AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782824611433
City Editions (14/02/2018)
3.67/5   3 notes
Résumé :
Quand Jacob reçoit enfin la greffe cardiaque dont il a besoin, sa mère Elizabeth prend la nouvelle comme un miracle. Son fils qu'elle adore est sauvé. Et toute la famille va  pouvoir retrouver une vie normale. Erreur.Rapidement, elle réalise que quelque chose ne va pas. Jacob a changé. Il est irritable, violent, et ses sautes d'humeur sont terrifiantes. Même sa petite amie, pourtant son plus précieux soutien, le quitte du jour au lendemain et refuse de le revoir.Qua... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   01 mars 2018
Même quand elle n’avait pas peur de lui, elle se tenait sur ses gardes, marchait sur des œufs, s’assurant constamment de ne pas le contrarier ni le décevoir. Il était si difficile à satisfaire, et toute cette tension commençait à lui peser atrocement, à tel point qu’elle ne savait pas ce qui était pire : se faire cogner ou anticiper l’attaque. La vie était si déroutante en ce moment, surtout quand il s’excusait et lui affirmait à quel point il l’aimait et que cela ne se reproduirait plus jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   01 mars 2018
Sa douceur l’incitait presque à la violence. Pourtant, malgré tout ce qu’il lui faisait subir, elle persistait à faire preuve de compréhension : il la battait, la faisait crier, hurler, demander grâce. Après, il se rabrouait en se disant que ce n’étaient pas des manières de gentleman, mais quand il était en colère et qu’il perdait le contrôle, il se foutait bien de se comporter en gentleman.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   01 mars 2018
Il souffrait d’un sentiment d’infériorité ; pensait que les autres le voyaient comme inculte, stupide, le considéraient comme une cible légitime de moqueries. Savoir qu’on riait de lui – surtout s’il connaissait la personne qui se foutait de sa gueule – était le pire des sentiments. Cela le mettait dans une telle fureur qu’il n’était plus maître de ses actes.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   01 mars 2018
Si les femmes n’avaient que faire de la puissance d’un moteur, la sécurité était pour elles un sujet sensible, qu’elles comprenaient. Comme il était malin d’avoir trouvé la meilleure approche pour convaincre Rosie ! Il se rengorgea. Le fait d’être aussi psychologue, aussi intuitif, était une preuve d’intelligence.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   01 mars 2018
Posséder une voiture adéquate et puissante était une priorité, mais, visiblement, pas une priorité féminine. Les femmes préféraient s’offrir des vêtements et des sacs à main. Mais, à force de patience, il finirait bien par la convaincre. Et elle verrait bien qu’il avait raison.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2236 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre