AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2895850771
Éditeur : Les Editeurs Réunis (08/02/2011)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Cléopâtre est la fille du pharaon Ptolémée XII qui règne sur l'Égypte. La jeune princesse, dotée d'un esprit vif, s'inquiète pour son père, qu'elle croit menacé d'un danger latent. Cette intuition sera d'ailleurs confirmée par Isis, la déesse-mère...

Un jour, Cléo et sa meilleure amie Seshat sont les témoins d'une étrange conversation : il semblerait que le vol d'un scarabée sacré en or massif se prépare. Cet objet est un puissant talisman qui ne doit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Cielvariable
  28 mars 2013
Le récit ne m'a pas du tout captivée et je trouve qu'il manque beaucoup d'éléments pour en faire un roman jeunesse intéressant.
Commenter  J’apprécie          10
Histoiredenlire
  18 décembre 2014
Premier tome de la série Princesse Cléo, L'incarnation de Khépri détaille magnifiquement le cadre historique (le règne du pharaon Ptolémée XII) et la ville d'Alexandrie.
Nous découvrons la jeune Cléo, une adolescente de 14 ans, entourée de fidèles amis et de son petit singe. La voilà embarquée rapidement dans une première aventure où il est question de déjouer un complot visant son père.
Les rebondissements sont nombreux et dynamisent le récit.
Lien : http://www.histoiredenlire.c..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   10 avril 2018
Pendant cette période, la capitale est transférée à Alexandrie. Les souverains d’origine macédonienne maintiennent la division du pays en nomes, mais deux systèmes administratifs et judiciaires, le grec et l’égyptien, se côtoient dans les deux langues officielles.
Cléopâtre est la dernière reine de cette lignée. Sa jeunesse nous est inconnue. Aucun écrit n’en fait état à ce jour. Pourtant, lorsqu’elle accède au trône à l’âge de dix-sept ou dix-huit ans, nous savons qu’elle est déjà une polyglotte accomplie (elle maîtrise environ sept langues), qu’elle s’intéresse à l’astronomie, à la géométrie, aux sciences et à l’art du discours : la rhétorique.
Intellectuelle, Cléopâtre semble très attachée à son pays ; elle est la seule Lagide à avoir daigné apprendre la langue égyptienne parlée par le peuple. Aucun de ses prédécesseurs ne l’avait fait auparavant.
Cléopâtre, à l’âge adulte, s’est forgé un destin exceptionnel. Malheureusement ses amours avec Jules César et Marc Antoine, puis sa mort tragique, ont porté ombrage à ses réelles capacités de souveraine. Elle fut pourtant une gouvernante éclairée, ordonnant une réforme monétaire, assainissant les finances du royaume, améliorant la production navale et le commerce tout en se faisant la protectrice des gens de la campagne et des Juifs. Pendant toute la durée de son règne, elle n’a cessé de lutter pour que son pays – allié de Rome – demeure indépendant. Sans succès. L’annexion était inévitable depuis que Ptolémée XII, le père de Cléopâtre, s’était placé sous la tutelle de Rome, en acceptant de lui payer un lourd tribut en échange de sa protection.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   10 avril 2018
En 332 avant notre ère, Alexandre le Grand conquiert l’Égypte, alors sous domination perse. Avant de repartir vers de nouveaux territoires à soumettre, il fonde Alexandrie sur une bande de terre entre la mer Méditerranée et le lac Maréotis. À sa mort, la satrapie du Double Pays revient à un de ses généraux : Ptolémée, fils de Lagos, qui gouverne le royaume au nom du fils d’Alexandre. Lorsque cet héritier disparaît à son tour, Ptolémée s’empresse de se faire sacrer pharaon. Il crée ainsi la dynastie lagide – ou ptolémaïque – qui régnera sur le pays pendant près de trois cents ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   20 mars 2016
— Non, Bek ! Tu ne peux pas nous accompagner,
déclara Cléo d’un ton ferme.
La jeune fille retira les bijoux et vêtements
luxueux qu’elle avait portés pendant la soirée et
enfila une tunique à l’étoffe beaucoup plus grossière.
Seshat, sa meilleure amie, l’imita. Sans se le dire,
elles se tournèrent en même temps vers le miroir de
bronze poli.
Princesse Cléo avait quatorze ans, de grands yeux
sombres et une beauté piquante qui attirait les
regards. Même déguisée en servante, comme en ce
moment, elle possédait une élégance inimitable.
Pourtant, elle sentait que quelque chose manquait,
mais quoi†? C’est alors qu’une petite patte velue lui
tendit un ruban turquoise.
— Merci, c’est justement ce qu’il me fallait, dit-elle
en prenant le ruban couleur du Nil.
Bek, son singe domestiqué, fit une cabriole pour
montrer sa joie. Amusée, Cléo noua ses cheveux
brun-roux en un chignon qui descendait sur sa
nuque. Puis elle bougea la tête pour mieux observer
les mèches cuivrées obtenues grâce à l’application
régulière de henné. Elle eut une moue de satisfaction
et éclata de rire.
À ses côtés, Seshat, du haut de ses quinze ans,
dépassait la princesse d’une bonne tête. Elle était
jolie, mais ne prêtait aucune attention à la mode et
aux artifices de maquillage si chers aux Égyptiennes.
Des millénaires de connaissances en matière de
séduction laissaient Seshat totalement indifférente,
au grand désespoir de sa mère, la belle Néféré.
Qui reconnaîtrait dans cette paire la fille du
pharaon d’Égypte, accompagnée de l’unique enfant
de l’archiviste en chef de la bibliothèque d’Alexandrie
et de la grande prêtresse du temple d’Isis†?
Personne, se dit Cléo, satisfaite. Tant mieux si leur
accoutrement s’avérait efficace, car l’expédition
planifiée requérait une certaine discrétion.
Seshat rangea les bracelets, les pendants d’oreilles
et le pectoral de Cléo dans le coffre à bijoux, tandis
que la princesse pliait leurs robes de soie et les
déposait dans un coffre. La main de Cléo s’attarda
sur les motifs du couvercle en bois de cèdre phénicien.
La jeune fille était très sensible au travail de
l’artiste qui y avait peint des fleurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Mateo33Mateo33   08 mai 2011
Nous avons beau être immortels, nous nous nourrissons de l'adulation des foules. Sitôt qu'un dieu est délaissé, il s'affaiblit, devient amer et aigri. Il perd ses repères et menace l'équilibre de Maât. Rappelle-toi toujours, Cléo, qu'il n'y a rien de plus dangereux qu'un dieu déchu, prêt à tout pour reconquérir sa popularité.
Commenter  J’apprécie          50
Lire un extrait
autres livres classés : cléopâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1235 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre