AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Arlette Stroumza (Traducteur)
EAN : 9782290300398
342 pages
J'ai Lu (02/11/2004)
3.65/5   3060 notes
Résumé :
Bon Dieu, pourquoi suis-je aussi moche ? Dire que je me suis persuadée que je me gardais tout mon weekend pour travailler alors que j'étais simplement en faction devant le téléphone à attendre que Daniel m'appelle. Atroce ! Pourquoi n'a-t-il pas appelé ? Qu'est-ce qui cloche chez moi ?

Bridget a presque trente ans et n'est toujours pas mariée. Entre une mère égoïste et des amis plus ou moins en couple, elle cherche le prince charmant qui changera sa ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (240) Voir plus Ajouter une critique
3,65

sur 3060 notes

pascontent
  27 mai 2022
Bridget a presque trente ans et n'est pas mariée. Elle cherche le prince charmant qui changera sa vie...
Ce qui plait chez Bridget, c'est son ton délicieusement caustique, ça balance pas mal, par exemple sur les mecs : "les hommes sont tous des enfoirés affectifs, des rustauds égocentriques, sexuellement incontinents". Ce ne sont pas les filles qui sont compliquées, "ce sont les garçons qui sont des benêts qui ne comprennent rien à rien... Ils devraient apprendre à faire crier leur compagne au lit plus souvent qu'en dehors".
Bridget tient un journal qu'elle remplit quotidiennement : "Lundi 17 avril : 57 kg, unités alcool : 6 (pour noyer le chagrin), cigarettes : 23 (pour l'enfumer), calories : 3856 (pour l'étouffer sous la graisse), pensées positives : 0
5:00 C'est la débandade. Mon petit ami couche avec une géante bronzée. Ma mère couche avec un Portugais, Jeremy couche avec immonde pétasse, le prince Charles couche avec Camilla Parker-Bowles. On ne peut plus se fier à personne.
14:00 Nombre de fois où j'ai changé de tenue pour le rendez-vous : 7 ; minutes de retard au rendez-vous : 25 ; pensées positives pendant le rendez-vous : 0
19:55. Seigneur !On sonne ! Je suis en slip et soutien-gorge, cheveux mouillés. La tourte est toujours par terre. Ça y est, je déteste tous mes invités. Une seule envie : ouvrir la porte et hurler : allez vous faire foutre !
Et pour finir la journée en beauté : "En fin de compte, à la demande générale, j'ai été forcée de chanter Like a Virgin debout sur un matelas, vêtue de mon Wonderbra et d'un sarong, en utilisant un Tampax comme micro."
Mais ce n'est pas totalement fini, en pleine nuit, elle se met à crier dans son rêve :"Ici Bridget Jones, déesse du sexe et de la débauche, celle qui tient un sale type entre ses cuisses..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          6479
NathalC
  04 février 2021
Que dire ?
Le film Bridget Jones est plaisant et divertissant. Bridget est touchante par sa naïveté, rigolote. de ce fait, le film se regarde et permet de passer un moment agréable. Les films suivants sont du même acabit.
J'ai emprunté le livre à la bibliothèque, espérant retrouver cet état d'esprit et passer un bon moment de lecture.
Déception. le livre est effectivement écrit comme un journal. de là, il n'y a pas la même intéraction entre Bridget et ses amis que dans le film. Au bout de 50 pages, j'ai survolé la lecture en diagonale. Au bout de 100 pages, j'ai refermé le livre. Et je n'irai pas au-delà. Sans intérêt, plat, inintéressant...
C'est rare d'être déçu par un livre qui est ensuite devenu un film, rare de ressentir le livre en-dessous du film. Comme quoi, tout arrive !!!!
Commenter  J’apprécie          601
Gwen21
  06 novembre 2012
Bien sûr, ce qui nous rend Bridget si attachante, c'est qu'elle nous rappelle toutes... nous. (Oui, désolée messieurs mais dans ce cas précis je vais prioritairement m'adresser aux dames).
Bridget s'habille comme nous, mange comme nous, grossit comme nous, peut être (très) maladroite comme nous (bon, allez, disons comme certaines d'entre nous), peut s'ennuyer au boulot (idem) et peut s'amouracher du mauvais type, si, vous savez bien, le beau gosse qui nous a décoché un jour un sourire Colgate en venant juste nous emprunter notre agrafeuse et qui nous a fait sentir irrésistible pendant environ... 2 secondes !
Après, côté narration, pour moi, même si je sais qu'il existe, le parallèle entre ce roman et le chef d'oeuvre de Jane Austen (Orgueil et Préjugés pour les incultes qui n'auraient pas deviner de quelle OEUVRE je parle, là) n'a jamais été flagrant, je ne l'ai pas cherché d'ailleurs, je n'ai pas voulu à tout prix établir un calque, ce n'est pas ça qui m'intéressait.
Ce qui m'intéressait était de me retrouver dans les baskets d'une fille pathétique ayant en elle tout ce qu'il faut pour être heureuse mais totalement centrée sur les "embûches" de sa vie qui retardent son épanouissement : famille, boulot, maldonnes sentimentales, etc... Bref, le lot commun de tout trentenaire (ça y est les gars, je vous parle à vous aussi à partir de là) qui forge la femme ou l'homme incroyablement compétent(e) et capable qui sommeille en chacun de nous.
Snif, c'est émouvant, quand même, non ?
L'autre ingrédient qui nous fait aimer Bridget et surtout le style de son auteur est... L'HUMOUR ! Parce que, purée, ça fait quand même du bien de se bidonner de temps en temps sur un bouquin et c'est rarement avec Hugo, aussi génial soit-il, que ça peut le faire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          540
isajulia
  17 mai 2013
Avant de commencer, certains connaissent d'avance mon aversion pour la chick-lit, d'ou mon manque d'objectivité quand un livre de ce genre passe entre mes mains, bien que je fasse des efforts pour tenter d'y trouver quelque chose de bien.
Le Journal de Bridget Jones m'a été prêté il y a quelques années par une amie. N'ayant vu que le film, il fallait selon elle que je comble cette lacune à tout prix et me plonge dans ce "chef-d'oeuvre".
Bien que peu emballée, mon côté bon public a très vite repris le dessus donc j'ai entamé la lecture des aventures de Bridget...
Déjà, j'ai trouvé que ça ne cassait pas trois pattes à un canard. le concept du journal en lui-même est intéressant mais pour le contenu on repassera et Bridget... Mon dieu Bridget, elle est un peu boulet cette fille. Elle est mignonne dans ses gaffes et dans ses attitudes, je suis d'accord dans le fait qu'il est plus facile de s'identifier à elle qu'à la première cocotte poudrée imbuvable qu'on nous sert d'habitude en chick-lit mais quand même elle a pas inventé l'eau chaude et elle donne une drôle d'image de la trentenaire lambda.
La déception sur l'héroine passée, j'essaie de chercher un intérêt aux autres protagonistes de cette bande de bras cassés qui composent son cercle d'amis et là encore je me suis heurtée à un mur.
Je dois vous avouer que j'ai eu un mal de chien à le terminer, certains passages qui sont censés être drôles sont plus lourds qu'autre chose. Décidément je n'accroche pas, c'est pas faute d'essayer mais je n'y arrive pas.
Après tous les goûts sont dans la nature donc ne faites pas cas de cet avis si vous faites partie de celles qui ont adoré, pour celles qui ne l'on pas encore lu, essayez pour vous faire une opinion, moi j'ai vite passé mon chemin et je m'en porte pas plus mal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          373
Phoenicia
  28 août 2018
[i] Récapitulons. Temps passé à lire le Journal de Bridget Jones : moins d'une douzaine d'heures. Temps pris sur ma nuit de sommeil : au moins 5 bonnes heures. Capacité à se détacher du bouquin : Très peu. Sourires, rires et fous rires : beaucoup. Comparaisons positives avec le film : beaucoup. Comparaisons négatives avec le film : aucune. Regrets : aucun! [/i]
Une fois n'est pas coutume, c'est parce que j'avais vu le film que j'étais réticente à lire le livre. Si j'ai généralement peur d'être déçue des adaptations de livres que j'aie adoré, il en va de même aux quelques films que j'ai savouré. Et Bridget Jones, 1 comme 2, en font partie. Il faut dire que lorsqu'il y a Colin Firth en jeu, la question ne se pose plus, d'autant plus quand il joue le rôle d'un Darcy...
Mais comme je suis une challengeuse dans l'âme ( BBC en l'occurrence), voilà ce titre dans les livres à lire. Me voilà donc lancée et ô miracle, j'ai adoré! Cela faisait longtemps qu'un livre ne m'avait pas tenu éveillée et celui-ci a parfaitement rempli son office. Mes scènes préférées restent bien entendu la soupe bleue, la barre des pompiers et la fête Catins et Pasteurs. S'ajoute à ça le caractère ô combien pénible de la mère qui rajoute une touche d'excentricité à la vie déjà pourtant trop excentrique de notre célibataire adorée. En effet, elle fume trop, elle boit trop, elle cumule les régimes et les situations foireuses, s'enthousiasme pour tous les conseils de développement personnel sans s'y tenir, rêve de paraître au guide Michelin sans avoir un talent culinaire, s'attache à des types qui dès le début n'annoncent rien de bon, se trouve des excuses pour tout et n'importe quoi... et c'est pour ça qu'on l'aime! ;)
Résultat ? j'en veux encore! Allez hop le film!!!
Challenge BBC ( forcément! C'est pour lui que je l'ai lu!)
Challenge Déductions élémentaires
Challenge Vidage de PAL ( oups... une nouvelle série)
Challenge Multi-défis 2018
Challenge 50 objets
Challenge le tour du scrabble en 80 jours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          324

Citations et extraits (59) Voir plus Ajouter une citation
TchippyTchippy   29 mars 2011
Femme. C’est pire que paysan – semis, arrosage, arrachage, récolte… On n’en finit jamais. Jambes à épiler, aisselles à raser, sourcils à épiler, pieds à poncer, peau à gommer et hydrater, points noirs à enlever, racines à décolorer, cils à teindre, ongles à limer, cellulite à masser, abdominaux à exercer. Un programme si rigoureusement exigeant qu’il suffit de se laisser aller quelques jours pour se retrouver en jachère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          520
vilvirtvilvirt   09 mars 2010
S'appeler Mr. Darcy et se tenir à l'écart, l'air arrogant. Comme si on s'appelait Heathcliff et qu'on passait sa soirée entière dans le jardin, à crier "Cathy !" en se tapant la tête contre un arbre.
Commenter  J’apprécie          410
Nono19Nono19   01 juin 2012
- (...) Au fait, comment vont les amours?
Oh mon Dieu. Pourquoi les gens mariés ne comprennent-ils pas qu'on ne pose plus ce genre de questions? Est-ce qu'on leur saute sur le poil en rugissant: "Comment va votre mariage? Vous faites encore l'amour?"
Commenter  J’apprécie          320
angie22angie22   12 novembre 2013
Marre de tout en me réveillant. Barbe d'anniversaire dans deux semaines. Une année entière de passée, pendant laquelle tout le monde sauf moi a rejoint les Mariés-Fiers-de-l'Etre, pondu des enfants, plop, plop, plop, à droite, à gauche, partout, gagné des paquets de fric ou grimpé dans l'échelle sociale alors que je dérive en solitaire sur eaux stagnantes.
Commenter  J’apprécie          190
Nono19Nono19   03 juin 2012
Si seulement on supprimait la corvée cadeaux de Noël! C'est complètement ridicule: on se creuse les méninges, on s'épuise, on se ruine pour des trucs inutiles dont personne ne veut, qui ne sont plus des gages d'amour ou d'amitié, mais de simples solutions à d'angoissants problèmes.
Commenter  J’apprécie          240

Videos de Helen Fielding (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Helen Fielding
J'ai commencé à lire beaucoup de séries, mais il y en a certaines que je ne suis pas pressée de finir ! Tous les détails et les liens vers les livres ici : http://wp.me/p5BGEC-N5
Séries de livres mentionnées :
- le Journal de Bridget Jones, d'Helen Fielding : http://amzn.to/1UrNCpt * - le Seigneur des anneaux, de JRR Tolkien : http://amzn.to/1THqH8H * - La Communauté du Sud, de Charlaine Harris : http://amzn.to/1XSGL86 * - le Trône de Fer, de George RR Martin : http://amzn.to/1Qn0nwl * - Outlander, de Diana Gabaldon : http://amzn.to/1THqH8H * - God Save la France, de Stephen Clarke : http://amzn.to/1LNgZLC * - Night School, de CJ Daugherty : http://amzn.to/1THqH8H * - Parallon, de Dee Shulman : http://amzn.to/1QEFLi6 * - Rebelles, d'Anna Godbersen : http://amzn.to/1UrPb6I * - Never Sky, de Veronica Rossi : http://amzn.to/1VLqSPI * - Les Variants, de Robison Wells : http://amzn.to/1QEG4JN * - Les Outrepasseurs, de Cindy van Wilder : http://amzn.to/24vaTuP * - Divergente, de Veronica Roth : http://amzn.to/21s7DS5 * - Loin de tout, de JA Redmerski : http://amzn.to/1phputN * - Ten Tiny Breaths, de KA Tucker : http://amzn.to/1QlhSQX * - KGI, de Maya Banks : http://amzn.to/1n7ij5E *
* Ce symbole signifie qu'il s'agit d'un lien d'affiliation. Si vous choisissez de commander un livre via ce lien, vous ne le payerez pas plus cher. Amazon me reversera quelques centimes en commission, qui me permettrons de financer de prochains concours sur la chaîne. Merci d'avance si vous faites le choix de me soutenir ! ___
? Retrouvez l'article complet et les futures chroniques sur le blog : http://unjour-unlivre.fr
Facebook : http://facebook.com/unjourunlivre Twitter :http://twitter.com/missmymoo GoodReads : http://www.goodreads.com/MissMymoo Babelio : http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=39521 Instagram : http://instagram.com/missmymoo Pinterest : http://pinterest.com/missmymoo/books-co/ ___
? CONTACT : Pour toute demande de partenariat/collaboration, merci de remplir le formulaire de contact : http://unjour-unlivre.fr/contact
? COURRIER : Sethom Myriam BP 10 014 92201 Neuilly-sur-Seine Cedex France ___
? MUSIQUE : "Life of Riley" Kevin MacLeod (incompetech.com) Licensed under Creative Commons: By Attribution 3.0 http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/
+ Lire la suite
autres livres classés : chick litVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus





Quiz Voir plus

Le journal de Bridget Jones

En quelle année est paru ce roman d'Helen Fielding ?

1994
1996
1998

10 questions
215 lecteurs ont répondu
Thème : Le Journal de Bridget Jones de Helen FieldingCréer un quiz sur ce livre