AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Élisabeth Peellaert (Traducteur)
ISBN : 2259206263
Éditeur : Plon (28/08/2008)

Note moyenne : 2.94/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Un soir de 1976, Pato, étudiant à Buenos Aires, disparaît. Sous Videla, ce drame est cyniquement courant. Ses parents, un couple de juifs, remuent ciel et terre pour le retrouver. Kaddish le père tente de soudoyer un vieux général corrompu, tandis que Lilian la mère décide de porter plainte auprès du ministère des Affaires spéciales. Dès le début, un absurde kafkaïen enveloppe les personnages. Nathan Englander utilise le comique pour tailler en pièces des situations... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
BVIALLET
01 mai 2012
Kaddish Poznan est payé par les juifs de la bonne société de Buenos Aires pour effacer des pierres tombales les noms, des truands, souteneurs ou prostituées qui furent leurs gênants ancêtres. Dans l'Argentine de 1976, la junte militaire tient le pays d'une main de fer et tout le monde se méfie de tout le monde. Chaque jour, des gens disparaissent sans laisser de traces, enlevés par la police, les brigades de la mort ou même des gangs réclamant une rançon. le fils de Kaddish et Lilian, Pato, jeune étudiant révolté et marginal est d'abord arrêté par la police pour défaut de papiers puis relâché sur intervention de son père. Mais voilà qu'à peine rentré à la maison, quatre individus en civil l'embarquent sans la moindre explication. La famille bascule alors dans l'horreur et le drame. Dans l'espoir fou de retrouver Pato, même au prix d'une rançon ou d'innombrables démarches, il lui faut hanter les commissariats, tenter de trouver des appuis auprès de personnages haut placés, arpenter les couloirs des administrations et particulièrement celui du fameux Ministère des Affaires spéciales…
Sur un thème on ne peut plus noir et désespéré (on se doute que les deux malheureux ne reverront jamais leur fils), Englander nous propose un premier roman en forme de fable ou de parabole aux accents très kafkaïens. On nage dans l'absurde, dans le surréalisme, on se perd dans les dédales d'un monde bureaucratique et totalitaire devenu paranoïaque et inhumain. le passé disparaît sous les coups de burin nocturne de Kaddish, le présent est en passe d'être détruit par la lâcheté et la bêtise généralisées et l'avenir est aussi bouché que sans espoir ! le style de l'auteur est un peu lourd, répétitif et n'épargne pas au lecteur longueurs et redites. Heureusement, un certain humour noir (sans doute le fameux humour juif qui arrive à rire de tout et surtout du pire !) sauve le livre en faisant passer une pilule aussi amère qu'indigeste. Un livre qui ne laisse pas indifférent et qui peut nous amener à nous poser les questions existentielles. A quoi tient notre vie, notre identité, notre liberté et nos droits ?
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Nathan Englander (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nathan Englander
Englander Fiction and history .Entretien avec Nathan Englander pour Parlez-moi d'Anne Frank (Plon, 2013) ? Paris, 28 mars 2013 ? Christine Marcandier (Mediapart)
autres livres classés : argentineVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
12732 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre