AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9791096797233
260 pages
Gloriana Editions (01/07/2017)
3.81/5   21 notes
Résumé :
Personne n’aurait pu prévoir que Margareth Fawkes, fille d’un baron veuf et aimant, serait choisie par la reine Victoria pour épouser l’un des plus beaux partis du Royaume de Sa Gracieuse Majesté. Mais c’était sans compter sur l’esprit vif et indépendant de la jeune femme. Quand bien même le beau et riche Comte Edward Rosebury l’attire, elle se refuse à être réduite à un rôle d’épouse.
Quand plusieurs années plus tard, la jeune femme se retrouve veuve et esse... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,81

sur 21 notes
5
6 avis
4
4 avis
3
2 avis
2
2 avis
1
0 avis

CatF
  07 mars 2022
J'ai trouvé la couverture magnifique, le titre attirant et puis j'avais besoin de douceur.
Mais les romances ne sont vraiment pas faites pour moi.
Amour, passion, romantisme, croyance… Que du bla-bla que je ne supporte pas.
En plus, elle aime son beau prince, mais se refuse de lui avouer…
Enfin…
Je vais retourner à mes livres historiques, policier, thriller et gore…
Bizarrement, je doute moins de ses horreurs…
Je dois être démente, névrosée, irrationnelle, totalement folle :-).
Bonne lecture !

Lien : https://angelscath.blogspot...
Commenter  J’apprécie          283
gaetaneplatzer
  23 juillet 2021
On peut sans s'ennuyer s'arrêter à la romance historique, mâtinée d'une touche de fantastique. L'histoire est belle et pleine d'émotion, la vie à la cour de la Reine Victoria décrite succinctement mais de façon intéressante, les différents personnages bien amenés. La plume de Westley Diguet est fluide et agréable.
On peut aussi, et c'est ce qui m'a plu, s'intéresser au statut de la femme à cette époque. le mariage qui détermine le rang, et qui est indispensable aux femmes, qui n'ont d'autres solutions que le couvent ! Et le veuvage qui les met dans une situation insoluble si elles n'ont pas d'enfant « mâle »…
Evidemment, une femme bien mariée, tant sur le plan du rang et de la fortune de son époux, que sur le plan des qualités humaines du mari, peut avoir une vie très agréable, mais le mot « liberté » reste inconnu au bataillon…
Même s'il nous arrive de râler encore au sujet d'une égalité homme/femme qui n'est pas tout à fait complète, on peut mesurer le chemin parcouru depuis cette époque…
Ce livre est une façon bien agréable de se rappeler de quelques-uns de nos cours d'histoire, parfois un peu oubliés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
fabien2830
  12 juillet 2020
J'ai pris plaisir à lire ce roman.
Voir la vie de Margareth évoluait à l'ère victorienne est très touchant : vivre le deuil ,être mère ,son rôle d'épouse.
Commenter  J’apprécie          150
Fanny-Rose
  08 février 2018
J'ai choisi de lire ce livre lorsque j'ai vu que l'intrigue se déroulait à l'ère victorienne. La reine Victoria elle-même apparait dans ce roman afin de présenter l'héroïne, Margareth à un beau jeune homme, le comte Edward, riche parti.
Margareth, fille unique d'un baron, issue d'une mésalliance, aurait tout intérêt à épouser ce jeune homme. Cependant, elle ne souhaite pas faire un mariage arrangé et ne veut surtout pas reproduire le schéma de mariage de ses parents : épouser un homme d'un rang supérieur au sien. En effet, c'est ce qui a causé la mort de sa mère qui ne supportait plus les médisances concernant son rang inférieur.
L'originalité de ce roman est due à l'alternance des époques. Nous suivons Margareth à trois moments de sa vie : lors de son enfance, après avoir perdue sa mère ; lors de sa rencontre avec le Comte Edward qu'elle n'a de cesse de repousser ; et quelques années plus tard, après avoir perdu son mari.
Cette histoire tourne autour du deuil, celui de la mère et celui de l'époux. Pour surmonter ses deuils Margareth se tourne vers la lune à qui elle va parler. Je n'ai pas bien compris l'intérêt de ces passages de discussion avec la lune qui ne lui dit que des platitudes. J'aurais aimé que la lune soit un personnage fantastique plus assumé, car elle en vient à disparaitre au fil du récit.
Le style d'écriture ne m'a pas permis d'apprécier les personnages, nous ne sommes jamais complètement dans les pensées de Margareth. L'auteur décrit les scènes en décrivant son point de vu en même temps que celui des autres personnages, ce qui m'a fait penser plus à une pièce de théâtre qu'à un roman.
L'intrigue est très attendue, tous les clichés sont là : l'héroïne amoureuse mais qui ne veut pas se marier, le gentleman repoussé éperdu d'amour, le quiproquo amoureux, la belle mère hautaine… Une lecture divertissante mais qui ne m'a pas convaincue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
regina_falange
  08 août 2017
Je dois avouer que si ce n'était pas un de mes auteurs préférés qui l'avait écrit je ne me serais probablement pas penchée sur ce livre et pour cause il réunit les deux genres littéraires que j'affectionne le moins, à savoir la romance et l'historique. Mais voilà comme je le disais c'est un roman de Westley je ne pouvais donc pas passer à côté.
Verdict : j'ai passé un excellent moment 😁 La construction du récit y est pour beaucoup. Nous rencontrons Margareth qui vient de perdre son époux, sa tristesse, et tout ce à quoi elle doit faire face après cette terrible épreuve et parallèlement on découvre également ses souvenirs d'Edward, de leur rencontre, de leur amour et par intermittence se sont les pensées de la Lune, un personnage que chacun interprétera à sa manière. J'ai trouvé cette dynamique vraiment passionnante.
Le thème du deuil est forcément le plus présent, mais l'amour, l'amitié, la famille, toutes ces relations qui nous portent sont elles aussi au coeur de l'histoire. La condition de la femme à cette époque est elle aussi abordée, j'étais quand même un peu perdue avec les termes de l'aristocratie, c'est vraiment un sujet que je ne maîtrise pas.
Je me suis très vite attachée aux personnage et encore plus aux sentiments qu'ils dégagent en faveur de Margareth: la patience et la générosité d'Edward, la dévotion de Diane, l'humour d'Henry, la tendresse de Mary-Louisa, l'amour d'un père, l'attention d'une lune.
Malgré ma panne de lecture, j'ai eu beaucoup de mal à lâcher mon livre, je ne regrette absolument pas de m'être lancée dans la romance historique, ce n'est certes toujours pas un genre auquel je me sente à l'aise mais aux côtés de Westley, de la passion et de l'amour qu'il transmet, j'étais bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
CatFCatF   07 mars 2022
- A la question de savoir si tu es folle, ma chère Margareth, je ne peux prétendre en connaître la réponse assurée. En revanche, toute folie n'est pas bonne à enfermer. Sois heureuse du grain de folie que tu as en toi, il t'apportera une vie heureuse et épanouie.
Commenter  J’apprécie          130
CatFCatF   06 mars 2022
- Je le sais, petite princesse. Mais je te promets que tu arriveras à surmonter ta douleur. Tu pourras toujours trouver ta maman dans ton coeur et tes souvenirs. N'oublie jamais cela. Si tu conserves tout ça en toi, elle vivra pour toujours.
Commenter  J’apprécie          120
fabien2830fabien2830   02 septembre 2017
Après avoir été orpheline de mère,après être devenue veuve,elle devait commencer un nouveau chapitre de sa vie.
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaouirkhettaoui   18 juillet 2017
Si seulement j’étais capable de lui ôter toute cette douleur…
Mais je n’étais pas le Créateur et je n’avais aucune prise sur la vie et la mort des humains. Je ne faisais que guider leurs nuits, tout comme Sol guidait leurs journées. C’était nos rôles respectifs, je n’étais pas en mesure de faire autre chose pour Margareth. J’allais l’écouter et la conseiller comme je le pouvais.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   19 juillet 2017
Tout le monde nous dit que cela va passer, que la blessure va guérir d’elle-même. Mais j’ignore encore comment cicatriser une blessure comme celle-ci. C’est comme vouloir refermer mon corps sans une partie de ce qui le compose
Commenter  J’apprécie          20

Video de Westley Diguet (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Westley Diguet
Selena Rosa - Westley D. Northman - Trailer
autres livres classés : veuvageVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4626 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre