AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 236279153X
Éditeur : Alma Editeur (02/09/2015)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Longtemps reclus et condamné au silence, Nelson Mandela s'est révélé un grand orateur. Son art de la parole ne reposait pas sur l'habileté rhétorique ou une quelconque théorie de la communication. Relisant de près trois grands discours – 1990, 1993, 1994 – François-Xavier Fauvelle montre comment Nelson Mandela ne tombe jamais dans le piège des " paroles verbales " si souvent reprochées aux hommes politiques. Pour lui, dire c'est faire. Chacun de ces discours ouvre u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
zazoux
  14 octobre 2015
Tout d'abord merci à Alma Editeur et à Babelio de m'avoir fait découvrir ce travail de recherche mené par François-Xavier Fauvelle autour de trois discours prononcés par Nelson Mandela. Trois discours qui montrent la naissance et la construction de ce chef d'Etat : celui prononcé à sa libération en 1990, lors de l'assassinat en 1993 d'une figure militante anti-apartheid, Chris Hani, et enfin celui prononcé lors de son investiture en 1994. Trois temps forts de l'histoire personnelle de Nelson Mandela mais surtout de l'histoire de l'Afrique du Sud.
Le travail ici mené est de présenter Nelson Mandela à travers la figure de l'orateur, de montrer l'évolution de ce militant mais aussi la construction politique de son engagement. En amont, chaque discours est accompagné d'une mise en contexte présentant soit les événements s'y référant, soit les personnalités concernées. le discours, quant à lui, est accompagné de nombreux renvois numérotés permettant d'expliquer tel acronyme, tel terme, telle force politique, de présenter telle personnalité mais surtout d'expliquer la rhétorique utilisée par Nelson Mandela. le discours politique prend alors un autre sens, beaucoup plus profond.
Par ce court ouvrage, François-Xavier Fauvelle nous fait découvrir Nelson Mandela différemment, à travers les mots qu'il a pu prononcés. Et pour ceux qui souhaitent aller plus loin, des liens sont donnés pour consulter les discours originaux et la traduction faite par l'auteur est également accompagnée du texte anglais.
Un ouvrage très intéressant qui se situe entre le documentaire et l'essai. Cet exercice d'analyse de discours devrait être mené plus régulièrement car il nous permet de porter un autre regard sur des événements marquants de l'histoire qui prennent alors une autre dimension. Cet ouvrage prouve l'importance des mots qui heureusement peuvent être encore libérateurs. Bravo !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
caducrot
  25 octobre 2015
Cet ouvrage m'a été remis lors d'une opération Masse Critique de Babelio. de prime abord, il donne envie d'être ouvert: la couverture est attrayante, la police de caractère agréable. le contenu est à l'image de cette couverture: riche, puisqu'il s'appuie sur trois discours de Mandela traduits et travaillés pour l'occasion, mis dans le contexte de l'époque, et agréablement mis en page avec un jeux habile de colonnes et de couleurs.
François-Xavier Fauvelle prend soin de présenter chaque discours en les situant dans l'histoire récente de l'Afrique du sud par de courtes introductions. Puis il les commente en explicitant aux lecteurs les allusions faites par Mandela à des personnes, des organisations, des événements ou des traditions. La forme retenue par l'éditeur permet à la fois de lire le discours en entier et de le coupler avec ces éléments d'analyse.
Cependant, je trouve dommage que le vocabulaire utilisé soit parfois abscon ou trop spécialisé ("la chromotocratie sud-africaine"), que l'écriture soit compliquée par des expressions légérement grandiloquentes (par exemple par 16) dans des phrases assez longues et allourdies. il me semble aussi un peu réducteur d'intituler les différents chapitres par un terme censer caractériser Mandela: "Le Père", "Le Prêtre", "L'Ancêtre", tout en se risquant dans une analyse sans nuances.
Globalement un bon ouvrage qui éclaire la figure de Mandela pour les grands adolescents et les adultes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Deslivresetlesmots
  23 octobre 2015
Avant tout, je tiens à remercier Alma Editeur et Babelio, qui m'ont confié un exemplaire en échange d'une critique honnête. Je ne connaissais rien de Nelson Mandela en dehors de son importance dans la politique de l'Afrique du Sud, mais j'étais fort impatiente d'en découvrir plus sur ce personnage, et quel meilleur moyen que de se plonger dans une sélection de ses discours ? Comme le précise le résumé, les discours correspondent tous à des moments clés de la vie politique de Mandela : sa sortie de prison en 1990, l'assassinat du leader communiste Chris Hani en 1993 et enfin, son investiture en tant que Président d'Afrique du Sud (1994).
Le livre est merveilleusement construit. Un prologue présente le contexte plus général de l'Afrique du Sud et une brève biographie de Mandela. de plus, chaque discours est introduit plus spécifiquement pour comprendre le contexte historique exact et dans quelles circonstances les discours ont été prononcés. La mise en page des discours est particulière et on peut voir qu'elle a réellement été travaillée pour être la plus complète et la plus lisible possible. Sur la gauche, la traduction (faite par François-Xavier Fauvelle) du discours occupe la majorité de la page, mais la version originale du discours est présente à la suite. Cela permet de juger de nous-mêmes des figures de rhétoriques, du rythmes et du son que Mandela a pu donner à ses discours. Enfin, sur la droite sont présentes des notes explicatives de certains mots ou passages du discours traduit.
Ces notes sont utilisées pour expliquer différentes choses, qu'il s'agisse d'expressions particulières, de remises en contexte, de brèves biographies des personnes citées, mais François-Xavier Fauvelle s'attarde également sur les figures de rhétorique employées par Mandela, les différents niveaux de compréhension et il fait des va-et-vient entre le texte original et sa traduction, lorsque la version française ne peut rendre de façon satisfaisante certaines expressions. En parlant de traduction, je trouve ces dernières très bonnes. Elles rendent le sens et les images du texte original au mieux. Une seule petite phrase m'a paru difficilement compréhensible, mais ce n'est qu'un détail sur lequel il ne vaut pas la peine de s'attarder.
En ce qui concerne les discours de Mandela eux-mêmes, ce fut un plaisir de les découvrir. Au vu de ces trois exemples, il ne fait absolument aucun doute qu'il ait pu convaincre un grand nombre de personnes. Il prend soin, particulièrement dans ses premiers discours, d'interpeller toutes les personnes qui pourraient l'entendre : les noirs, les blancs, les Sud-Africains, le monde entier, les femmes, les hommes… Cela est moins présent dans le dernier discours, à juste titre, puisque Mandela a déjà prouvé vouloir rassembler les Sud-Africains. Il s'adresse principalement à la jeunesse, puisque la génération précédente a vécu, et semble s'être attaché à l'apartheid.
François-Xavier Fauvelle précise également où l'ont peut trouver les sources qu'il a utilisées comme originaux des discours, ce qui est des plus utiles. de même, la bibliographie commentée me sera d'une grande aide pour mes prochaines lectures sur le sujet !
Lien : https://deslivresetlesmots.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
zazouxzazoux   14 octobre 2015
Fascinés par le moment sud-africain de l'histoire, dans les années 1990 du XXème siècle, et par la netteté de la volonté visionnaire et résolue d'un homme, nous avons raison d'admirer Mandela. C'est admirer la part irréductible de l'individu là où une parole créatrice transforme la société à laquelle elle s'adresse, la fait échapper au destin de la répétition. [...] Mais admirons aussi la société qui a rencontré l'homme capable de sécréter le verbe politique dont elle avait besoin, qu a accepté de croire à l'irréaliste, qui a désiré dans un même frisson le remède à ses peurs antagonistes, qui a laissé prononcer et devenir réels les discours de Nelson Mandela.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
zazouxzazoux   14 octobre 2015
"Que jamais, jamais, jamais, cette terre magnifique ne revive l'expérience de l'oppression de l'un par l'autre, ni ne subisse l'humiliation d'être le paria du monde. que jamais le soleil ne se couche sur une si glorieuse œuvre humaine ! Que règne la liberté." - Nelson Mandela - Extrait du discours d'investiture prononcé le 10 mai 1994
Commenter  J’apprécie          20
zazouxzazoux   14 octobre 2015
L'orateur est Nelson Mandela. Réduite à leur plus simple esquisse, les notices biogaphiques disent : Mandela, prénom Rolihlahla, nom de clan Madiba, dit Nelson. Homme d'Etat sud-africain, né à Mvezo le 18 juillet 1918, mort à Johannesburg le 5 décembre 2013.
Commenter  J’apprécie          20
DeslivresetlesmotsDeslivresetlesmots   23 octobre 2015
Notre liberté, dit Mandela en faisant de sa libération une allégorie, nous crée l’obligation de vaincre, c’est-à-dire de faire advenir la démocratie y compris pour ceux qui ne la veulent pas
Commenter  J’apprécie          00
DeslivresetlesmotsDeslivresetlesmots   23 octobre 2015
Mandela est ce collage de portraits absolument incompatibles et même conflictuels.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de François-Xavier Fauvelle-Aymar (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François-Xavier Fauvelle-Aymar
Leçon inaugurale de François-Xavier Fauvelle prononcée le 3 octobre 2019. Découvrez ses enseignements : https://www.college-de-france.fr/site/francois-xavier-fauvelle/index.htm
Spécialiste reconnu de l?histoire ancienne de l?Afrique, François-Xavier Fauvelle, né en 1968, fait partie d?une nouvelle génération de chercheurs qui s?est attachée à nous livrer une histoire de l?Afrique connectée, vivante et globale, toujours en mouvement. En ouvrant la réflexion épistémologique sur l?écrit et l?archéologie, ses travaux proposent au spécialiste, mais aussi au grand public, de découvrir ou redécouvrir la variété et la singularité des mondes africains en luttant contre les préjugés d?une Afrique « sans histoire ». Au cours de sa carrière, François-Xavier Fauvelle a investi de nombreux terrains sur tout le continent. Parmi ceux-ci, l?on peut citer le Sud et l?Afrique australe, où il a mené une vaste enquête autour de la figure du Hottentot ; l?Est et la Corne de l?Afrique, où il a dirigé le Centre Français d?Etudes Ethiopiennes à Addis Abeba et co-découvert la ville éthiopienne d'Ifat, capitale du sultanat qui porte son nom et qui fut la principale formation politique islamique de l'Ethiopie du XVe siècle ; et enfin le Nord et le Maghreb autour du chantier de fouille de Sijilmâsa, ville oasis située en bordure du Sahara, qui a établi pendant plus de 700 ans une connexion entre le monde méditerranéen et islamique d?un côté et le monde subsaharien de l?autre. Outre une très vaste bibliographie savante, il est l?auteur de plusieurs ouvrages qui ont fait date : Le Rhinocéros d?or. Histoires du Moyen Âge africain (Alma, 2013, réédité en poche, « folio histoire », 2015), traduit en une dizaine de langues ; L?Invention du Hottentot. Histoire du regard occidental sur les Khoisan, XVe-XIXe siècle (réédité en poche en 2018 par les Éditions de la Sorbonne), ou encore L?Afrique ancienne, de l?Acacus au Zimbabwe. 20.000 ans avant notre ère ? XVIIe siècle (Belin, 2018), fruit d?un chantier collectif rassemblant de nombreux auteurs français et étrangers. Être historien de l?Afrique, c?est relever le défi de vestiges foisonnants, le faire en établissant la documentation, en connaissant et en écartant les représentations fantasmées qui nous encombrent, pour mettre au jour non pas un passé, mais de multiples passés. C?est cette recherche exigeante, qui mobilise de nombreuses disciplines et savoirs ainsi qu?une très grande diversité de sources, que François-Xavier Fauvelle souhaite enseigner au Collège de France.
+ Lire la suite
autres livres classés : afrique du sudVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox