AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290011577
157 pages
Éditeur : Librio (08/09/2008)
3.86/5   7 notes
Résumé :

Plus de dix mille témoignages ont été envoyés à Radio France, pour le dixième anniversaire de la collection " Paroles de ". Les plus beaux textes sont reproduits dans cet album de pure émotion. Chaque récit est illustré par les photos de famille de son auteur. Les souvenirs heureux, les sensations inoubliables, les histoires merveilleuses se mêlent aux chagrins et parfois aux déchirures de l'enfance. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
araucaria
  23 avril 2012
De très beaux documents, une grande émotion.
Lien : http://araucaria.20six.fr/
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
domdu84domdu84   22 octobre 2011
Nous sommes dimanche matin et nous sommes descendus en ville.
C'est merveilleux ! C'est n'importe quel dimanche matin.
Il fait froid, chaud, gris, nuageux, pluvieux..... C’est toujours un ciel lumineux lorsque nous partons tous les deux !
Je me moque complètement de la raison qui nous mène en ville.
Nous achetons du pain, parfois un bouquet de fleur pour maman, faisons un tiercé....
Je ne vois que des rues que nous empruntons, main dans la main. C'est cela que tu ignores, Papa!
Cette petite main qui se glisse dans la tienne, large, ferme et douce : elle tient elle-même ainsi le monde à sa portée.
Elle, toute menue, trouve dans cette grotte protectrice, formée par ta paume, toute la force et la légèreté de l'univers. Tu me tiens la main. Tu sembles aérien, insouciant. C'est dimanche. Tu ne travailles pas.
Nous savons tous les deux que c'est un entrebâillement sur la désinvolture et le futile. Et pourtant, nous sentons bien que cette matinée est chaque fois notre rencontre, un grand moment, notre petit bonheur partagé.
Lorsqu’un danger survient, si tu savais comme j’aime cette pression qui serre mes doigts. Tant, que je crains le relâchement qui va forcément succéder à la voiture ou au chien hargneux qui s'éloigne. Je relance alors la fermeté par un serrement qui semble te dire "ne me relâche pas, Papa!" Ce sont ces premiers enchantements des dimanches matin qui m'ont conduite vers la délectation des petits ravissements qui font que l'on se sent heureux, comme ta main qui me guidait sur les trottoirs de la ville.
Toute une vie dans une main ! Tu imaginais cela, toi, Papa ?
Une main qui fait oublier pourquoi on est là, où l'on va, simplement parce qu'il suffit que l'on existe et que l'on avance, la serrant et se sentant serrée par elle !
Catherine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
araucariaaraucaria   17 juillet 2020
L'enfance est un excédent de bagages que nous emportons partout avec nous, de gare en gare, de ville en ville, aussi loin que nous puissions aller, elle est toujours là. De lourds bagages pour un long voyage, une vie qui s'embarrasse de tout petits riens, de souvenirs inutiles mais auxquels nous tenons sans vraiment savoir pourquoi.

L'enfance est tout ce qui s'enfuit. Nous avions comme beaucoup d'autres fait la promesse de la retenir, de nous moquer du temps, et nous avons refusé de grandir, mais les années se moquent des promesses des enfants, la vie nous a fait un sale coup en nous laissant vieillir.
(Blanche)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
araucariaaraucaria   16 juillet 2020
Le temps de l'enfance, c'est le temps parfumé, le temps du goût des premières découvertes, des sensations nouvelles, des premiers émois, le temps des gourmandises, le temps des senteurs et des saveurs indélébiles, de celles qui deviendront des réminiscences et des petites madeleines. Odeurs de lessive, de repassage, de confitures ou de pain grillé ; odeurs de villes, odeurs d'étables, odeurs de caves ou de greniers. Magie olfactive des pique-niques et des goûters, des nappes ou des serviettes à carreaux et du pain qui croustille. Saveur chimique des roudoudous, des chewing-gums gagnants, des caramels à un un franc, de la réglisse, de la guimauve, de la grenadine et du Zan...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
araucariaaraucaria   16 juillet 2020
Le temps de l'enfance, c'est le temps comblé. Le temps de la plénitude, des belles histoires, des bons moments et des beaux souvenirs. Le temps de la mémoire et de la transmission. Le temps des rites, des points de repère, des racines et des jalons. Le temps de la famille, des tantes et des grands-parents. Un temps retrouvé, un temps regretté, un temps idéalisé par cette indispensable nostalgie qui nous permet d'embellir notre passé pour mieux le revivre. Le temps de la lecture de ces livres d'aventures qui nous interdisaient d'éteindre la lumière parce que nous voulions en connaître la fin avant de nous endormir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CHRISCANADACHRISCANADA   16 août 2011
L'enfance est un secret, un coffre aux trésors dont nous gardons pour toujours la clé, un rêve à rêver pour toujours, une histoire qui recommence à chaque instant, l'enfance est tous ces enfants à venir, des millions d'enfants et autant de souvenirs. L'enfance est ce tout petit supplément d'âme, cette petite flamme que l'on garde en soi pour réchauffer son âme.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Jean-Pierre Guéno (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Pierre Guéno
Ecrivain, historien, ancien élève de l'école normale supérieur, ancien directeur de la Culture des Musées des Lettres et Manuscrits de Paris et de Bruxelles, Jean-Pierre Guéno est un "passeur de mémoire" qui aime retrouver les manuscrits, les sources, et les partager.
Retrouvez ici sa présentation des correspondances de Guillaume Apollinaire pendant la Première Guerre Mondiale.
autres livres classés : mots d'enfantsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La Grande Guerre

Combien de soldats français se sont engagés

6 millions
2 millions
9 millions
8 millions

3 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Paroles de poilus. Lettres de la Grande Guerre de Jean-Pierre GuénoCréer un quiz sur ce livre