AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Alain Névant (Traducteur)
ISBN : 2915549389
Éditeur : Bragelonne (29/09/2005)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 273 notes)
Résumé :
Le vieux guerrier se nomme Druss, mais on l'appelle Légende.Sa vie est une lutte au nom de l'honneur et de la justice. À la veille de son dernier combat, le vieux guerrier raconte à une jeune recrue comment il a obtenu ce titre. Comment des années auparavant, il s'est embarqué dans la plus incroyable des aventures, en quête des joyaux d'Alchazzar, et comment cette épopée l'a conduit jusqu'au plus profond du royaume des morts. Lorsque Légende se lève et marche, il ne... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
fnitter
  11 juin 2013
Il s'agit du septième tome de la série drenai dans l'ordre d'écriture. Troisième et avant dernier tome sur Druss (reste Loup Blanc)
Pour pleinement apprécier la saveur de cet épisode, il faut avoir lu, et dans l'ordre, Drenaï - Légende puis Druss la Légende (ordre de parution et non ordre chronologique).
Nous sommes en pleine bataille à Dros Delnoch (voir Légende). le mur deux est déjà tombé et les combattants sont déjà éprouvés dans leur coeur et dans leur chair. Druss se confie à un jeune soldat et nous voilà partis 30 ans en arrière. Avant l'unification des nadirs, Druss et son ami Sieben (voir Druss la Légende) participent aux cinquième jeux de la fraternité en Gulgothir, devant le roi-dieu, le roi fou, et les voilà embarqués dans une quête à travers les territoires nadirs, à la recherche des pierres d'Alchazzar qui ont le pouvoir de guérison.
Comme je l'aime ce héros. Une vague d'émotion s'empare de moi à l'évocation de Druss, Druss la légende, le héros, comme la forteresse qu'il défend, invaincu mais érodé par le temps. le capitaine à la hache, le tueur d'argent, sombre dieu de la guerre. Et nous le retrouvons à 30 ans, en pleine forme et nous apprendrons pourquoi il a gagné un autre surnom parmi les nadirs : Marche-Mort.
Dans cet épisode, les aventures sont plus variées et diversifiées, sur terre, en enfer, des hommes d'honneur combattront pour l'amour de la terre, où simplement pour honorer une promesse. le récit est bien construit, bien rythmé, et oui, nous aurons droit à notre siège, histoire de magnifier les hommes, les guerriers, vénérés par le peuple en temps de guerre mais méprisé en temps de paix.
Un tome sans temps mort, sans passage à vide, sans regrets éternels de héros vieillissants. Un très bon tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          8713
Crossroads
  13 décembre 2011
Alors , que tous ceux qui ignorent qui est Druss levent la main...
Ah ouais quand meme ... Pardon ? C'est un endroit magique empli d'éléphants , de félins , d'acrobates , de jongleurs et de clowns ? Gruss , certainement , car je doute que quiconque ait osé affublé Druss d'un facétieux nez rouge , ni qu'aucun gamin au visage poupin et acnéique n'ait eu envie de s'esclaffer à la vue de celui que l'on surnommait Marche-Mort !
Gemmell aimait les héros , les vrais , les durs , les tatoués . Si Druss n'apparait pas dans tous ses écrits , il en représente néanmoins sa vision emblématique . Un élément majeur autour duquel s'articulera une trilogie d'un niveau assez bluffant ! Légende , Druss la Légende puis La Légende de Marche-Mort . Un personnage incontournable ! Une destinée hors du commun ! Qui dit Druss dit Snaga . Une hache gigantesque à deux têtes , véritable prolongement dévastateur de son bras surpuissant fauchant plus d'ennemis qu'une moissonneuse batteuse , dans un champ de blé , en période estivale . Druss a un code d'honneur :
Ne viole jamais une femme , ne fais pas de mal aux enfants .
Ne mens pas , ne triche pas , ne vole pas . Laisse cela aux gens médiocres .
Protege les faibles contre les forces du mal .
Et ne laisse jamais l'idée de profit te guider sur la voie du mal .
Ce qui prouve bien , si besoin était , que l'on nage en pleine fiction ! Son histoire est simple . de courageux paysan , il est devenu un féroce combattant préférant à jamais les champs de bataille aux champs de mais . Pour les connaisseurs , cet opus aurait pu s'imbriquer dans Légende . En effet , l'on retrouve Druss defendant corps et ame la mythique forteresse de Dros Delnoch . Profitant d'une accalmie Nadir ( les méchants récurrents ) , il décide alors de conter son histoire à une jeune recrue et de lui révéler ainsi l'origine de son surnom : Marche-Mort !
Si ce récit tient largement la route dans le domaine qu'est la Fantasy , il ne peut occulter le fait que l'auteur utilise à l'envie les memes ficelles , le meme scénario . Si ce dernier n'était pourvu d'un talent de conteur hors pair , il y a belle lurette que j'aurais stoppé l'aventure Gemmell . Donc , de façon aussi surprenante qu'une feuille d'imposition en Octobre , il est encore et toujours question de quete . Ami begue , le mot quete tu bannieras mais ambition et poursuite tu privilegieras .
Druss , cette fois-ci , remuera ciel et terre afin de dénicher les précieux joyaux d'Alchazzar . Une fois en possession de ce trésor si convoité , il sera alors à meme de guérir Klay , ami fraichement promu n'ayant trouvé d'autre subterfuge , pour faire le malin , que de se sacrifier en prenant une fleche qui ne lui était pas destinée , sauvant ainsi notre valeureux héros d'une mort quasi certaine . Au bout de trente pages , ç'eut été ballot ! Ni une , ni deux , Druss entame sa nouvelle épopée plus déterminé que jamais , assisté en cela de son fidele ami poete sexaddict Sieben ( sorte de DSK d'un autre temps ) , parcourant le vaste monde , rencontrant de singuliers personnages appelés à devenir qui ses amis , qui ses futures victimes...Snaga éprouve un énorme besoin journalier en sang et se couche rarement frustrée...Ce tome fait la part belle à Talisman ( Ulric en devenir ) . Ami de circonstance ponctuel , ennemi finalement héréditaire . Son parcours et son évolution éclairent véritablement un récit que l'on devine mortellement tragique devant les hauts murs de Dros Delnoch .
Si les combats sont toujours épiques ( et pic et colégram..) , Gemmell s'est attaché , ici , à présenter de façon beaucoup plus circonstanciée le monde dans lequel évolue son héros . Il nous fait l'article des nations Drenai , Chiatze , Nadirs et de son incroyable désorganisation clanique . de meme , Gemmell retrace l'historique des personnages et des évenements appelés à engendrer le dantesque combat qu'est Légende ! L'univers est foisonnant et ne sombre jamais dans un manicheisme dégoulinant ! L'on y croisera des mages , des monstres sanguinaires ( humains et animaliers ) , des magiciens , tout ce qui fait la patte Gemmell en somme . Les personnages sont , comme d'hab' , toujours torturés . Druss est toujours hanté par le déces de sa femme Rowena . Sieben , le lapin sauteur , s'interroge sur son avenir et sa vaine quete ( encore...) amoureuse...Les seconds roles pullulent et s'imbriquent parfaitement au récit . Aucune lourdeur , de l'action pur jus pour un plaisir maximum ou presque , n'était cette petite propension à se répeter , détail mineur précédemment évoqué ligne 37 . Station porte de Bercy je crois...
Pour faire court ( mais c'est trop tard , j'en conviens :) quelques valeureux résistants , assiégés dans une citadelle en ruine et tenant la dragée haute à l'envahisseur en surnombre afin de défendre un inestimable trésor . Effectivement , si le parallele avec Légende s'impose de lui-meme , le récit s'avere cependant beaucoup plus riche que son illustre prédécesseur !!
Ultra classique ! Hyper efficace ! Tranchant comme la morsure de Snaga !
La légende de Marche-Mort clot magistralement une trilogie réellement addictive . Druss et sa hache maudite , tout comme Gemmell , voguent désormais vers d'autres cieux...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          212
Fifrildi
  26 février 2018
Gemmell Go, épisode 16 ^^
C'est avec un grand plaisir que j'ai retrouvé le duo Druss/Sieben pour de nouvelles aventures. D'habitude je dévore le roman en moins de 3 jours mais ici cela m'a pris la semaine et je me suis endormie deux fois. Sacrilège ! Être malade a du bon parfois… cela permet de faire durer le suspense ^_^
En résumé, pour sauver un ami Druss part à la recherche des Yeux d'Alchazzar. Il va se retrouver au coeur d'une guerre qui n'est pas la sienne entre les Nadirs et les Gothirs. Comme de bien entendu, Sieben le poète est aussi de la partie pour une nouvelle série de répliques cultes.
Comme c'était présenté, je m'étais imaginée un récit à la première personne mais cela n'a pas été le cas. J'ai trouvé que Druss n'était pas assez présent dans l'histoire. Pour cela j'ai préféré les deux autres romans : Druss la légende et Légende.
Cela étant dit cela n'enlève rien à la qualité de la narration et des personnages comme Talisman et consorts. J'ai encore passé un très bon moment de lecture dans l'univers passionnant de David Gemmell. Encore.


Challenge défis de l'imaginaire (SFFF) (2)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          324
Megadonut
  11 décembre 2016
Encore un excellent bouquin de Gemmel qui complète efficacement le cycle Drenaï où l'apparition de Druss la Légende n'a pu que me faire plaisir. Bien sûr, son inoubliable compagnon poète, Sieben, était le bienvenu. Dans ce tome-ci, on suit Druss dans une quête pour les yeux d'Alchazzar, des gemmes contenant un pouvoir incroyable, dont celui de guérir. Guérir, car Druss a promis à Klay, son ami, de les retrouver pour lui. Mais malheureusement, il n'est pas le seul à la recherche de ses joyaux, cachés depuis longtemps dans le tombeau d'Oshikaï. En effet, il est prédit que celui qui unifiera les nadirs, Ulric, est destiné à les avoir en sa possession. de plus, les gothirs, sous les ordres de leur empereur fou, lancent une armée sur le tombeau d'Oshikaï. Qui obtiendra au final ces joyaux tant convoités ?
Comme dans tous les Gemmel, le style est fluide, le vocabulaire recherché et l'intrigue plaisante. Personnellement, j'ai beaucoup aimé le personnage du garçon des rues qui cherchait à voir Klay, pour sauver sa mère. Son innocence était très touchante et cela m'a fait repenser à mon enfance.
Bref, encore un livre à lire absolument si vous aimez la fantasy !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          284
Chrichrilecture
  11 juillet 2017
A éviter
Une histoire poussive, avec beaucoup trop de descriptions qui ne servent à rien mis à part à faire des pages et à utiliser de l'ancre inutilement. Lisez les trois dernières pages sur la bataille et vous aurez compris toute l'histoire ne perdez pas votre temps.
Commenter  J’apprécie          280
Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   13 juin 2013
Lorsque la guerre ou la menace d'une guerre point à l'horizon, le peuple vénère le guerrier. Une fois que la tempête est passée il est oublié ou méprisé. Cela ne change jamais.
Commenter  J’apprécie          600
fnitterfnitter   13 juin 2013
Je n'ai rien contre le vin, dit Druss, mais je n'ai jamais été doué pour les fanfaronnades.
C'est un talent qui se travaille, convint Oshikaï. J'ai toujours trouvé qu'une histoire sonnait mieux si un multiple de dix était appliqué à l'ennemi. Sauf si, bien sûr, tout le monde savait qu'ils n'étaient, disons que trois. Mais, dans ce cas, il faut en faire des géants.
Commenter  J’apprécie          160
fnitterfnitter   13 juin 2013
Qui chante la gloire, l'honneur et la chevalerie de la guerre ? Demanda doucement Druss. C'est rarement le soldat qui a vu des entrailles éparpillées sur le sol ou des corbeaux manger les yeux des cadavres. Non c'est le poète. C'est lui qui remplit la tête des jeunes d'histoires d'héroïsme. Combien de jeunes Drenaïs ont entendu tes poèmes et tes chansons et souhaité ensuite se battre ?
Commenter  J’apprécie          150
FifrildiFifrildi   25 février 2018
- Tu ferais mieux de réfléchir à la façon dont nous allons nourrir l'enfant quand il se réveillera. Il m'a l'air d'être un petit morfal, et ses cris risquent de porter loin. Je doute qu'on croise des amis dans le secteur.
- C'est ça, Druss. Il faut toujours que tu finisses sur une note réconfortante.
Commenter  J’apprécie          190
FifrildiFifrildi   19 février 2018
Druss la légende, le sauveur de la passe de Skeln, l'homme qui avait parcouru le monde à grands coups de hache pour voler au secours de sa bien-aimée. Druss, le capitaine à la hache, le Tueur d'Argent. Les Nadirs l'appelaient "Marche-Mort" et à présent Pellin savait pourquoi. Il l'avait vu se battre sur les remparts ; sa terrible hache tranchant et tuant à tout rompre. Il n'était pas humain : c'était un sombre Dieu de la Guerre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Videos de David Gemmell (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Gemmell
Gemmell l'homme qui a changé le point de vue que l'on peut avoir de la Fantasy ;)
Par Geek Librairie
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1313 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre
.. ..