AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791025746295
522 pages
Éditeur : Editions addictives (09/04/2019)

Note moyenne : 4.41/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Il possède l’argent, la gloire, le talent… mais pas Corey.

Sorti de nulle part, Jared enflamme depuis cinq ans la scène et le cœur des fans.
Rock star, sûr de lui, arrogant et tombeur, il adore sa vie, son groupe et l’adrénaline qui va avec chaque concert.
Jusqu’au jour où leur manager impose Corey comme figure d’autorité sur la tournée. Corey était autrefois rock star, sous le nom de Stixx. Mais sa carrière a explosé en vol le jour où i... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
carine13400
  17 avril 2019
Parfois dans la vie, la route n'est pas tout à fait droite, toute tracée avec la variable « destin » qui nous attend au bout sans penser à un seul moment que les choses peuvent changer… Parfois, on y rencontre des virages. Des tournants qui seront décisifs et pourraient changer nos vies à tout jamais. Mais le ressent-on vraiment lorsque nous en prenons un ? Sont-ils toujours bons à prendre ? Et si au lieu de tourner à gauche, il fallait prendre à droite ? Prendre un virage fait peur… On ne sait pas ce qu'on va trouver au bout du chemin… Mais si on ne le prend pas… On ne saura jamais …
Nicolas en a pris des virages en quatre ans. le plus impressionnant aura été celui sur ce quai de gare où il a laissé Julia et Mélanie, sa seule famille, pour tenter sa chance à L.A. Un virage incertain, qui l'a mené droit vers ses rêves. Mais a cause duquel il a dû abandonner son coeur au bord de la route de sa destinée le temps d'y croire, le temps de rêver, le temps de se prouver que deux âmes soeurs ne peuvent que se retrouver si c'est écrit…
Aujourd'hui, il vit son rêve, sa passion sans ses murs maîtres, ses piliers qui sont restés en France. Seul, son manque de confiance en lui est vraiment une torture qu'il extériorise à sa façon. Sûrement pas la bonne, mais c'est celle qui lui convient, celle qui marche le temps d'un concert, le temps d'un Show… Son Show. À ce jour, il est devenu une bête de scène ! Lorsqu'il fait son Jared rien ne peut l'atteindre. On l'aime, on l'adule on ne voit que lui… Mais en coulisse comme dans la vie, il est Nicolas, cet homme à fleur de peau qui a besoin de contacts, de repères, de « Murs » qui l'encadrent pour qu'il se sente protégé de cette solitude éternelle qui le colle. C'est un homme qui se cache derrière une façade qui n'est pas la sienne, mais qu'il ne fait pas exprès de mettre en place. « Sa timidité EST son arrogance ». « Son manque de confiance FAIT de lui cet être imbu de lui-même ». cherchant du réconfort là où il peut en trouver pour se donner du courage et affronter son trac. Jusqu'au jour où il va rencontrer Corey… le roadie de la tournée qui va le fasciner, l'apaiser au point de quérir sa présence coûte que coûte. Une présence qui le déstabilise et qui pourtant lui fait du bien. Mais une présence que Corey lui refuse en le tenant éloigné et ne lui accordant aucune importance… Une attirance musicale, morale, passionnante et loin d'être amicale…. Un nouveau virage se présente alors… Mais celui-là, Nicolas ne veut en aucun cas le manquer. Il ne sait pas comment en gérer l'amorce, mais ce dont il est sûr, c'est que cette nouvelle route, qui s'ouvre à lui, est celle qu'il désire plus que tout, et ce, qu'importe où elle le mènera du moment qu'il se sente aimé…
Corey ne se fait plus d'illusions en ce qui concerne son avenir musical et encore moins son avenir amoureux. Depuis des années, il a su ériger les barrières nécessaires à sa protection. Il arbore un masque qui est loin d'être lisse et qui porte les stigmates d'une grande souffrance qu'il peine à contrôler. S'éloigner de ce monde était vital pour lui mais son besoin d'argent urgent lui fera accepter la proposition de son ancien promoteur et ami, Marcus, en intégrant la tournée des Métal Dolls en tant que roadie. La scène pour lui, c'est fini, il a eu son heure de gloire et a tout plaqué du jour au lendemain suite à la sentence du monde cruel de ceux qui jugent parce qu'il ne rentre pas dans les cases de la société. Corey est gay, il aime les hommes, non par vice, mais tout simplement car il est lui et qu'il l'assume. Ce qu'il souhaite à ce jour, c'est qu'on le laisse tranquille dans son anonymat et loin de ce milieu qui l'a détruit. Il a rangé sa guitare sous une épaisse couche de poussière et ne souhaite en aucun cas la ressortir… Tout comme il ne souhaite pas retomber dans les flammes de l'enfer de cet univers qui l'attire pourtant encore malgré tout… Mais, le diable de la tentation lui tourne autour et les flammes le happent tout doucement en le forçant à tomber ses barrières. Jared, le chanteur des Métal Dolls, le sérial-baiseur de nanas du groupe, tout le contraire de lui, mais devant lequel il peine à garder son sang froid envoûté par son regard magnétique. Il est tout ce qu'il déteste tout comme le milieu dans lequel il évolue, mais sa conscience elle, sait très bien qu'il en pense tout le contraire… Et le fait qu'il soit hétéro, elle en pense quoi sa conscience ? Son petit diable lui dira sûrement qu'il se fait avoir en se moquant de lui tandis que son ange, lui montrera que toute règle à son exception…
Une fois de plus, ce sera un coup de coeur ! Fan de la plume de l'auteure ? Fan du récit ? On peut dire que c'est un bon mix des deux. Car chaque roman de Marie H.J. est différent et nous emporte toujours sur des chemins originaux. Elle nous percute à sa manière avec des thèmes lourds qui se glissent entre les lignes et qui font que ses récits ne sont jamais que de simples romances toutes magnifiques qu'elles soient…
Avec Play With Fire, ce n'est pas simplement le thème en lui-même qui m'a transcendée, malgré que je l'adore plus que tout. Non, ce sont tout simplement les personnages qui le rende unique. Ils font tout le roman. Ils SONT, le roman. On occulte tout autour d'eux et on s'incruste dans leur bulle sans vouloir en sortir une seule seconde, avec cette peur au ventre qu'elle éclate et qu'ils disparaissent tout à coup. Marie H.J. nous plonge dans une dimension parallèle où la passion règne en maître. Que ce soit la passion de la musique, de son métier ou la passion de l'amour. Tout est fusion, combustion. Cela crépite, fait des étincelles qui se transforment en feu d'artifice d'émotions. On vit chaque scène et on en ressent presque la vibration d'un son de guitare, d'une batterie ou encore d'un coeur qui bat. Deux coeurs qui battent plus précisément et qui font écho d'une mélodie sans pareille aux notes pures et merveilleuses…
L'auteure nous immerge dans une histoire d'amour sexy et rock and roll ! Une histoire passionnante, dévorante, touchante et pleine de sensualité. J'ai passé des moments magnifiques dans la découverte de nos protagonistes, mais aussi sur scène où cette passion qui les unit les rend uniques et « fantasgoromatiquement« spectaculaires (oui, je sais cela n'existe pas, mais ce mot devrait être inventé rien que pour eux.). Cette alchimie, qui les pousse l'un vers l'autre dans des batailles de non-dits, des combats de volonté et qui les réunit dans une passion qu'ils partagent, nous donne des passages de lecture tellement intenses et forts qu'on ne peut pas poser le roman. J'ai fait l'erreur de le commencer à minuit et je peux vous dire que je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit. Tout est là pour passer un excellent moment. L'amour, l'humour, la passion, la fusion de deux êtres, l'explosion de sentiments, mais aussi les déchirures, la douleur, les coups bas qui m'ont mise hors de moi sur certaines idées très arrêtées, et encore, je ne parle pas de cette loi que j'ai découverte dans le récit qui est tout simplement abjecte.
Mon coeur a pris des coups lors de certaines révélations qui ont été très dures à lire. Mais c'est un fait, une vérité qu'il ne faut pas cacher et montrer à la terre entière que l'amour, c'est beaucoup plus que du sexe et encore plus particulièrement lorsque c'est entre deux hommes. Et c'est aussi ce que nous montre l'auteure dans ce récit. Face à l'opinion… Face à la critique… L'amour doit être vécu sans masque pour être heureux et qu'importe les cases dans lesquelles ont nous met. La seule et l'unique à prendre en compte est celle de l'amour. Cette case qui a 4 côtés, 4 murs maîtres qui deviennent alors l'écrin de leur plus beau joyau.
Une lecture addictive qui ne vous laissera pas indifférents et vous emportera dans les coulisses d'un univers très rock autant dans leur vie que sur scène. Sans en oublier le feu d'artifice d'émotions qui accompagne le concert de cette lecture ! Imaginez-vous un instant que le roman soit un guitare, et que chaque mot en est une note qui fera de votre récit la partition d'une magnifique histoire d'amour passionnelle et explosive qui vous atteindra en plein coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Gaoulette
  28 octobre 2020
Coup de coeur garanti !
Coup de coeur efficace !
Je ne vais pas épiloguer sur mon admiration sans fin pour les écrits de Marie HJ. Je cherchais un potentiel coup de coeur et le voila….
Play with fire est la première homo-romance de Marie HJ. J'ai lu toute sa saga With Love et je sais de quoi elle est capable. L'auteure enchaîne les pépites livresques. Elle fait partie de mon top 10 !
Corey/Nicolas, une évidence….
Stixx/Jared, une double évidence….
Deux âmes torturées qui ne trouveront leur équilibre qu'ensemble.
Un coup de foudre artistique qui pourrait se transformer en passion débordante mais à des conditions, l'accepter.
L'auteure a l'art et la manière de brosser des portraits forts, attachants, très intimistes. Jared/Nicolas fut mon coup de coeur fulgurant. Un bijou livresque sachant qu'il est à l'opposé du cliché chanteur hard rock à midinettes. Et en face de lui, Corey qui bouleverse tout sur son passage. Une rencontre explosive et qui prend le plus beau des virages : l'amour !
Encore une fois, l'auteure appose sa marque de fabrique. Il y a des messages forts véhiculés, de la recherche, un cadre bien posé. Tout est bien ficelé pour le grand bonheur des lectrices. Riche en émotion, on en sort pas indemne.
Un première romance m-m qui laissant entrapercevoir tout le potentiel de Marie HJ : With love, Sweet summer, Men soul, Pray for me, Gayscort agency….
Marie HJ valeur sûre !
Marie HJ addict !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          142
mamary57
  18 avril 2019
Je suis ravie de découvrir la plume de cette auteure dans un autre registre, j'avais déjà lu et adoré le livre The way you love dont vous pourrez retrouver la chronique https://leslecturesdemaria.wordpress.com/2019/03/28/the-way-you-love-de-erin-graham/.
Dans ce livre nous allons faire la connaissance de Nicolas alias Jared a passé un pacte avec sa petite-amie avant son départ de Aix pour L.A., pendant les années qui vont les séparer chacun pourra faire ce qui lui plait et en autre aucune fidélité n'est demandé, mais une fois qu'ils se seront retrouvés ils reprendront leur histoire. Il va se donner à coeur joie dans les affres du plaisir, plaisir qui lui permet de lâcher prise et faire retomber la pression durant cette longue tournée.
Mais lorsque le jeune homme va apprendre que Mélanie voit quelqu'un régulièrement, même si elle lui assure qu'à son retour elle sera entièrement à lui, il pète les plombs et ressent immédiatement les abysses se refermer sur lui.
Personne n'est là pour lui, la seule personne qui comptait pour lui l'a abandonné et son meilleur ami est trop perché pour lui venir en aide, il va ressentir un grand vide, il va se refermer sur lui-même quitte à sombrer dans le néant.
Corey ayant assisté à toute la dispute entre le chanteur et sa petite-amie, et au vu de ce qu'il a pu apercevoir dans son regard à ce moment-là, il va vite comprendre que la situation risque de dégénérer, il ressent le mal de ce dernier. Il va aussitôt en informer Marcus, le prometteur du groupe, mais ce dernier n'est pas dans le coin, il demandera à l'ancien guitariste de gérer Jared. Il va de ce fait, sans avoir vraiment le choix, essayer d'enrayer le mal-être du chanteur.
En effet, le jeune homme cache au fond de lui des blessures qui ne sont pas encore cicatrisées, il s'est toujours senti seul dans la vie. Les quelques années passées en compagnie de Julia et sa fille, Mélanie, ont su apaiser un peu ce mal, cette sensation d'abandon, ces angoisses qui vont resurgir lorsqu'il a été obligé de les quitter pour réaliser son rêve. Même entouré de plein de monde, la solitude le guette.
L'arrivée de Corey va peut-être redonner espoir au jeune homme. D'apparence désinvolte, Corey renferme lui aussi des peurs. Peurs qui l'ont conduit des années plus tôt à quitter le monde de la musique. En effet, Corey alias Stixx ancien membre des Pink Pussy a été rejeté par ses amis, les membres du groupe quand ils ont appris pour son homosexualité. Effectivement ils sont tous originaires du même endroit, ils ont grandi ensemble mais surtout ils viennent d'un état où le fait d'être homosexuel est contre nature.
Au vu de l'ambiance plus que pesante, il avait pris la décision de les quitter et d'arrêter de faire ce pour quoi il était le plus doué, à savoir jouer de la guitare pour ses fans.
Etant toujours en bon terme avec son ancien prometteur, de dernier va lui demander de partir en tournée avec les « Métal Dolls » en tant que roadies. Mais ses intentions sont tout autres.
Les moments que vont passer les deux jeunes gens ensemble vont certes les apaiser l'un et l'autre mais aussi les perturber, car les émotions qu'ils vont ressentir ne sont pas habituels pour eux.
Jared sent sa solitude disparaître en présence du guitariste, mais dès leur bulle éclatée, ce vide revient le frapper de plain fouet. Il ne s'explique pas ces sentiments. Est-ce juste une alchimie musicale ? Ou bien plus ? Se pourrait-il que son sentiment d'insécurité ai pris possession de lui toutes ces années au point de le tromper sur ce qu'il veut réellement ?
Corey n'est pas en reste par rapport à ses sentiments, lui aussi éprouve envers le chanteur des sentiments, mais ce qu'il a vécu dans le passé, le pousse à mettre des barrières, surtout que comment comprendre ce qui se passe entre eux deux, à la base, rappelons-nous que Jared était en couple avec une femme et le corps féminin n'était plus vraiment un secret pour lui, alors pourquoi s'intéresse-t-il tant à lui ?
C'est donc le premier M/M que je lis de cette auteure et comment dire que j'ai adoré ce duo, le désir et l'alchimie qui résulte de ce couple est juste magnifique, c'est vraiment un M/M comme je les aime car on n'est pas dans une relation traditionnelle (et je ne parle pas d'une relation hétéro quand je dis traditionnelle), une relation où l'attirance est plus profonde que la simple attirance physique.
J'ai ressenti beaucoup de haine envers ces gens qui sont si étroits d'esprit et sincèrement j'ai appris beaucoup de choses durant celle lecture sur l'univers dans lequel on vit, un monde qui n'est pas des plus glorieux.
Ce fur un réel plaisir de relire cette plume addictive dans ce nouvel univers. Il me tarde de découvrir d'autres de ses livres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lixia
  12 mai 2019
Que dire à part... Waouh 😍😍😍
Voilà une lecture coup de coeur ❤️, Nicolas rejoint Jo dans mes personnages préférés.
Ma belle Marie/Erin, je ne dirai jamais assez à quel point j'adore tes écrits, mais tes M/M me transportent à coup sûr, ce sont mes préférés ❤️
Nicolas est un enfant de l'assistance publique. Il erre, fugue, se sent rejeter, s'isole de tout et de tout le monde jusqu'à ce qu'il rencontre Julia dans son adolescence, gérante d'un centre pour enfants comme lui. Avec elle, il fait la connaissance de sa fille Mélanie, et c'est seulement à ce moment là qu'il apprend la vie, l'amour, le soutien, la famille, il n'est enfin plus seul.
Puis le succès frappe à sa porte grâce à sa voix et son talent, il prend donc son envol pour le rêve américain et de là nait Jared. Mais loin de sa famille de coeur il perd tout repère, toute confiance en lui et se sent insignifiant, comme avant. Nous découvrons alors une rock star adulée qui joue de ses charmes pour ne jamais être seul, pour briller et pour exister.
C'est un jeune homme qui a besoin des autres pour se sentir vivant, pour ne pas être transparent et qui a une peur panique de l'abandon. Il a un énorme besoin de reconnaissance et d'affection dont il a manqué toute sa vie. Il le cache derrière une arrogance dont il n'a pas conscience et dans une vie sexuelle débridée dans laquelle il se sent exister pour quelques instants.
Puis débarque sans prévenir dans son quotidien, ce Corey. Cet homme qui ne l'apprécie pas et qui le rejette la plupart du temps. Il ne supporte pas qu'on ne l'aime pas et se met au défi de devenir au moins son ami. Toutefois Il ne s'attendait pas à trouver un nouveau pilier en lui, bien plus solide que tous les autres.
Saura-t-il prendre ce nouveau virage qui apparaît dans sa vie sans se briser ?
Corey a déjà touché la gloire du doigt avant que tout ne s'effondre. Ancien guitariste et compositeur des Pink Pussy, il a fui la scène, son groupe et le monde musical du jour au lendemain, lors de la découverte de son homosexualité. Ce jour-là, il a tout perdu: son amant et amour depuis toujours, sa passion, ses fans, sa famille, lui qui vient d'un État plus que conservateur s'est retrouver des plus seul.
5 ans plus tard, il retombe sur son ancien ami et manager Marcus qui, par des pirouettes plus ou moins louables, parviendra à lui faire intégrer la tournée des Metal Dolls, le groupe de Jared.
Lui, qui déteste plus que tout ce milieu pour ce qui lui a fais subir, se voit peu à peu se plier aux multiples exigences de son ancien ami qui ne pense qu'à faire des profits.
C'est un homme qui préfère resté seul plutôt que de revivre l'enfer. Il est perdu, blessé et son coeur ne peut plus souffrir à moins de se briser complètement.
Il renoue avec la musique, lui qui brille au-delà des étoiles avec son talent unique et surtout il tombe sur plus fort que lui, Nicolas.
Parviendra-t-il à s'ouvrir de nouveau dans le même contexte que sa première désillusion ? L'Amour pourra-t-il le sauver de lui-même ?
Ils n'auraient jamais dû se rencontrer, mais le destin ne fait jamais les choses au hasard.
Jared a besoin de briller mais Nicolas a besoin de quelqu'un d'assez solide pour apaiser ce fardeau de l'isolement, de la solitude et apaiser cette souffrance qui le ronge. Il a besoin d'être la priorité d'une personne chère à son coeur.
Corey a besoin d'un compagnon de route qui l'aime pour lui dans toute son authenticité, qui le choisisse lui et sa simplicité.
Ils se détestent. Ils s'apprivoisent. Ils se complètent parfaitement d'un point de vue artistique. Ils finissent par succomber à ce lien, cette attraction qui les relie et que personne, et encore moins eux, ne peut ignorer.
Ils se retrouvent alors dans un tourbillon qu'ils vont devoir apprendre à manier pour ne pas tomber ni se perdre en chemin.
Deux âmes écorchées et blessées par la vie qui au contact de l'amour se remette à briller, ensemble. Et celui-ci sera leur meilleur arme pour combattre un passé qui reviendra les hanter.
Ce livre m'a arraché des larmes, m'a fait mal au coeur, au ventre et partout où les émotions peuvent attaquer. J'avais juste envie de les enfermer de leur bulle et de leur promettre que tout irait bien car je veille sur eux.
Une lecture déchirante qui m'a chamboulée au-delà des mots.
Je ne peux que vous encourager à découvrir l'histoire de Nicolas/Jared et Corey, même ceux qui ne sont pas adepte du M/M, c'est un excellent récit pour commencer l'initiation, et pour les autres, vous ne serez pas déçu ❤️❤️❤️
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AlouquaLecture
  26 février 2021
Une chose est certaine, il y a clairement du niveau dans la plume de Marie HJ !
Il est totalement impossible de na pas aimer cette romance, impossible de ne pas aimer Jared et Corey, impossible de ne pas vibrer au rythme du tempo de la musique, impossible de ne pas nous enflammer ! Que nous soyons dans une romance MM en devient carrément secondaire tellement tout le reste est bon. Moi qui aime ce genre de romance, je ne vous cache pas que j'ai pris énormément de plaisir à la lire.
Mon seul bémol est que nous sommes trop concentré sur Jared et Corey, finalement, nous en savons assez peu sur les autres membres du groupe et cela me chagrine un peu. Mais, je tiens malgré tout à dire, et à souligner, que ce n'est que ma perception, ma gourmandise est telle qu'elle est très difficile à satisfaire !
J'ai franchement adoré que l'auteure aborde des thèmes assez forts, et qui parleront clairement aux personnes qui se cherchent encore au niveau attirance. Elle aborde notamment l'homophobie, le rejet, l'acceptation, mais pas que. Ce sont des thèmes qui peuvent paraître habituels dans ce genre de romance, mais est-il nécessaire de rappeler qu'il faut encore à l'heure actuelle que certaines mentalités changent ? Combien de personnes cachent leur attirance pour rester dans le moule de ce que veut leurs familles, combien d'autres n'acceptent pas de ne pas être dans « la norme » ? Encore aujourd'hui, ce genre de question se pose, et souvent, par manque de soutien, certaines personnes se perdent complètement. Alors, s'il faut ce genre de roman pour aider à ouvrir les yeux, pourquoi faudrait-il que ce genre de thème devienne une « banalité ? Je connais une personne qui m'a dit il y a encore peu de temps que si son fils était gay, il le rejetterait !!! Alors oui, malheureusement, ce genre de thème doit encore être mis en avant !
C'est vrai que ma gourmandise n'est pas totalement satisfaite, mais franchement, j'ai passé un excellent moment, et je vais d'ailleurs me lancer dans la découverte des autres titres de cette auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
mamary57mamary57   18 avril 2019
Il est parti dans son truc, s’en fout totalement de nous et s’accompagne en chantonnant sur la musique qui remplit désormais la pièce, annihilant toutes mes peurs et mes angoisses, celles-là mêmes que je m’efforce d’écarter de mon esprit depuis une bonne demi-heure. Le pouvoir de la musique. Il ne chante pas comme un dieu, sa voix n’est pas parfaire, elle est rauque et faible, presque timide. Mais une telle passion habite ce mec qu’il rend ce morceau divin. Intemporel. Et pour mon cas, salvateur. Un pansement sur mon âme torturé et définitivement trop sensible. J’accueille ce moment de grâce avec l’honneur qui lui est dû. Je ferme les yeux et laisse le baume musical me sauver de mon esprit torturé. Un morceau qui semble chanté par un ange, répondant à mon appel venant me soulager.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
levrilevri   08 mai 2019
– Sérieusement ? Je crois qu’il y a bien assez d’enfants qui naissent de parents qui n’en ont rien à branler. Et aussi que les structures sociales ne sont pas toujours en mesure de rendre un enfant heureux. J’en sais quelque chose, j’ai été ballotté de famille en famille. Certaines étaient pas mal. Mais d’autres ne voyaient que le pognon. Alors, si je dois un jour me contraindre à ne pas avoir d’enfant à moi, je n’en serai que plus serein. Je suis musicien, je compte passer une bonne partie de ma vie à voyager, en faisant des conneries sur scène, et ailleurs, des choses dont un gosse pourrait pâtir, tu vois ? Je préfère, à la limite, plus tard, vivre une vie comme j’ai vécu, chez Julia, avec des gosses partout, ne plus savoir où donner de la tête, même si ce ne sont pas les miens. Aider ceux qui sont déjà là et qui n’ont rien demandé, plutôt que de mettre au monde un futur névrosé, à cause d’un père débile… Donc, pour résumer, le côté enfants, non, ça ne pose pas de souci majeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levrilevri   08 mai 2019
Il n’a pas idée comme j’en ai besoin pourtant. Ne serait-ce que cinq petites minutes. Je ne sais pas pourquoi tout ce qu’il fait me touche autant. Mais c’est le cas. Il a un cœur en fait. Et j’ai envie qu’il m’enveloppe dedans. Même si je fais tout pour qu’il ne le fasse pas. Même si je suis le dernier des connards avec lui. Je l’ai toujours été, et je ne peux pas renier ma nature. Et j’ai tellement peur de lui, et de mes réactions. Je ne pourrai jamais faire quoi que ce soit qui l’attire à moi. Je repousserai toujours ses avances. Parce que je ne veux pas me dire que j’aurais dû le faire et que j’ai été faible. Alors oui c’est compliqué, oui nous sommes dans une impasse, et non, je n’ai pas la réponse. Je ne suis pas plus malin que lui, je ne gère rien, j’essaye juste de faire bonne figure et de trouver le chemin qui convient à tout le monde. Mais malheureusement, il ne se montre pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levrilevri   08 mai 2019
– Ah oui ? Alors tu laisses un pote se détruire en invoquant une tournée ? La grande classe ! T’as raison, c’est bien ! Vous êtes vraiment tous les mêmes dans ce milieu ! Prêt à tout pour grimper ! Tant pis si on écrase les potes au passage, hein ? C’est bien ça ?
– Non, mais c’est n’importe quoi ! T’es vraiment un grand malade, sérieux, mec ! Je sais pas ce qui me retient de t’en foutre une belle en travers de ta petite tronche de beau gosse !

Oui parce que plus ça va, plus je trouve que c’est un putain de beau gosse. Je ne regarde pas les mecs habituellement. Mais lui, oui. Parce qu’il est spécial, son aura est magnétique. Et du coup, je mate. Enfin, vite fait, faut pas pousser. Mais il a un putain de regard couleur du ciel mortellement expressif, un corps bien proportionné, sec et plutôt musclé. Je le sais, je l’ai détaillé quand il est sorti de la douche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levrilevri   08 mai 2019
Mon propre frère. Comment peut-on détester son propre sang à ce point ? Juste pour une orientation sexuelle ? C’est tellement injuste ! J’aime les hommes. Pas les femmes. C’est mon seul crime. Comment, au XXIe siècle, peut-on encore faire la chasse aux différences ? Faire du mal consciemment juste pour une divergence, qui n’en est même plus une dans la société actuelle… J’ai perdu ma vie, ma mère, mes amis, juste à cause de cette haine irraisonnée. La haine d’un frère qui avait tellement peur que mon statut de gay assombrisse ses plans de carrière qu’il n’a pas hésité une seule seconde. Et cinq ans après, il n’a pas évolué d’un neurone. Toujours la même méthode. Enculer un homo, pour le contraindre à disparaître. M’humilier. Me faire mal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : tournéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
340 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre

.. ..