AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Breyten Breytenbach (Préfacier, etc.)
EAN : 9782707305497
111 pages
Éditeur : Editions de Minuit (01/10/1965)

Note moyenne : 4.57/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Principal inculpé, en 1962 et 1964, de deux procès intentés aux dirigeants nationalistes sud-africains, Nelson Mandela, ancien avoué, s’y était défendu lui-même et avait été condamné à la détention perpétuelle.
Ses deux plaidoiries sont reproduites dans cet ouvrage qui retrace l’histoire du Congrès national africain depuis ses origines et met en lumière le processus par lequel ses dirigeants sont passés successivement de l’opposition légaliste à la grève et d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
dcs919
  26 février 2014
Voici un ouvrage qui aurait gagné à bénéficier d'une plus grande exposition parmi les nombreux ouvrages remis en avant ou spécialement publiés à l'occasion de la mort de Nelson Mandela.
À la différence des différents ouvrages (auto-)biographiques rédigés a posteriori, il s'agit de l'Histoire de l'Afrique du Sud rédigée en temps réel sous la plume de l'un de ses principaux protagonistes, Nelson Mandela ayant lui-même rédigé et plaidé sa défense lors des deux simulacres de procès qui lui ont été intentés par le régime de l'Apartheid.
Ces deux textes, au demeurant très bien écrits (et traduits), sont des documents contemporains des faits et des événements qu'ils décrivent de manière méthodique, sans la moindre émotion. Des documents tout à fait passionnants, permettant de mieux comprendre l'histoire récente de l'Afrique du Sud et la manière dont le gouvernement a, par ses propres réactions, radicalisé dans les années soixante l'opposition pacifique de la population noire, conduisant in fine à sa propre chute.
Alors que le Congrès national africain a toujours mené une lutte non violente dans la limite du cadre légal sud-africain, Nelson Mandela explique dans ses deux plaidoiries de manière très méticuleuse les mécanismes qui ont conduit certains de ses dirigeants, dont lui-même, à décider de fonder une nouvelle organisation afin de porter des actions politiques d'abord simplement contraires au cadre légal (grèves) puis violentes (sabotages ciblés). Cette décision était fondée sur le constat de l'échec de décennies de lutte non violente face à un régime devenant lui de plus en plus violent, et face au risque de se voir débordés par une base désespérée, tentée par le terrorisme ou la guerre civile. Cette décision traduit la hauteur de vue et la grande responsabilité de ces dirigeants préférant canaliser ces énergies vers des sabotages ciblés pour handicaper l'économie sud-africaine sans coût de vies humaines afin de préserver leur objectif : une nation démocratique dans laquelle les populations noire, indienne, métis et blanche puissent vivre en harmonie.
Il est aussi intéressant de constater à quel point les stratagèmes du gouvernement sud-africain pour essayer de défendre coûte que coûte le régime de l'Apartheid, pour maintenir la suprématie blanche et juguler l'opposition de la population noire, trouvent des échos très contemporains dans de nombreux pays soumis à des régimes plus ou moins totalitaires, comme par exemple la Russie, l'Iran, la Syrie ou l'Ukraine plus récemment.
Une lecture indispensable pour qui s'intéresse à l'Histoire du 20ème siècle et très utile pour être plus vigilant face à des tendances totalitaristes qui peuvent parfois tenter même les régimes les démocraties les plus anciennes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          134
mimipinson
  16 août 2013
« J'ai adopté pour idéal une société démocratique et libre où tout le monde vivrait ensemble dans la paix et avec des chances égales. J'espère vivre pour la conquérir, mais c'est aussi un idéal pour lequel je suis prêt, s'il le faut à mourir. » (Rivonia, 1964)
Mandela a 44 ans, il avoué, et en même temps engagé au sein de l'ANC. La justice l'a ferré, elle ne le lâchera plus….
Ici sont réunies ses deux plaidoiries qu'il prononça pour sa défense au cours de ses deux procès. Il en sortira libre….à 75 ans !!
N'allez donc pas chercher dans ces deux textes la moindre trace de sentiments, des confidences personnelles, ou quelconque effet de style. Non, deux textes extrêmement formels, assez froid…Mais d'une clarté extraordinaire. Tout Mandela est dans ces 100 pages, son combat, ses valeurs, et sa méthode sont ici.
Les mots sont simples, et si forts. On les lit d'une traite, presque en apnée tant l'engagement de cet homme pour son peuple est total et inconditionnel
Sa volonté, et sa détermination sont inébranlables. Et l'on comprend ce qui l'a fait tenir durant toutes ses années de détentions, et ce qui lui a permis d'aller au-delà de tout cela.
« Quel que soit le verdict, la Cour peut être assurée qu'après avoir purgé ma peine je continuerai d'écouter la voie de ma conscience. Je serai toujours bouleversé par la haine raciale et je reprendrai la lutte contre les injustices jusqu'à ce qu'elles soient définitivement abolies » (Pretoria, 1962)

50 ans après ces paroles, les choses ont changé en Afrique du Sud, cela a mis du temps, mais elles ont changé.

Lien : http://leblogdemimipinson.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
clemleroy
  04 février 2014
Ce court ouvrage propose les plaidoiries de Nelson Mandela à deux procès célèbres. On y découvre le souffle de la la plume de Mandela qui, déjà incarcéré, défend avec émotion et intelligence sa lutte contre l'apartheid y compris jusque l'extrémité de la lutte armée (sabotage et guérilla). On y comprend déjà son désir ardent de réconciliation des sud-africains noirs et blancs et sa crainte de la guerre civile.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
mimipinsonmimipinson   16 août 2013
Quel que soit le verdict, la Cour peut être assurée qu’après avoir purgé ma peine je continuerai d’écouter la voie de ma conscience. Je serai toujours bouleversé par la haine raciale et je reprendrai la lutte contre les injustices jusqu’à ce qu’elles soient définitivement abolies
Commenter  J’apprécie          150
mimipinsonmimipinson   16 août 2013
J’ai adopté pour idéal une société démocratique et libre où tout le monde vivrait ensemble dans la paix et avec des chances égales. J’espère vivre pour la conquérir, mais c’est aussi un idéal pour lequel je suis prêt, s’il le faut à mourir
Commenter  J’apprécie          140
Videos de Nelson Mandela (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nelson Mandela
Poème : Invictus ( William Ernest Henley )
>Histoire de l'Afrique>Histoire de l'Afrique du Sud>Afrique du sud : histoire (11)
autres livres classés : apartheidVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1897 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre