AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782756020976
32 pages
Éditeur : Delcourt (22/09/2010)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 49 notes)
Résumé :
Garance marche sur l'eau. Cet été-là, elle confie son secret à Léopold, son ami de toujours: elle tient ce don de son père, un géant qui vit sur une petite île au milieu de la mer.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
NathalC
  20 mai 2017
Un très bel album. de magnifiques dessins. Des couleurs apaisantes.
Il ne s'agit pas vraiment d'une histoire, mais plutôt d'une légende !
Poétique, magique, imaginatif...
Commenter  J’apprécie          250
Palmyre
  11 août 2013
Deux amis, Garance et Léopold se retrouve pour les vacances au bord de la plage. Garance lui avoue qu'elle peut marcher sur l'eau. Elle tient ce don de son père et lui propose de lui rendre visite. Elle l'entraîne sur une barque en pleine tempête pour se rendre sur l'île où son père habite.
Récit fantastique qui pour moi est empreint de métaphores. le thème de la séparation en amitié est abordé de manière délicate.
J'ai vraiment apprécié les illustrations très douce ainsi que les somptueuses couleurs pastels.
Commenter  J’apprécie          170
letilleul
  02 février 2020
Cette bande dessinée propose un conte onirique empreint de magie et de poésie. Elle enchantera même ceux qui sont peu enclins à la bande dessinée par son récit captivant et sa poésie,
Économe en paroles et reposant sur un graphisme abouti, l'ouvrage laisse toute leur ampleur aux couleurs aquarelles qui inondent les pages. La douceur du monde de l'enfance est omniprésente et Garance est un havre de paix emplie de la beauté des paysages de vacances de rêve.
Commenter  J’apprécie          140
Yaneck
  04 octobre 2011
Il y a une très belle adéquation entre le scénario, le dessin, et la mise en couleur. L'histoire est très belle, et surtout interroge sur le rapport de l'enfant à la disparition d'un parent. Oui, c'est de mort dont il s'agit là, de comment une petite fille vit son deuil, et reconstruit sa réalité pour survivre à cette perte. Un thème profond, lourd, pourtant traité avec une finesse qui lui donne une légèreté incroyable. Au premier abord, on a une simple histoire d'enfant, matinée de fantastique, une histoire de vacance. Et pourtant, il n'en est rien. le triste est doux, la mort y est imagée. Une superbe façon de s'adresser à un public enfant, de lui parler d'un thème grave en des termes qu'il peut comprendre, et qui peuvent l'amener à réfléchir.
Cette ambiance, est magnifiquement retranscrite par le duo Labourot/ Lerolle. D'ailleurs, les couleurs de ce dernier sont si parfaitement ajustées au dessin, qu'on pourrait penser à l'oeuvre d'une seule et même personne. Pourtant, ils sont deux, mais leur travail est parfaitement complémentaire. le trait de Thomas Labourot me plaît beaucoup. Surtout ce léger aspect pas fini, qu'il possède. On dirait que le dessinateur a laissé ses traits de construction, et pourtant non. Sans doute l'absence d'encrage, on ressent une impression d'immédiateté, de spontanéité et de fraîcheur étonnante. Ce trait est donc parfaitement mis en valeur par les couleurs de Christian Lerolle. Qui viennent aussi parfaitement servir les ambiances voulues par Séverine Gauthier. C'est pastel, c'est clair, en dehors d'une scène particulière plus sombre. Les tonalités choisies viennent renforcer la légèreté apparente de l'ensemble.
C'est une belle découverte, qui a su me conquérir peu à peu par la qualité de son propos, et la parfaite adéquation des trois artistes.
Maintenant, me reste à savoir combien je donne à cet album. Un album jeunesse moyenne, chez moi, reçoit un 12. Un album bon, un 14. Mais là, jusqu'où je monte, pour illustrer mon propos? Au moins 16, car c'est en effet très bien (notation bac), mais est-ce que ça ne vaut pas plus? C'est vraiment très bon...
Lien : http://www.chroniquesdelinvi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
kbd
  17 septembre 2011
(...)
Peut-être pourrions-nous commencer par une petite présentation des auteurs... Il faut dire qu'ils n'en sont pas à leur première collaboration. On soulignera en particulier Mon Arbre, dans lequel on trouvera bien des points communs avec l'album de Garance. On retrouve également les trois compères dans des choses très différentes telles que Noodles ! ou la série adulte Washita.
Au scénario, Séverine Gauthier semble apprécier tout particulièrement la BD jeunesse, dans laquelle elle aime faire valoir des univers graphiques originaux, comme dans Aristide broie du noir avec Jérémie Almanza.
Au dessin, Thomas Labourot s'est déjà illustré (et sans jeu de mot s'il vous plait) sur des séries plus "grand public" en reprenant le flambeau d'Olivier Boiscommun sur Troll par exemple, ou encore sur les Chroniques de Sillage, ou Les Geeks.
Son inséparable coloriste Christian Lerolle affiche, par ailleurs, un CV d'une impressionnante longueur, où l'on trouvera notamment Spirou et Fantasio ou Sir Pyle S. Culape.
(...)
Lire l'article complet sur le blog collectif kbd :
Lien : http://blogkbd.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
PegLutinePegLutine   07 janvier 2014
- Et cette vague a vraiment fait exprès de te faire tomber. Tu sais pourquoi?
- Non.
- Parce que mon père vit sur une île au milieu de la mer. Et son travail, c'est de battre des pieds pour créer des vagues. C'est comme ça qu'il me parle, en m'envoyant des vagues.
- Si c'est vrai, alors pourquoi il a voulu me faire tomber?
- Je crois qu'il pense que tu es amoureux de moi... et ça ne lui plaît pas trop!!
- Garance, ma mère m'a dit que ton père était mort.
- Tu ne me crois pas, hein?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
letilleulletilleul   02 février 2020
Garance marche sur l'eau. C'est un secret. Léopold, son ami de toujours qui, comme tous les ans, vient passer les vacances en bord de mer, ne l'a jamais cru. Cet été, décidée à le convaincre, elle lui confie d'où elle tient ce pouvoir : elle l'a hérité de son père, un géant qui vit sur une île. Garance propose qu'ils lui rendent visite et aussitôt ils prennent la mer à bord d'une frêle embarcation
Commenter  J’apprécie          40
mandrake17mandrake17   20 juillet 2017
- Y a beaucoup de vent! On devrait peut-être attendre un peau.
- Le vent, c'est bien, on avancera plus vite.
Commenter  J’apprécie          00
mandrake17mandrake17   20 juillet 2017
Arrête de rire! On dirait que cette vague a fait exprès de me faire tomber!!
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Séverine Gauthier (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Séverine Gauthier
Séquence 4 Séverine Gauthier L'Homme montagne Delcourt 2015
autres livres classés : jeunesseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr