AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2760411044
Éditeur : Stanké (01/04/2013)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 10 notes)
Résumé :
L'industrie laitière, le secteur d'activité agricole le plus important au Québec, jouit depuis toujours d'une perception positive. Mais la prépondérance du lait dans notre alimentation et notre attachement aux produits laitiers n'auraient rien de naturel ; ils seraient plutôt le résultat de grosses campagnes de communication et de lobbying. Serions-nous les vaches à lait de l'industrie ? Élise Desaulniers précise, raconte, dénonce. Elle souligne que le lait que nous... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Harioutz
  21 mars 2018
Un excellent ouvrage pour qui veut se documenter, de façon sérieuse et référencée, sur le lait et ses conditions de production.
Des recettes de substituts données à la fin, pour tester et qui sait, se laisser convaincre par la non nécessité d'en consommer comme nous le faisons.
Commenter  J’apprécie          180
RedIzaBzh
  30 mai 2017
Voici un livre complet et pondéré sur la question épineuse du lait. Pondéré parce que le sujet est controversé et déchaîne les passions, mais Elise Desaulniers a enquêté avec un esprit ouvert et a appris beaucoup de choses sur le sujet dont elle ne se doutait pas. J'avoue que moi-même en ai appris !
L'auteure a épluché des études, des témoignages, rencontré des experts de différents corps de métiers. Elle a rédigé un livre démontant les 10 mythes de l'industrie laitière :
- le lait, c'est naturel,
- on en a besoin pour les os,
- un verre de lait c'est bien, mais deux c'est mieux,
- on peut faire confiance aux spécialistes,
- il faut du lait dans les écoles,
- si les vaches n'étaient pas heureuses, elles ne produiraient pas de lait,
- maltraiter les animaux est illégal,
- le fromage, c'est écolo,
- c'est une industrie comme les autres,
- je ne pourrais pas me passer de fromage.
C'est un livre que même l'amateur pur et dur de produits laitiers et de fromages (j'en fus une) pourra lire sans se sentir critiqué, mais plutôt informé.
Au lecteur/à la lectrice de prendre ensuite sa décision.
Un livre clair, net, précis et bien rédigé.
Quelques petites erreurs d'édition m'ont légèrement gênée (boh, 4 ou 5, problème de relecture ?), disons que je ne m'attendais pas à en trouver mais que ça n'entrave pas la compréhension.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
DelphineMa
  17 avril 2017
Intéressant ouvrage qui s'intéresse à la question du véganisme. le lait n'est pas diabolisé comme souvent comme un poison ni comme la boisson de la croissance par excellence : l'auteur analyse ses qualités et défauts nutritionnelles et les compare à d'autres produits. Elle met en évidence le problème éthique de l'exploitation animale, et la puissance de l'industrie laitière, notamment son influence dans les études et les conseils nutritionnels. L'ouvrage est court mais clairement structuré, il s'adresse à un large public.
Commenter  J’apprécie          40
lemillefeuilles
  23 février 2018
Ce n'est peut-être pas la lecture dont j'avais le plus besoin, étant donné que j'ai complètement arrêté de consommer des produits laitiers, mais le sujet m'intéressais malgré tout. Je ne regrette pas cette lecture. J'ai appris énormément de choses !
Elise Desaulniers est conférencière et blogueuse, et s'intéresse au végétalisme et à la cause animale. Dans ce livre, elle démonte les dix mythes que l'industrie nous sert afin de vendre leurs produits et de faire du profit (le plus gros mensonge étant probablement le fait de sous-entendre, voire de dire, que les produits laitiers sont indispensables à la santé). Elle remonte sur les origines des lobbys laitiers, en France et au Québec, et comment le matraquage marketing à ce sujet a pu opérer dans nos inconscients...
J'ignorais un certain nombre de ses infos, notamment sur les effets négatifs que le lait peut avoir sur la santé. Il est vrai que je me sens moi-même en meilleure forme depuis que je n'en consomme plus du tout (je n'ai plus de problème de digestion, par exemple). Bien évidemment, il n'y a pas que l'aspect santé qui est abordé. Les produits laitiers ont un effet important sur l'environnement (et je n'imaginais pas que ça puisse être à ce point-là !) et, bien sûr, les conditions de vie des vaches laitières sont tout simplement déplorables... et le sort réservé à leurs petits n'est pas bien meilleur.
Comme je le disais, beaucoup d'informations sont données, et j'aurais bien besoin de remettre le nez dans ce livre de temps en temps, afin de ne rien oublier. Je vais également prêter ce livre à ma soeur, il me semble réellement indispensable.
Je pense que tout le monde devrait le lire, afin d'être bien informé.e. Il est vraiment important de le faire, et je vous y invite.
Lien : http://anais-lemillefeuilles..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Margeauriz
  08 avril 2019
Aborde un sujet important, sujet à polémique, sans fanatisme (ça change de certain(e)s), avec pondération et sérieux. Utile.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
HarioutzHarioutz   21 mars 2018
De même que pour la caféine, la nicotine ou l'alcool, il est possible de développer une dépendance à certains aliments courants, comme le fromage. En effet, non seulement la saveur complexe du fromage peut créer une dépendance, mais il contiendrait différents éléments composés de la famille de la morphine. On sait par exemple depuis quelques années que la fermentation nécessaire à la fabrication du fromage est une source de casomorphine. Il s'agit d'une protéine qui a des propriétés analgésiques similaires à celle de la morphine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
HarioutzHarioutz   21 mars 2018
Au cours de la longue histoire du végétarisme, c'est essentiellement la viande qui a fait l'objet des critiques les plus vigoureuses de la part des végétariens. L'abstinence de lait, me semble surtout le fait de sectes religieuses et philosophiques, qui obéissent à une autre logique : l’ascétisme. En Occident, le végétalisme a été perçu jusqu'à une date très récente comme une pratique extrême, un exercice de mortification.
En effet, il y a peu de temps encore, renoncer aux produits laitiers c'était renoncer aux plaisir physiques en général pour progresser dans le domaine spirituel. Certains religieux adoptent d'ailleurs un régimes végétalien pendant les jours maigres du calendrier liturgique.
Si on met de côté les pratiques religieuses pour examiner les considérations morales, on voit que le lait des vaches a longtemps constitué une raison d'être végétarien, et non végétalien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DelphineMaDelphineMa   17 avril 2017
Changer ses habitudes n'est pas chose facile et on peut avoir besoin d'y aller graduellement et de passer par un certain nombre d'étapes. Pourtant, à la lumière de ce que je sais aujourd'hui sur les produits laitiers, je me demande si l'on ne devrait pas envisager différemment ces étapes. Pourquoi ne pas imaginer de commencer par un "demi-végétalisme" : une diminution de notre consommation de viande et de produits laitiers. A plusieurs égards, ce pourrait être un meilleur compromis qu'un simple végétarisme. p.161
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
DelphineMaDelphineMa   17 avril 2017
Seulement au niveau des émissions de GES, remplacer le lait de vache par du lait de soja aurait un impact considérable. En 2006, le Dr David Pimentel de l'Université Cornell a estimé qu'il fallait 14 calories d'énergies fossiles pour produire une calorie de lait dans une ferme industrielle et 10 pour le lait bio. Fabriquer une calorie de soja ne nécessite qu'entre 0,26 et 0,31 calorie d'énergie, ce qui rend la production de protéines de soja incontestablement plus efficace que celle de protéines animales. p.138
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Élise Desaulniers (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Élise Desaulniers

Je mange avec ma tête - Métrovision 3
Découvrez le livre : http://www.edstanke.com/mange-avec-tete/Elise-Desaulniers/livre/9782760410978.
autres livres classés : Industrie agro-alimentaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Qui a écrit ces citations?

Qui a écrit « on ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux » ?

Guillaume Musso
Marc Levy
Yann Arthus-Bertrand
Antoine de saint-Exupéry

9 questions
2 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre