AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2732453293
Éditeur : La Martinière Jeunesse (30/08/2012)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Quand David rencontre Zelda, la patiente de son père psychiatre, il comprend tout de suite que :
1. Cette fille qui prétend être une extraterrestre est certainement folle !
2. Elle est dangereuse, et il faut l'enfermer à double tour !
3. I vaut mieux éviter tout rapprochement !

Et pourtant, DAvid l'aide malgré lui à s'échapper... E t Zelda l'entraîne dans une mission improbable : capturer son élu, Johnny Deep !

Déja... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
pititecali
  12 novembre 2012
Mon avis : 4/5 - Franchement ? Je me suis drôlement bien amusée, même pas honte !
Il y a quelques semaines, je participais une nouvelle fois à l'opération Masse Critique chez Babelio. Avec pas mal de bol, j'ai pu recevoir ce livre qui me "titillait" depuis sa sortie, sans que j'arrive à me dédider à l'acheter. Pourquoi ? Eh bien, j'étais franchement rebutée par sa couverture (elle est horrible non ? lol) mais le titre, et le résumé, me laissaient tout de même entendre que ça pourrait être un bon moment de détente. Bref, de tergiversation en tergiversation, j'ai gardé ce livre dans ma Wish List et n'ai pas su me décider.
Et du coup, quand je l'ai découvert parmi les propositions du Masse Critique d'octobre, j'ai sauté dessus. Grand bien m'en a pris. Avalé en deux jours, j'ai vraiment apprécié cette petite pause détente comme on peut apprécier une petite miniardise avec son café. Ca a vraiment pimenté et aéré ma semaine. Et ma tête.
En bref, j'ai dévoré ce livre, il m'a fait un bien fou. C'est très drôle, voire même complètement barré. (Alors évidemment, avec un titre et une couverture pareils, on nous annonçait déjà un peu la couleur que ça allait être une histoire totalement loufoque et pas du Proust hein.)
Alors évidemment, je ne peux pas faire de commentaire du style : "l'intrigue est super bien ficelée, le mystère est haletant ou la plume est poétique". Mais à aucun moment on ne lui demande tout ça. Clairement en se procurant ce livre, avec sa couv criarde et bizarre, et son titre complètement alambiqué, on se doute bien que ça va être un peu barge comme lecture.
Et on ne se trompe pas.
Si l'intrigue n'est pas "incroyable", elle se tient néanmoins, et on poursuit sa lecture rien que pour savoir vraiment si cette Zelda est juste complètement folle, ou si elle vient effectivement de là d'où elle dit venir. Et si David va finalement réussir à "l'emballer" ^^
Les dialogues s'enchaînent, tous plus drôles les uns que les autres, les personnages viennent se greffer à tout ça, et je crois bien que je les ai tous aimés, entre David, son père psy qui ne dit toujours que la vérité, même si en face on n'est pas capable de l'entendre, Malou la grande soeur terrible, une vraie tornade, les Vahalaliens tous plus fous et directs les uns que les autres, la mère de David, juste excellente de froideur et d'égoïsme, ils sont irrésistibles.
En gros, David rencontre une patiente psy de son père, et en tombe fou d'amour. Elle prétend venir de Vahalal une planète lointaine, sur laquelle ne vivent que des femmes, clairement supérieures aux hommes et encore plus au terriens primitifs. Zelda a une mission, elle doit ramener Johnny Depp, son élu, sur sa planète, qu'il soit d'accord avec ça... Ou pas... Et Zelda entraîne David, puis sa soeur, Malou, dans son épopée, sans vraiment l'avoir calculé ou voulu, à la recherche de Johnny Depp dans tout Paris.
Oui c'est peu pour tenir en haleine, mais finalement, ça marche grave !
Que dire de la plume de Gary Ghislain ? Simple, efficace, directe... un peu jeunesse mais finalement pas "trop" jeunesse... Mr Ghislain m'a amusée des premières aux dernières lignes. Son histoire originale, son humour dans sa façon de la raconter, m'ont totalement convaincue et fait passer un excellent moment. Je ne partais pas avec de vrais a-prioris sur ce livre, je n'en attendais rien de spécial sinon de me permettre de me vider la tête, et du coup, il est allé bien au-delà de mes espérances. Je me suis VRAIMENT amusée dans cette histoire complètement déjantée.
Un petit livre sans prétention que je vous conseille de dévorer dés que vous en aurez l'occasion ! L'imagination de Gary Ghislain vaut largement le détour car il en use avec beaucoup de brio, ses dialogues sont irrésistibles, l'histoire est finalement plus addictive qu'on ne saurait l'imaginer. Pour moi c'est un milk-shake parfaitement réussi et j'en redemande !
A tout bientôt !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Gr3nouille2010
  07 novembre 2012
Ce que j'espérais de cette lecture c'est qu'elle soit légère & pas du tout prise de tête. C'est entièrement le cas ! C'est un roman très axé jeunesse malgré tout mais j'ai passé un excellent moment de détente !
David vit chez son père, un psychiatre pour ados assez turbulents, dont la maison accueille parfois ses patients. Il en a vu de toutes sortes, de ces patients, mais Zelda est une première dans son genre ! En effet, elle se prend pour une alien avec des super pouvoirs en quête de trouver son élu : Johnny Depp ! David, qui s'est étrangement pris d'affection pour elle, va alors l'aider à s'enfuir & poursuivre sa quête dans des aventures toutes plus folles les unes que les autres !
L'auteur nous offre un univers totalement décalé & loufoque, avec aliens & attaques en tout genre, qui nous fait bien rire du début à la fin. Plus on avance, plus l'histoire devient étrange & part dans tous les sens, mais positivement ! En effet, les aventures que va vivre David aux côtés de Zelda sont complètement folles mais ça n'aurait pas été aussi bien si ça n'aurait pas été le cas !
Ce qui est surtout drôle, ce sont les réflexions & les répliques de David. Il met un certain temps à croire que Zelda est bien une alien donc tout ce qu'elle peut bien lui dire, tourne à la dérision. Comme il est le narrateur, on a aucun mal à se plonger à leurs côtés dans leurs aventures & s'imprégner de cette ambiance bizarre & attirante à la fois.
Heureusement, l'auteur a su arrêter quand il le fallait.. Je ne me suis pas lassée mais sur la seconde moitié, j'avais tout de même hâte que la quête de Zelda se finisse.. L'humour est moins présent sur la fin je trouve, dès que David se rend compte qu'il s'est finalement beaucoup rapproché de Zelda mais l'auteur n'en a pas rajouté des tonnes, on assiste à une vraie fin qui arrive rapidement & efficacement.
Comme je le disais, David est doté de beaucoup d'humour. J'ai eu l'impression qu'il était drôle malgré lui mais ça ne m'a pas empêché de sourire très, très souvent ! C'est aussi un personnage qui évolue au fil du temps.. Il est d'abord un ado mal dans sa peau, timide, assez réservé, qui pense beaucoup aux filles mais il prend de plus en plus confiance en lui.
Zelda est incroyable. Il est difficile de savoir, au début, si c'est bien une vraie alien ou juste une ado un peu dérangée.. Je ne sais pas si j'aurai préféré l'un ou l'autre mais l'idée d'alien est tout de même bien trouvé & approfondi. Tout un univers a été créée autour de Zelda : ses pouvoirs, ses coutumes sur sa planète ainsi que la hiérarchie entre les femmes & les hommes, son but. Je ne suis pas trop aliens d'habitude mais dans un roman aussi léger, ça passe très bien & tout est même très agréable à découvrir ! Elle se comporte comme quelqu'un de normal, naturellement, alors que c'est un personnage hors du commun, j'ai beaucoup aimé.
J'ai bien apprécié le portrait de la mère de David aussi.. Avec beaucoup d'exagération, on la découvre comme une mère qui préfère ses objets & vêtements de grandes valeurs plutôt que son propre fils, une mère très superficielle qui ne s'occupe que des apparences. Bien sûr, tout est à prendre au second degré, & on le ressent de toute façon ! de ce fait, son comportement ne m'a pas choqué. Etonné certes, mais comme tout est extravagant, ceci est juste dans l'ordre des choses.

Ce n'est pas de la grande littérature & ce roman vise surtout un public jeune, mais grâce au style fluide & à la grosse part d'humour, on le lit très vite tout en passant un magnifique moment de détente à sourire (si ce n'est à rigoler !). Y'a de l'action, des aventures loufoques, des répliques & des situations hilarantes, avec des personnages hauts en couleur & tous aussi différents les uns que les autres. Un très bon roman jeunesse !
Lien : http://laviedeslivres.cowblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
pititecali
  07 novembre 2012
Mon avis : 4/5 - Franchement ? Je me suis drôlement bien amusée, même pas honte !
Il y a quelques semaines, je participais une nouvelle fois à l'opération Masse Critique chez Babelio. Avec pas mal de bol, j'ai pu recevoir ce livre qui me "titillait" depuis sa sortie, sans que j'arrive à me dédider à l'acheter. Pourquoi ? Eh bien, j'étais franchement rebutée par sa couverture (elle est horrible non ? lol) mais le titre, et le résumé, me laissaient tout de même entendre que ça pourrait être un bon moment de détente. Bref, de tergiversation en tergiversation, j'ai gardé ce livre dans ma Wish List et n'ai pas su me décider.
Et du coup, quand je l'ai découvert parmi les propositions du Masse Critique d'octobre, j'ai sauté dessus. Grand bien m'en a pris. Avalé en deux jours, j'ai vraiment apprécié cette petite pause détente comme on peut apprécier une petite miniardise avec son café. Ca a vraiment pimenté et aéré ma semaine. Et ma tête.

En bref, j'ai dévoré ce livre, il m'a fait un bien fou. C'est très drôle, voire même complètement barré. (Alors évidemment, avec un titre et une couverture pareils, on nous annonçait déjà un peu la couleur que ça allait être une histoire totalement loufoque et pas du Proust hein.)
Alors évidemment, je ne peux pas faire de commentaire du style : "l'intrigue est super bien ficelée, le mystère est haletant ou la plume est poétique". Mais à aucun moment on ne lui demande tout ça. Clairement en se procurant ce livre, avec sa couv criarde et bizarre, et son titre complètement alambiqué, on se doute bien que ça va être un peu barge comme lecture.
Et on ne se trompe pas.
Si l'intrigue n'est pas "incroyable", elle se tient néanmoins, et on poursuit sa lecture rien que pour savoir vraiment si cette Zelda est juste complètement folle, ou si elle vient effectivement de là d'où elle dit venir. Et si David va finalement réussir à "l'emballer" ^^
Les dialogues s'enchaînent, tous plus drôles les uns que les autres, les personnages viennent se greffer à tout ça, et je crois bien que je les ai tous aimés, entre David, son père psy qui ne dit toujours que la vérité, même si en face on n'est pas capable de l'entendre, Malou la grande soeur terrible, une vraie tornade, les Vahalaliens tous plus fous et directs les uns que les autres, la mère de David, juste excellente de froideur et d'égoïsme, ils sont irrésistibles.
En gros, David rencontre une patiente psy de son père, et en tombe fou d'amour. Elle prétend venir de Vahalal une planète lointaine, sur laquelle ne vivent que des femmes, clairement supérieures aux hommes et encore plus au terriens primitifs. Zelda a une mission, elle doit ramener Johnny Depp, son élu, sur sa planète, qu'il soit d'accord avec ça... Ou pas... Et Zelda entraîne David, puis sa soeur, Malou, dans son épopée, sans vraiment l'avoir calculé ou voulu, à la recherche de Johnny Depp dans tout Paris.
Oui c'est peu pour tenir en haleine, mais finalement, ça marche grave !
Que dire de la plume de Gary Ghislain ? Simple, efficace, directe... un peu jeunesse mais finalement pas "trop" jeunesse... Mr Ghislain m'a amusée des premières aux dernières lignes. Son histoire originale, son humour dans sa façon de la raconter, m'ont totalement convaincue et fait passer un excellent moment. Je ne partais pas avec de vrais a-prioris sur ce livre, je n'en attendais rien de spécial sinon de me permettre de me vider la tête, et du coup, il est allé bien au-delà de mes espérances. Je me suis VRAIMENT amusée dans cette histoire complètement déjantée.
Un petit livre sans prétention que je vous conseille de dévorer dés que vous en aurez l'occasion ! L'imagination de Gary Ghislain vaut largement le détour car il en use avec beaucoup de brio, ses dialogues sont irrésistibles, l'histoire est finalement plus addictive qu'on ne saurait l'imaginer. Pour moi c'est un milk-shake parfaitement réussi et j'en redemande !
A tout bientôt !

Cali
Lien : http://calidoscope.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Elilawenn
  13 février 2015
La couverture est pas terrible, le titre est à la fois trop parlant et pas assez, mais l'histoire vaut le coup d'être lue !
Avalé en quelques heures, ce fut un moment de détente apprécié.
Je me suis franchement bien amusée à lire les aventures de David et Zelda. Ce petit garçon qui s'éprend d'une fille bizarre qui se révèle être une alien.
Nous suivons donc l'histoire d'un ado de 14 ans, David, qui se révèle être encore très petit garçon dans sa tête.
Il a un père qui s'occupe d'enfants qui ont des troubles psychologiques et une mère qui ne s'occupe pas de lui, ou qui, si elle le fait, lui crie dessus... Voilà l'ambiance familiale.. Donc ce gamin en vacances chez son père fait la connaissance de la nouvelle patiente on ne peut plus étrange : Zelda. Elle dit avoir 325 ans et venir d'une autre planète pour chercher son élu et le ramener avec elle. Tout le monde la croit folle et dangereuse... même David. Pourtant, au fur et à mesure de leurs discussions, il va commencer à la croire et lorsqu'ils se retrouvent à Paris, il fera tout pour l'aider dans sa quête, allant même jusqu'à risquer sa vie et son intégrité mentale.
Ce récit d'aventure est amusant et drôle, les péripéties sont loufoques mais décrites avec brio et les personnages, surtout David, sont attachants.
La plume de l'auteur est directe, simple et efficace. Il ne part pas dans de longues phrases dithyrambiques qui perdront le lecteur au bout de quelques minutes. Les phrases sont courtes, le vocabulaire est simple mais pas simplet. le personnage ressemble à un gamin lambda ce qui permettra l'identification du lecteur. Et pour les filles, elles seront séduites par la planète d'où vient Zelda.
Une bonne découverte et un livre à conseiller =)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Elle-Lit
  22 octobre 2012
David Gershwin, 14 ans, en a vu défiler des adolescents étonnants dans le cabinet de son père, psychiatre, mais des jeunes comme Zelda, jamais ! La jeune fille prétend être une alien venue sur Terre pour trouver son élu et le ramener chez elle pour l'éternité. Et cet homme n'est autre que… Johnny Depp !
Zelda est prête à tout pour mettre la main sur lui, même s'il faut pour cela enfreindre toutes les lois françaises. Rien ne lui fait peur. Il faut dire que Zelda est dotée d'une incroyable force.
David est complètement fasciné par cette extra-terrestre hyper sexy. D'habitude timide et obéissant, il va pourtant tout faire pour aider Zelda à retrouver le célèbre acteur, non sans une certaine jalousie ! Car même tout indique que Johnny Depp est bien l'élu de Zelda, la jeune fille pourrait bien se rendre compte que dans la dure quête de l'âme soeur, les sentiments amoureux sont aussi à prendre en compte...
Depuis que ce livre est sorti, j'avais très envie de le lire. Il faut dire que le titre est assez accrocheur. Johnny Depp, ça donne plutôt envie, vous ne trouvez pas les filles ? ;-)
J'ai franchement beaucoup aimé ce roman. Il n'a rien de véritablement extraordinaire, mais il ne peut que vous faire passer un agréable moment de lecture. Il se lit très vite et sans la moindre difficulté. le style de Gary Ghislain est fluide, léger et pétillant.
Et c'est surtout bourré d'humour. J'ai vraiment beaucoup rigolé en lisant ce livre, et ça fait du bien ! Ça ne se prend pas du tout au sérieux, c'est décalé et loufoque. Les situations sont cocasses et burlesques et s'enchaînent à un rythme effréné. Les trente dernières pages sont véritablement apocalyptiques et partent dans tous les sens. Ça aurait pu devenir assez lourd, mais le roman est court et on n'a pas le temps de s'ennuyer.
Quant aux personnages, ils sont très attachants et désopilants et ont tous un sens de la repartie bien cinglant. J'ai adoré David, qui m'a parfois fait éclater de rire tant j'ai reconnu à travers lui certains ado rencontrés au collège et au lycée. le décalage entre Zelda, cette extra-terrestre aux folles obsessions – kidnapper Johnny Depp, même si on en rêve toutes, ne reste quand même pas une mince affaire – et la réalité des lois et des règlements terriens est assez hilarant et donne lieu à des événements incroyables. J'ai également beaucoup aimé le personnage de Malou, la demi soeur de David. Derrière les chamailleries typiques entre frères et soeurs, j'ai trouvé leur relation à tous les deux très belle et touchante.
Comment j'ai piqué la petite amie alien de Johny Depp est un livre vraiment très chouette qui gagne à être lu. C'est un petit bonbon acidulé et sucré parfait pour passer un bon moment.
À noter tout de même qu'il reste bien plus jeunesse que Young Adult dans son style et son intrigue, ce qui ne m'a pourtant pas empêchée de me prendre véritablement au jeu.
Lien : http://www.plusonadeuxpluson..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Les critiques presse (2)
Ricochet   07 décembre 2012
Une œuvre déjantée voire provocatrice, qui nous parle d’amour et de vie avec les autres : pas banal !
Lire la critique sur le site : Ricochet
HistoiresSansFin   23 octobre 2012
Un livre très agréable. Les évènements, tous plus loufoques les uns que les autres, s’enchaînent à un rythme effréné pour notre plus grand plaisir. […] Le style de Gary Ghislain est frais, pétillant et léger et fait de son roman un très bon divertissement pour les plus jeunes.
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Citations & extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
PegLutinePegLutine   11 janvier 2014
- Zelda, voilà le plus précieux trésor de la race humaine. (...)
Je tends une cuiller à Zelda, qui dépose de la glace sur le bout de sa langue pour la séquencer, technique qu'elle applique aussi bien à la nourriture qu'à un petit ami potentiel. Et là, son visage fait une mimique de smiley. Parce que ce n'est pas juste de la glace à la vanille. Maman l'achète chez Lenôtre, le roi des pâtissiers. C'est juste ze best glace de Paris, voire de la galaxie entière et même au-delà. Elle vaut le voyage interstellaire à elle toute seule.
- Ch'est froid, commente Zelda en engloutissant une grosse cuillerée.
- Et ch'est bon?
- Oui, ch'est bon!
Certaines choses sont universelles. La glace à la vanille de chez Lenôtre, ch'est bon, quelle que soit la planète d'où on vient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
PegLutinePegLutine   11 janvier 2014
- Tu ne t'y prends pas bien, explique Zelda. Tu dois d'abord toucher la cible, et après tu lances la pomme en inversant le temps par la force de ton esprit. C'est la seule manière de courber l'espace entre toi et l'artefact. Tu comprends? C'est de la psychophysique de base.
Jolie théorie, que j'envoie toutefois balader.
- Pourquoi tu ne veux pas l'avouer, tout simplement?
- Quoi?
- Que tu as juste eu un coup de pot, ou alors que tu es superdouée pour lancer des trucs. Pourquoi il faut toujours que tu inventes une histoire farfelue pour tout?
- Tu ne sais pas courber le temps, Terrien? Pas même un tout petit peu?
- Un jour j'ai cassé la montre de papa, ça compte?
- Nom de Zook! dit-elle en se frappant le front contre la vitre. Cette planète est complètement primitive!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
orbeorbe   18 septembre 2012
Ma mère a été décapitée pendant les guerres païennes. Mon père a été désintégré quand il a tenté de s'échapper de la tour de Tor. C'était un spécimen violent et rebelle de la planète Bova.
Commenter  J’apprécie          60
PegLutinePegLutine   11 janvier 2014
Zelda a une façon bien à elle de pratiquer la médecine. Ce qu'elle appelle "la thérapie acoustique" ressemble de manière assez dérangeante à ce que ferait un barjot pour se soigner: elle chante une berceuse alien à son nombril.
- Arrête de me regarder comme ça, nabot. Tu me distrais, et je rate les notes anesthésiantes.
Commenter  J’apprécie          20
HarioutzHarioutz   12 avril 2016
Je lâche Zelda et j'essaie de faire quelques pas, mais j'ai encore les genoux qui flageolent et je retombe dans ses bras. Elle ne me repousse pas. Elle ne me crie pas dessus. Elle ne me dit pas que je suis juste une clé inutile et encombrante destinée à être pulvérisée par des filles en bikini.
A moi de tenter quelque chose de nouveau, de hardi. Quelque chose qui ne fait pas peur à un voyageur intergalactique comme moi.
Je me relève, je l'attire contre moi et je l'embrasse (enfin, je la séquence) en plein sous le nez de Zook.
J'm'en fiche bien de savoir si elle trouvera son élu un jour et si, ce jour-là, elle me balancera dans ce mur et laissera les Valks nous transformer en cendres à cause de tous les affreux péchés que nous avons commis? Parce que, personnellement, j'ai des étoiles plein les yeux et je sais de façon sûre que l'équilibre cosmique vient d'être restauré grâce à un énorme baiser. (p.227-228).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Ghislain Gary (1)Voir plus




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
12985 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre