AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2820302130
Éditeur : Kazé Editions (13/10/2011)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 33 notes)
Résumé :
Towako est issue d'une famille à la tradition ancestrale bien particulière.
Suivant les usages, elle devra épouser à ses dix-huit ans un garçon né le même jour et à la même heure qu'elle. Si cet avenir est celui auquel Towako a toujours aspiré, il n'en va pas de même pour son fiancé désigné, Yûga, qui apprend brusquement qu'il va devoir épouser une inconnue ! Comme la jeune fille arrivera-t-elle à concilier ses rêves d'enfant et la dure réalité de cette relat... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
sandrine57
  23 juin 2013
Les coutumes de la famille Gokurakuin, article 176 : L'union conjugale : Les héritiers de la famille Gokurakuin doivent épouser, le jour de leurs dix-huit ans, une personne du sexe opposé, née le même jour, la même année et à la même heure qu'eux!! Les concernés ne doivent pas se rencontrer avant la semaine qui précède leur union.
La jolie Towako a été élevée dans le respect des traditions de sa riche famille. Chaque année, le jour de son anniversaire, on lui offrait une photo de son futur époux. Elle a donc pu le voir grandir, évoluer et a eu le temps de s'attacher à lui. Heureuse, impatiente et amoureuse, elle est prête pour le grand jour. Dans une semaine, elle atteindra ses dix-huit ans, le temps est venu de rencontrer Yûga, celui qui lui est destiné. Malheureusement, le jeune homme de ses rêves est loin de partager ses sentiments! Il ne comprend rien à cette coutume ancestrale et n'a pas l'intention de se marier contre son gré. Yûga cherche un moyen de fuir, Towako se pose des questions, l'amour n'a pas dit son dernier mot...
Une bluette sans prétention menée tambour battant par un couple de jeunes tourtereaux qui se démènent entre grands sentiments, traditions et conceptions de la vie à deux opposées. Tout va très vite, trop peut-être pour éviter les incohérences mais cet écueil est compensé par la fraîcheur et le dynamisme des personnages et une bonne dose d'humour. Les dessins sont très fins, les détails bien soulignés, Yûga est d'une beauté renversante! mais on peut regretter une tendance à abuser des chibi.
Si les amoureux réussissent à surmonter tous les obstacles, on imagine que la suite de leur vie à deux ne va pas être un long fleuve tranquille avec la jalousie du frère adoptif de Towako et l'inexpérience sexuelle de la jeune mariée.
Une lecture au final bien sympathique même si on n'a pas forcément envie de se précipiter sur la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Archessia
  26 novembre 2011
Towako va mourir d'impatience !
Depuis son enfance, à chaque anniversaire, on lui offrait comme cadeau la photo d'un garçon. Ses parents lui ont expliqué qu'il était né exactement au même moment qu'elle, et que selon les traditions familiales, ça faisait de lui son futur époux.
Chaque année donc, elle voyait, en une seule photo, le visage se transformer, devenir un très séduisant jeune homme.
Une semaine avant ses 18 ans, il est temps qu'elle le rencontre. Toutes ces années à rêver de lui, forcément, le moment est d'une grande intensité !
Sauf que ... le futur marié n'était pas au courant DU TOUT de la situation, et il n'a pas l'air d'être le doux gentleman que Towako s'était imaginée ...

Ca c'est de la couverture rose !
Oui, ce commentaire est furieusement utile, mais c'est la première chose que je me suis dite quand j'ai vu ce manga, et y a pas à dire, ça piquerait presque aux yeux tout ça !
Maintenant, est-ce que l'intérieur est aussi rose bonbon sirupeux mignon niais que ce que la couverture pourrait laisser supposer ?
Hmm, oui et non.

Déjà, cette histoire est TROP mignonne.
Alors, oui, y a pas mal d'exagérations et d'incohérences. Mais déjà, on pardonne parce que, bon, c'est un shojo, et ensuite parce que Towako est vraiment super adorable et que, si je pouvais, je passerais mon temps à la câliner.
Elle a passé toute sa vie enfermée dans une famille à l'héritage très important, et dont toutes les coutumes, aussi anciennes soient-elles, sont encore profondément ancrées dans leur quotidien.
Sur beaucoup de sujets, elle est donc d'une innocence vraiment désarmante, mais sans pour autant être niaise ou énervante, car elle fait preuve de beaucoup d'aplomb et de curiosité.
Elle fait preuve également de beaucoup de lucidité et de courage, car même après avoir vécu une terrible déception (quand même, imaginez que l'on nourrisse chez vous des attentes et espérances qui durent 18 ans, et qui tombent à l'eau au final), elle garde la tête haute et veut avancer.
Malgré que ça soit une fille maladroite ne connaissant pas grand chose aux adolescents modernes, elle montre beaucoup de dignité dans son comportement.
Non, vraiment, c'est un personnage que j'aime beaucoup beaucoup !

Yûga, bien qu'il soit l'autre personnage principal en sa qualité de futur époux (ou pas) et de super beau gosse en puissance (bon sang, il m'a fait glousser bêtement une ou deux fois celui-là), je l'ai trouvé assez effacé, dans ce premier tome.
En même temps, à côté d'un personnage tel que Towako, ça ne doit pas être évident d'arriver à se faire remarquer, elle est du genre à prendre beaucoup d'attention et est très énergique.
Mais quand même, ça aurait été sympa de le voir s'impliquer un peu plus dans l'histoire, et pas seulement se contenter d'être très joli (soyons d'accord, c'est déjà pas mal hein).
Cela dit, tandis que sa "promise" gagne en maturité au fil des pages et sait se montrer grave et sérieuse, Monsieur je tire la tronche dès le début se montre, quant à lui, vraiment mignon et adorable par moments.
On se rend vite compte que ce n'est pas un si mauvais garçon que ça, et il cache des trésors de gentillesse au fond de lui, il en faut peu pour les faire ressortir.

Quand je me relis, j'ai un peu l'impression qu'on est au pays des Bisounours ici
Mais vraiment, je suis complètement tombée sous le charme de ce manga tout en romantisme et en humour.
Parce que, là aussi, il fait mouche ! Qu'est-ce que j'ai pu rire pendant cette lecture !
Des situations cocasses et originales, des visages excellents et la richesse et l'innocence de Towako confrontées au monde moderne. Rien qu'avec ça, vous avez déjà le programme de quelques bons éclats de rire.
Et pour couronner tout ça, les dessins sont vraiment superbes !
Le trait très fin, des yeux très expressifs, des vêtements superbes et pleins de détails extrêmement bien travaillés.
On voit assez souvent des mangas avec de magnifiques couvertures, et on est déçus de se rendre compte que le dessin à l'intérieur n'est pas à la hauteur.
Franchement, ici, c'est le contraire, je trouve le dessins de tout le manga bien meilleur que celui de la cover.
C'est un excellent premier tome qui démarre fort la série, par contre, tout va très très vite, et je me demande bien comment tout cela va tourner avec la suite ...
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Nono19
  27 mars 2015
Towako fait partie d'une famille très traditionnelle où l'on se marie à 18 ans avec quelqu'un du sexe opposé qui est né le même jour et la même heure que la personne concernée. Notre héroïne reçoit depuis des années des photos de Yûga, son âme soeur.
Le semaine précédent ses 18 ans, elle le recontre enfin. Sauf qu'au lieu de découvrir quelqu'un désireux de se marier avec elle, elle découvre un jeune homme ligoté à une pilier, se demandant ce qu'il fait là.
Bon, pas mal de moments absurdes dans ce manga mais j'ai apprécié la douceur, le romantisme qui s'en dégageait même si comme dans beaucoup de mangas, tout va trop vite!
Yûga qui ne voulait pas se marier, se retrouve vite amoureux de la demoiselle ce qui le pousse à vouloir rester auprès d'elle.
Towako est très naïve, innocente, "sur sa planète" en gros :p mais elle est touchante par son envie d'être aimée et de vivre quelque chose de fort.
Son frère qui n'est pas son frère :p, m'a un peu perturbée :p. On dirait le pervers du quartier qui rôde autour de sa proie, brrr.
Je me demande comment l'histoire va évoluer par la suite. Car nous quittons Towako et Yûga lors de leur lune de miel (et oui, déjà... :p).
A suivre!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
NiiNii
  06 juin 2012
Une histoire assez touchante d'un jeune fille Towako qui une semaine avant ses dix-huit ans va rencontrer son futur époux, dont elle a des photos depuis qu'il a un an. Son futur époux est né la même année, le même jour et à la même heure, selon les traditions de sa famille, c'était avec homme qu'elle devait se marier.
Towako s'était imaginée le parfait époux, charmant, gentleman, en gros tout le tralala. Mais Yûga était au contraire froid.
Au début, il ne voulait pas se marier avec elle. Ils se sont donc enfui mais la famille de Towako les a retrouvé. Mais durant leur court voyage, Yûga a commencé à exprimer des sentiments envers Towako. Mais la famille de Towako ne voulait plus qu'ils se marient.
Donc la mère fit venir de nombreux prétendants, pour qu'ils séduisent la belle Towako mais qui n'étaient pas nés la même heure voire le même jour comme le voulait les traditions de la famille de Towako.
Pour savoir avec qui Towako se marie à vous de lire la suite...
Commenter  J’apprécie          20
Lysette
  06 avril 2019
Pas convaincue...
Pourtant l'intrigue est originale... Je dois bien avouer que l'idée d'un homme marié contre sa volonté a quelque chose de drôle et jamais vu pour moi.
Mais je n'ai pas accroché aux graphismes, à l'histoire et aux personnages et c'est bien dommage.
Tant pis !
Bonne lecture à tous.
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Sceneario   15 décembre 2011
Énormément de choses se passent donc au sein de ce premier volume. Les personnages évoluent très rapidement et ne cessent de nous surprendre. Avec 12 tomes déjà parus en VO, on se demande évidemment ce que l'auteur va bien pouvoir imaginer pour la suite. Au final, on se prend au jeu, on souhaite connaître la suite. Sans être non plus la révélation de l'année, cette série s'annonce prometteuse.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Nono19Nono19   25 mars 2015
- Mes parents sont divorcés. Ma mère a la garde de ma petite soeur et moi. Elle travaille tout le temps et n'est presque jamais à la maison. Ma soeur ne revient pas souvent non plus. Moi aussi, j'ai un petit boulot. On ne passe pas souvent du temps ensemble. Mais on n'est pas une famille triste. Alors, garde ta pitié. Je suis navré de te dire ça, à toi qui idéalises le mariage... Mais ça ne se passe pas toujours comme on le souhaite. Il y a aussi des échecs.
- Est-ce vraiment un échec? C'est toi qui me l'as dit... On se marie quand on vit une vraie histoire d'amour. Alors ... Ca veut dire que lors de leur rencontre, tes parents... ont désiré passer leur vie ensemble, non? Ils se sont unis et ont eu des enfants. Je trouve que c'est très heureux comme histoire. Quelle qu'en soit la fin... Ce n'est en aucun cas un échec.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Koneko-ChanKoneko-Chan   28 octobre 2014
Towako : Le corps des hommes est bien différent de celui des femmes. Je n'ai pas vu de garçon nu depuis que mon petit frère avait huit ans.
Yûga : Mais... Arrête !
Towako : Et en bas, c'est comment ?
Yûga : AH ! IDIOTE !!!
Commenter  J’apprécie          80
JennieJennie   17 mai 2012
Moi, Towako Gokurakuin, je vais avoir dix-huit ans dans une semaine. Aujourd'hui, je rencontre mon fiancé pour la première fois.
Commenter  J’apprécie          70
LysetteLysette   06 avril 2019
- Ça va pas ou quoi ? Vous me kidnappez et vous me parler de mariage ? Vous êtes pas nets, dans ta famille ?!
Commenter  J’apprécie          10
AngelSoraAngelSora   04 juin 2018
Rien que de penser que je suis à ses côtés...Je sens mon cœur...Se serrer.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
autres livres classés : mariage arrangéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

mademoiselle se marie

a qelle age towako se marie ?

17 ans
20 ans
18 ans
19 ans

8 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Mademoiselle se marie, tome 2 de Megumi HazukiCréer un quiz sur ce livre