AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782211209267
45 pages
Éditeur : L'Ecole des loisirs (13/09/2012)

Note moyenne : 4/5 (sur 9 notes)
Résumé :
D’après une histoire vraie, L’île des loups
raconte ce qui se passe quand
l’équilibre délicat de la nature est rompu.
Une famille de loups quitte l’île où elle vivait.
Au début, ça ne change pas grand-chose.
Mais maintenant qu’il n’ont plus de prédateur,
les cerfs commencent à se multiplier.
Finalement, ils deviennent si nombreux
qu’il n’y a plus assez de nourriture pour tout
le monde. Les autre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
milamirage
  22 octobre 2012
Il était une fois une île où vivaient en toute harmonie toutes sortes d'animaux. Chacun trouvait de quoi se nourrir. Un couple de loup y avait même vu naître cinq petits. Mais un jour où les louveteaux s'amusaient sur un radeau, celui-ci se mit à dériver : le loup et la louve les rejoignirent à la nage et se hissèrent sur l'embarcation. C'est ainsi que toute la famille échoua sur une autre île et s'enfonça dans la forêt. Au début, sur l'île du loup, leur absence ne changea pas grand chose. Mais au fil des saisons, les cerfs devinrent de plus en plus nombreux et ils mangèrent de grandes quantités d'herbe et de feuilles : d'autres espèces commencèrent à souffrir de la faim et se reproduisirent beaucoup moins, ce qui fit se développer en chaîne les besoins alimentaires… pour des animaux de plus en plus affaiblis et même malades…
Mon avis : Ce livre m'a été confié à analyser dans le cadre du comité lecture jeunesse auquel je participe toutes les six semaines environ. Je sais déjà qu'il ne retournera pas à la librairie, je vais l'acheter immédiatement après l'avoir résumé et critiqué. Même si je reconnais que cet ouvrage mériterait une place au milieu des rayonnages de documentaires jeunesse, je privilégierai le fait que l'histoire, aussi vraie soit-elle, se présente sous l'aspect d'une fable : il ira donc rejoindre les bacs à albums dès que je l'aurai catalogué et équipé. Les données documentaires sont en effet amenées très habilement par l'auteure tout au fil du récit qui nous transporte dans une île où l'équilibre délicat de la nature est mis en danger puis rompu, déstabilisant du même fait tout l'écosystème. La disparition accidentelle, presque anecdotique, de la famille loup va entraîner toute une suite de conséquences désastreuses sur les autres espèces vivant sur l'île : les cerfs devenant de plus en plus nombreux, souris, lapins, écureuils, renards et chouettes sont confrontés à la famine au fur et à mesure que le temps passe. A la fin du récit, on trouve trois pages intitulées « pour en savoir plus » qui concernent les loups, l'équilibre écologique et la biodiversité. Elles sont signées Pierre Bertrand qui nous livre un texte très bien documenté mais qui reste accessible aux plus jeunes. Les photos que l'on peut y admirer sont de Philippe Henri. En revanche, toute la partie histoire est magnifiquement illustrée par l'auteur elle-même. L'illustration de la première de couverture peut vous donner une idée précise de son coup de crayon, avec des animaux très réalistes, des décors et paysages très bien rendus, quelque soit la saison dont il s'agit.
Un très bel objet livre, qui plus est éducatif, au prix abordable de 12 euros 7O : alors, pourquoi s'en priver si on veut joindre l'utile à l'agréable pour nos petites têtes blondes.
Public : à partir de sept – huit ans.
Si vous voulez vous rendre sur le site de l'auteure et illustratrice, Célia Godkin, vous pouvez suivre cette adresse :
http://www.celiagodkin.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
gouelan
  15 décembre 2013
Très belle fable écologique, inspirée d'une histoire vraie (Isle royale aux Etats Unis), qui sensibilise les jeunes lecteurs à l'équilibre écologique, la biodiversité,la chaine alimentaire. C'est aussi une source d'informations sur le loup, pour en finir avec la réputation "du méchant loup" des fables de notre enfance.
En outre, les illustrations sont très belles.
Commenter  J’apprécie          100
Skritt
  20 janvier 2014
Ce livre à lire par des CE1 ou CE2 est une histoire à caractère écologique. le récit raconte comment sur une île l'équilibre écologique est fragile et peut être perturbé naturellement, sans même l'intervention de l'homme. Une famille de loup se retrouve éloignée de cette île. L'impact de ce prédateur absent n'est pas immédiat mais explique de manière explicite comment au fil des saisons la vie change pour les autres animaux.
Le thème est très intéressant et l'explication est claire et permet aux enfants de comprendre facilement le déroulement d'une chaîne alimentaire et son bon fonctionnement. L'histoire est suivie d'un petit exposé sur le loup qui ne le montre ni comme un animal malfaisant ni comme le bon samaritain mais comme un animal utile dans la nature qui a une fonction importante. Cet exposé est peut-être plus long et moins facile pour un enfant, mais avec l'aide de l'adulte sa compréhension sera aisée.
Le graphisme est bien réalisée, avec de douces couleurs, certainement dessiné au crayon pastel. Il est adapté aux enfants de 7-8 ans.
En somme, une très belle histoire, très intéressante et surtout qui laissera une trace utile chez l'enfant, ne faisant pas passer le loup pour l'habituel mauvais personnage du conte.
Lien : http://skritt.over-blog.fr/a..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JessicAlister
  02 avril 2017
Des illustrations très douces et une histoire parfaite pour aborder les notions d'écosystème et d'écologie avec les enfants.
Vraiment très heureuse de cette découverte !
Commenter  J’apprécie          40
mboulpro
  28 février 2020
Inspirée de l'histoire vraie de l'Ile Royale (Etats-Unis), cette fable écologique rend compte des conséquences de la disparition du loup sur une île : la prolifération de cerfs épuisent l'île en nourriture en faune et en flore. L'équilibre ne reviendra qu'avec le retour des loups. L'album se termine par une partie documentaire sur les loups et sur ce qui s'est passé sur l'île Royale en précisant que "L'équilibre écologique (...) se reconstitue beaucoup plus vite dans un livre que dans la réalité."
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
milamiragemilamirage   10 octobre 2012
Il était une fois une île.
C'était une île avec des arbres et de l'herbe,
et toutes sortes d'animaux.
Il y avait des souris, des lapins et des cerfs, des écureuils,
des renards et plusieurs sortes d'oiseaux.
Pour manger et pour leur bien-être, tous ces animaux
avaient besoin de plantes et d'autres animaux.
Certains mangeaient de l'herbe et des plantes ;
certains mangeaient des insectes ; certains mangeaient
d'autres animaux.
Les animaux de l'île se portaient bien.
Il y avait à manger pour tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
milamiragemilamirage   16 octobre 2012
Les lapins avaient faim.
Les renards avaient faim.
Les souris avaient faim.
Même les cerfs avaient faim.
Toute l'île avait faim.
Les hiboux s'envolèrent jusqu'à la grande forêt à le recherche de souris.
Ils survolèrent la famille de loups qui errait sur la rive d'en face.
Les loups étaient maigres et affamés, eux aussi.
Ils n'avaient pas trouvé de territoire de chasse,
car il y avait déjà d'autres familles de loups dans la grande forêt.
Ces loups-là ne voulaient pas partager avec eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
milamiragemilamirage   23 octobre 2012
Le loup est comme nous : il préfère éviter les efforts. Quand il chasse, il s'en prend aux animaux les plus faciles à attraper : les jeunes, les malades, les faibles et les vieux. Non seulement il empêche que les proies ne deviennent très nombreuses, mais, en tuant les animaux malades il empêche aussi les épidémies. Aussi surprenant que cela paraisse, le loup est un animal indispensable aux autres animaux, même à ceux qu'il mange !
[partie finale : pour en savoir plus]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
milamiragemilamirage   14 octobre 2012
Il y avait maintenant beaucoup de cerfs sur l'île, qui mangeaient
de grandes quantités d'herbe et de feuilles.
Jusqu'alors, la famille de loups avait limité la population de cerfs,
parce que les loups mangeaient les cerfs.
Sans loups pour les chasser, les cerfs étaient maintenant trop nombreux
sur l'île pour la quantité disponible de végétaux.
Commenter  J’apprécie          110
milamiragemilamirage   21 octobre 2012
La famille de loups traversa ce pont de glace
et s'en revint dans son ancien territoire.
Les loups étaient affamés
quand ils arrivèrent sur l'île.
Ils y trouvèrent beaucoup de cerfs
affaiblis et malades. Ils les mangèrent
et laissèrent en paix les cerfs
encore vigoureux.
Commenter  J’apprécie          70
autres livres classés : ÉcosystèmesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Celia Godkin (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1110 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre