AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782266314763
864 pages
Pocket Jeunesse (21/10/2021)
4.19/5   630 notes
Résumé :
LANCEMENT DES CHAÎNES DES PIONNIERS DANS
3 SECONDES...
2 SECONDES...
1 SECONDE...

ILS PEINENT À REPRENDRE LEURS MARQUES.

Ils sont les rescapés du programme Genesis. Exilés sur Mars, ils ont traversé un désert de solitude. De retour sur Terre, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.

ELLE PEINE À REPRENDRE SON SOUFFLE.

Obsédée par des questions sans réponse, Léonor refuse les ho... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (159) Voir plus Ajouter une critique
4,19

sur 630 notes

Saiwhisper
  17 janvier 2018
Après avoir été un peu déçue par le troisième opus (longueurs et fin ouverte), j'avoue que je craignais le fait de plonger dans le quatrième tome de Phobos… J'ai eu tort, car cet ouvrage pallie aux défauts de son prédécesseur et a su me captiver du début jusqu'à la fin ! Victor Dixen a proposé un roman haletant, avec des rebondissements, beaucoup de twists inattendus ainsi que des révélations. J'en viens même à regretter que l'aventure soit terminée… Mais l'est-il réellement ? Après tout, on est encore sur une conclusion semi-ouverte… L'auteur peut très bien continuer de développer son univers et ses personnages ; les lecteurs le suivront certainement ! Après cet opus, j'avoue que je me jetterai dessus les yeux fermés !
Ce quatrième tome a pour spécificité de mettre de nouveau en avant les vidéos. Cette fois-ci, les pionniers vont pouvoir se filmer et diffuser leurs créations sur des chaînes personnelles. Bien sûr, on garde toujours le système on/off des caméras. Ces vidéos mises en ligne vont avoir énormément de retombées sur le scénario, que ce soit grâce aux commentaires similaires à Youtube ou via les médias terrestres. Victor Dixen pointe ainsi du doigt le danger des réseaux sociaux, de l'anonymat qui permet aux internautes d'injurier sans crainte, de la vie privée que l'on doit sans cesse dévoiler. En effet, les candidats n'ont jamais eu autant à se justifier ou à rendre des comptes. Hélas, les réactions seront de plus en plus virulentes. On assiste à une véritable montée en puissance des commentaires haineux, des trolls et des internautes souhaitant faire justice eux-mêmes. le danger d'internet et des médias n'est pas les seuls à être mis en avant : l'auteur développe également la thématique des sectes religieuses qui poussent l'individu à obéir aveuglément et à croire les gourous… L'écologie, la préservation de la planète et la science sont également très développées, mais n'apparaissent pas comme un élément compliqué ou fastidieux. D'ailleurs, il y a toujours autant de schémas facilitant la compréhension. C'est toujours très appréciable !
Beaucoup de choses vont se passer dans ce quatrième opus. Par exemple, on va s'attarder sur l'accouchement de Kris, de sa petite fille Eden et des complications qu'une naissance non-terrestre peut créer. Il y a aussi Kelly qui devient de plus en plus malade et qui va très mal supporter son retour sur Terre… On parlera également des vérités cachées (notamment celles liées à Marcus ou Alexei) ou de passé de Léo. J'ai d'ailleurs adoré en apprendre plus sur ses origines ou sur celles de la Salamandre… Grâce à ces éléments, la majorité des héros va être creusée. On a vraiment l'impression d'être face à des personnages aboutis et crédibles. Depuis le temps, on s'attache énormément à eux… Il n'y a que trois personnages que j'aurais souhaité voir davantage : Serena McBee qui a disparu et qui est activement recherchée ainsi que le couple Andrew/Harmony qui est très absent dans l'intrigue… Il y a aussi les candidats de la deuxième saison de Phobos. Hormis un ou deux d'entre eux, on ne sait toujours rien les concernant ! Cela dit, étant donné la taille du livre et tout ce qu'il s'y passe, je fais la fine bouche, car c'était très bien ainsi et sans temps morts !
Ce tome quatre m'a fait passer par plusieurs émotions et a su répondre à la plupart de mes attentes. Je n'ai pas été déçue par le revirement de situation final qui me convient à merveille ! Il y a de la romance, mais elle est vraiment au second plan : on prône l'action, le scénario et les révélations. Cela me plaît ainsi. de plus, j'ai vraiment apprécié voir certains protagonistes se développer que ce soit par leur passé et/ou leurs actions au fil des chapitres. Quitter tout ce petit monde me peine… J'en voudrais plus… Pourquoi pas un autre hors-série ou un nouveau cycle ? À ceux et celles qui n'ont toujours pas découvert la saga : il est temps d'embarquer pour Mars ! Vous ne le regretterez pas !
Lien : https://www.babelio.com/livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          373
Lesperanza
  18 octobre 2020
Et voilà qu'enfin ma lecture de cette saga s'achève !!♥
J'avais lu les trois premiers tomes vers février. Ensuite, il y a eu le confinement et j'ai lu d'autres livres ; jusqu'à début octobre où j'ai pu enfin me lancer dans ce quatrième tome et clore la série !! Et ce fut une très belle surprise, honnêtement !!
Ce tome 4 est sans aucun doute mon préféré. C'est assez surprenant car j'étais bien loin de m'imaginer que j'allais autant l'aimer, jusqu'à mettre 5/5, alors que j'avais si moyennement apprécié les autres volets...
J'avais passé un bon moment avec les deux premiers tomes mais sans adorer. Quant au troisième, il m'avait davantage plu. Et ce quatrième livre fut juste un coup de coeur total ! Je suis si agréablement surprise aha, car à l'origine ce n'est donc pas une série que j'affectionnais particulièrement... !!
Dès le début, j'ai pris plaisir à retrouver les personnages. Je me suis bien vite rendue compte que malgré tout, Léonor m'avait manqué... J'avais oublié pas mal de choses du dernier tome, alors j'ai vraiment été soulagée et contente qu'on nous rappelle un peu ce qu'il s'était passé ! J'avais clairement oublié pas mal d'évènements importants !
Très rapidement, j'ai été plongée dans l'histoire. le récit m'a rendu addict et ce pavé de 650 pages fut dévoré relativement vite malgré mon manque de temps dû aux cours !
J'aime cette saga car c'est très bien fait : depuis le début, on se sent pleinement plongé dans l'univers du livre et cette ambiance avec Mars qui est si intéressante et passionnante. Dans ce tome 4, j'ai adoré l'idée des chaines personnelles des pionniers qui nous sont représentées, le fait de nous montrer les commentaires... Ça ajoute une touche amusante qui nous fait nous sentir dans l'histoire :)
Bref. Comment dire à quel point j'ai aimé ce bouquin dès le début ? Ce fut prenant, j'ai passé un excellent moment avec des personnages que j'affectionne tout particulièrement à présent.
Au début, je reprochais à la saga le portrait creux que j'avais des personnages. Mais à présent, je suis profondément attachée à l'amitié qui lie nos protagonistes. Et j'aime beaucoup le fait que l'auteur ait continué de les creuser dans ce volet.
On apprend le passif de Kris, avec Astrid etc, par exemple, qui est un moment qui m'a beaucoup touché.
On ressent beaucoup de peine et de compassion pour Kelly, ou encore de l'admiration pour Elizabeth et son spectacle qui était clairement du génie ! Ou aussi de l'attendrissement pour Samson qui se met en couple ;)
Quant à notre héroïne, Léonor... Autant au début je la considérais comme une presque inconnue, autant aujourd'hui c'est une amie que j'aime beaucoup. Les révélations sur son passé ont été poignantes et fortes ! On voit à quel point le personnage principal a été creusé, je ne me suis que davantage attachée à elle.
Ce fut un tome plein de révélations, et pas que sur le passif de Léonor !! Aucun spoil, mais disons que, personnellement, je ne me suis pas une seule fois ennuyée en ce gros pavé !! C'est assez fou ! :)
Vers la fin, tout s'accélère, on a juste envie de dévorer les cent cinquante dernières pages ! La tension est à son comble !! Ce fut dur de résister de tout lire d'un coup ! C'est vraiment dingue à quel point la fin est incroyablement bien menée, je trouve ! Je n'ai pas du tout trouvé ça bâclé on mal fait, mais c'est que mon avis personnel !
Dernière petite mention sur le fait que j'aie beaucoup aimé que Léonor lance sa chaine pour parler d'une cause qui est d'actualité en 2020. L'environnement, la planète. le réchauffement climatique. Qui est à un stade très grave à l'époque du roman. Même si c'est de la fiction, ça nous montre ce qui pourrait potentiellement se passer dans le futur si l'on ne fait rien de plus dans les décennies à venir... Et franchement j'ai trouvé ça très bien fait, le fait que Léonor s'investisse dans cette cause m'a fait que plus m'attacher à elle, personnellement... :)
Bon et puis voilà ! C'est vrai que les premiers tomes n'avaient pas été des coups de coeur, mais vraiment j'ai adoré ce tome 4 !! J'ai un pincement au coeur à l'idée d'avoir fini cette saga, et ça c'est une preuve que j'ai vraiment aimé, car ça ne m'arrive pas souvent !! ♡
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
ange77
  11 octobre 2018
« Il est trop tôt pour respirer »

Certains se souviendront peut-être de l'engouement qui était le mien quand j'ai commencé cette saga « spationnante » ...
J'étais en effet plus que conquise par l'histoire, ainsi que les personnages, mais surtout je découvrais une plume agréable et subtile.
J'ai donc englouti les 3 premiers épisodes d'affilée, avec un plaisir peu commun, comme en témoignent les critiques qui ont rapidement suivi.
Et puis...
...et puis plus rien.
Alors que je me vantais déjà de fournir une quatrième critique en bonne et due forme ; Phobos 4 n'a pas vraiment été à la hauteur de mes attentes... D'ailleurs, par souci d'honnêteté, je dois dire que cet avis ne peut être exhaustif puisque je n'ai pas terminé ce tome-ci.
Mais je peux en revanche essayer d'expliquer pourquoi :
Je dois avouer qu'à l'époque, après avoir lu, et comme vous le savez, beaucoup aimé, les trois épisodes précédents, et bien que le 3e se terminait sur une fin ouverte, je me souviens parfaitement que le récit m'avait semblé complet et que je m'étais alors interrogée sur l'utilité d'un quatrième opus. Je me demandais ce que l'auteur pouvait encore apporter alors que, j'imagine bien les fans réclamant un titre supplémentaire, mais franchement - et malgré que certaines questions restaient sans réponses - il aurait très bien pu en rester là. Certes, cela n'aurait probablement pas plu à tout le monde... mais perso, j'aurais mieux compris je pense.
Alors, est-ce à cause de ce préjugé tenace, ou bien subissais-je seulement une indigestion due au fait que, jusqu'ici, j'avais tout lu d'une traite ?
J'aurais tendance à répondre ni l'un ni l'autre...
Ce 4e tome m'avait pourtant comblée d'entrée à l'instar de ses prédécesseurs. Malheureusement, très vite, force est d'admettre que la tournure des évènements (et la construction propre à cet épisode-ci) ne me faisait plus vraiment l'effet escompté, ni ne me satisfaisait un tant soit peu... au contraire.
Déçue donc, j'avais de plus en plus de mal à poursuivre. Et j'ai logiquement fini par abandonner la lecture de ce bouquin sans plus me poser de questions.
Si ce n'est ce « point de détail », la saga reste pour moi une excellente découverte.
Cependant j'avais promis un retour... C'est chose faite.
Je ne désespère pourtant pas de reprendre un jour l'aventure où je l'ai laissé, et dès lors, de remettre une chronique un peu plus complète.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          292
iz43
  01 septembre 2018
Tome final de la saga Phobos.
Je dois dire que je ne suis pas déçue du voyage.
Ce dernier tome est une pépite. J'ai adoré chaque chapitre. j'ai été émerveillée, émue, surprise du début à la fin.
Les pionniers entreprennent le voyage retour sur Terre. On pourrait les croire sortis de la galère, du danger. Bien au contraire.
Encore faut-il que tous puissent se poser sur terre, encore faut-il assumer tout ce qui s'est passé sur Mars.
Victor Dixen balance du lourd. Mine de rien, il aborde plein de problématiques: du réchauffement climatique, des marchands de sommeil, de l'apparence, des réseaux sociaux, de la télé réalité, de la toile en passant par la politique ou l'homosexualité. Victor-Dixen tranche dans le vif.
Nos pionniers adorés vont encore subir bien des épreuves. J'ai surfé avec eux sur des vagues d'émotions immenses.
Bref c'est dur de les quitter. Tous resteront gravés dans ma mémoire.
Merci pour cette belle aventure qui m'a fait vibrer et rêver.
Commenter  J’apprécie          294
dreamworld
  15 mars 2018
J'ai mis beaucoup de temps avant de me lancer dans la lecture de Phobos 4, après ma petite déception sur le final du tome 3 et desavis mitigés qui m'ont fait un peu peur. J'ai enfin décider de m'y lancer, sans rien attendre... mais je suis quand même un déçue. Si ça n'avait pas été Phobos, cette saga dont j'ai dévoré les premiers tomes, je pense que j'aurais mis moins de trois étoiles. Mais voilà, ça reste cet univers formidable rempli de suspense, avec les personnages auxquels on s'est attaché, et ce tome clos enfin la saga.

On retrouve les pionniers au moment de leur retour sur terre. Alors que deux d'entre eux restent dans l'espace parce que les os de la fille de Kris sont trop fragiles pour supporter la gravité terrestre, les autres redescendent sur Terre et ont la possibilité d'ouvrir leurs propres chaînes pour partager au monde entier leurs nouvelles vies. On va voir leur adaptation, les conséquences de leurs actes, ils vont subir les théories du complot et Léonor va tout faire pour aider ses amis coincés en haut à redescendre sur Terre.

Dans ce tome, beaucoup de choses m'ont posées problèmes. Attention, je risque de spoiler. Et d'oublier quelques points.
Déjà, j'ai eu l'impression que le livre était rempli de choses inutiles mais aussi tirées par les cheveux : Les aventuriers de la saison 2, par exemple, ne servaient à rien. Les procès, c'était un peu trop, notamment le deuxième avec la Salamandre et le secret qui se cacher derrière cette cicatrice. La recherche des parents de Léonor, qui m'a laissée la sensation de "tout ça pour ça". Les secrets que tout le monde cache à Kris : au final, quand elle l'apprend, on est loin de la crise de nerf imaginée. En fait, tout m'a semblé un peu las, un peu long.
Je n'ai pas eu l'impression qu'il y ait eu de réels rebondissement, ni de surprise. Certaines révélations étaient faciles à deviner, tandis que les autres m'ont laissée indifférente.
Les sujets principaux de ce livre sont l'écologie et les réseaux sociaux. le premier n'est pas super bien traité à mon goût, tandis que le second n'a pas sa place dans Phobos. En effet, nos relations aux écrans étaient super bien traitées dans les premiers tomes et nous faisaient beaucoup réfléchir, ici j'ai beaucoup moins accroché avec le côté Youtube. Les vidéos, les commentaires des haters... Il suffit d'ouvrir internet pour voir ça en vrai, pas besoin d'un livre pour nous le faire comprendre.
Il manquait aussi un méchant. Serena est la grande méchante, celle qu'on adore détester, celle qu'on craint, qui voit tout, sait tout, est capable de tout. C'est elle qui rend cette saga si bien, c'est elle qui fait planer le suspense. Sans elle, tout m'a semblé fade et trop simple. Même si on devine son passage à quelques endroits, elle est bien trop absente et ajoute à ma lassitude. Sans elle et ses manigances, ce n'est plus vraiment Phobos... Sans elle, on s'ennuie un peu.
Les personnages sont aussi un peu fantomatiques, ils ne servent pas à grand chose et ils m'ont un peu manqué. Heureusement qu'il y avait Kelly, bien que mal en point, et Samson pour remonter la barre. Léonor m'a quant à elle agacée. On aurait pu penser qu'elle aurait grandit depuis le lancement de la fusée quelques années plus tôt, mais non. J'aime voir l'évolution des personnages, et ici je ne suis pas vraiment satisfaite...
Andrew et Harmony manquent aussi terriblement à cette histoire. Ce sont des personnages que j'ai appris à apprécier au fil des chapitres et ils ne font que de brèves et inutiles apparitions ici. Il y aurait eu matière à faire beaucoup plus avec eux.
Et puis cette fin ! Totalement surréaliste. Certains choses auraient pu rester cohérentes, mais c'est ici poussé à l'extrême. La biologiste en moi n'a pas supporter voir l'horreur qu'a fait l'auteur. Certes, on a enfin une réponse à nos questions, mais quelles réponses ! Alors que les trois tomes précédents restaient totalement réaliste au point de vue scientifique, avec des détails sur les fusées, la biologie, etc., tout a été détruit en quelques pages. Cette fin est aussi bien trop rapide, un peu comme un film apocalyptique, et les personnages décident sur un coup de tête quelque chose d'invraisemblable, mais au point où on en est... Tout, des dernières pages, m'ont laissé un petit sentiment de raté.
Je sais que je n'ai donné que des points négatifs, mais il y en a aussi des positifs. Sûrement. Comme le fait que ça se lit toujours aussi vite, parce qu'on veut savoir la suite. Comme le fait que ce sont nos personnages qu'on adore, et qu'ils sont enfin sur Terre. Comme le fait que c'est le dernier tome d'une saga magique.
Mais c'est aussi le tome de trop, je trouve.
Certains se demandent s'ils y aura une suite. Je ne pense pas. Cette fois-ci, la fin en est une vraie. On a eu la réponse aux questions, on sait plus ou moins ce que tout le monde va devenir, et puis voilà.
Par contre, je me demande s'il n'y aurait pas un sixième livre de la série qui sortirait, un autre hors-série par exemple. le chiffre six joue un rôle importante dans la saga : 6 prétendants, 6 minutes de speed-dating... alors pourquoi pas 6 livres ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          912

Citations et extraits (102) Voir plus Ajouter une citation
Anais511Anais511   22 décembre 2017
Je flotte dans l'espace.
En parfait état d'apesanteur, mon corps ne pèse plus rien.
Tout est noir et silencieux.
Pourquoi les étoiles ne sont-elles pas allumées, ce soir ?
Où sont passés les planètes, les comètes et les astéroïdes ?
"Léonor."
Je frémis.
Cette voix rocailleuse, à la fois douce et cassée ...
C'est celle de Marcus !
"Je suis là, Léonor."
[...]
"Je suis là !" répète-t-il.
Ce dernier mot, là, résonne comme un coup de tonnerre qui ébranle l'univers entier.
Des lignes lumineuses jaillissent autour de moi, dessinant des ronces, des rameaux, des feuillages : des forêts entières garnies de fleurs et de mots. Ce sont tous les tatouages de Marcus qui prennent vie, remplissant le canevas infini du vide intersidéral.
Oui, il est là.
Ici.
Là-bas.
Partout.
Une pluie de pétales de rose s'envole comme une nébuleuse.
[...]
Je me sens prête.
Prête à me dissoudre à mon tour dans le ciel.
"Pas maintenant."
Je me fige.
"Pas maintenant, ma Léo, répète la voix de roche et de velours. Le moment n'est pas venu de t'éteindre.
"Tu as encore en toi tant de vie à brûler.
"Tu as encore devant toi tant d'existences à éclairer.
"RAYONNE, MA GÉANTE ROUGE !!!"

[Courir
Créer
Donner
Désirer
Danser
Aimer
La vie est courte
Romps les règles
Pardonne rapidement
Embrasse lentement
Aime sincèrement
Je ne peux changer la direction du vent, mais je peux orienter mes voiles pour atteindre ma destination
Rêve comme si tu vivais pour toujours
Vis comme si tu allais mourir aujourd'hui
Cueille le jour Léo
Seuls les tendres sont vraiment forts
Destiny / Choice]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
LylahsLylahs   05 mars 2018
Mozart,
Dans quelques jours, si tout se passe bien, tu vas rentrer sur terre.
Pendant longtemps, j'ai prié de toute mon âme pour que vienne se moment.
Mais aujourd'hui, je sais que j'attendais un mirage.
Aujourd'hui, je sais qu'il n'y a jamais rien eu entre nous qu'une illusion. Je ne t'en veux pas: lorsque nous nous sommes rencontrés, ni toi ni moi n'étions libres, mais des pantins tenus par d'autres mains. Tu m'as tout de même appris une leçon: à trop attendre, on peut vite passer à côté des pépites que nous offre cette vie si fugace.
J'ai failli passer à côté d'Andrew.
Toi, ne passe pas à côté de Léonor.
Demande-lui, Mozart.
Demande-lui ce qu'elle attend.
Demande-lui si elle t'attend.
Il faut que tu saches si elle est pour toit un mirage, ou une pépite.
Harmony
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
LesperanzaLesperanza   16 octobre 2020
"Tout à l'heure dans la chambre forte, Serena m'a tenu un discours ciselé pour me faire douter de l'humanité. Elle a appuyé sur tous les points où ça faisait mal : les insultes, la haine, la bêtise - la partie la plus laide de nous-mêmes, qui ressort si facilement sur les écrans sous couvert d'anonymat. Mais je sais que l'humanité, ce n'est pas que ça. Je sais qu'Internet ne se réduit pas aux mots si durs des trolls et des haters. Il y a tous les autres internautes : les tendres, qui ont un cœur assez ouvert pour partager, créer, découvrir, comprendre. C'est chez eux que se situe la véritable force - pas celle de détruire ce qui existe, mais d'inventer ce qui n'existe pas encore. C'est à eux que vos chaines s'adressent, et doivent absolument continuer de parler.

-Léonor
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
OgrimoireOgrimoire   05 janvier 2018
Vous êtes douze. Douze, comme les jeunes gens catapultés voici trois ans à l’autre bout de l’espace, avec leur espoir comme seul bagage. Vous êtes seuls. Seuls, comme les pionniers isolés sous leur bulle de verre martienne, avec leur conscience pour seule boussole. Comme eux, vous allez devoir prendre une décision collective cruciale. Comme eux, vous allez devoir choisir ce qui est juste.
Commenter  J’apprécie          210
ange77ange77   01 août 2018
Le tourbillon des passions s’est dissipé.
La saison des tempêtes s’est achevée.
En retombant, le vent a déposé sur la planète entière un linceul de poussière rouge, un suaire de silence.

De silence ?...

N’y a-t-il pas un léger crissement, au fond de cette éternité ?...
Un son évoquant des gravillons qui glissent, des pattes qui fouissent...
Là, tout près (...)
Commenter  J’apprécie          150

Videos de Victor Dixen (47) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Victor Dixen
Le troisième volet de la saga Vampyria de Victor Dixen. Embarquez pour une traversée symphonique jusqu'au coeur des Ténèbres, menée fortissimo furioso !
autres livres classés : télé réalitéVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura