AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B0000DM77C
Éditeur : (30/11/-1)

Note moyenne : 3.93/5 (sur 7 notes)
Résumé :
« Sodome et Gomorrhe » est une pièce en deux actes et en prose de Jean Giraudoux (1882-1944), créée à Paris au théâtre Hébertot le 11 octobre 1943 sur une musique de scène d'Arthur Honegger, et publiée à Paris chez Grasset la même année.



Les malheurs publics et privés, la défaite de 1939 et la mésentente conjugale, conduisent Giraudoux à la relecture de deux épisodes sombres de la Bible. Dans la Genèse (18 et 19), Abraham s'aventure ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
helhiv
  10 juin 2016
On retrouve dans cette pièce les ingrédients habituels qui font la grandeur des pièces de Giraudoux : une intrigue intelligente, des dialogues profonds, des personnages complexes et un personnage féminin très fort. Beaucoup de thèmes apparaissant dans l'oeuvre de Jean Giraudoux me gênent dans la façon dont ils sont récurrents : la différence entre hommes et femmes, le rapport à un dieu, une morale du couple, la rôle des femmes en héroïnes passives, etc, mais j'ai toujours un immense plaisir à lire ses dialogues parce qu'ils sont riches, poétiques, inattendus et intelligents.
La référence est ici biblique mais le thème est très contemporain : en début de pièce, la séparation des femmes et des hommes laisse penser qu'il s'agit de reprendre le mythe de la condamnation de l'homosexualité par dieu dans la Bible (d'ailleurs sujet à interprétation ...) mais c'est au pire sous-entendu et ça ne sert qu'à raccrocher l'histoire à la référence biblique et à une menace de fin du monde ; en réalité la pièce se centre sur la question du couple et de la difficulté des amours sincères entre hommes et femmes, l'être aimé se retrouvant plus souvent ailleurs que dans la personne du partenaire officiel. Les hommes et les femmes n'étant pas capables de se plier au rôle qui leur a été défini par leur dieu, celui-ci s'oblige à les punir par la mort.
Tout cela est mené d'une main (d'une langue !) de maître rhétoricien par Jean Giraudoux même si, une nouvelle fois, l'image qui est donnée des femmes et des hommes me semble très conservatrice (voire même antique ...) alors que l'image du couple, elle, est joliment malmenée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
helhivhelhiv   09 février 2017
JEAN
Peut-être que l'on s'est simplement trompé dans le baptême. Que c'est toi l'homme, et l'homme la femme. Il suffirait de rectifier. Pauvre Lia, tu crois arracher le masque à la créature humaine, et tu arraches son visage.
LIA
Je connais ton visage et ton masque ! Des nuits entières, j'ai passé la main entre ton vrai cœur et ton faux, ta vraie et ta fausse peau, ton vrai et ton faux amour. Et j'ai essayé de faire craquer cet abominable vernis. J'y suis morte en vain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
soso1974soso1974   02 octobre 2013
A n'importe quel moment que nous la considérions, notre ame totale n'a qu'une valeur presque fictive, malgré le nombreux bilan de ses richesses, cat tantot les unes, tantot les autres sont indisponibles, qu'il s'agisse d'ailleurs de richesses effectives aussi bien que de celles de l'imagination, et pour moi par exemple, tout autant que de l'ancien nom de Guermantes, de celles, combien plus graves, du souvenir vrai de ma grand-mère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cathcorcathcor   28 mars 2012
L' ANGE
De là-haut, nous voyons surtout le désert, qui tient les trois-quart du monde, et il reste le désert si c'est un homme ou une femme seule qui s'y risque. Mais le couple qui y chemine le change en oasis et en campagne. Et le couple peut être égaré à vingt lieues du douar, chaque grain de sable, par sa présence, devient peuplé, chaque rocher moussu, chaque mirage réel.
Commenter  J’apprécie          20
cathcorcathcor   17 février 2012
Le malheur trempe les êtres dignes de ce nom, mais il les trempe surtout contre eux-mêmes, et il tue en eux ce qui est la vie même. Le malheur est le meilleur moyen que Dieu ait trouvé pour reprendre la bonté aux âmes bonnes, la beauté aux belles, la pitié aux sensibles.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Jean Giraudoux (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Giraudoux
"Siegfried" de Jean Giraudoux
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Couples célèbres de la litterature

Julien Sorel

Louise de Renal
Maguerite Gautier
Ariane
Camille
Celimene

10 questions
522 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , théâtreCréer un quiz sur ce livre