire avec les personnages, même si j'avoue, parfois, quelques longueurs viennent traîner ici ou là. Mais rien de bien grave tant, après un début légèrement lent, je me suis retrouvé emporter par ce second tome vraiment captivant et prenant à l'intrigue captivante qui monte en tension au fil des pages pour aboutir à une conclusion qui m'a véritablement happé et dont j'ai maintenant envie de lire la suite avec impatience. Par contre je ferai le même commentaire que le premier tome concernant les coquilles dans le livre, certes qui n'empêche pas la lecture, mais qui me dérange toujours un peu.
Lien : http://www.blog-o-livre.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Paco
  12 mai 2012
Sommes-nous de simples pions sur cette terre, dans ce monde factice, guidés et surtout manipulés par une force supérieure qui nous fait prendre une direction, des décisions choisies et déterminées à l'avance? Sommes-nous vraiment en train de vivre notre propre vie, celle que nous avons vraiment choisie? Les proches qui évoluent autour de nous sont-ils vraiment ceux que l'on pense? Ou alors tout ce qui gravite autour de nous est finalement fabriqué; une puissante supercherie mise en place pour atteindre un but bien précis, ou même pour protéger des valeurs capitales. C'est le genre de pensées qui hantera le lecteur qui se sera approché de très près de l'univers de Léviathan!
Souvenez-vous, il n'y a pas si longtemps, vous terminiez le premier volet de Léviathan en compagnie de Michaël Petersen. Oui souvenez-vous, notre biologiste marin nous quittait accidentellement en s'enfonçant des les eaux gelées de l'Antarctique, suite à une soudaine tempête, violente et dévastatrice. Lionel Davoust nous laissait là, nous abandonnait au bord de l'océan sans même se préoccuper de savoir si nous allions tenir le coup jusqu'à ce fameux second volet, "Léviathan, la Nuit"!
L'auteur nous démontre déjà après ce second tome qu'il maîtrise parfaitement bien la cadence de sa trilogie. Dans le premier acte, il a su nous diriger dans la direction qu'il souhaitait, en nous exposant au froid polaire, lors d'un voyage chaotique au côté de Michaël Petersen, ce biologiste marin manipulé par des forces occultes et obscures, "les initiés de la Main Gauche", qui cherchent visiblement à lui mettre des oeillères en le faisant évoluer dans une vie fictive, mais néanmoins faussement agréable. Mais Pourquoi? Beaucoup d'interrogations, de frustrations, le lecteur était confronté à quelque chose qui le dépasse totalement! Oui car Lionel Davoust dose magnifiquement bien son récit entre ésotérisme et rationnel.
Les lecteurs de ce deuxième roman seront soulagés de savoir que Michaël Petersen a survécu, repêché in extremis par ses coéquipiers. La mer a peut-être tenté de le prendre, mais d'une certaine manière l'a tout de même épargné. L'océan... Présent à chaque instant, à tout moment... Néanmoins, le zoologiste marin sombre dans un profond coma, un état qui dépasse l'entendement pour le corps médical qui s'aperçoit que son cerveau semble tourner à plein régime; Michaël rêve. Et là l'auteur se donne à coeur joie pour nous immerger dans la conscience brumeuse de notre scientifique. Déconcertant, déroutant. Michaël est persécuté dans l'essence même de sa personne.
Lionel Davoust rajoute dans ce deuxième acte un élément supplémentaire et fait entrer en scène l'agent spécial Andrew Leon, du FBI de Phoenix. Ce personnage, spécialiste de la cybercriminalité, va se retrouver sur la route de Michaël Petersen suite à des circonstances passablement troublantes. Ce passionné de mathématique qui passe son temps libre a concevoir de nouveaux programmes et analyses va se retrouver à la tête d'une enquête complexe, semée de cadavres; des personnes qui évoluaient, pour certaines, très près de notre zoologiste marin. Des assassinats mystérieux et incompréhensibles pour les forces de l'ordre. Qu'est-ce qui peut bien relier ce flic fédéral à Michaël Petersen? Question qui conduit tout de même vers une autre; la conscience humaine laisse-t-elle des traces dans son environnement et surtout peut-elle être détectée ou calculée scientifiquement? Je n'en dis pas plus, il me semble que je deviens un peu trop bavard.
Lorsque l'occultisme et la science se côtoient de très près, le résultat devient tout simplement saisissant! Mais lorsque l'ésotérisme semble nettement prendre le dessus sur la raison, cela devient franchement alarmant et redoutable. L'agent Andrew Leon, ayant tout de même un esprit cartésien et rationnel, va néanmoins démontrer que son esprit n'est absolument pas verrouillé aux phénomènes paranormaux. Son aide sera précieuse pour notre biologiste marin; cet homme que nous apprendrons à connaître au fil de l'intrigue servira en quelque sorte de passerelle au niveau de la compréhension.
Dans le premier tome, nous avions un Michaël Petersen un peu naïf, fasciné et en même temps terrifié par le monde marin depuis que ses parents ont disparu dans le naufrage d'un ferry alors qu'il n'avait que 7 ans. Un homme qui a tout de même tenté de dépasser ses limites en quittant sa famille pour se consacrer à la mer. Mais pourquoi cette attirance pour un monde qui l'effraye autant? Dans ce deuxième tome, l'approche du personnage va se modifier; traqué au plus profond de sa conscience, de son âme, par une force que vous découvrirez au cours de cette histoire, Michaël Peterson va acquérir des réflexes surprenants, curieux autant pour lui que pour nous. L'instinct? Son petit monde s'écroule, des garde-fous disparaissent un à un révélant ainsi un autre personnage - le véritable? - qui semble remonter à la surface de l'océan. le biologiste marin va gentiment s'apercevoir que sa vie n'est en quelque sorte pas vraiment la sienne; constat terrifiant et affolant pour ce père de famille qui ne sait plus vraiment à qui faire confiance; même en lui.
Qui est-il vraiment? Pourquoi le Comité, ces mages de cette puissante organisation secrète qu'est la Main Gauche tentent-ils à tout prix de faire en sorte que Michaël Petersen ne fouille pas trop dans son passé, dans son esprit? Pourquoi cherchent-ils à ce point à ce qu'il continue à vivre sa petite vie tranquille, auprès de personnages issus du Comité - professionnels de l'accommodat (manipulation) - qui jouent leurs doubles rôles à la perfection? Dans ce deuxième volume, Lionel Davoust nous donne déjà quelques réponses, le voile tombe doucement, ou plutôt juste quelques coins du voile. La conscience de notre biologiste marin paraît s'éveiller petit à petit au détriment de bien des personnes qui, malgré leur force et leur puissance surhumaines, vont commencer à sérieusement s'affoler. Que cherchent-ils à protéger à ce point?
Entre l'image du monde que nous nous faisons et l'image que nous fournie Lionel Davoust dans cette aventure mystique, le lecteur va être confronté à de nombreuses controverses. L'auteur nous pousse à nous remettre en question sur bien des valeurs qui nous semblaient acquises depuis la nuit des temps. Quelques références bibliques apparaissent lors de cette "épopée"; des affrontements entre croyants et non croyants (Main Droite et Main Gauche) vont également nous amener à revoir notre propre théorie sur des aspects fondamentaux. Qu'est-ce que la croyance en fin de compte...? Mais surtout envers qui?
Comme à la fin du premier volet, l'auteur nous laisse dans un flou presque total. Pas mal d'éléments sont à présent connus, mais il nous manque l'essentiel - évidemment - à savoir quels rôles jouent chaque personnes dans ce techno-mystico-aventuro thriller (j'ai inventé) et surtout que veut cet énigmatique entité qu'est Léviathan! Oui car dans ce roman, vous aurez le privilège de le côtoyer enfin, de l'approcher mais sans jamais savoir ce qu'il représente vraiment. le lecteur aura sa petite idée, bien entendu, mais j'imagine que Lionel Davoust nous réserve une surprise de taille, l'apothéose, dans son troisième roman qui sortira en 2013, "Léviathan, le Pouvoir". Bonne lecture et méfiez-vous des eaux qui dorment, car dans ce roman elles ont plutôt tendance à vouloir qu'une seule chose, nous noyer.
Lien : http://passion-romans.over-b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
TwiTwi
  28 juin 2012
Le corps de Michael, qui avait fait un formidable plongeon dans l'Océan Antarctique en pleine tempête, est repêché. Malheureusement, il est dans le coma. Masha, en proie à d'horribles doutes quant à sa place au sein de la Main Gauche, mise tout sur la protection de son mari et de son fils. Et c'est alors qu'un premier meurtre pour le moins mystérieux se produit sur la personne d'un mage très puissant de la Main Gauche. Rajoutons à cela un agent du FBI un peu trop curieux et n'ayant pas peur des hypothèses aux limites du possible qui se mêle à l'équation.
On mélange le tout et on obtient un thriller haletant ... à en rater son arrêt de RER. C'est à ce moment-là qu'on est tourmenté par une série de sentiments contradictoires vis-à-vis de l'auteur : faut-il le maudire sur 12 générations ou au contraire lui dire merci ?
Si La chute posait les pions sur l'échiquier, La nuit sonne le début de la partie. Des personnages sont mis hors jeu, d'autres entrent en scène. Une chose est immuable : Michael est toujours aussi insupportable. Cela dit, le pauvre, il s'en prend plein les dents et il a mis le doigt dans un engrenage capable de faire voler en éclat tout son passé ... et bien plus.
J'ai particulièrement apprécié l'arrivée d'Andrew Leon, l'agent du FBI qui s'amuse à récolter le bruit de la conscience humaine en dispersant des petits boitiers reliés à Internet partout dans le monde. Ses collègues l'appellent Dale Cooper, c'est tout dire. Un agent prêt à mettre sa carrière en péril pour connaitre la vérité. Encore heureux qu'il est là parce que du côté de la Main Droite comme de la Main Gauche, on cherche à brouiller les pistes, on nous cache la vérité !
En parlant de la Main Droite et de la Main Gauche, je ne les aime pas. La Main Droite cultive le doux murmure du troupeau bêlant de l'humanité. La Main Gauche se complait dans le secret et le culte de la crainte, même vis-à-vis de ses propres membres ... qui se laissent faire, ce qui me laisse pantoise étant donné ce que la Main Gauche est sensé représenter. J'attends le troisième tome pour espérer en savoir plus sur ce personnage électron libre que l'on croise brièvement et qui attise ma curiosité car il a réussi à se débarrasser de l'influence de la Main Gauche, traçant sa propre voie et développant efficacement ses pouvoirs.
Me voilà prise dans les filets de Léviathan ... L'attente sera longue : Leviathan - le pouvoir, dernier tome de cette trilogie hors du commun, sera dans toutes les bonnes librairies ... au printemps 2013.
Lien : http://ledragongalactique.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
edwige31
  12 novembre 2012
Je remercie tout d'abord Babelio et les Editions Don Quichotte, de m'avoir envoyé ce livre dans le cadre de Masse critique.
J'appréhendais beaucoup cette lecture car le premier tome ne m'a pas tout à fait convaincue. Et là bonne surprise, ce qui manquait ou faisait défaut dans La Chute, est présent dans ce second épisode, qui ne manque pas de rebondissements et de révelations.
Michael, jeune oéanographe, est tombé dans les eaux de l'Antarctique. Il est retrouvé indemne de toute blessure, protégé par des orques, mais dans le coma. Ce coma de plusieurs jours est un calvaire pour Michael qui se trouve confronté à un étrange et inquiétant double : celui ci exige de Michael de devenir un autre en le torturant physiquement et mentalement. Pendant ce temps, Masha, bourrée de remords d'avoir obéit au Comité en utilisant son fils pour un sort , décide de se rebeller et de redevenir la combattante qu'elle était. Mais, elle doit être vigilante car tout l'entourage proche de Michael appartient au comité : sa famille et, comme on le découvrira tout au long du livre, même son entourage professionnel. L'inquiétant Andrew Leon intervient en Antarticque et fait rapatrier Michael, qui finalement se réveille de son coma sans aucun souvenirs. Pourtant, il sent que quelque chose est changé en lui : il est plus fréquemment sujet à des accès de rage et de colère, et en ressent du plaisir, ce qui le terrifie. le Comité est inquiet et redouble de surveillance car le mysterieux double semble tuer un à uns les proches de Michael.....L'effacé océanographe devra pourtant prendre son destin en main pour sauver Masha et son fils, et pour cela il devra faire confiance à un original inspecteur du FBI, qui souhaite l'aider.
C'est un excellent épisode où les rebondissements sont trés nombreux. Les révélations s'enchainent et peu à peu le nébuleux Comité devient plus concret, son influence semble sans limite. J'ai mieux compris aussi la guerre larvée depuis des siècles avec la main droite et les conséquences sur nos civilisations. C'est une autre vision modernisée du bien et du mal avec une grande richesse imaginative.
Les personnages prennent de la consistance car leur passé éclaire leurs psychologies, leurs motivations et modes de fonctionnements. Masha prend une tout autre dimension : elle détient le destin de Michael en main car nombre de ses décisions peuvent le sauver du Comité et de l'Ombre.
L'écriture est efficace,et l'auteur sait nous tenir en haleine tout au long de ce tome.

Lien : http://toshoedwige.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
TwiTwiTwiTwi   28 mai 2012
"[...]Je suis l'obscurité des abysses et la fureur marine. Je suis le déluge purificateur de toutes choses ; l'eau souterraine qui sape et qui détruit ; la pluie qui noie et assassine. Je suis l'Orque et la Baleine. Je suis Léviathan."
Commenter  J’apprécie          40
TwiTwiTwiTwi   28 mai 2012
- [...] Mais dans une société démocratique, l'information protège le citoyen.
- L'information ne protège que la loi, rétorqua Megan. Et donc celui qui l'écrit.
Commenter  J’apprécie          20
TwiTwiTwiTwi   28 mai 2012
Nous devons éviter toute confrontation directe ; chaque épreuve qu'il surmonte est susceptible de ramener Léviathan toujours plus près de la surface.
Commenter  J’apprécie          20
TwiTwiTwiTwi   28 mai 2012
Quoi que je pense, je me nuis. Je suis un rat dans un labyrinthe.
Commenter  J’apprécie          30
TwiTwiTwiTwi   28 mai 2012
Parce que rien de qui est important ne naît sans douleur.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Lionel Davoust (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lionel Davoust
Interview de Lionel Davoust par Estelle Hamelin pour Actusf aux Imaginales 2019.
autres livres classés : occultismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Trilogie "Léviathan", de Lionel Davoust

Comment se nomme le personnage principal?

Anaël Petersen
Michaël Williamson
Michaël Petersen
Michel Ardisson

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Lionel DavoustCréer un quiz sur ce livre