AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2709647435
Éditeur : J.-C. Lattès (15/04/2015)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Tout le monde connaît l'histoire de l'Arche de Noé et du Déluge telle qu'elle est racontée dans la Genèse. Depuis les années 1870, on sait qu'une autre histoire, similaire mais beaucoup plus ancienne, existait déjà depuis des siècles dans l'antique Babylone. Mais celle-ci demeurait nimbée de mystère. Conservateur au British Museum et spécialiste international de la Mésopotamie ancienne, Irving Finkel s'est retrouvé plongé dans une enquête policière inédite lorsqu'un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
stephane69
  11 octobre 2019
Conservateur au British Museum, Irving finkel lit couramment les tablettes couvertes de petits triangles taillés. Il s'agit de l'écriture cunéiforme, utilisée pour les langues sumérienne puis akkadienne, pendant trois mille ans, et parfaitement illisible pour le commun des mortels.
Dans « l'Arche avant Noé », l'éminent assyriologue narre, non sans humour, la découverte d'une tablette rédigée au cours de la période paléo-babylonienne (1900-1700 ans avant J.-C.).
La première partie de l'ouvrage décrit l'écriture cunéiforme, raconte comment les chercheurs l'ont redécouverte et comprise au XVIIIème siècle, ainsi que l'histoire des peuples qui ont laissé ces traces écrites de leurs comptes, lexiques et croyances.
Cette tablette patiemment déchiffrée par Finkel évoque un déluge divin. Ce n'est pas la première, ni la seule, apprend-on. Les spécialistes recensent plusieurs tablettes, provenant de fouilles en Mésopotamie, qui évoquent le mythe de l'inondation rédemptrice dans des termes semblables à l'Ancien Testament, écrit environ mille ans plus tard.
Mais la tablette dite « de l'Arche » a pour singularité d'être un mode d'emploi pour construire une arche géante, circulaire, ayant la forme d'un coracle, embarcation traditionnelle de Mésopotamie.
Le chercheur compare méthodiquement toutes les versions des tablettes (au risque de perdre le lecteur). Puis il explique comment le mythe de l'Arche de Noé trouve, vraisemblablement, son origine dans l'ancienne Mésopotamie (actuelle Irak), terre de marais, inondable, située entre le Tigre et l'Euphrate. le récit s'est sans doute forgé avant l'écriture, il y a plus de deux millénaires, puis il s'est diffusé au fil des siècles, consigné et répété par des scribes.
Enfin, Irving Finkel raconte comment il a reconstruit, avec un ingénieur, une arche ronde pour un documentaire de télévision.
J'ai bien aimé ce livre érudit mais accessible, qui résume une histoire de la Mésopotamie et dégage les racines profondes d'un mythe commun à l'Humanité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
eowin
  21 février 2016
Une étude sur les récits du déluge que l'on retrouve dans presque toutes les civilisations.
L'auteur s'intéresse à l'arche telle qu'elle est décrite dans les textes anciens et dans la Bible, la forme qu'elle pouvait avoir, les raisons du mythe et l'histoire de la Mésopotamie.
Ce qui m'a le plus intéressée, le travail effectué autour de la lecture des tablettes et de l'écriture cunéiforme.
Juste pour l'anecdote, à l'école nous parlons de l'invention de l'écriture et mes petits loustics de cette année (non dénués de bon sens) appellent cela l'écriture "cloutiforme" ;)
Commenter  J’apprécie          50
Henri-l-oiseleur
  08 octobre 2015
Irving Finkel a le style et la plume qu'il faut pour vulgariser et rendre amusante la discipline assyriologique, le déchiffrement du cunéiforme, l'établissement des textes antiques, et même la fabrication expérimentale d'une arche de Noé selon les plans et les techniques qu'il déduit des épopées qu'il a traduites. Voilà un livre qui donne de l'histoire ancienne une approche renouvelée et rafraîchissante, dans la manière anglo-saxonne de l'histoire expérimentale.
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (2)
Lexpress   24 août 2015
Un nouvel éclairage sur notre très lointain passé.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Lexpress   29 mai 2015
Un document passionnant.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
fb567741fb567741   03 août 2015
Tout le monde connaît l'histoire de l'Arche de Noé et du Déluge telle qu'elle est racontée dans la Genèse. Depuis les années 1870, on sait qu'une autre histoire, similaire mais beaucoup plus ancienne, existait déjà depuis des siècles dans l'antique Babylone. Mais celle-ci demeurait nimbée de mystère. Conservateur au British Museum et spécialiste international de la Mésopotamie ancienne, Irving Finkel s'est retrouvé plongé dans une enquête policière inédite lorsqu'un visiteur lui a apporté au musée la mystérieuse tablette qu'il avait héritée de son père.
Cette dernière ne présente pas seulement une nouvelle version du récit diluvien babylonien : l'auteur antique y décrit aussi la taille et la forme d'une Arche tout à fait inattendue, et livre les caractéristiques détaillées de sa construction.
On découvrira ainsi le lieu où les Babyloniens croyaient que l'Arche avait accosté ainsi qu'une nouvelle explication de l'introduction de cette histoire dans le texte de la Bible.
L'Arche avant Noé nous entraîne dans une authentique exploration du monde fascinant des écritures antiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Henri-l-oiseleurHenri-l-oiseleur   09 octobre 2015
Dans l'histoire de Gilgamesh, on relève une image poétique saisissante à la fin de la tempête, lors du septième jour :

La mer s'apaisa, qui avait combattu comme une femme en plein enfantement (Gilgamesh XI, 131)

... il existe une série d'incantations magiques servant à aider une femme en labeur, qui reprend l'image d'un enfant dans son liquide amniotique comparé à un bateau sur une mer orageuse, amarré dans l'obscurité au "quai de la mort" par le cordon ombilical et incapable de se libérer pour être porté au monde par le flot. L'Arche ronde comme une coquille de noix, contenant la descendance entière de la vie, ballotée par les eaux avant de pouvoir jeter l'ancre, est indubitablement assimilée à un foetus battu par la tempête ...

p. 155
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Video de Irving Finkel (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Irving Finkel
Irving Finkel nous raconte les débuts de l'écriture et de la littérature.
autres livres classés : mésopotamieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Devenez très fort en citations latines en 10 questions

Que signifie Vox populi, vox Dei ?

Il y a des embouteillages partout.
Pourquoi ne viendrais-tu pas au cinéma ?
J'ai un compte à la Banque Populaire.
Voix du peuple, voix de Dieu.

10 questions
474 lecteurs ont répondu
Thèmes : latin , Citations latines , antiquitéCréer un quiz sur ce livre