AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782013227841
123 pages
Éditeur : Hachette Jeunesse (11/03/2009)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 14 notes)
Résumé :

Un jeune homme achète à un marchand d'art le plus ravissant pied de momie qu'il lui ait jamais été donné de voir. Mais ce pied si charmant a forcément un propriétaire, qui va certainement tout faire pour le récupérer !

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
PiertyM
  07 mai 2014
Le pied de momie
Une petite histoire fantastique qui nous entraîne dans le monde de la momification, la science de l'immortalité.
Notre narrateur, après avoir acheter le pied de la momie d'une princesse égyptienne et qu'il le lui est restitué, se voit transporter la nuit, comme récompense de la princesse, dans le monde des momies où il retrouve tous les pharaons, des princesses, des reines et tous ceux qui ont subi la momification...on lui fait comprendre que cette momification leur a permis d'être éternels...
Une nouvelle, vite lue!
Commenter  J’apprécie          380
le_chartreux
  30 août 2019
Dans la série "Les Classiques vont vous surprendre"
Ah ! Théophile Gautier... Quel auteur romantique, ensorceleur et quel grand architecte du roman !
Je vous invite à lire ces quelques nouvelles issues de "Le pied de momie : Et autres récits fantastiques" qui sont toutes assez délectables en soi... Et , si vous le style vous convient, lisez ou relisez "Le roman de la momie" à la rencontre de Tahoser et de Poëri.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   22 février 2015
J’étais entré par désœuvrement chez un de ces marchands de curiosités dits marchands de bric-à-brac dans l’argot parisien, si parfaitement inintelligible pour le reste de la France.

Vous avez sans doute jeté l’œil, à travers le carreau, dans quelques-unes de ces boutiques devenues si nombreuses depuis qu’il est de mode d’acheter des meubles anciens, et que le moindre agent de change se croit obligé d’avoir sa chambre Moyen Age.

C’est quelque chose qui tient à la fois de la boutique du ferrailleur, du magasin du tapissier, du laboratoire de l’alchimiste et de l’atelier du peintre ; dans ces antres mystérieux où les volets filtrent un prudent demi-jour, ce qu’il y a de plus notoirement ancien, c’est la poussière ; les toiles d’araignées y sont plus authentiques que les guipures, et le vieux poirier y est plus jeune que l’acajou arrivé hier d’Amérique.

Le magasin de mon marchand de bric-à-brac était un véritable Capharnaüm ; tous les siècles et tous les pays semblaient s’y être donné rendez-vous ; une lampe étrusque de terre rouge posait sur une armoire de Boule, aux panneaux d’ébène sévèrement rayés de filaments de cuivre ; une duchesse du temps de Louis XV allongeait nonchalamment ses pieds de biche sous une épaisse table du règne de Louis XIII, aux lourdes spirales de bois de chêne, aux sculptures entremêlées de feuillages et de chimères.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
SZRAMOWOSZRAMOWO   30 mai 2018
« Ce pied fera mon affaire, » dis-je au marchand, qui me regarda d’un air ironique et sournois en me tendant l’objet demandé pour que je pusse l’examiner plus à mon aise.

Je fus surpris de sa légèreté ; ce n’était pas un pied de métal, mais bien un pied de chair, un pied embaumé, un pied de momie : en regardant de près, l’on pouvait distinguer le grain de la peau et la gaufrure presque imperceptible imprimée par la trame des bandelettes. Les doigts étaient fins, délicats, terminés par des ongles parfaits, purs et transparents comme des agates ; le pouce, un peu séparé, contrariait heureusement le plan des autres doigts à la manière antique et lui donnait une attitude dégagée, une sveltesse de pied d’oiseau ; la plante, à peine rayée de quelques hachures invisibles, montrait qu’elle n’avait jamais touché la terre, et ne s’était trouvée en contact qu’avec les plus fines nattes de roseaux du Nil et les plus moelleux tapis de peaux de panthères.

« Ha ! ha ! vous voulez le pied de la princesse Hermonthis, dit le marchand avec un ricanement étrange, en fixant sur moi ses yeux de hibou ; ha ! ha ! ha ! pour un serre-papiers ! idée originale, idée d’artiste. Qui aurait dit au vieux Pharaon que le pied de sa fille adorée servirait de serre-papiers l’aurait bien surpris, lorsqu’il faisait creuser une montagne de granit pour y mettre le triple cercueil peint et doré, tout couvert d’hiéroglyphes avec de belles peintures du jugement des âmes, ajouta à demi-voix et comme se parlant à lui-même le petit marchand singulier.

— Combien me vendrez-vous ce fragment de momie ?

— Ah ! le plus cher que je pourrai, car c’est un morceau superbe ; si j’avais le pendant, vous ne l’auriez pas à moins de cinq cents francs : la fille d’un Pharaon, rien n’est plus rare.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PiertyMPiertyM   07 mai 2014
– Vingt-sept ans ! et il veut épouser la princesse Hermonthis, qui a trente siècles
Commenter  J’apprécie          121
AllaroundthecornerAllaroundthecorner   19 janvier 2015
L'oubli et le néant m'inondaient de leurs vagues sombres.
Commenter  J’apprécie          40
Lire un extrait
Videos de Théophile Gautier (42) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Théophile Gautier
Théophile GAUTIER – Portait de l’homme en « poète impeccable » (France Culture, 1972) Une compilation des émissions « Tels qu’eux-mêmes », par Philippe Soupault et Jacques Fayet, diffusées les 4 et 11 mars 1972.
autres livres classés : classeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le pied de momie

Le narrateur de la nouvelle est :

un parisien
un marchand
un prince

10 questions
268 lecteurs ont répondu
Thème : Le pied de momie et autres récits fantastiques de Théophile GautierCréer un quiz sur ce livre