AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Armel Gaulme (Illustrateur)
EAN : 9782876604032
96 pages
Adam Biro (25/10/2004)
3.89/5   14 notes
Résumé :
Mélusine, Morgane, Viviane... Qui sont les figures mythiques de légende ? Sur quels univers féeriques règnent-elles ? Que nous apprennent-elles sur le monde médiéval et sur l'Autre Monde ?

" Tu vivras à ta guise, mais chaque samedi, tu devras te réfugier loin du regard des hommes. Ce jour-là, de la taille aux pieds, ton corps deviendra celui d'un serpent. La belle jeune femme que tu es cèdera la place à un monstre repoussant. Si un homme accepte de ... >Voir plus
Que lire après MélusineVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Je ne connaissais que vaguement la légende de Mélusine. Ce livre sublimement illustré m'a fait découvrir un peu plus ce personnage parfois rattaché, de loin, à la légende arthurienne.



J'avoue que contrairement aux deux autres tomes de la collection « Il était une fée », j'ai un avis plus « froid » sur ce livre de Mélusine. Non pas que le travail de l'auteure ait été moins bien que les deux précédents, mais parce que le personnage de Mélusine ne m'a pas spécialement emballé.

Si elle apparait comme une femme « courageuse » et audacieuse au début de son histoire, j'ai trouvé que le personnage devient « faible » par la suite, car Mélusine se contente de faire plaisir à son homme. Après, il fallait s'y attendre. Ses soeurs et elles ne se vengent-elles pas de leur père, car ce dernier les a privés (involontairement) d'une vie de cour et faste ? Petites nobles prétentieuses et superficiel bonsoir. C'est encore plus surprenant, car Mélusine et ses soeurs ont pour instructrice la fée Morgane (soeur de leur mère Présine qui elle-même appartient à l'autre monde).

Ce que j'ai aimé dans ce roman, c'est le parallèle entre la vie et le malheur de Présine et celle de Mélusine. En effet, la mère et la fille font promettre à leur amant de ne pas faire telle ou telle chose sous peine de perdre l'être aimé. Cela arrive à Présine : cela entraine sa disparition de ses filles et d'elle-même, laissant un mari meurtri. Mélusine et ces soeurs, ignorant l'histoire se vengent de leur père aussi pour ce motif.

En représailles de cela, Présine les punit en les maudissant toutes les trois. Les soeurs, les suiveuses, sont (à mon avis) plus sévèrement châtiées que Mélusine. Cette dernière se voit condamner à devenir moitié serpent tous les samedis. Sa malédiction ne pourrait être levée que si l'homme qu'elle épouse respecte la promesse de ne pas chercher à la voir ce jour-là. Pas la peine de vous faire un dessin…

Raymondin, le compagnon de Mélsuine, poussé par ceux jaloux de sa réussite, découvrira la vérité et condamnera sa femme à rester mi-humaine mi-serpent toute l'éternité.





Le thème de Mélusine est rattaché à la famille de Lusignan (si vous avez vu Kingdom of heaven, ce nom ne vous est pas inconnu). La jeune femme aurait donné naissance à cette lignée de souverain et de grand seigneur (ça ne date pas d'hier que les familles recherchent des origines légendaires ou mythologiques) en prodiguant à son époux terres, fortunes et fils.

Dans ce récit, on voit aussi à quels points les hommes peuvent être jaloux de la réussite de certains, encore plus quand la réussite en question passe par une femme. Il est important de noter que Raymondin, comte de Lusignan, tirera toute sa noblesse des conseilles et actions de Mélusine.



Ce que je n'ai pas aimé, c'est la certaine passivité de Mélusine après sa condamnation. Elle donne des fils à son mari et fait accroitre ses richesses. Elle m'est apparue comme une sorte d'usine. Elle n'est nullement inquiète pour ce qui pourrait arriver si son mari la voyait les samedis. Je ne dirai qu'elle est niaise, mais pas loin. Pourtant, elle savait les hommes faibles, son père ayant commis cette même erreur.

À cela, j'ajoute son côté très maternel. On a l'impression que la perte de ces deux derniers enfants (qu'elle ne peut plus voir, car elle est devenue serpente) la touche plus que la perte de son époux, de son territoire et de son château.

J'avoue avoir été assez surprise, car l'auteure avait montré une vision très « féministe » de Morgane et Viviane.



Un livre intéressant qui m'a fait découvrir un personnage que je connaissais peu. Bien que je n'aie pas aimé Mélusine, j'aimerai bien découvrir d'autres versions de son histoire. le texte présenté par l'auteure est aussi condensé. Il ne faut pas oublier que les superbes illustrations apportent un vrai plaisir lors de la lecture.
Lien : http://0z.fr/beJAP
Commenter  J’apprécie          41
Fille de Presine et du roi Elinas, Mélusine à 2 soeurs Mélior et Palestine. Suite à la trahison de leur demi frère Mataquas, Mélusine quitte le royaume d' Alba avec Sa mère et ses soeurs alors qu'elle c'est qu'un bébé pour trouver refuge chez sa tante Morgane reine d'Avalon. Les jeunes fées grandissaient et Morgane leur dispensait l'enseignement nécessaire à leur condition. Mélusine sorti très vite du lot et maitrisa rapidement des sorts et contre sorts tjs plus compliqués. Avides de vengeance Mélusine, et ses soeurs finissent par retrouver leur père et l'enferme dans une grotte. Presine qui a eu vent des actes de ses filles entre dans une colère noire et décide de les punir en les envoyant aux 4 coins du monde. C'est comme ca que Mélusine arrive dans le Poitou français avec la malédiction du serpent et que sa légende commence…
Comme les autres livres de cette collection, c'est un bonheur de découvrir (ou redécouvrir) les légendes que l'on pensait connaitre…
C'est une lecture facile et coup de coeur pour cette rentrée de septembre.
Commenter  J’apprécie          00
Passionnante enquête sur Mélusine, ses origines, sa présence, tant dans l'histoire que dans l'imaginaire collectif, son universalité, la fondation du mythe... le tout servi par une très riche iconographie. Claudine Glot se fait pédagogue et montre comment naît une légende, comment on l'utilise à des fins de propagande, parfois, mais aussi comment ce personnage entre dans la culture. Passionnant.
Commenter  J’apprécie          40
Routes de campagnes, brumes de voyages et de mâtines défilent aux pages de cet ouvrage de mystères et de découvertes.

A ouvrir et suivre dans ces lignes et détours.
Commenter  J’apprécie          10
Après Morgane et Viviane, je continue l'exploration de la très belle collection « Il était une fée », jolis livres merveilleusement illustrés par Armel Gaulme et joliment ...
Lien : http://autrecotedumiroir.net..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Le roi sauta à terre. Sans un regard pour lui, la dame modulait des chants purs comme ceux des anges, enivrants comme ceux de l'Orient, et ses longs doigts blancs couraient sur les cordes de la harpe. Jamais le coeur du roi n'avait battu aussi fort. Déjà il savait qu'il allait épouser cette femme, qu'elle soit noble dame ou paysanne, qu'elle appartienne au monde des hommes ou à celui des sirènes.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Claudine Glot (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claudine Glot
Auteur : Claudine Glot Livre : Guide secret de Brocéliande
autres livres classés : représentationsVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (29) Voir plus



Quiz Voir plus

Les types de tonalité

Tout ce qui provoque le rire

Pathétique
Comique
Ironique
Fantastique

11 questions
174 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre

{* *}