AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Joëlle Touati (Traducteur)
EAN : 9782749906140
279 pages
Éditeur : Michel Lafon (15/03/2007)
3.02/5   22 notes
Résumé :

Depuis que David Shepherd est sorti du coma, des noms résonnent sans relâche dans sa tête.

Ceux d'inconnus, aux quatre coins du globe, qui trouvent la mort dans des circonstances troublantes.
Un ami prêtre, un maître kabbaliste et une archéologue chevronnée l'obligent à envisager une hypothèse folle : s'il s'agissait des 36 Justes qui, selon des textes ésotériques, permettent au monde de subsister ?

Et qui aurait i... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
emi13
  09 août 2016
36 personnes dans le monde on l'univers entre leurs mains, on les appelle les justes. Ces personnes permettent au monde de subsister, mais le massacre de ses juste commence, d'après les anges noir leurs ennemis jurer une fois disparu, le monde deviendrait meilleurs. Quelle désillusion. David qui vient de sortir d'un coma après une chute entend des noms résonner dans sa tête, il comprend que chaque nom qu'il entend c'est un juste que l'on va assassiner. Pour lui et son amie Yaël ils vont tout faire pour sauver le dernier juste. Vont – ils y arriver ?????
Commenter  J’apprécie          110
bdelhausse
  23 août 2018
Allez... je mets une étoile pour l'idée. Il existerait dans les textes sacrés (du judaïsme) l'idée qu'à chaque génération, 36 Justes servent à maintenir le monde tel qu'il esT. Ils ne savent pas qu'ils sont des élus, ils vivent simplement, et par leur action, ils équilibrent l'univers. Que ces justes meurent et la fin du monde arrive.
Cette fin du monde, c'est ce qui est recherché par une secte, Gnoseos, regroupant des illuminés, la plupart puissants et riches.
A partir de cela, le duo d'auteures déroule une sorte de thriller ésotérico-mystico-merdique, mal ficelé, où les incohérences se multiplient. Ajoutons les habituelles coïncidences. Ajoutons le revirement final d'un méchant... je ne spoile pas... car ce genre de roman est archi convenu. On devine tout depuis le début. Cela dit, ce n'est pas spécialement grave, car on peut quand même prendre du plaisir à la lecture. Les romans où on sait dès le départ qu'il n'arrivera rien au héros sont assez nombreux. Cela n'empêche pas de les lire et de les apprécier.
Mais ici, je me suis sauvagement emmerdé. Et évidemment, la personne qui sauvera le monde, c'est la fille du personnage central... Mouarf.
Pas de progression dans le suspense. Des scènes d'action d'une platitude désertique. Des enchaînements d'un ridicule absolu. Des services secrets qui déboulent d'on ne sait où. Des méchants qui se font voler leur laisser-passer et ne le déclarent pas... Pour peu, on croirait ce livre commandité par Israël pour redorer leur blason. Incohérences. Inconsistances. Insipide et inodore. le vide de ce livre résonne d'une sacrée profondeur abyssale... Dommage, car l'idée de départ pouvait donner quelque chose. Ou pas.
Ou pas...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
theo2b
  27 août 2012
J'ai décidé de lire ce livre sans m'attarder sur le quatrième de couverture car j'avais déjà lu un roman traitant du même sujet ("Le dernier homme bon" de A.J. Kazinski) qui m'avait assez plu. Quelle ne fut pas ma surprise de voir qu'ici on y fasse le même lien entre cette légende et les expériences de mort imminente (NDE). J'ai donc eu peur des similitudes.
En fait il n'y en avait pas d'autres, et l'angle d'approche était différent car chez Kazinski le héros est le dernier juste et lutte contre une malédiction divine alors qu'ici, les 36 justes sont assassinés successivement par une société secrète ultra-puissante.
Notre héros, donc a vécu une NDE dans son adolescence qui lui a permis d'apercevoir les 36 justes lui demander de l'aide. Lorsqu'il comprend ce que cela signifie, il est trentenaire, divorcé et surtout constate qu'il détient des secrets enviés par la secte maléfique et par des kabbalistes cherchant justement à protéger les justes.
s'en suit donc une course contre la montre dans une ambiance pré-apocalyptique digne des standards hollywoodiens.
Disons que j'ai passé un moment agréable, sans plus. Un roman à lire l'été dans un hamac et dont le texte se rapproche lentement mais sûrement du visage jusqu'à offrir une ombre salvatrice facilitant par là l'arrivée sournoise de la sieste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
petite-fee
  27 juillet 2010
Imaginer 36 personnes dans chaque génération, de part le monde, sur lesquelles reposent le bien de l'humanité... il fallait trouver l'idée.
On suit la recherche de cette 36è personne sans laquelle le mal prendra le dessus.
J'ai aimé, aimé...
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
opera64opera64   09 octobre 2014
Les 36 restent humbles, aident leurs semblables en cachette, sans jamais rechercher les louanges pu les remerciements. De nombreux contes hassidiques mentionnent l' arrivée d'un Lamed Vav dans une ville, la sauvant d'une calamité et disparaissant aussi discrètement qu'il était venu. P 76
Commenter  J’apprécie          70
opera64opera64   09 octobre 2014
Les membres du Gnoseos inculquent à leurs enfants, dès
le plus jeune âge, l' idée que le monde matériel est mauvais, alors que la Kabbale, traditionnellement, n' est enseignée qu'aux hommes mariés de plus de quarante ans et versés en Thorah. P 88
Commenter  J’apprécie          60
opera64opera64   09 octobre 2014
La seule chose qui l avait frappé, c'était la chaleur humide,de si bon matin. La route qui menait à Jérusalem gravissait des collines rocailleuses parsemées de cyprès. Les carcasses de camions et de blindés gisant ça et là sur les bas-côtés avaient été volontairement laissées sur place,avait expliqué Yaël, en souvenir de la première guerre israélo-arabes de 1948, qui avait débuté le lendemain de la déclaration d'indépendance de l' État Juif. P 163
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
opera64opera64   09 octobre 2014
Jérusalem. Vous comprenez pourquoi on l' appelle la Ville d' or ? Dit -elle, radieuse, en dépit de la fatigue que son visage accusait. La tradition Juive enseigne que Dieu a donné dix mesures de beauté au monde, dont neuf à Jérusalem. P161
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2170 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre